Don du sang : les musulmans de France incités à répondre à l'appel d'urgence de l'EFS

Don du sang : les musulmans de France incités à répondre à l'appel d'urgence de l'EFS

Rédigé le 07/10/2021
Lina Farelli

Alors que les réserves de sang sont à un niveau « dangereusement critique » selon l'Établissement français du sang (EFS), le Conseil français du culte musulman (CFCM) a lancé, jeudi 7 octobre, un appel aux musulmans de France à participer à la « mobilisation massive » visant à reconstituer d’urgence les réserves, affaiblies par la crise sanitaire.

L’instance appelle aussi les imams à « accompagner cette mobilisation en rappelant sans cesse que donner son sang, c’est donner la vie », citant un extrait du verset 5 : 32 du Coran : « (...) Et quiconque fait don de la vie à un une personne, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. (...) » Un verset dont une version fallacieuse a été délivrée par Eric Zemmour pour prétendant que le Coran « légitime l’assassinat de toute personne qui contreviendrait à la loi d’Allah ou offenserait Allah », avait dénoncé le CFCM mercredi 6 octobre.

« N’en déplaise à Éric Zemmour, le Coran qualifie tout assassinat de crime contre l’humanité et considère toute assistance à une personne en danger comme don de vie pour l’humanité », a signifié l’institution, qui appelle aujourd’hui les responsables de mosquées à se rapprocher de l’antenne de l’EFS la plus proche « pour l’organisation de dons collectifs notamment à l’issue de la prière hebdomadaire du vendredi ».

L’EFS, qui a lancé l’alerte fin septembre, « se donne l’objectif d’augmenter les réserves de 30 000 poches en trois semaines et met pour cela en place une mobilisation exceptionnelle de ses équipes et de ses capacités de collecte pour accueillir les donneurs de sang ».

Lire aussi :
Don du sang : l'EFS lance un appel à la mobilisation citoyenne face à l'urgence
Le Tour du Sang, pour sensibiliser les étudiants à faire don du sang et de moelle osseuse