Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
SaphirNews.com

Algérie : Abdelaziz Bouteflika renonce au cinquième mandat

Par Benjamin Andria le 11/03/2019

Après trois semaines d’une intense mobilisation des Algériens contre un cinquième mandat d’Abdelaziz Bouteflika, ce dernier a décidé de renoncer.

Le président algérien, au pouvoir depuis 1999 après dix ans d'une guerre civile sanglante, a fait cette annonce, lundi 11 mars, au lendemain de son retour de Genève, en Suisse, où il a passé deux semaines pour des raisons de santé. « Il n’y aura pas de cinquième mandat (…) Cette nouvelle République et ce nouveau système seront entre les mains des nouvelles générations d’Algériennes et d’Algériens qui seront tout naturellement les principaux acteurs et bénéficiaires de la vie publique et du développement durable dans l’Algérie de demain », a-t-il expliqué dans un message relayé par l'agence de presse algérienne APS.

« L’Algérie traverse une étape sensible de son Histoire. (…) Je comprends tout particulièrement le message porté par les jeunes en termes, à la fois, d’angoisse et d’ambition pour leur avenir propre et pour celui du pays », a aussi signifié Abdelaziz Bouteflika, qui a annoncé, dans le même temps, le report des élections présidentielles, prévues initialement le 18 avril. « Il s’agit ainsi de satisfaire une demande pressante que vous avez été nombreux à m’adresser dans votre souci de lever tout malentendu quant à l’opportunité et à l’irréversibilité de la transmission générationnelle à laquelle je me suis engagé », a-t-il ajouté.

Lire aussi :
Algérie : la pression populaire contre un cinquième mandat de Bouteflika maintenue
Algérie : la révolte gronde contre un cinquième mandat de Bouteflika