SaphirNews.com

Vidéo – La Casa del Hikma : le califat, un régime théocratique ?


Le califat et son dérivé le calife est de ces mot-clés de l'islam qui font l'objet de multiples incompréhensions, plus encore avec l'irruption de Daesh qui a semé la mort et la destruction dans son sillage. Alors que signifient-t-ils ? Le califat serait-il opposé au modèle démocratique ? C'est le thème du cinquième épisode de la série « La Casa del Hikma ». Ciao les préjugés.

Les termes califat et calife n’ont jamais été aussi présents dans l’actualité que depuis 2014, lorsque le groupe terroriste Etat islamique a annoncé « le rétablissement du califat » en Irak et au Levant. Ces fanatiques, surfant sur le rêve de nombreux musulmans d'un retour du califat dans l'espoir d'assurer une unité du monde islamique, ont traduit le califat en un régime totalitaire et obscurantiste dans les faits, loin de se conformer à des principes islamiques fondamentaux parmi lesquels se trouvent la justice et la paix.

Entre ceux qui en ont une vision dégradée par le totalitarisme de Daesh et de ses avatars mais aussi ceux qui ont du califat une vision fantasmée qui oublie notamment que ce concept, selon ses multiples usages humains, s'accorde au pluriel au regard de la diversité des régimes califaux qui ont existé à travers l’Histoire, un petit topo sur ce qu’est un califat est nécessaire, sans en faire ici une apologie. Qu’est-ce qu’un calife ? Ne peut-il être que musulman ? Et le califat est-il un régime opposé au modèle démocratique ?

Car, pour l’islamologue Ousmane Timera, « le modèle coranique du pouvoir est plus proche de la démocratie républicaine que de la théocratie et aujourd’hui, certains islamistes ou jihadistes ont une vision plutôt théocratique du pouvoir, ce qui est contraire à la vision coranique ».




Qu'en pensez-vous ? Réagissez sur nos réseaux sociaux avec le hashtag #LaCasaDelHikma.

Téléchargez notre application en un clic pour recevoir chaque semaine les épisodes de « La Casa del Hikma ».