L'ex-responsable d'un lieu de culte musulman menacé d'expulsion, son mariage suspendu

L'ex-responsable d'un lieu de culte musulman menacé d'expulsion, son mariage suspendu

Rédigé le 06/09/2022
Lina Farelli

C’est un heureux événement qui devait être célébré samedi 3 septembre à la mairie de Hautmont, celui de l’ex-responsable d’un lieu de culte musulman de cette commune du Nord. Il a été annulé ; ou plutôt reporté, a indiqué son maire (UDI) Stéphane Wilmotte. « Le procureur m’a informé jeudi que le mariage était reporté le temps de réaliser une enquête. L’ensemble de la démarche a été réalisé en lien avec les services de l’État et le parquet d’Avesnes-sur-Helpe », a-t-il fait savoir dans un communiqué cité par La Voix du Nord.

L’homme, un ressortissant algérien qui est sous le coup d’une procédure d’expulsion depuis le mois d’août, se trouve être un ancien dirigeant d’une salle de prière fermée en 2018 pour « apologie d’actes de terrorisme ». L’association qui la gérait a depuis été dissoute.

Le premier magistrat de la ville a précisé à l’AFP avoir « demandé des instructions au parquet » après avoir « été informé par les services de l’État d’un certain nombre d’éléments concernant la situation du demandeur ». Selon lui, le sursis pris par le procureur de la République d’Avesnes-sur-Helpe, Laurent Dumaine, court sur un mois.

Lire aussi :
Affaire Hassan Iquioussen : une manif à Paris dénonce l’arbitraire de la justice française

1