Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
SaphirNews.com

Chine : des Ouïghours musulmans forcés à manger du porc et à boire de l’alcool

Par Lina Farelli le 08/02/2019

Alors que la Chine est en pleine célébration des festivités du Nouvel An, placé cette année sous le signe du cochon, les autorités de la province de Xinjiang forceraient les Ouïghours musulmans à manger du porc et à boire de l’alcool, deux produits interdits de consommation en islam.

Dilxat Raxit, porte-parole du Congrès mondial des Ouïghours, a affirmé avoir reçu des informations selon lesquelles « le gouvernement chinois intensifie sa campagne pour assimiler les Ouïghours à la culture chinoise han ».

Elle a ainsi rapporté que les autorités forcent « les Ouïghours à célébrer le Nouvel An lunaire et à installer des décorations » à l’extérieur des foyers mais aussi « à boire de l’alcool pour montrer qu’ils n’appartiennent pas à des "croyances religieuses extrêmes" et ne manquent pas de respect envers la culture chinoise traditionnelle ».

Selon des propos d'un habitant de la préfecture de Kazakh Ili, « depuis l’année dernière, certaines personnes ont été obligées de manger du porc pour célébrer des festivités appartenant aux Chinois Han ». Cette année, le gouvernement irait plus loin en livrant du porc aux musulmans à l'occasion du Nouvel An et en les invitant à des évènements où l’on sert du porc.

Ce même habitant, de confession musulmane, a affirmé à Radio Free Asia qu’ils sont forcés de se soumettre aux volontés des autorités par peur d’être envoyés dans des camps dits de rééducation.

En Chine où le gouvernement s’acharne sur les Ouïghours, la persécution se poursuit sur une note plus intense. Si Beijing a d’abord nié l’existence des camps d'internement où plus d'un million de musulmans seraient retenus et forcés de renier les fondements de l’islam, Shohrat Zakir, haut responsable de la province de Xinjiang, a reconnu que l’existence de ces camps représente un outil efficace pour protéger la Chine contre le terrorisme. Une situation qui alerte les défenseurs des droits de l'homme.

Lire aussi :
Chine : une nouvelle loi adoptée pour siniser l’islam
En Chine, une campagne contre le halal est menée au Xinjiang
Chine : les mosquées sommées de hisser le drapeau national