Un an après l’assassinat de Samuel Paty, l’hommage de la Grande Mosquée de Paris à Conflans-Sainte-Honorine

Un an après l’assassinat de Samuel Paty, l’hommage de la Grande Mosquée de Paris à Conflans-Sainte-Honorine

Par Lina Farelli le 15/10/2021

Un an après la mort tragique de Samuel Paty, de nombreux hommages sont rendus à la mémoire du professeur à travers la France.

Une délégation de la Grande Mosquée de Paris, emmenée par son recteur Chems-Eddine Hafiz, s’est rendue dans la matinée du vendredi 15 octobre à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, pour rendre hommage à la mémoire de Samuel Paty.

A la veille du premier anniversaire de l’assassinat du professeur d’histoire-géographie à qui lui fut reproché d'avoir montré des caricatures du Prophète lors d'un cours d'éducation civique, le recteur de la GMP, accompagné de plusieurs imams, a déposé deux gerbes devant le collège du Bois-de-l'Aulne où enseignait le professeur afin de marquer la solidarité des citoyens musulmans avec l’ensemble de la Nation. Une des gerbes porte une citation du philosophe musulman Ibn Rushd, aussi connu sous le nom d'Averroès : « L’ignorance mène à la peur. La peur mène à la haine et la haine conduit à la violence. »

L’assassinat de Samuel Paty le 16 octobre 2020, quelques jours après le discours d'Emmanuel Macron contre le séparatisme islamiste, avait provoqué une onde de choc en France. Plusieurs associations musulmanes en ont subi les conséquences, à l'image du Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF) dont la dissolution, contestée, a été définitivement confirmée par le Conseil d'Etat en septembre.

Une minute de silence sera observée vendredi 15 octobre dans tous les établissements scolaires de France. Des hommages prenant la forme de débats ou encore de projections de films autour de la liberté d’expression et de la laïcité sont également au programme. Chaque équipe pédagogique a la liberté de s’organiser comme elle le souhaite pour organiser l’hommage au professeur, a précisé le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer.

La famille de Samuel Paty sera, quant à elle, reçue par le président de la République samedi 16 octobre à l’Elysée. Le même jour, une plaque en hommage à l'enseignant sera solennellement inaugurée à l’entrée du ministère de l'Éducation.

Lire aussi :
De l’éthique de la responsabilité contre l'esprit victimaire
Lettre posthume d’un enseignant musulman à Samuel Paty
La Liberté, notre bien le plus précieux - Hommage à Samuel Paty
Après l'assassinat de Samuel Paty - Liberté et fraternité : il est temps !

Et aussi :
Hommage national à Samuel Paty, un professeur devenu « un visage de la République »
Attentat de Conflans : Samuel Paty a démenti avoir exclu des élèves musulmans de son cours
Attentat de Conflans : Non, l’Education nationale ne s'apprêtait pas à sanctionner Samuel Paty