Fermeture de comptes bancaires de mosquées : des pratiques « abusives et injustes »

Fermeture de comptes bancaires de mosquées : des pratiques « abusives et injustes »

Rédigé le 15/11/2021
Lina Farelli

Le Conseil des mosquées du Rhône (CMR) s’insurge contre la fermeture de comptes bancaires de plusieurs mosquées du département. Des lieux de cultes « dont certaines sont en pleine construction ou extension - ont subi la fermeture de leurs comptes bancaires », signale-t-elle dimanche 14 novembre dans un communiqué.

L’instance, présidée par le recteur de la Grande Mosquée de Lyon Kamel Kabtane, exprime « sa profonde inquiétude face à ces pratiques, qu'il déplore et qu'il juge abusives et injustes, et ce d'autant plus qu'aucune infraction qui justifierait ces fermetures de compte, n'a été relevée ».

Elle alerte l'Etat contre ces abus « qui mettent à mal les mosquées et les empêchent de mener leurs actions et leurs projets, dans la sérénité, le respect absolu des lois et dans un souci de transparence » et demande aux pouvoirs publics « de prendre toutes les dispositions nécessaires pour interdire ces fermetures injustifiées et rétablir le droit inaliénable de disposer d'un compte en banque pour tout citoyen français ».

Lire aussi :
Conseil national des imams : vers la création de deux structures concurrentes en France ?
Du Rhône à l'Eure-et-Loir, la contestation monte dans les mosquées de France contre la charte des imams
Des mosquées du Rhône adoptent le calendrier des horaires de prières communes, une première en France

2