Etats-Unis : juifs et musulmans de l'Utah unis contre l'islamophobie et l'antisémitisme

Etats-Unis : juifs et musulmans de l'Utah unis contre l'islamophobie et l'antisémitisme

Rédigé le 27/05/2021
Myriam Attaf

Solidaires ensemble contre la haine. Dans l'Utah, 23 organisations juives et musulmanes ont signé un appel à lutter contre l’islamophobie et l’antisémite au sein de leur communautés respectives. Après le nouvel épisode de violences qui a secoué le Proche-Orient, 13 associations musulmanes et dix associations juives ont décidé d’unir leurs voix dans le cadre d'un appel à la paix diffusé mardi 24 mai.

« En tant que responsables religieux et communautaires, nous prions pour la paix, la vie et le bien-être de tous les civils innocents. Nous rappelons que nos textes saints soulignent que "Celui qui assassine une âme, c'est comme s'il avait assassiné l'humanité entière" », font part les signataires. « Il est important de se rappeler que les musulmans et les juifs locaux ne sont ni des combattants ni des ennemis, mais plutôt nos voisins », déclarent-ils, enjoignant leurs communautés à « rejeter catégoriquement » tout acte de violence et de destruction à l’encontre des musulmans et des juifs, ainsi que leurs lieux de culte.

L'appel est à l'initiative de Samuel Sepctor, rabbin de la Congrégation Kol Ami, une synagogue située à Salt Lake City. Le responsable religieux a rapidement convaincu Luna Banuri, directrice la Ligue musulmane civique de l’Utah. « Nous reconnaissons que nos communautés ne sont pas complètement d'accord sur le conflit au Moyen-Orient », a déclaré le rabbin auprès du Salt Lake Tribune. « Mais, en même temps, nous voulons faire savoir aux gens que l'antisémitisme et l'islamophobie sont des affronts à ce en quoi nous croyons », a-t-il insisté. « C’est une chose très banale à dire mais les juifs et les musulmans ont plus de points communs que de différences », a appuyé Luna Banuri.

Ces déclarations, qui interviennent après la découverte d'une croix gammée inscrite sur une synagogue de la ville, viennent rappeler l’absolue nécessité de tendre la main à son prochain. Les religieux invitent ainsi « tous les enfants d’Abraham/Ibrahim à (les) joindre afin de prier pour la paix et de meilleurs lendemains » et demandent à leurs communautés respectives de se tendre la main « dans l’amour et l’amitié ».

Lire aussi :
Etats-Unis : après son soutien à Israël, Joe Biden se met à dos les musulmans et divise les Démocrates

Et aussi :
« Juifs et musulmans : une histoire de famille », le film dans son intégralité
Juifs et musulmans : tempo interreligieux