Antisémitisme : l'imam de Toulouse condamné en appel

Antisémitisme : l'imam de Toulouse condamné en appel

Rédigé le 02/09/2022
Lina Farelli (avec AFP)

Trois mois après son procès en appel, l’imam de Toulouse Mohamed Tataiat a été condamné, mercredi 31 août, à quatre mois de prison avec sursis pour « provocation à la haine raciale » pour avoir relayé un hadith qui inciterait les musulmans à tuer les juifs lors d'un prêche en décembre 2017.

Le procureur général avait réclamé une peine de six mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende contre l’imam algérien, présent en France depuis 1985. La cour d'appel a donc été plus clémente, mais néanmoins plus sévère que lors du procès en première instance. Il avait en effet été relaxé en septembre 2021.

Ce nouveau verdict intervient alors que le feuilleton autour de l’expulsion du prédicateur Hassan Iquioussen bat son plein.

Lire aussi :
L’imam de Toulouse s'excuse auprès des juifs de France pour « l’interprétation décontextualisée de ses propos »
Accusé d'antisémitisme, l'imam de Toulouse rejugé en appel

11