Etats-Unis : les musulmans aussi prêts à s’engager dans l'armée que les autres citoyens

Etats-Unis : les musulmans aussi prêts à s’engager dans l'armée que les autres citoyens

Rédigé le 28/09/2022
Lionel Lemonier

Les Américains de confession musulmane sont tout aussi prêts à s’engager sous les drapeaux que les autres citoyens des Etats-Unis d’Amérique. C'est ce que révèle une enquête menée par l'Institut pour la politique sociale et la compréhension entre les peuples (ISPU) en août et à laquelle fait écho Military Times.

Le panel est constitué de 2 100 adultes dont près de 800 personnes étaient identifiées comme musulmanes et 300 comme juives. Les 1 000 autres personnes sont représentatives de la diversité de la population. En dépit du fait qu’ils ont moins de chance de détenir la citoyenneté américaine par rapport aux autres groupes de personnes habitant les Etats-Unis, une majorité des musulmans ont montré un niveau d’acceptation à servir sous les drapeaux identique, voire plus élevé que les autres contingents de sondés. Près de quatre musulmans interrogés sur cinq avaient la nationalité américaine, contre 92 % à 99 % chez les autres groupes sondés.

Concrètement, 11 % des musulmans ont répondu qu’ils accepteraient d’être enrôlés. Plus que les catholiques et les protestants (10 %) et plus que les non-croyants interrogés (9 %). Les Blancs musulmans sont les plus nombreux à accepter de servir (17 %), contre 4 % des musulmans originaires d’Asie et moins de 1 % chez les Arabo-musulmans. Les Noirs musulmans sont plus nombreux à accepter de s’engager que les musulmans d’origine arabe, mais pas plus que les Noirs américains non musulmans.

La découverte la plus surprenante a été de se rendre compte que les Blancs musulmans sont plus nombreux à indiquer pouvoir rejoindre l’armée que les Blancs non-musulmans, 17 % pour les premiers et 11 % pour les seconds. Selon des données officielles du Pentagone datant de 2015, avant l'arrivée au pouvoir de Donald Trump, quelque 6 000 militaires s'identifiant comme musulmans servaient les différents corps de l'armée américaine.

Lire aussi :
Un guide sur la « laïcité militaire » édité pour mieux expliquer la laïcité française à l'étranger
Avec l’ENAM, le recrutement des aumôniers militaires du culte musulman se professionnalise