Un voyage interreligieux à travers la France à la rencontre d'acteurs de la paix

Un voyage interreligieux à travers la France à la rencontre d'acteurs de la paix

Par Hanan Ben Rhouma le 02/10/2021

A l'initiative de la Maison du dialogue et de la paix (Madipax), un voyage interreligieux est organisé au cours du mois octobre à travers la France. Une démarche présentée par ses initiateurs comme une contribution au développement du dialogue pour la paix dans une société toujours plus cosmopolite.

« Il devient urgent de responsabiliser les citoyens, de les inciter à participer à des actions de terrain pour le vivre-ensemble dans une société cosmopolite et d’imaginer un pilotage qui puisse réunir toutes les expériences et surtout leur permettre de durer. » C’est la raison pour laquelle la Maison du dialogue et de la paix (Madipax) s’active en organisant un voyage interreligieux à travers la France du 17 au 24 octobre.

Après l’Algérie en octobre 2015, l’Italie en mars 2017 et l’Egypte en mars 2019, l’association, basée à Nantes et à Paris, entend « maintenir cette dynamique intergénérationnelle et interculturelle sur le terrain » en proposant cette fois aux acteurs du dialogue de tous horizons et de toutes convictions de réaliser un voyage itinérant dans l’Hexagone à la rencontre d’acteurs de la paix. Une initiative qu’elle présente comme « une invitation à faire un pas vers l’autre différent et à se laisser surprendre par le goût de l’autre ». Un tel voyage « prendra tout son sens si nous arrivons à tisser des liens profonds et continus avec tous les acteurs de sens que nous rencontrerons sur place », indique Madipax.

« Ce qui construit l’homme, c’est l’altérité »

« Travailler sa relation à l'autre et approfondir sa citoyenneté permet à chacun de découvrir la fraternité et ainsi de participer au développement du dialogue pour la paix », estime la structure, fondée par Jacques Hubert en mars 1996, après l’enlèvement des moines de Tibhirine en Algérie. Strasbourg, Verdun, Lyon, Valence… Madipax prévoit au programme « un parcours traversant des lieux symboles de paix » qui inclut, entre autres, le Centre mondial de la Paix des libertés et droits de l’homme à Verdun, le Conseil de l’Europe et le Parlement européen à Strasbourg, la Communauté de Taizé, en Saône-et-Loire, la Grande Mosquée de Lyon, ou encore des monastères et des temples bouddhistes.

Pour « favoriser des relations durables de confiance, de compréhension et d'amitié », dit-on, le voyage est limité à 15 personnes. Des places sont encore à prendre, nous signale Madipax. Les inscriptions demeurent donc ouvertes.

« Convaincue que ce qui construit l’homme, c’est l’altérité », Madipax nourrit de grandes ambitions pour contribuer à « la revitalisation de la cohésion sociale et du mieux vivre ensemble ». Son voyage est, pour ses organisateurs, une « démarche interculturelle et interconvictionnelle qui, en allant à la rencontre de structures actives bien ciblées, en dialoguant avec les personnes rencontrées et en découvrant sur le terrain les actions développées, favorisera la diversité culturelle et le dialogue pour la paix ».

Lire aussi :
Indonésie : un tunnel de l’amitié entre chrétiens et musulmans relie la mosquée et la cathédrale de Jakarta
A Taizé, l’écologie et la fraternité au cœur d’une rencontre entre musulmans et chrétiens
Face au Covid-19, la solidarité interreligieuse appelée à la rescousse pour « servir un monde blessé »