Arabie Saoudite : un intervalle de 10 jours entre deux omra à La Mecque imposé aux pèlerins

Arabie Saoudite : un intervalle de 10 jours entre deux omra à La Mecque imposé aux pèlerins

Rédigé le 18/01/2022
Saphirnews

Les autorités saoudiennes ont décidé d'imposer à l'ensemble des pèlerins, y compris étrangers, un intervalle de dix jours entre l'accomplissement de deux petits pèlerinages (omra).

« Les pèlerins étrangers peuvent accomplir un maximum de trois omra au cours de leur séjour de 30 jours dans le Royaume. Un pèlerin, qui a obtenu un permis pour accomplir la omra, peut prendre rendez-vous pour une deuxième omra par le biais d'Eatmarna (l'outil officiel pour formuler la demande du permis omra, ndlr) ou Tawakkalna (l'équivalent saoudien de l'application française TousAntiCovid, ndlr) à la fin de la période spécifiée de 10 jours après l’exécution de la première omra », a fait savoir le ministère du Hajj et de la Omra dans un communiqué.

Tous les pèlerins âgés de 12 ans et plus ayant un schéma vaccinal complet sont autorisés à effectuer la omra et la prière à la Grande Mosquée de La Mecque. Le ministère a indiqué qu’il n’y a pas de possibilité pour les pèlerins de changer la date d’un permis qui lui est délivré via Eatmarna ou Tawakkalna, rapporte Saudi Gazette. L’annulation peut être faite à tout moment quatre heures avant le créneau horaire indiqué sur le permis pour l’exécution de la omra. Si le permis est annulé après son entrée en vigueur pour effectuer le rituel, le pèlerin ne pourra en réserver qu’après 10 jours.

Outre le port du masque obligatoire, les autorités ont récemment réintroduite la règle de la distanciation physique entre les fidèles dans les deux mosquées saintes de La Mecque et de Médine face la recrudescence des contaminations, en particulier celles liés au variant Omicron dans le royaume.

Lire aussi :
Hajj 2020 sous Covid-19 : un pèlerinage très limité pour une édition hors du commun
Hajj 2021 : face au Covid-19, une escorte sanitaire sur les pas des pèlerins