La disparition de l'Observatoire de la laïcité officialisée, un « comité interministériel » à la place

La disparition de l'Observatoire de la laïcité officialisée, un « comité interministériel » à la place

Rédigé le 04/06/2021
Lina Farelli

Matignon a tranché. L’Observatoire de la laïcité va être prochainement remplacé en un « comité interministériel de la laïcité ». C’est le choix acté par l'exécutif, annoncé vendredi 4 juin. Un décret abrogeant la structure en place depuis 2013 paraîtra « dans les prochains jours », selon les services du Premier ministre Jean Castex.

La nouvelle instance, placée sous la présidence du Premier ministre, « aura pour finalité de coordonner l’action du Gouvernement afin de s’assurer du respect et la promotion du principe de laïcité par l’ensemble des administrations publiques ». Il réunira « tous les ministères et administrations concernées » et reprendra les missions de l’Observatoire de la laïcité. Un secrétariat sera placé sous la responsabilité du ministère de l’Intérieur dont la forme sera précisée lors de la première réunion de ce comité, annoncé pour le 12 juillet « pour valider les premières orientations de l’action du gouvernement ».

L'Observatoire de la laïcité, présidée jusqu'en avril par Jean-Louis Bianco, a subi de lourdes attaques politiques après l'assassinat de Samuel Paty, notamment des rangs du gouvernement qui voulait voir disparaître la structure. L’Observatoire « a réalisé un important travail pendant huit ans, notamment en termes de formation et de pédagogie de la laïcité, sur lequel les travaux du comité interministériel pourront capitaliser », a signifié Matignon.

Ce travail, applaudi par de nombreux acteurs de terrain, n'aura malheureusement pas suffi au gouvernement pour maintenir en l'état, selon les mots de Jean-Louis Bianco, « un outil qui marche ». Reçu par Jean Castex, il a été remercié « pour son action à la tête de l’Observatoire, ainsi que de celle des personnalités qualifiées et agents administratifs qui y ont contribué activement ».

Lire aussi :
Les Etats généraux de la laïcité annoncés par Marlène Schiappa divisent avant même leur lancement
La fin de l'Observatoire de la laïcité actée malgré des soutiens affichés
Séparatismes : l'Observatoire de la laïcité (r)appelle médias et politiques à leurs responsabilités

2