Hassan Iquioussen menacé d'expulsion : Musulmans de France en défense au prédicateur

Hassan Iquioussen menacé d'expulsion : Musulmans de France en défense au prédicateur

Par Hanan Ben Rhouma le 29/07/2022

Hassan Iquioussen, figure de Musulmans de France (ex-UOIF), risque l'expulsion vers le Maroc. Qu'en dit l'organisation musulmane qui a vu grandir le prêcheur dans ses rangs ? Son président s'exprime.

Une menace d’expulsion plane sur la tête du prédicateur Hassan Iquioussen dont le renouvellement de la carte de séjour en France lui est aujourd’hui refusé par la préfecture du Nord. Depuis l’annonce de la nouvelle, les musulmans sont très nombreux à faire part de leur stupéfaction face à un traitement jugé injuste. La réaction de Musulmans de France (MF), organisation à laquelle est rattaché depuis des décennies le conférencier, est particulièrement scrutée.

L’ex-Union des organisations islamiques de France (UOIF) s’est contentée, à ce stade, d’exprimer publiquement « son étonnement et son incompréhension » face à la procédure d'expulsion lancée à l'encontre d’un imam « qui n'a jamais ménagé ses efforts afin de diffuser un islam authentique empreint d'amour et de tolérance ».

La justice, ultime espoir pour « rétablir ses droits fondamentaux »

Joint par la rédaction, le président de MF, Mohsen Ngazou, est allé plus loin dans la défense au prédicateur vendredi 29 juillet. « Hassan Iquioussen m'en a informé (de sa situation administrative, ndlr) dès la première heure. J'ai immédiatement écrit un courrier à Monsieur le Président de la République et un autre courrier à Monsieur le Ministre de l'Intérieur. J'avais tout espoir de voir cette affaire se régler rapidement. Malheureusement, ce n'est plus le cas », au regard notamment des déclarations de Gérald Darmanin soutenant sans réserve l’expulsion d’un homme accusé de tenir « un discours haineux à l’encontre des valeurs de la France ».

« Aujourd'hui, j'exprime ma profonde incompréhension quant à cette décision à l'encontre de Hassan Iquioussen, l'un des plus prestigieux prédicateurs musulmans de France. A travers son discours mesuré, il a su immuniser de l'extrémisme et du fanatisme religieux des centaines de milliers de jeunes durant deux générations successives », estime Mohsen Ngazou. Et d’ajouter : « C'est un homme de paix et de dialogue. Il n'a cessé de suivre une voie éclairée et respectueuse du cadre républicain. Une longue expérience du terrain alliée à la maturité de l'âge lui confère une sagesse extraordinaire. »

Tandis que le ministère de l’Intérieur a fait savoir que l’arrêté d’expulsion sera pris dans les plus brefs délais, le président de MF se déclare « convaincu que la justice de notre République lui rétablira ses droits fondamentaux ». Même son de cloche du côté de Hassan Iquioussen, qui a fait valoir sa « confiance en la justice et (en ses) conseils afin d'annuler cette procédure d'expulsion ».

Mise à jour lundi 1er août : Les témoignages de soutien des mosquées se multiplient en France, elles s'expriment ici.

Lire aussi :
Le prédicateur musulman Hassan Iquioussen sous la menace d’une expulsion