Samira : « Je veux partir loin et ne plus jamais revenir »

Samira : « Je veux partir loin et ne plus jamais revenir »

Par Lalla Chams En Nour, le 08/12/2021

Je suis mariée depuis 12 ans, j’ai deux enfants et je vis depuis mon mariage chez ma belle-mère. Le temporaire est devenu permanent… Suite à une promesse faite à belle-mère il y a quelques années quand elle était au plus mal psychologiquement, j’ai promis de ne jamais la laisser et de m’occuper d’elle et son mari jusqu’à la fin. Je m’entends bien avec mes beaux-parents même s’il peut arriver qu’il y ait des malentendus comme partout. Mais je ressens de plus en plus le besoin de partir loin et de ne plus jamais revenir.

Le quotidien me tue. Moi qui rêve de partir vivre à la campagne et quitter le monde urbain et sa folie, je suis coincée. Car ma belle-mère refuse de quitter sa maison, ses enfants, ses amies. Tous mes choix sont bridés, toutes mes envies également.

Je m’occupe du ménage de la maison le week-end puisque je travaille toute la semaine. Je ne fais pas de sorties et je ne peux inviter aucune amie ou faire une invitation avec des couples que je connais et que j’apprécie énormément. Je ne me sens pas réellement chez moi. Même si on me dit le contraire, les faits prouvent que j'ai raison.

Ce sont des détails, je le sais, et partir alors que mes beaux-parents sont de plus en plus dépendants et fatigués m’est impossible à envisager. Mon mari aussi a parfois envie de tout plaquer mais, comme moi, il ne peut les laisser. Je suis tourmentée.

Lalla Chams En Nour, psychanalyste

Chère Samira,

Le poids d’une promesse… Les conséquences d’un engagement. Pas facile, toujours, d’honorer ce qui fut dit, peut-être, dans un élan de tendresse ou de générosité. Je suis embarrassée pour vous répondre car je sais à quel point le respect des parents est fondamental, mais n’y a-t-il pas une forme d’égoïsme de la part de vos beaux-parents puisque cette promesse vous empêche de réaliser vos propres projets ?

Pourquoi avez-vous éprouvé le besoin de faire cette promesse ? Votre mari a-t-il insisté par loyauté envers eux ? Etaient-ils ou plutôt sont-ils si vulnérables pour ne pas pouvoir vivre sans vous ?

Ce serait intéressant de réfléchir à vos propres motivations qui vous ont conduit à cette impasse et à ce sentiment pénible de fuite, il reste là quelque chose qu’une partie de vous ne parvient pas à assumer. Peut-être vous êtes-vous sentie obligée de faire cette promesse et qu’elle ne venait pas du cœur ou qu’elle vous a été extorquée ? Chantage affectif ou nécessité ? Voyez, beaucoup de questions se posent et votre tourment en témoigne.

Quelle est l’attitude de votre mari ? Est-il sous emprise ? N’y a-t-il vraiment personne pour vous relayer ? Une autre solution matérielle à trouver ?

Vous donnez l’impression d’être en prison. De quelle prison s’agit-il ? Est-elle psychologique ? Matérielle ? La solution est à trouver avec votre mari et ses parents, à condition de leur faire comprendre votre mal de vivre.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com