Salha : « Entre mes enfants et leur père, je fais face à une équation impossible à résoudre »

Salha : « Entre mes enfants et leur père, je fais face à une équation impossible à résoudre »

Par Lalla Chams En Nour, le 28/05/2022

Maman de deux jeunes enfants, divorcée, je fais face à une équation impossible à résoudre. Le papa vit dans son pays d'origine. Je l'ai rencontré lorsque j'ai fait ma hijra. Je l'ai supporté pendant cinq ans, entre crises de colère, violences verbales et physiques, instabilité du foyer familial, trahison, blocage dans mes projets professionnels, profitant pleinement de mes finances et argent de côté. Bref, j'ai eu la totale.

Quand on a quitté le pays de ma hijra pour retourner dans son pays d'origine à lui, ce fut l'ouverture de la porte satanique pour moi, aoudhou billeh. Lui ainsi que sa famille m'en ont fait voir de toutes les couleurs. Je n'avais personne là-bas.

J'ai découvert qu'il se drogue chaque soir, qu’il découche tout le temps, me délaisse même pendant ma maladie... Je ne dis pas que j'ai été parfaite, j'ai aussi fait des erreurs mais ma foi, par moment, il méritait bien mes réactions aussi dures que ses insultes !

Puis, un jour, il a pris le grand couteau de cuisine et m'a clairement dit que ses enfants ne seront élevés « ni par toi ni par moi ».... Ça n'est pas la première fois qu'il me menace avec le couteau mais la troisième ! Alors là, j'ai dit stop. Ce jour-là, j'ai supplié Allah de m'accorder plus de temps à vivre pour mes enfants !

J'ai préparé mon plan en cachette, j'ai sorti mon argent de côté, j'ai récupéré les passeports qu’il avait cachés, et j'ai réservé nos billets d'avion. J'ai quitté mon chez moi en pleurant. Oh ! Combien d'amour j'ai mis dans ce foyer... Puis je ne suis plus retournée là-bas. Je suis dans mon pays, chez moi, avec mes enfants, al hamdoullah.

Le problème maintenant, c’est que mes enfants veulent voir leur papa. Ils voient les autres enfants avec leurs pères, et ils le réclament... Ma vie est bloquée sur ce point. Je n'arrive ni à faire mon deuil ni à me concentrer sur mon avenir ni à rencontrer un autre homme. Que faire ? J'ai essayé de négocier avec lui pour venir mais ça n'est pas une situation stable pour mes enfants car ce serait une fois par an. J'ai essayé de trouver une solution pour m'installer dans son pays mais dans un appartement à part mais il ne me laissera pas tranquille et il est dangereux, je n'ai pas confiance. Je ne sais pas quoi faire.

Lalla Chams En Nour, psychanalyste

Chère Salha,

Voici en effet une situation difficile à résoudre. Je comprends votre fuite et votre instinct de survie, mais les conséquences pour les enfants sont délicates. Il est normal qu’ils veuillent connaître leur père. Lui-même s’intéresse-t-il à ses enfants, malgré ce qu’il vous a dit quand il vous a menacée d’un couteau ? A-t-il réclamé de leurs nouvelles ? Ses enfants lui manquent-ils ? Si oui, une solution doit être trouvée. Si non, vous prendriez de gros risques en vous rapprochant. Cette question devrait être abordée avec un avocat spécialisé dans les affaires familiales à l’international.

Vous ne mentionnez pas le pays d’origine du père, mais selon les pays, le père peut avoir des droits qui vous priveraient de vos enfants. C’est donc là un sujet à étudier avec un homme de loi.

Sur le plan psychologique, je peux seulement vous dire que la demande de vos enfants est légitime et qu’il serait de votre devoir de mettre en contact, d’une manière ou d’une autre, ce père avec ses enfants. C’est important qu’ils sentent son intérêt pour eux, s’il en a. S’il n’en a pas, ils devront en faire le deuil. C’est dur, mais on ne peut forcer personne à aimer.


La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com