Commentaires

M
Maatallah Ahmed
le 26/05/2019 à 20:11
http://chng.it/WYBmpGLR Une petite pétition pour une même méthode de calcul pour tous
M
Méziani Elisabeth
le 19/05/2019 à 15:27
Salam aleikoum, il semble évident lorsque l'on fait appel à notre intelligence que si Dieu nous précise justement dans des versets au sujet du jeûne cette distinction du fil noir de la nuit avec le fil blanc du jour, qu'il s'agit de l'aube nautique (12°) la seule observable : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Aube_(temps)
SaphirNews.com

Ramadan - Horaires de prières : l’appel à l’unité des fédérations musulmanes en France

Par Fouad Alaoui, le 17/05/2019

Plus que les autres mois de l'année, c'est au mois du Ramadan que les musulmans accordent une attention particulière aux horaires de prières quotidiennes, en particulier ceux de l'aube (fajr), quand débute le jeûne, et du soir (icha). Or, selon la méthode de calculs choisis, les horaires divergent. Fouad Alaoui, ancien président de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF, aujourd'hui MF) et ancien vice-président du Conseil français du culte musulman (CFCM), appelle les fédérations musulmanes en France à se rassembler pour adopter « une seule règle » pour le calcul des horaires, « dans l'unité et la fraternité ». Tribune.


Depuis des années, j'ai œuvré, avec d'autres frères et sœurs, dans le cadre de mes fonctions au sein de l'UOIF (aujourd’hui MF) et du CFCM, pour l'unité des fédérations musulmanes en ce qui concerne l’annonce du début et de la fin du mois de Ramadan. Pour l'essentiel, ceci est le cas depuis plusieurs années et je salue l'esprit de responsabilité de l'ensemble des composantes du CFCM à ce sujet.

Lire aussi : Ce qu'il faut savoir sur le Ramadan 2019 en dix questions

Aujourd'hui, et dans le même état d'esprit, je lance un appel fraternel aux responsables des fédérations musulmanes en France pour assumer leurs responsabilités et arrêter cette cacophonie qui fait des dégâts au sein de notre communauté de foi au sujet de la diversité des horaires de prières. Une diversité qui prend de l'ampleur surtout au mois de Ramadan, en raison de l'amplitude horaire selon les degrés choisis pour les prières du fajr - dont le début du jeûne dépend - et du icha dont dépend beaucoup de mosquées pour les prières de tarawih.

Les horaires de prières actuellement utilisés en France se basent soit sur le 12°, le 15° et le 18°. Sans m’étaler sur les raisons religieuses de cette diversité que je respecte car étant convaincu de leur bien fondé, ma conviction se forge de jour en jour que l'ensemble des fidèles musulmans accordent très peu d'importance à la méthode de calcul de ces horaires tant qu'elle est justifiée religieusement. Et c'est là que la responsabilité incombe à ces mêmes responsables de dépasser leurs divergences pour le bien commun de notre communauté de foi.

Le moment est venu de mettre en place un groupe de travail spécialisé qui se penche sur la question et qui annonce aux musulmans de France la bonne nouvelle : une seule règle retenue pour le calcul des horaires de leurs prières quotidiennes dans l'unité et la fraternité.

J'ai eu l'occasion de soumettre une réflexion à ce sujet auprès de Saphirnews en 2016, à savoir l’idée d’un calendrier des horaires de prières aux degrés évolutifs tiré d'une méthode unique de calculs. Il s’agit d’une réflexion parmi d'autres, l'essentiel est qu'on dépasse nos positions partisanes et que l'intérêt commun prédomine.

Si des énergies ont été déployées, à juste titre, pour unifier les musulmans de France pour commencer et finir le mois de Ramadan dans l'unité, alors que la même énergie soit déployée pour les unir dans leurs prières quotidiennes lorsqu'ils s'adressent, rangs rangés et droits, à leur Seigneur.

Lire aussi :
Horaires de prières : 12 ou 18 degrés, pourquoi choisir ?
Ramadan : pour en finir avec le casse-tête sur les horaires du jeûne
Ramadan : peut-on discuter du temps de jeûne ?