A La Mecque, une attaque déjouée à la Mosquée sacrée par un homme prétendant être le Mahdi (vidéo)

A La Mecque, une attaque déjouée à la Mosquée sacrée par un homme prétendant être le Mahdi (vidéo)

Rédigé le 25/05/2021
Myriam Attaf

L'événement a dû déconcerter bon nombre de fidèles. Vendredi 21 mai, un homme en tenue d'ihram, traditionnellement portée par les pèlerins foulant le sol de la terre sainte de La Mecque, s’est précipité vers le minbar du cheikh Bandar Baleela, un des imams de la Grande Mosquée, en brandissant un bâton. Le Saoudien, âgé d’une quarantaine d'années selon les autorités, prétendait être le Mahdi, une figure de l'eschatologie islamique annoncée pour restaurer la justice dans le monde face à l'Antéchrist, le faux Messie.

Dans une vidéo postée sur le compte Twitter de la Présidence générale pour les affaires de la Grande Mosquée de La Mecque et de la Mosquée du Prophète à Médine, on peut voir l’assaillant courir vers la chaire du religieux, en plein sermon du vendredi, avant d’être intercepté par les forces de sécurité, placée devant. L’instance a déclaré, dans le message accompagnant la vidéo de la scène, que l’homme a été placé en détention.

C'est loin d'être la première fois qu’un homme clame être le Mahdi. Un épisode sanglant a d'ailleurs marqué l'histoire contemporaine de La Mecque. En novembre 1979, plusieurs centaines de fondamentalistes et d'opposants à la famille royale saoudienne ont pris en otage des pèlerins pendant plus de deux semaines en annonçant la venue du rédempteur attendu avant la fin du monde. Après plus de deux semaines d'occupation, la mosquée a fini par être prise d'assaut par les forces saoudiennes, avec l'aide du Pakistan et de la France. Leur chef ainsi qu'un grand nombre de ses partisans avaient alors été tués.

Lire aussi :
La Mecque : un Saoudien arrêté après avoir foncé en voiture sur le lieu saint de l'islam (vidéo)
Hajj 2018 : ce qu'on sait sur le suicide du pèlerin à La Mecque