USA : un imam assassiné devant sa mosquée, une récompense aux infos promise

Par Benjamin Andria, le 05/01/2024

PENDANT LE RAMADAN, SOUTENEZ UNE PRESSE INDÉPENDANTE PAR UN DON DÉFISCALISÉ !
Un imam a été tué par balles, mercredi 3 janvier, à l’extérieur de sa mosquée de Newark, près de New York. Hassan Sharif est décédé dans l'après-midi à l'hôpital après avoir été touché par plusieurs balles alors qu'il se rendait dans le lieu de culte musulman pour les prières du matin, à l'heure du fajr.

La piste d'un crime motivé par la haine antimusulmane n'est pas privilégiée à ce stade par les autorités locales. « Nous ne connaissons pas pour l’instant le mobile de ce crime mais les preuves rassemblées jusqu’ici n’indiquent pas d’acte motivé par des préjugés ou du terrorisme intérieur », a déclaré lors d’un point presse le procureur général de l’État du New Jersey, Matthew Platkin, qui s'est dit conscient de l'inquiétude grandissante des musulmans face à une islamophobie motivée par le contexte de fortes tensions au Proche-Orient.

L'imam officiait dans la mosquée Muhammad-Newark depuis cinq ans. Il était une figure locale engagée notamment dans la lutte contre la violence par armes à feu. En parallèle, il travaillait depuis 2006 en tant qu'officier de sécurité à l'aéroport international Newark Liberty.

« L'imam Hassan était le ciment qui unissait sa communauté et il est évident qu'il était profondément aimé. Nous sommes bouleversés par la nouvelle et inquiets pour la sécurité de la communauté musulmane du New Jersey et en particulier de celle de Newark », a réagi la section locale du Conseil des relations américano-islamiques (CAIR). « Nous ne pouvons pas laisser les crimes contre notre communauté et nos dirigeants en particulier passer inaperçus. »

Aucun suspect n'a été identifié pour l'heure. L'organisation musulmane de défense des droits civiques, qui a condamné le meurtre de Hassan Sharif, a ainsi promis une récompense de 10 000 dollars pour toute information menant à l'arrestation du ou des auteurs du crime. Elle s'ajoute à la promesse de 25 000 dollars annoncée plus tôt par le shérif du comté d'Essex dont fait partie Newark.

Lire aussi :
Etats-Unis : un enfant assassiné sur fond de haine islamophobe et anti-palestinienne
USA : une résolution contre l'islamophobie adoptée par la plus grande association du barreau américain