Le jour où j’ai rencontré Ben Laden : l'itinéraire vers l'Afghanistan de deux jeunes à l'aube du 11-Septembre

Le jour où j’ai rencontré Ben Laden : l'itinéraire vers l'Afghanistan de deux jeunes à l'aube du 11-Septembre

Par Hanan Ben Rhouma, le 10/09/2021

3

Reçu à Saphirnews


L'avis de Saphirnews

Le jour où j’ai rencontré Ben Laden retrace l'histoire croisée de Mourad Benchelalli et de Nizar Sassi, deux jeunes de la cité des Minguettes, à Vénissieux, partis ensemble en Afghanistan en été 2001, peu avant le 11-Septembre, dans une terre de « jihad » bien avant que la Syrie n'en devienne une.

Deux jeunes de quartier qui, espérant au départ vivre un voyage d'aventure hors des sentiers battus, se retrouvent sans vraiment le vouloir dans un camp d'entraînement et qui, des mots de Mourad, « basculent dans le monde du terrorisme sans s'en rendre compte ». « Je suis parti pour me la raconter », résume-t-il.

Voir aussi la vidéo de La Casa del Hikma : Le jihad, une « guerre sainte » ?

Les deux hommes, anciens détenus dans la prison américaine de Guantanamo, ont en commun de « ne pas être des repentis ou d'anciens djihadistes » dans la mesure où ils déclarent n'avoir jamais adhéré à l'idéologie mortifère des Talibans. Certes, ils font bel et bien la rencontre d'Oussama Ben Laden durant leur séjour près de Kandahar comme le souligne le titre du roman graphique, mais ce n'est pas pour autant qu'ils prêtent allégeance à la cause du chef d'Al-Qaïda...

Un roman graphique bien documenté

Leur histoire, Nizar et surtout Mourad ont eu l'occasion de la raconter à visage découvert à maintes reprises. L'intérêt donc du présent ouvrage réside, d'une part, dans le fait que leur parcours est transposé dans une BD, un outil ludique qui permet de transmettre des messages autrement à des publics jeunes auprès de qui la prévention est essentielle. « Mon intention n'est pas de les mettre sur le banc des accusés ou de prouver ici leur innocence. Au-delà des zones d'ombres que soulève cette histoire, ils sont des témoins privilégiés de leur époque », explique l'auteur.

D'autre part, l'ouvrage est réalisé par un Jérémie Dres qui ne se contente pas uniquement de mettre en image l'histoire des principaux concernés ; il apporte aux lecteurs des informations et de précieuses clés de compréhension sur le contexte de l'époque qu'il tire, tel un journaliste, de ses minutieuses recherches et de ses intéressantes rencontres dont celui d'Ali Soufan, ancien agent du FBI. En cela, Le jour où j’ai rencontré Ben Laden est un roman graphique très instructif pouvant tout à fait servir de ressource pédagogique à destination des jeunes.

Le BD, qui pèse près de 200 pages, se lit d'une traite, au point de laisser des lecteurs et des lectrices sur leur faim. Prévu initialement en un volume, le projet se prolongera en 2022 dans un second tome, promet Jérémie Dres.

Présentation de l'éditeur

Deux jeunes de Vénissieux partent en 2001 pour l'Afghanistan et se retrouvent dans un camp d'entraînement d'Al-Qaïda. Ils y rencontreront Oussama Ben Laden. Mais les attentats du 11-Septembre vont contrarier leurs plans.

Ce roman graphique raconte le parcours vrai de deux jeunes de milieu populaire, Nizar Sassi et Mourad Benchelalli, qui se retrouvent, suite à des rencontres hasardeuses ou via leur entourage, à partir en Afghanistan. L'idée de départ pour ces deux jeunes est de découvrir la vie sous un état qui pratique l'islam dans ses fondements et de voyager en ces terres qui portent l'Histoire de cette religion. Nizar et Mourad n'avait pas prévu de se retrouver ainsi pris dans les tourments du djihad, deux mois avant les attentats du World Trade Center.

Nizar Sassi et Mourad Benchelalli, bloqués à Jalalabad sous les bombardements américains, fuient avec d'autres combattants dans les montagnes de Tora Bora. Alors qu'ils rejoignent le Pakistan, ils sont vendus à l'armée pakistanaise qui les remet aux Américains puis envoyés à Guantanamo. De retour en France, ils passent un an à Fleury pour suspicion de terrorisme.

L'auteur

Jérémie Dres est illustrateur, scénariste, coloriste.


Jérémie Dres, Le jour où j’ai rencontré Ben Laden - Tome 1 De Vénissieux à Tora Bora, Editions Delcourt/Encrages, 192 pages, 23, 95 €