Des tags désolants retrouvés sur la façade de la mosquée d'Agen

Des tags désolants retrouvés sur la façade de la mosquée d'Agen

Rédigé le 09/05/2022
Lina Farelli

Des tags, une étoile à cinq branches et un smiley, ont été découverts sur la façade de la mosquée d’Agen dimanche 8 mai. Ces dégradations, faites dans la nuit du 7 au 8 mai, n’ont rien de haineux a priori mais elles ont tout de même heurté les responsables du lieu de culte et ses fidèles. « Une mosquée qui prône les valeurs de la République et participe au vivre ensemble mais malheureusement souvent ciblée par ce type de dégradations. La communauté musulmane d'Agen se désole de ces actes répétitifs, irrespectueux et inciviques », a fait savoir Mohamed Nayma, l’imam de la mosquée, dimanche 8 mai.

La préfecture du Lot-et-Garonne a « fermement » condamné « ces dégradations et actes odieux commis à l’encontre de la mosquée d’Agen, en totale contradiction avec les valeurs de la République et la liberté des cultes ». Une enquête a été ouverte et une plainte contre X a été déposée.

C’est loin d’être la première fois que la mosquée a été la cible de dégradations. En juin 2020, un dauphin, des vagues et un doigt d'honneur ont été taggués. En revanche, les tags découverts un an plus tôt, en juillet 2020, revêtaient un caractère haineux. Parmi les inscriptions retrouvées, figuraient un sexe masculin, un doigt d'honneur ainsi qu'une croix gammée, suscitant alors l’indignation du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Lire aussi :
Le maire de Metz dénonce « un attentat » contre une mosquée de sa ville

1