Vendée : les catholiques en deuil après l'assassinat d'un prêtre

Vendée : les catholiques en deuil après l'assassinat d'un prêtre

Rédigé le 09/08/2021
Lina Farelli

La communauté des frères missionnaires Montfortains est sous le choc. Le corps sans vie du prêtre Olivier Maire a été découvert dans sa chambre lundi 9 août à Saint-Laurent-sur-Sèvre, près de Cholet, en Vendée.

L’auteur présumé de cet odieux acte a été placé en gardé à vue après s’être rendu à la gendarmerie de Mortagne-sur-Sèvre dans la matinée pour avouer le meurtre. L’homme, âgé d’une quarantaine d’années, est le sacristain bénévole de nationalité rwandaise, mis en examen pour l'incendie à la cathédrale de Nantes en juillet 2020.

Incarcéré plusieurs mois, il avait été remis en liberté sous contrôle judiciaire en juin dernier dans l'attente de son procès, rappelle France 3. Après être sorti d'un séjour en hôpital psychiatrique, il était hébergé par la communauté des frères missionnaires Montfortains depuis fin mai, selon une source proche de l'enquête.

L'Eglise catholique affligée, la solidarité exprimée par le CFCM

La Conférence des évêques de France (CEF) et la Conférence des religieux et religieuses de France (CORREF) ont exprimé « leur immense tristesse et leur effroi ». Si, « pour l’heure, les circonstances de ce drame ne sont pas connues », les deux instances de l’Eglise de France « assurent de leurs prières ses parents, ses proches, les Missionnaires Monfortains, la communauté de la basilique Saint Louis-Marie Grignon de Montfort à Saint-Laurent-sur-Sèvres et toute la grande famille religieuse Montfortaine ».

« L’assassinat du Père Maire est un drame affreux. Il aura vécu dans la suite du Christ jusqu’au bout, dans l’accueil inconditionnel de tous », a indiqué Éric de Moulins Beaufort, président de la CEF, déclarant prier « pour toute la population traumatisée par ce drame, pour son assassin aussi, en grande dérive psychologique à tout le moins ».

Tandis que le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé se rendre sur place dans la journée en signe de soutien aux catholiques de France, les messages de solidarité et de compassion ont afflué massivement sur les réseaux. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a déclaré être « bouleversé par l’assassinat dramatique du père supérieur de la communauté des montfortains en Vendée » et a exprimé « son entière solidarité » à la famille du défunt et à l’ensemble des catholiques de France et leur exprime son entière solidarité.

Lire aussi :
Après l'incendie de la cathédrale de Nantes, des messages de solidarité des musulmans

3