Hajj 2022 : la plateforme Motawif lancée, les premiers tarifs affichés, des questions en suspens

Hajj 2022 : la plateforme Motawif lancée, les premiers tarifs affichés, des questions en suspens

Par Hanan Ben Rhouma le 10/06/2022

Après des jours d’une longue attente, la nouvelle plateforme de réservation du hajj pour les pèlerins occidentaux a été lancée vendredi 10 juin en fin de journée. Saphirnews y a fait un tour. Les premières informations tendent à dissiper tant bien que mal le flou ambiant dans lequel les musulmans sont plongés mais des questions restent en suspens.

La plateforme Motawif délivre enfin de premières informations cruciales pour les candidats au pèlerinage de la saison 1443/2022, parmi lesquels les prix des forfaits et leurs contenus, aux personnes d’Europe, des Amériques et d’Amériques. L’inscription, ouverte à ceux et celles qui ont moins de 65 ans et qui disposent d’un schéma vaccinal complet, est désormais possible aussi bien pour les citoyens que les résidents étrangers des pays couverts par Motawif. Quant aux femmes, elles ne sont « pas tenues de venir au pèlerinage avec un tuteur masculin (mahram) ».

Les spéculations allaient bon train sur les prix. Place maintenant aux faits tels qu'ils apparaissent de prime abord. Trois packages, qui incluent tous des vols depuis Paris avec la compagnie Saudia Airlines, sont proposés aux pèlerins de France, ici du moins cher au plus cher, sans les options :

- Le forfait « Hospitalité Argent », sur 21 jours et 20 nuits, affiche un prix minimum par personne de 6 232 euros qui comprend « hôtels 5 étoiles près d'Al-Haram, emplacements de camp pratiques à Mina, Arafat et Muzdalifah, service de restauration, services de visas, services d'assurance ». Selon de premières constatations, un tour à Médine semble être inclus comme pour les autres packages.

- Le forfait « Hospitalité Or », sur 18 jours et 17 nuits, s’affiche à partir de 6 621 euros par personne. Il inclut, lit-on, « services de qualité durant votre séjour, hôtels 5 étoiles à La Mecque et à Médine, bus de transport VIP, emplacements pratiques du camp à Mina - Arafat et Muzdalifah, service de restauration, services de visas, services d'assurance ».

- Le forfait « Hospitalité Platine » est le plus cher. Le séjour, qui s’étale sur 18 jours et 17 nuits, s’affiche au prix minimum de 9 848 euros. Il compte des « services prestigieux durant votre séjour à La Mecque, à Médine et dans le Saint Mashre, hôtels 5 étoiles à La Mecque et à Médine, bus de transport VIP, meilleur emplacement de camping équipé d'un mobilier moderne avec d'excellentes installations, utilisation exclusive de la ligne de métro Al Mashaaer pour se déplacer entre les lieux saints, service de restauration, services de visa, services d'assurance ».

Mise à jour samedi 11 juin : Les forfaits de base ont légèrement augmenté, passant à 6 274 € pour le premier, 6 666 € pour le deuxième, et 9 915 € pour le troisième.

Les modalités de paiement en question

Motawif laisse apparaître, pour le premier et le deuxième forfait, des tarifs moins élevés que ceux pratiqués par les agences de voyages en France cette saison, à savoir entre 8 500 et 9 500 €. Ces prix plus bas peuvent en partie se justifier du fait que les autorités saoudiennes ont pu négocier les tarifs des places dans l'aérien et dans l'hôtellerie, achetées en très grande quantité.

Selon Motawif, « le sacrifice (de l'Aïd al-Adha) est inclus » mais « en raison des restrictions du Covid, les pèlerins ne pourront pas aller à l'abattoir ». « Des prix supplémentaires seront applicables et payables par le client sur place s'il souhaite bénéficier des services de transport après le Hajj », précise la plateforme. « Si le client souhaite bénéficier d'un transport privé, des frais supplémentaires seront facturés sur place par le fournisseur. » Autre précision de taille du site : « Veuillez noter que ceci n'est qu'un aperçu des forfaits actuels. Vous pourrez consulter et souscrire au forfait de votre choix lorsque votre candidature aura été retenue lors du tirage au sort électronique. »

Durant le séjour, Motawif assure que « trois chefs par groupe » se relaieront « pour assurer un soutien 24 heures sur 24 » avec l’accompagnement d'une équipe de soutien, le tout pour assurer aux fidèles « un hajj confortable et réussi ». Sans préciser à ce stade combien de personnes comptera le groupe.

Les modalités de paiement sont l’une des grandes questions qui revient parmi les préoccupations des pèlerins. Qui, parmi la masse, peut payer avec une carte bleue en ligne au-delà de 6 000 € et plus encore quand une demande familiale est soumise, « jusqu'à 9 passagers par demande » ? La question reste encore entière. Il est seulement indiqué qu’il sera possible de payer « avec une carte de crédit ou plusieurs cartes de crédit en une seule transaction » et que « la durée maximale pour effectuer le paiement est de 48 heures ». En cas de non-paiement, le candidat perd sa place. Par ailleurs, « aucune autre modification ne sera acceptée après 48 heures ».

Quant aux conditions d’annulation, elles semblent à ce stade limitées. « En cas de rejet du visa, les frais électroniques et les frais de plateforme sont applicables », fait savoir la plateforme. « Si vous annulez le forfait après la délivrance du visa, seuls les services remboursables seront remboursés. »

Un tirage au sort des candidats annoncé

Le principe du tirage au sort est annoncé par Motawif. Ses responsables se justifient de cette manière : « La saison du Hajj reprenant avec beaucoup de précautions après le Covid-19, le Hajj de cette année sera limité en nombre de pèlerins afin de garantir la sécurité de tous. Si l'attribution se faisait selon le principe du "premier arrivé, premier servi", de nombreuses personnes seraient déçues de constater que toutes les places sont prises quelques heures après l'ouverture des inscriptions. Pour plus d'équité, les candidats ont le temps de s'inscrire et ont ensuite une chance égale grâce à un processus de tirage au sort. Les tirages au sort ont lieu jusqu'à ce que l'allocation pour un pays soit terminée. » En France métropolitaine, le quota a été fixé en mai à 9 268 pèlerins.

Dans le même temps, Motawif indique que, « chaque jour, nous procéderons à la distribution des places aux candidats jusqu'à ce que toutes les places disponibles soient épuisées »... Aucune date limite des inscriptions n'ayant encore été communiquée, la plateforme recommande simplement aux musulmans de poser leur candidature « dès que possible ».*

Mise à jour samedi 11 juin : La date limite des inscriptions à la plateforme est fixée et elle est bien courte, la voici.

Si les aspirants pèlerins peuvent désormais y voir plus clair, la confiance n’est pas acquise pour autant. Un sacré travail attend les autorités saoudiennes pour tenter de convaincre un maximum de musulmans de s'engager avec Motawif.

Lire aussi :
Hajj 2022 : le flou et la panique règnent en maître parmi les pèlerins musulmans de France
Hajj 2022 : les agences de voyage offusquées par l’initiative « troublante » de l’Arabie Saoudite
Hajj 2022 : une plateforme destinée aux pèlerins d'Europe lancée, les agences court-circuitées
Hajj 2022 : l'organisation du pèlerinage menacée en France, la mort annoncée des agences de voyage
L’Arabie Saoudite mise son avenir sur le tourisme non religieux, le hajj pour tremplin
Les rites et le parcours du Hajj