Ramadan 2020 : l’occasion pour le musulman de découvrir dans son jeûne et sa prière la compagnie du Prophète Muhammad

Ramadan 2020 : l’occasion pour le musulman de découvrir dans son jeûne et sa prière la compagnie du Prophète Muhammad

Par Yahya Pallavicini, le 25/04/2020

Que la Paix et la Miséricorde d’Allah soit sur vous et meilleurs vœux pour un Ramadan béni !

Cette année, le mois de Ramadan arrive comme une bénédiction en cette période d’urgence sanitaire internationale. Il y a un manque d’anticipation et une ignorance concernant la contagion et la nature du virus qui nuit à la santé de milliers de personnes dans toutes les régions du monde. Il y le même manque d’anticipation et la même ignorance quant aux conséquences de cette pandémie pour la politique, l’économie et la société.

Pour nous musulmans, le signe le plus évident de cette crise est La Mecque vide, les pèlerins qui ne font plus le tour de la Kaaba, la bayt Allah, la maison du Seigneur, les appels des muezzins depuis les minarets des mosquées en Afrique et en Asie qui invitent les musulmans à prier dans leurs foyers, dans l’intimité de la famille, afin de garantir prioritairement la santé pour tous, mais en sacrifiant la participation fraternelle et communautaire dans les mosquées.

Et pourtant, alhamdulillah, Allah soit loué, le Ramadan est de retour cette année, et sa présence est effective. Dans un hadith, un enseignement prophétique transmis par al-Boukhari et Muslim, Allah dit : « Chaque acte du fils d’Adam lui appartient sauf le jeûne, celui-ci M’appartient, et c’est Moi qui en paie le prix. » Les musulmans qui pratiquent le jeûne ce mois-ci, de l’aube au coucher du soleil, réalisent cette hospitalité offerte au jeûne d’Allah, et reçoivent les bienfaits spirituels de ce sacrifice de purification et de connaissance sacrée.

Cette année, la récitation nocturne de la révélation d’Allah transcrite dans le livre du Saint Coran, et les longues prières de Tarawih, devront être faites isolément, en anticipant ainsi la retraite que certains musulmans pieux font au cours des dix derniers jours et nuits du mois de Ramadan.

Chaque musulman doit découvrir dans son jeûne, dans sa prière et dans sa récitation, la compagnie du Prophète Muhammad, et manifester la oumma, la communauté de ses fidèles compagnons, sans le soutien visible de la fraternité physique mais avec celui de la fraternité spirituelle.

Lire aussi : Abd-al-Wadoud Gouraud : « La conformité au modèle prophétique ne saurait se réduire à une imitation aveugle et purement extérieure »

Tout comme Abu Bakr al-Siddiq l’a fait dans ses moments d’isolement avec le Messager de l’islam : ensemble, ils représentent jusqu’à nos jours la fraternité par excellence dans la pratique commune de la sainte patience en attendant les futurs moments de libération et de circulation avec d’autres croyants et citoyens de toutes cultures et religions.

Espérant offrir par ce message un peu de réconfort dans le renouvellement d’une communication qui unit les peuples autour de l’essence de la vie, nous vous présentons nos vœux sincères pour un généreux Ramadan karim !

Lire aussi :
Ramadan 2020 : « Plus nous serons confinés, plus notre jeûne sera réussi » (vidéo)
Ramadan 2020 sous confinement : au-delà de l'épreuve, une chance à saisir pour les musulmans
Face au coronavirus, ne fuyons pas nos responsabilités