Par Samba Doucouré, le 19/10/2017

Marne : les incendiaires d’une mosquée condamnés à de la prison ferme

Trois hommes ont été condamnés, mercredi 18 octobre, par le tribunal correctionnel de Châlons-en-Champagne après avoir incendié une salle de prière à Pargny-sur-Saulx (Marne) en 2015. Fabien C. a écopé d’une peine de 18 mois de prison avec sursis, Bruno C. d’une peine de trois ans dont deux avec sursis tanfis que Brian T. est condamné à quatre ans de prison dont deux avec sursis avec obligation de soins. La nuit du 23 au 24 avril 2015, dans un contexte de montée des actes islamophobes, trois mois après les attentats de Charlie, la salle de prière de Pargny-sur-Saulx a été brûlé. L’incendie a complètement ravagé les locaux. Cinq individus ont été interpellés trois semaines après les faits. Ils finissent par confesser que l’idée leur est venue lors d’une soirée alcoolisée après avoir visionné un reportage sur l’attentat déjoué contre l’église de Villejuif. Il se trouve que Sid Ahmed Glam, l’homme interpellé, est marnais et que sa sœur…

Par Samba Doucouré, le 18/10/2017

Togo : l’arrestation d’un imam opposant au pouvoir provoque des émeutes

Des rassemblements de l’opposition ont viré à l’affrontement avec les forces de l’ordre à plusieurs endroits de Lomé, la capitale du Togo, dans la matinée du mercredi 18 octobre. Ces heurts découlent de l’arrestation, deux jours auparavant, d’un imam, membre connu de l’opposition. Alpha Hassan Mollar a été interpellé à son domicile, lundi 16 octobre, à Sokodé, au centre du Togo. Membre du Parti national panafricain (PNP) et habitué des diatribes contre l’action gouvernementale, le dignitaire religieux est accusé par les autorités d'appeler « à la violence et à la haine » dans ses prêches. « L’électricité a été coupée vers 19h, après la prière et cinq véhicules de la gendarmerie sont arrivés pour enlever Alpha Alassane, un imam très reconnu dans la ville », a témoigné Akpo Tchagnaou, coordinateur de l’Alliance nationale pour le changement. « La population s’est sentie visée et est sortie dans les rues », a-t-il ajouté. Des…

Par Benjamin Andria, le 18/10/2017

Projet d'attentats contre des mosquées : dix individus liées à l'extrême droite arrêtées

Dix personnes âgées de 17 à 25 ans, affiliées à l'extrême droite, ont été arrêtés à Marseille et en région parisienne mardi 17 octobre. Elles sont accusées d'avoir projeté une série d'attentats contre des mosquées en France. Des réfugiés mais aussi des hommes politiques de premier plan figuraient également parmi les cibles, à l'instar du porte-parole du goivernement Christophe Castaner et le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon selon une source proche du dossier citée par l'AFP. L'opération permettant l'arrestation de neuf hommes et d'une femme a été menée par la Sous direction anti-terroriste (Sdat) et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Les terroristes présumés sont toutes en lien avec Logan Alexandre Nisin arrêté fin juin à Vitrolles (Bouches-du-Rhône). Cet ancien militant de l’Action française Provence et du Mouvement populaire nouvelle aurore (MPNA) se revendiquant du parti néonazi grec Aube dorée avait…

Par Hanan Ben Rhouma, le 17/10/2017

17 octobre 1961, mémoire d'un massacre des Algériens à Paris (vidéo)

Les massacres du 17 octobre 1961 restent une plaie ouverte entre la France et l’Algérie. Des décennies ont passé mais le crime d’Etat est encore occulté par une large partie de la classe politique française. La reconnaissance pleine et entière - au-delà de celle entamée par François Hollande - de cette tragédie, comparée à la rafle du Vel d’Hiv survenue en 1942 contre les juifs de Paris, demeure une des revendications centrales des associations mémorielles. « On ne construit pas la démocratie sur des mensonges et des occultations. Après plus d'un demi-siècle, il est temps que le Président de la République, au nom de la France, confirme, par un geste symbolique, la reconnaissance et la condamnation de ce crime d'Etat ; (…) que la liberté d’accès aux archives soit effective pour tous, historiens et citoyens ; que la recherche historique sur ces questions soit encouragée, dans un cadre franco-algérien, international et indépendant », réclame le…

Par Samba Doucouré, le 17/10/2017

Etats-Unis : l’assassin de Nabra Hassanen encourt la peine de mort

Raymond F. Morrogh, procureur général du comté de Fairfax (Virginie), a annoncé, lundi 16 octobre, que Darwin Martinez-Torres a été inculpé pour le viol et le meurtre de Nabra Hassanen en plein mois du Ramadan 2017. « J’ai l’intention d’obtenir la peine de mort », a-t-il fait savoir. Dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 juin, la jeune fille âgée de 17 ans a été prise en chasse par un automobiliste alors qu’elle se dirigeait vers une mosquée en compagnie d’un groupe d’amis. Darwin Martinez-Torres aurait assommé sa victime avec une batte de baseball avant de l'embarquer dans sa voiture jusqu’au comté de Loudoun. Là, il l’aurait de nouveau agressé puis tué avant de jeter le corps dans un étang. Des traces de sang appartenant à l’adolescente ont été retrouvées sur la portière et les sièges arrière de l’automobile de son bourreau, âgé de 22 ans. Une semaine avant les faits, une femme a rapporté aux autorités du comté de Loudoun…

Par Imane Youssfi, le 16/10/2017

Suède : comment l'inscription « Allah » a été retrouvée sur des vêtements portés par des Vikings

Des inscriptions en arabe, parmi lesquelles « Allah » et « Ali », du nom du gendre du Prophète Muhammad, ont été découvertes en février 2017 par l'archéologue suédoise Annika Larsson sur des vêtements de l'époque viking, extraits de tombes datées des IXe et Xe siècles. Ces objets, analysés au sein de l'université suédoise d'Uppsala, n'ont cependant été dévoilés que plusieurs mois plus tard, courant du mois d'octobre. « Alors que j'examinais des fragments de textiles d'époque viking pour une exposition (sur la couture viking, ndlr), j'ai découvert pour la première fois dans la trame de l'un d'eux des calligraphies coufiques et surtout les noms d'Allah et d'Ali ! », s'est enthousiasmée la chercheuse, qui s'était souvenue, avant de faire la connexion, d'un design similaire sur des rubans de soie d'inspiration maure en provenance d'Espagne.

Par Imane Youssfi, le 16/10/2017

Montpellier : chrétiens, juifs et musulmans unis pour nettoyer une église vandalisée (vidéo)

L'union fait la force. C'est donc ensemble que chrétiens, juifs et musulmans se sont unis samedi 14 octobre pour dénoncer les actes de vandalisme dont a été victime l'église Saint-Paul, dans le quartier de la Paillade, à Montpellier. Le lieu de culte a vu certaines de ses vitres cassées et des intrusions quelques ours plus tôt. La piste d'un crime antichrétiens est écartée par les riverains, ces derniers penchant davantage pour des actes d'incivilités et de petite délinquance. Dans un élan de solidarité des représentants locaux et fidèles des trois religions monothéistes, une cinquante de personnes, adultes comme enfants, se sont réunis pour une grande opération de nettoyage autour de l’église. « C'est ça qui nous motive, c'est d'être ensemble au lieu d'être chacun dans son coin » témoigne une femme auprès de France 3 3 Languedoc-Roussillon (plus bas). « On est solidaire avec nos frères chrétiens, et demain s'il arrive quelque chose à nos frères…

Par Imane Youssfi, le 16/10/2017

Allemagne : le ministre de l'Intérieur favorable à l'instauration d'un jour férié musulman

Instaurer un jour férié musulman en Allemagne ? L'idée a provoqué un tollé lorsqu'elle a été évoquée par Thomas de Maizière, ministre de l'intérieur allemand, lors d'un meeting de campagne jeudi 12 octobre en Basse-Saxe où se tenaient, dimanche 15 octobre, des élections régionales largement remportées par les sociaux-démocrates allemands (SPD) avec 36,9 % des suffrages. Dans certains endroits du pays, « là où vivent beaucoup de musulmans, pourquoi ne pas réfléchir également à un jour férié musulman », avait-il déclaré, faisant remarquer que la Toussaint n'est célébré que dans les Etats (Landër) à forte population catholique. En Allemagne, le seul jour férié qui s'applique à tous les Etats est le jour de l'unité allemande. Pour le reste, le choix est laissé à l'appréciation de chacun des 16 Etats qui constituent le pays. Cette proposition a été rejetée avec virulence par le parti bavarois CSU, allié aux conservateurs de la chancelière…

Par Samba Doucouré, le 16/10/2017

Près de 300 morts à Mogadiscio, l'attentat le plus meurtrier en Somalie

L’explosion d’un camion au centre de la ville de Mogadiscio samedi 14 octobre a coûté la vie à plus de 300 personnes et fait tout autant de blessés. « Nous avons confirmation que 300 personnes sont mortes. Ce bilan va s’alourdir », a indiqué lundi le chef des services ambulanciers de la capitale somalienne. « C'est une attaque horrible menée par les Shebab sur des civils innocents, qui ne visait pas des responsables gouvernementaux somaliens spécifiques. Cela montre combien ces éléments violents sont sans pitié, pour viser sans distinction des gens innocents qui ne faisaient que s'occuper de leurs affaires », a déclaré Mohamed Abdullahi Mohamed, alias Farmajo, président de la Somalie. L’attentat le plus meurtrier de l’histoire du pays aurait été commis par le groupe Al-Shabab, affilié à Al-Qaida, mais celui-ci n’a toujours pas été revendiqué. L’attaque terroriste s’est déroulé à l’intersection « Kilomètre 5 », une place de choix pour…

Par Samba Doucouré, le 13/10/2017

Des distributions de fascicules créationnistes de Harun Yahya devant des collèges font polémique

Plusieurs opérations ont été signalées auprès de l’inspection académique du Var. Les fascicules très colorés et typés du célèbre prédicateur turc Harun Yahya ont été diffusés devant des collèges à Saint-Tropez, à Toulon et à Six-Fours. Sous le titre « Comment les fossiles ont renversé l’évolution », le document est censé présenter « les centaines de millions de preuves qui réfutent le darwinisme », en s’appuyant notamment sur des photos de fossiles et d’animaux qui démontreraient que « les espèces n’ont jamais changé » et que le processus d’évolution « n’est qu’un mythe ». « Tant qu’ils n’entrent pas dans les collèges, on ne peut rien faire contre ceux qui distribuent ces livres », a déploré l’inspection académique du Var, qui souligne que les enseignants qui surprendraient des élèves avec le livret devront leur expliquer la théorie de l’évolution. Harun Yahya, de son vrai nom Adnan Oktar, s’est félicité de ces…

Par Samba Doucouré, le 12/10/2017

Arabie Saoudite : bientôt des Saoudiennes au volant de taxis

Le roi Salmane d’Arabie Saoudite a ouvert une brèche le 26 septembre dernier en autorisant la délivrance de permis de conduire pour les femmes. Cette réforme historique, en plus de permettre à des millions de femmes de pouvoir prendre le volant, va créer de nouvelles opportunités pour le marché du travail. Cela s’illustre avec Careem, société de chauffeurs basée sur un modèle similaire à celui d’Uber. L’entreprise a annoncé vouloir embaucher 100 000 conductrices afin de séduire la clientèle féminine du pays. Le principe de non-mixité qui régit les relations sociales dans le royaume offre une opportunité économique forte pour Careem. En juillet dernier, la compagnie a fait sensation au Pakistan en proposant aux usagers de taxis de pouvoir discuter avec une arrangeuse de mariage le temps de leur trajet. Une première session de recrutement s’est effectuée à Khobar, dans l'est saoudien. Les candidates étaient essentiellement des personnes ayant obtenu…

Par Saphirnews, le 12/10/2017

Inde : pourquoi le Taj Mahal a été retiré des guides touristiques

Visiter l’Inde sans voir le Taj Mahal ? Le monument a été retiré début octobre des guides touristiques indiens. La décision a été une prise par la ministre du Tourisme de l’Etat d'Uttar Pradesh. La raison invoquée serait... la chute du nombre de visiteurs. Une justification pour le moins farfelue tant l'attrait national et international pour ce monument est immense. Non seulement le Taj Mahal ne figure plus dans les guides touristiques indiens, mais la dotation permettant la restauration du monument (20 millions d'euros) a été tout bonnement supprimée. Ces annonces ont inquiété la ville d'Agra, le Taj Mahal permettant de faire vivre près de 400 000 personnes. « C’est le tourisme qui fait vivre la ville : il y a plus de 400 000 personnes qui travaillent de près ou de loin pour ce monument qui génère 20 % du budget de l’Etat de l’Uttar Pradesh », déclarait un homme d’affaires cité par France Info. Un député de l’opposition confiait, lui, que « faire…

Par Samba Doucouré, le 12/10/2017

Belgique : vers une fin de tutelle de la Grande Mosquée de Bruxelles par l'Arabie Saoudite

La commission d'enquête parlementaire sur les attentats du 22 mars 2016 va ajouter à la liste de ses recommandations la rupture de la convention qui plaçait la Grande Mosquée de Bruxelles sous la tutelle de l'Arabie Saoudite. Les membres de la commission ont adopté à l'unanimité cette recommandation mardi 11 octobre. Ils dénoncent l'islam d'inspiration « salafo-wahhabite » qui serait prêché dans la mosquée phare du pays. « Il s'agit d'une avancée majeure dans la lutte contre le radicalisme : enfin, la communauté musulmane de Belgique ne sera plus sous une influence étrangère néfaste, qui a miné la cohésion sociale et qui a prôné une vision de l'islam hostile aux valeurs universelles et parfois contraire à nos lois », s'est réjoui le parti du CdH (Centre démocrate humaniste). « La fermeture du robinet financier saoudien et du contrôle wahhabite de la Grande Mosquée constitue des préalables indispensables à une lutte efficace contre le radicalisme sur le…

Par Samba Doucouré, le 11/10/2017

Birmanie : un rassemblement interreligieux organisé à Rangoon pour redorer son image

Un grand rassemblement interreligieux rassemblant des dizaines de milliers de personnes s’est tenu, mardi 10 octobre ,à Rangoon, capitale de la Birmanie (Myanmar). L’événement a été organisé par le parti au pouvoir dans le but de redorer l’image du pays, largement ternie ces dernières semaines par la répression massive à l’encontre de la minorité musulmane des Rohingyas. « Cette cérémonie doit montrer au monde que toutes les religions dans notre pays cohabitent en toute amitié dans notre pays », a expliqué à l'AFP Win Maung. Cet élu est un député, membre de la Ligue nationale pour la démocratie (NLD), mouvement auquel est affilié Aung San Suu Kyi, le chef du gouvernement birman. Environ 40 000 personnes auraient rempli l’enceinte du grand stade de football de Rangoon, selon les autorités. Bouddhistes mais aussi quelques chrétiens et musulmans, très minoritaires en Birmanie, ont défilé avec des portraits de la lauréate du prix Nobel de la paix. Il…

Par Imane Youssfi, le 10/10/2017

Nice prévoit de réserver des emplois publics pour les enfants de Harkis

Depuis lundi 9 octobre, la ville de Nice est devenue la première grande ville de France à prévoir un contingent d'emplois publics réservés aux enfants de Harkis. Il s’agit d’emplois catégories B et C dont le nombre sera déterminé chaque année par un comité. Ce comité évaluera les besoins et les profils des demandeurs « sans concours ni condition d'âge », à la seule condition que les demandeurs soient inscrit sur une liste (voir encadré). La région Provence-Alpes-Côte d'Azur a également réservé six postes dans des lycées pour des enfants de harkis, en application d'une loi de 2008. « Le manque de reconnaissance et la persistance de difficultés d'insertion rencontrées par la première génération et leurs descendants sont encore perçues comme des discriminations à l'encontre de la communauté des Harkis », s’est justifiée la métropole Nice Côte d'Azur après l’annonce du dispositif.

Par Samba Doucouré, le 10/10/2017

Le bilan 2017 des actes islamophobes en France dévoilé

L’Observatoire national contre l’islamophobie a livré, lundi 9 octobre, son bilan des actes antimusulmans pour la période allant du 1er janvier au 30 août 2017. Celui-ci rapporte que 82 actes ont été recensés par le ministère de l’Intérieur, contre 134 en 2016 pour la même période, correspondant à une baisse de 38,8 %. L’Observatoire distingue les menaces, au nombre de 31 en 2017 (contre 84 en 2016), des actions qui s'élevaient à 51 en 2017 (contre 50 en 2016). Parmi les 51 actions, 42 ont concerné des lieux de cultes. Abdallah Zekri, président de l’Observatoire, rappelle que « ces chiffres sont au-dessous de la réalité, car nombre de responsables de lieux de culte ou tout simplement de citoyens français de confession musulmane sont encore réticents pour se rendre dans les commissariats ou gendarmeries pour déposer plainte ». Toutefois, il note bien une baisse en l'expliquant par « la mise en place d’une politique de sécurisation des lieux de culte…

Par Samba Doucouré, le 10/10/2017

Affaire Yacine : une information judiciaire pour homicide involontaire ouverte

Le parquet de Bobigny a annoncé, lundi 9 octobre, l’ouverture d’une information judiciaire pour homicide involontaire suite à la mort du jeune Yacine, dont le corps a été retrouvé dans une cave à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) le 14 septembre dernier. La famille refuse de croire à la version officielle de la police, qui a statué une mort par overdose de cocaïne, et réclame une contre-autopsie. Lorsque le jeune homme a été retrouvé, son pantalon était baissé tandis qu’une barre de fer et de la cocaïne trainaient près du corps. Mais la piste criminelle a été écartée dans les heures qui ont suivi. Le parquet a expliqué, dans un communiqué le 16 septembre, que « l’autopsie n’a pas révélé de traces de coups susceptibles d’entraîner le décès et elle a conduit à écarter l’hypothèse d’une mort violente ». Le 23 septembre, la famille a déposé plainte contre X puis a saisi le doyen des juges d’instruction de Bobigny le 27 septembre. …

Par Imane Youssfi, le 10/10/2017

Macron s'engage pour l'accueil de 10 000 réfugiés en France d'ici 2019

Emmanuel Macron a annoncé, lundi 9 octobre, que la France commencera « dans les prochaines semaines » des missions au Niger et au Tchad pour cibler des personnes pouvant bénéficier du droit d’asile, sur des listes proposées par le Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR). Cette décision a été annoncée par le président de la République qui recevait la veille le directeur du HCR Filippo Grandi. L’Hexagone accueillera alors 10 000 réfugiés d’ici octobre 2019. Parmi eux, 3 000 feront partie des « missions de protection avancées » de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) au Niger et au Tchad lesquelles débuteront prochainement, a précisé dans un communiqué le ministre de l’intérieur Gérard Collomb. Paris compte procéder à des « modifications législatives et réglementaires dans les prochaines semaines » afin de calquer sa politique d’organisation de l’asile avec celle de l’Allemagne. Le HCR serait…

Par Imane Youssfi, le 09/10/2017

Bosnie : accusé de meurtres de Serbes, « le défenseur de Srebrenica » acquitté

Nacer Oric, un ancien officier militaire bosniaque surnommé « le défenseur de Srebrenica », et Sabahudin Muhic,son frère d’armes pendant le conflit serbo-bosniaque, ont été acquittés lundi 9 octobre par un tribunal de Sarajevo d'accusations de crimes de guerre contre des Serbes. Agés respectivement de 50 et 49 ans, ils étaient accusés d'avoir assassiné trois Serbes, hors combat, entre juillet et décembre 1992. La justice serbe avait alors émis un mandat d’arrêt international en 2014, les accusant d'avoir mené « plusieurs attaques contre des villages serbes de la région de Srebrenica, afin de les vider de leur population serbe par l'intimidation, la torture et le meurtre ». En Serbie, Nacer Oric est considéré comme un « assassin » ayant mené des attaques contre des villages serbes des alentours de Srebrenica, y commettant des crimes contre des civils et des prisonniers entre 1992 et 1995. « Je n'ai rien à dire, le tribunal a dit ce qu'il avait à dire »,…

Par Samba Doucouré, le 06/10/2017

« Mamie Jihad », mère d'un soldat de Daesh, condamnée à 10 ans de prison

Christine Rivière, une mère de famille de 51 ans, comparaissait devant le tribunal correctionnel de Paris pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes terroristes. Le tribunal a décidé de suivre les recommandations du parquet qui a requis, vendredi 6 octobre, la peine maximale de dix ans de prison assortis d’une période de sûreté des deux tiers. Selon le ministère public, celle qu’on surnomme « Mamie Jihad » a pleinement adhéré à l’idéologie fanatique de l’Etat islamique et est accusée d'avoir fourni à son fils des épouses et des subsides. En 2011, Christine Rivière s’installe en Tunisie où vit son fils cadet Tyler. Au printemps 2012, elle suit les traces de celui-ci, se convertit à l’islam et arbore un voile intégral. Lorsque sa progéniture décide l’année suivante de se rende en Syrie pour rejoindre les rangs de Daesh, elle lui emboîte là encore le pas en prêtant allégeance à l’organisation terroriste. Entre…

Par Samba Doucouré, le 05/10/2017

Deux mosquées fermées pour des « prêches radicaux » en région parisienne

La salle de prière de la cité des Indes à Sartrouville (Yvelines) a fait l’objet, lundi 2 octobre, d’une fermeture administrative. Serge Morvan, le préfet des Yvelines, a signé l’arrêté préfectoral stipulant que « la mosquée salle des Indes constitue un lieu de référence influent de la mouvance salafiste (…) Les propos qui y sont tenus, sa fréquentation et son influence au sein de la communauté musulmane locale représente une menace grave pour la sécurité et l’ordre public ». D’après le haut-fonctionnaire, ce lieu de culte fait office de « soutien pérenne aux grandes figures du jihadisme s’y est développé dans les années 2000 », il ajoute qu’il « a été fréquenté par des fidèles d’obédience salafiste d’autres départements ». Serge Morvan mentionne le cas d’une femme qui a « été incitée à partir en Syrie lors de sa venue à la salle de prière » et dont le voyage en zone irako-syrienne « a été organisé en juillet 2014 par

Par Benjamin Andria, le 03/10/2017

Sous pression, l'université Lyon 2 annule un colloque sur l'islamophobie

« Lutter contre l’islamophobie, un enjeu d’égalité ? » Ce colloque, qui devait avoir lieu samedi 14 octobre à l’université Lyon 2, a été annulé sur décision de la présidence annoncée dans un communiqué mardi 3 octobre. Elle a affirmé ne pas pouvoir « garantir la sérénité des échanges et le bon déroulement des débats autour de la question de l’islamophobie et de ses enjeux politiques ». Cette décision est le résultat de plusieurs jours de polémique attisé par le Printemps républicain et des mouvements qui lui sont proches, chacun dénonçant la participation au colloque de membres du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) et de la Coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI), aux côtés de personnalités comme Jean-Louis Bianco, président de l’Observatoire de la laïcité. Ce dernier s'est plusieurs fois défendu, ces derniers jours sur les réseaux sociaux, des accusations d'une prétendue collusion avec « l'islamisme »…

Par Hanan Ben Rhouma, le 03/10/2017

Générosité : le classement des causes les plus plébiscitées en France dévoilé

Une grande campagne annuelle d’incitation au don a été lancée, lundi 2 octobre, par le syndicat France Générosités. Selon les résultats du baromètre Kantar Public dévoilés à l’occasion de la campagne #DonnerFaitDuBien, près d’un Français sur deux (46%) donne au moins une fois par an et 69 % des donateurs disent avoir maintenu le montant de leurs dons au cours des dernières années. « Une générosité porté par l’augmentation du don moyen mais qui peine à renouveler son panel de donateurs et à rajeunir sa cible », souligne France Générosités, qui rappelle que « la défiscalisation influence l’enveloppe du don réalisé ». En outre, si le volume des dons a bien augmenté de 2,5 % par rapport à 2016, la hausse est portée non pas par une croissance du panel de donateurs mais par une augmentation du don moyen.

Par Samba Doucouré, le 03/10/2017

Réfugiés : l'asile se tarissant dans le monde, le HCR dénonce la montée de la xénophobie

Le Haut Commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR) tire la sonnette d’alarme. Lors de l’ouverture de la 68e réunion de son comité exécutif qui se déroulait lundi 2 octobre à Genève, le Haut-Commissaire Filippo Grandi a appelé la communauté internationale à redoubler d’efforts dans la gestion de la question des réfugiés. Déplorant une « xénophobie croissante », il juge que « la coopération internationale a laissé la place à des réponses fragmentées, qui se traduisent par des mesures restrictives en matière d'asile et d'immigration, même dans des pays qui ont une longue histoire d'exil et de migration et une tradition d'accueil ». Flippo Grandi a annoncé que « plus de deux millions de personnes ont fui leur pays depuis début 2017 ». Cette nouvelle vague s’explique grandement par l’afflux des 650 000 Soudanais du Sud qui fuient la guerre civile et des 500 000 Rohingyas chassés par la répression de l’armée birmane. Il ajoute qu’ils «…