Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
SaphirNews.com

Après son mariage secret avec une reine de beauté russe, le roi de Malaisie abdique

Par Lina Farelli le 07/01/2019

A la surprise générale, le roi de Malaisie, aujourd’hui âgé de 49 ans, abdique. Le Palais a annoncé, dimanche 6 janvier, l’abdication officielle de Muhammad V, absent de la scène politique depuis le mois de novembre 2018 pour « traitement médical ».

Dans la royauté malaisienne, la Constitution impose aux neuf sultans régionaux de régner à tour de rôle sur le trône pour une période de cinq ans. L'abdication de Muhammad V, après deux ans de règne, est historique dans la mesure où une telle décision est inédite depuis l’indépendance de la Malaisie en 1957.

Néanmoins, la politologue Sophie Lemière ne semble pas craindre pour la stabilité de la monarchie dans ce pays musulman. « Contrairement à la Grande-Bretagne, dans cette monarchie rotative, le symbole du pouvoir n’est pas dans la personne, mais dans la fonction », dit-elle auprès de Libération. Si cette abdication ne met pas en péril la royauté, elle va « redéfinir les relations entre le chef du gouvernement et la royauté en Malaisie, car le roi a la prérogative de nommer le Premier ministre sur suggestion de la majorité des membres du Parlement. Le futur monarque pourra utiliser de son influence dans la succession de l’actuel Premier ministre ».

Oksana Voevodina y serait-elle pour quelque chose ? La miss Moscou 2015, appelée Rihana après sa conversion à l’islam, s’est rendue un peu plus célèbre après la publication en novembre 2018 de photos du monarque en tenue traditionnelle avec cette ex-mannequin de 25 ans, vêtue en tenue de mariée, entourée de fleurs et d’invités. Ce mariage secret a été dévoilé peu après le retrait du roi de la scène publique pour « traitement médical », laissant le sultan de Perak assurer l’intérim.

Plutôt qu'un traitement médical, l’entourage d’Oksana Voevodina a évoqué une préparation « à l’arrivée d’un enfant, une préoccupation du souverain ».

Pour l’heure, l’opinion publique malaisienne attend la nomination du successeur de Muhammad V qui devrait être connu d'ici au 24 janvier. L’un des sultans des provinces de Pahang, de Johor et du Pérak pourrait accéder au trône dans les prochains jours.