Un « Panthéon des oubliés » pour honorer des personnalités méconnues de l'histoire de France

Un « Panthéon des oubliés » pour honorer des personnalités méconnues de l'histoire de France

Rédigé le 21/09/2021
Benjamin Andria

Des associations antiracistes en tête desquelles figure SOS Racisme ont dévoilé, dimanche 19 septembre, un « Panthéon des oubliés » qui vise à rendre hommage à des personnalités méconnues qui ont enrichi l’Histoire de France. L’œuvre, signée de l’artiste Gregos, est composée d’un buste surmonté d’un écran à travers lequel des portraits d’une centaine de ces hommes et des femmes défilent.

« Une statue digitale et évolutive, qui constitue un musée à elle seule et qui a vocation à accueillir des noms et des histoires », explique SOS Racisme.

« Notre Panthéon est bien plus grand qu’on ne le croit, il y a toute une série de personnes qui ont contribué à construire la France, à porter les valeurs proclamées par la France », a déclaré à l’AFP Dominique Sopo, président de SOS Racisme, lors du lancement de cette opération, Place de la République, à Paris.

L’œuvre est itinérante. La tournée aura « vocation à écouter les noms qui font le plus sens et à sensibiliser à la nécessité de ces nouveaux imaginaires et travailler ainsi à agrandir notre mémoire collective », fait part l'association. « A l'issue de cette tournée, nous nous retrouverons sur la place du Panthéon, juste avant que, le 30 novembre, Joséphine Baker soit panthéonisée. » La légende franco-américaine du music-hall, figure de la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale et militante antiraciste (1906-1975), sera la première femme noire à reposer dans la nécropole laïque.

Lire aussi :
« Portraits de France », ces 318 personnalités de la diversité honorées pour valoriser leur contribution à l'histoire commune
Diversité : 109 Mariannes exposées au Panthéon pour « renouveler les visages de la République »

6