L'expulsion depuis la Belgique de Hassan Iquioussen vers le Maroc réalisée

L'expulsion depuis la Belgique de Hassan Iquioussen vers le Maroc réalisée

Rédigé le 14/01/2023
Lina Farelli

Hassan Iquioussen a bien été expulsé de Belgique vers le Maroc. Le prédicateur musulman a été reconduit, vendredi 13 janvier, vers Casablanca après la délivrance d’un laissez-passer par les autorités marocaines.

Faisant l'objet d'un mandat d'expulsion en France après la décision du Conseil d'Etat, Hassan Iquioussen, âgé de 58 ans, avait été arrêté en Belgique fin septembre 2022. La justice avait refusé de remettre le prédicateur aux mains des autorités françaises mais l'avait placé en centre fermé en novembre pour séjour illégal.

Tandis que le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a salué, selon son entourage « une grande victoire contre le séparatisme », la secrétaire d’Etat belge à l’Asile et la Migration, Nicole de Moor, s’est félicitée de « la bonne coopération » avec la France sur ce dossier, en confirmant l'expulsion de l’intéressé vers le Maroc.

« Nous ne pouvons pas permettre à un extrémiste de se promener sur notre territoire. Toute personne qui n’a pas le droit d’être ici doit être renvoyée », a-t-elle fait savoir.

L'avocate du prédicateur, Lucie Simon, a indiqué désormais attendre « le jugement sur le fond du tribunal administratif de Paris ». Ainsi, « si l’arrêté d’expulsion (français) était annulé, la France devra assurer son retour ».

Lire aussi :
En Belgique, Hassan Iquioussen n'échappera pas à l'expulsion vers le Maroc
Affaire Hassan Iquioussen : une manif à Paris dénonce l’arbitraire de la justice française
Expulsion de Hassan Iquioussen : le Syndicat des avocats de France fustige la décision du Conseil d'Etat

24