IESH le 02/07/2019

L’IESH de Paris, le 1er établissement d’enseignement supérieur privé musulman de France !

Depuis près de dix-huit ans, l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Paris, s’engage à fournir un cadre d’enseignement de qualité qui réponde aux attentes de tous, à travers notamment des offres de formation : La formation BAC +3 en Langue, Littérature et Civilisation Arabes, éligible à la bourse et au Compte Personnel de Formation (CPF), reconnue par l’académie de Créteil pour son niveau d’enseignement supérieur La formation de Théologie Musulmane (Sciences Islamiques) ouverte aux francophones et aux arabophones, reconnue également pour son niveau d’enseignement supérieur par l’académie de Créteil, pouvant aller jusqu’au Doctorat, en partenariat avec l’Université Zeïtouna (Tunisie) La formation en Sciences du Coran, proposant des parcours de mémorisation du Coran, de formation sur les 10 lectures et également de passage d’Ijaza selon une chaîne de transmission remontant jusqu’au prophète Mohamed (saws)

IESH
Saphirnews le 04/09/2017

Barb’Art, entretenir sa barbe naturellement

La barbe, phénomène de mode ? À en croire les dernières statistiques, le pourcentage d’hommes la revêtant ces dernières années en Europe a véritablement explosé. En 2016, 40 % des hommes avaient opté pour la barbe, soit près d’un homme sur deux. Ces messieurs, quelles que soient leur origine ou leur religion, l’apprécient particulièrement pour son côté viril et masculin. Chez les musulmans, le port de la barbe est une recommandation prophétique (Sunna). Sur le marché des cosmétiques, les gammes de produits à barbe ont donc naturellement commencé à s’élargir, mais le constat qu’en a fait Mostapha Amghar, lui-même barbu, était le manque flagrant de qualité. Pour ce jeune, originaire de Montauban, cela devait être une évidence que d’entretenir sa barbe de manière naturelle, celle-ci étant elle-même naturelle. Et c’est là que le déclic s’opère : il fallait proposer aux hommes barbus des produits naturels et non chimiques, de haute qualité. …

  Saphirnews
Saphirnews le 01/07/2016

La Syrie sous les bombes, les médecins en première ligne

Le conflit syrien a déclenché la plus grande crise humanitaire au monde depuis la Seconde Guerre Mondiale. Les besoins humanitaires ne cessent de croître. Les médecins, personnels soignants et secouristes sont les derniers “héros” et “héroïnes” face à la violence de la guerre en Syrie. L’UOSSM France, Union des Organisations de Secours et Soins Médicaux, ONG médicale internationale, est à leurs côtés. Elle met en place des projets sur le terrain pour soigner les victimes et pallier les carences d’un système sanitaire qui s’est effondré.

S Saphirnews
Saphirnews le 01/06/2016

Microstop, l’appli du covoiturage maison-mosquée

Le covoiturage allie trajet économique, valeurs écologiques et convivialité. La nouvelle appli microstop permet le covoiturage pour des trajets de courtes distances. La période du mois de Ramadan est l’occasion idéale de l’utiliser pour aller à la mosquée. Que ce soit par motivation citoyenne ou motivation spirituelle, de nombreux musulmans sont engagés dans l’écologie. Le nombre de mosquées nouvelles intégrant une gestion durable de l’énergie, notamment à travers la mise en place de pompes à chaleur ou de puits canadiens, va croissant. Il suffit de faire une recherche avec les mots « mosquée verte » ou « islam et écologie » pour en être persuadé.

S Saphirnews
La Rédaction le 16/03/2016

Mucivi, un musée entièrement consacré aux civilisations de l’Islam

Le 27 mai prochain s’ouvrira un musée unique en Europe : le musée des Civilisations de l’Islam (mucivi). Ce projet muséal d’envergure, porté et mûri pendant plus de 15 ans, qui a pris racines en Suisse, affiche de belles promesses tant sur le plan historique et scientifique que sur le plan artistique. Dans deux mois, ce qui fut un projet, porté depuis plus de 15 ans, deviendra enfin un musée ouvert au public. Le Musée des Civilisations de l’Islam (mucivi), a élu domicile dans un lieu exceptionnel, situé en plein centre-ville de la Chaux-de-Fonds, dans le canton de Neuchâtel (Suisse), au sein d’un bâtiment classé monument historique par l’Unesco. Ce musée, entièrement consacré aux civilisations de l’Islam, se veut être un espace de haute technologie, présentant l’Histoire des civilisations de l’Islam, depuis la naissance de cette religion jusqu’à nos jours. Il a pour but de promouvoir la richesse des cultures musulmanes et des civilisations de…

L La Rédaction
Saphirnews le 16/06/2017

Ramadan en Syrie : un million d’euros pour soulager les populations avec Syria Charity

Six ans d'une guerre sans fin en Syrie et le mois du Ramadan n'y échappe pas. A l’occasion du Ramadan 2017, Syria Charity, qui opère à l'année depuis 2011 à l’intérieur même du pays, lance un défi : collecter un millions d'euros pour servir des repas géants de rupture du jeûne (iftar) dans les zones sinistrées. Un million d’euros, c’est la somme que souhaite atteindre l’ONG Syria Charity pour le mois du Ramadan afin de financer des repas géants à travers la Syrie. L’association espère ainsi nourrir 150 000 personnes à l’intérieur du pays, au cœur de zones sinistrées par la guerre depuis plus de six ans. Ces iftar collectifs sont organisés après la rupture du jeûne pour réunir entre 50 à 150 personnes. En parallèle, Syria Charity organise également des repas pour bien plus de monde. Dans la province d’Alep, l’ONG a ainsi fait savoir qu’elle a nourri, grâce aux dons, quelque 1 200 personnes lors d’un grand iftar organisé dimanche 11 juin.

S Saphirnews
Saphirnews le 21/06/2016

Le Ramadan, occasion d’intensifier sa solidarité pour la Syrie avec Syria Charity

La crise humanitaire s’accentue en Syrie, en proie à la guerre civile depuis plus de cinq ans. A l’occasion du Ramadan 2016, Syria Charity, créée dès 2011 et qui opère toute l’année à l’intérieur même de la Syrie, lance un défi : servir 1 000 repas géants de rupture du jeûne (iftar) qui vont bénéficier à 50 000 personnes. Qu’est-ce que cinq ans dans la vie d’un Homme ? Une éternité pour les Syriens pour qui la mort est devenue le lot d’un quotidien malheureux depuis le début de la guerre civile en mars 2011. Plus de 280 000 morts, majoritairement des civils, ont été recensés jusque là par l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) et le mois béni du Ramadan, qui doit être celui de la fraternité et de la solidarité, n’arrête pas les semeurs de mort et de destruction à sévir à travers des pans entiers du territoire syrien. Au moins 21 personnes, dont cinq enfants, ont péri dimanche 12 juin dans des bombardements aériens sur un…

S Saphirnews