Lina Farelli le 27/01/2022

Abus sexuels dans l’Eglise : un fonds pour les victimes réunit 20 millions d’euros

Près de quatre mois après les révélations accablantes de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (Ciase), qui ont mené l’institution catholique à enfin reconnaître sa « responsabilité institutionnelle », un fonds visant à indemniser les victimes faisant une demande de réparation financière a été mis en place. Le Fonds de solidarité et de lutte contre les agressions sexuelles sur mineurs (Selam) a réuni aujourd’hui 20 millions d’euros grâce notamment au patrimoine immobilier et aux placements de l’Eglise. « Ce chiffre marque le début de la mise en place du travail de justice réparatrice », fait-on savoir dans un communiqué jeudi 27 janvier. La mobilisation de cette somme montre que « l’Eglise est au rendez-vous de ce qu’elle a annoncé » selon Gilles Vermot-Desroches, président du Fonds Selam. Le Conseil d’administration, composé de 16 administrateurs, majoritairement des laïcs et de deux personnes morales, le Bureau…

L Lina Farelli
Lina Farelli le 26/01/2022

Des hijabeuses devant le Sénat contre l’interdiction du voile dans les compétitions sportives

L’obsession du voile habite nombre d’élus et elle s’est de nouveau illustrée mardi 18 janvier au Palais du Luxembourg. Les sénateurs ont en effet voté un amendement à la proposition de loi sur le sport visant à interdire le port des signes religieux « ostensibles » - en premier lieu le voile - « aux événements sportifs et aux compétitions sportives organisés par les fédérations sportives et les associations affiliées ». La proposition, que les élus avaient tenté d’intégrer dans le projet de loi contre le séparatisme, a été adoptée par 160 voix pour et 143 contre malgré l’avis défavorable émis par le gouvernement. Une semaine après l’adoption de cet amendement controversé, les Hijabeuses, un collectif de jeunes sportives musulmanes, portant le voile ou pas, engagées pour défendre le droit de chacune de jouer au football, ont organisé, mercredi 26 janvier, un match devant le Sénat pour protester contre l’instauration d’une nouvelle loi…

L Lina Farelli
Lionel Lemonier le 25/01/2022

Bonne année : Gérald Darmanin dénonce une mauvaise assimilation de Maître Gims

Le ministre de l’Intérieur cultive son positionnement « ferme » sur l’immigration et l'identité. Sur France inter, Gérald Darmanin a remis une pièce dans la machine à polémiques qu’il affectionne tout particulièrement, cette fois en rebondissant sur la polémique générée par Maître Gims en début d'année. Le chanteur de rap avait expliqué, à l'occasion du Nouvel An, qu’il ne voulait plus qu’on lui souhaite la bonne année au nom de ses valeurs religieuses : « Les muslims (musulmans), on a les mêmes convictions. Arrêtez avec cela. » Plusieurs semaines après ces propos polémiques, il a présenté ses excuses en indiquant regretter sa vidéo.

L Lionel Lemonier
Lina Farelli le 25/01/2022

Zone Interdite sur l'islam radical : face au « Roubaix bashing », le maire Guillaume Delbar réagit

« Islam : et si on arrêtait de jouer à se faire peur ? » Guillaume Delbar, le maire de Roubaix, mis en cause dans le reportage de Zone Interdite pour avoir octroyé des financements à une association locale accusée de prosélytisme sous couvert de soutien scolaire, a réagi, lundi 24 janvier, pour dénoncer un « Roubaix bashing » qui se fait « au détriment d'abord de ses habitants et de ceux qui agissent, sur le terrain ». Rappelant être maire d’une ville de 100 000 habitants « aux 97 nationalités » depuis 2014, il indique, « lassé » par un reportage jugé caricatural, son souci permanent de « construire des ponts plutôt que des murs qui séparent nos habitants » depuis sept ans. « Roubaix n'est pas une ville facile, mais elle est riche de toutes ses différences », signifie-t-il dans un communiqué. Mais « depuis quelques années et plus encore depuis ces dernières semaines crispées sur le thème de l'Immigration, j'ai l'impression dès que l'on parle de…

L Lina Farelli
Lionel Lemonier le 25/01/2022

Présidentielle : l'obsession d'Eric Zemmour pour l'islam, tout un programme

Mais jusqu’où ira le délire d'Eric Zemmour ? Non content de vouloir supprimer le droit du sol ou le regroupement familial, le candidat d'extrême droite, récemment condamné pour provocation à la haine raciale, veut toujours imposer « un prénom français » aux parents d’un nouveau-né. Eric Zemmour continue toujours plus loin. Il a dévoilé ses intentions s’agissant de la présence de la religion musulmane en France sur son compte Twitter, à travers un « programme islam » en trois volets : imposer la discrétion ; stopper l’endoctrinement ; empêcher les influences étrangères. Pour le premier volet, il prône l’interdiction du voile islamique dans l’espace public - en totale opposition à la laïcité - et l’interdiction de minarets et de mosquées « imposantes », sans précision sur la signification précise de ce dernier qualificatif. Quant au deuxième, il se dit favorable à la fermeture définitive des « lieux de promotion du djihad » et à…

L Lionel Lemonier
Edwy Malonga le 24/01/2022

Zone Interdite : contre « l’islam radical », la fermeture d'un site salafiste annoncée

Quelques mois après la dissolution de la maison d'édition Nawa, Gérald Darmanin a annoncé, dimanche 23 janvier, dans l’émission Zone interdite sur M6, la fermeture du site « La Voix Droite », accusé de diffuser, selon le ministre de l'Intérieur, des « contenus salafistes » appelant « manifestement à la haine et au jihad ». « C’est un site très important qui existe depuis 2012. On a réussi à prendre des dispositions qui font que dans quelques heures, dans quelques jours, on pourra faire fermer ce site et pénaliser les personnes qui continueront à le faire vivre », a ainsi déclaré le ministre de l’Intérieur, qui décrit ce site comme « une forme de maison d'édition sur Internet ».

E Edwy Malonga
Lina Farelli le 24/01/2022

Grande-Bretagne : une députée assure avoir été évincée du gouvernement car musulmane

Une ex-membre du gouvernement britannique dénonce l'islamophobie ambiante dans le Parti conservateur dont elle est membre. Nusrat Ghani, qui fut l'ancienne vice-ministre des Transports, a déclaré au Sunday Times que son appartenance à la religion musulmane aurait été soulevée comme « un problème » à l'occasion d'un remaniement en février 2020. Elle tient cette version d'un cadre du parti au pouvoir, dirigé par le Premier ministre Boris Johnson, en pleine tourmente politique depuis la révélation de sa participation à une fête en plein confinement en mai 2020. « On m'a dit que, lors de la réunion de remaniement à Downing Street, ma "foi musulmane" avait été soulevée comme "un problème", qu'une femme musulmane au gouvernement mettait mes collègues mal à l'aise et qu'on craignait que je ne sois pas loyale envers le parti car je n'en faisais pas assez pour le défendre contre les allégations d'islamophobie », a affirmé Nusrat Ghani. La députée de 49 ans a…

L Lina Farelli
Lina Farelli le 23/01/2022

Après la polémique de la « bonne année », Maître Gims « désolé »

« Papa, Maman, les gars, désolé. J'ressens comme une envie de m'isoler. » Plus de trois semaines après la polémique des voeux du Nouvel an, Maître Gims est sorti de son silence pour présenter des excuses publiques. « Cette vidéo, je la regrette totalement. C'était un ovni, je ne communique pas comme ça habituellement. Je ne voulais pas blesser des gens. La foi, ça relève de l'intime. Il ne faut pas que les réseaux sociaux soient un tremplin pour parler de ça », a-t-il déclaré au JDD. Avant d'ajouter : « Ça ne change en aucun cas mes relations avec mon public, animiste, ­bouddhiste, catholique, musulman… Cette vidéo a été faite avec spontanéité, tard le soir. Je suis vraiment désolé. » Lire aussi : Le calendrier musulman a failli être romain ! Réponse à la polémique des vœux de Maître Gims Au cours de son interview, l'artiste à succès, converti à l'islam depuis des années, a démenti être polygame mais aussi son soutien à Valérie Pécresse…

L Lina Farelli
Saphirnews le 21/01/2022

Palestine : une chanson satirique visant Dubaï et ses relations avec Israël fait le buzz (vidéo)

Sarcastique. C’est la caractéristique première de la comédienne Noam Shuster Eliassi, en passe de devenir une star dans les pays arabes depuis sa participation, mardi 18 janvier, à l’émission comique « El shusmo » diffusée sur une chaine israélienne de langue arabe. Sourire niais et faisant un cœur avec les doigts, cette citoyenne israélienne d’origine iranienne et parlant parfaitement arabe s'introduit en déclarant qu’elle va « chanter en hommage aux accords d’Abraham » car « c’est important pour elle d’envoyer des messages d’amour et de paix aux Arabes. Enfin, surtout ceux qui sont à des milliers de kilomètres… » Par ce trait d’humour noir, les auditeurs comprennent immédiatement : pas ceux qui sont juste à côté, à savoir les Palestiniens.

S Saphirnews
Lionel Lemonier le 21/01/2022

A Bordeaux, chrétiens, juifs et musulmans main dans la main pour une marche de la paix

Samedi 22 janvier, une marche de la paix est organisée à Bordeaux par les responsables des religions chrétienne (protestant et catholique), musulmane et juive. Cette marche interconvictionnelle se déroulera en silence et dans le respect des consignes et gestes barrières pour ne pas risquer d’aggraver l’épidémie de la Covid-19, expliquent les organisateurs réunis dans un comité informel, dit « Comité du 22 janvier ». Derrière une unique bannière sur laquelle on pourra lire « Main dans la main pour une année de paix », le cortège partira du marché des Capucins vers 14h30. Il se dirigera vers la mosquée Nour El-Mohamadi, puis passera par la synagogue de Bordeaux, le temple du Hâ et la cathédrale Saint-André. Les participants porteront ensuite leurs pas en direction de la mairie où se tiendra un rendez-vous avec le maire, Pierre Hurmic, vers 16h30.

L Lionel Lemonier
Hanan Ben Rhouma le 20/01/2022

Singapour : Samsung supprime sa pub montrant l'amour d'une mère musulmane pour son fils transgenre (vidéo)

Le dernier spot publicitaire de Samsung à Singapour, qui était destinée à toucher le cœur des habitants de l'Etat insulaire, a provoqué des remous sur les réseaux sociaux, au point de pousser la marque de produits high tech à faire machine arrière. La raison ? La publicité en question, baptisée « Écoutez votre cœur », montrait l'amour et la complicité d'une mère musulmane portant le voile pour son fils devenu drag queen. Le spot est aujourd'hui très difficile à retrouver sur le Web mais la rédaction de Saphirnews a fini par mettre la main dessus (voir la vidéo plus bas). Dans la campagne de l'enseigne coréenne visant à promouvoir ses écouteurs sans fil antibruit et sa montre intelligente, on y voit quatre participants assis sur un canapé, invités à écouter un message d'un être cher, tandis que leur fréquence cardiaque était calculée par la montre connectée. Dans le lot, un fils transgenre adresse un message à sa mère pour la remercier de son amour et…

H Hanan Ben Rhouma
Saphirnews le 20/01/2022

Génocide des Ouïghours : la résolution de reconnaissance adoptée par l'Assemblée nationale

Une proposition de résolution présentée par 45 députés a été adoptée par l'Assemblée nationale jeudi 20 janvier par 169 voix pour, une voix contre et cinq abstentions, après avoir été soumise au vote des députés. Elle « vise à reconnaître le caractère génocidaire des violences politiques systématiques ainsi que les crimes contre l’humanité actuellement perpétrées par la République populaire de Chine à l’égard des Ouïghours, population turcique et majoritairement musulmane », lit-on dans le document porté par des députés du Parti socialiste et de micro-partis de gauche. « Cette proposition de résolution vise également à condamner ce génocide, à condamner les crimes contre l’humanité ciblant le peuple ouïghour, à alerter nos concitoyens sur la situation des Ouïghours en République populaire de Chine, et à demander au Gouvernement français d’adopter officiellement cette position », appuient les députés, qui se réfèrent notamment à…

S Saphirnews
Saphirnews le 20/01/2022

États-Unis : deux musulmans nommés par Joe Biden au poste de juge fédéral, historique

Le président Joe Biden a annoncé, mercredi 19 janvier, la nomination d'une femme musulmane à un poste de juge fédéral, une première dans l'histoire des États-Unis. Il s'agit de Nusrat Jahan Choudhury, une avocate engagée depuis 2008 pour le compte de l'American Civil Liberties Union (ACLU). Directrice adjointe du Programme de justice raciale entre 2018 et 2020 au sein de l'organisation de défense des droits civiques, elle devient par la suite directrice juridique dans l’Illinois. La jeune femme, diplômée de la faculté de droit de Yale, a notamment mené des actions en justice pour protéger les migrants de conditions de détention dangereuses, et a lancé des initiatives visant à mettre fin au profilage racial et au ciblage des personnes de couleur. Si Nusrat Jahan Choudhury est confirmée à ce poste par le Sénat, elle deviendra non seulement « la première femme musulmane à siéger sur le banc fédéral » mais, aussi, la première Américaine d'origine bangladaise…

S Saphirnews
Edwy Malonga le 19/01/2022

Afghanistan : les Talibans appellent les pays musulmans à reconnaître l'Emirat islamique

Les Talibans souhaitent que les pays musulmans se montrent « précurseurs » et les appellent à reconnaître « officiellement » leur gouvernement, a annoncé mercredi 19 janvier le Premier ministre afghan. « J’espère que nous serons ensuite capables de nous développer rapidement », a ainsi déclaré Mohammad Hassan Akhund lors d’une conférence de presse revenant sur la crise économique majeure qui frappe le pays depuis l’arrivée au pouvoir des Talibans en août 2021. Pour l'heure, aucun pays n'a reconnu le gouvernement formé par les Talibans. La communauté internationale reste dans l'expectative et attend de voir comment ces fondamentalistes islamistes comptent gouverner ce qu'ils appellent l'Emirat islamique d'Afghanistan après avoir largement piétiné les droits de l'Homme lors de leur premier passage au pouvoir entre 1996 et 2001. Si les Talibans ont promis de suivre une ligne moins dure que lors de leur précédent règne, les femmes restent largement exclues…

E Edwy Malonga
Lionel Lemonier le 19/01/2022

Nuit de la Solidarité : au-delà de Paris, une 5e édition élargie à l'échelle métropolitaine

La 5e édition de la Nuit de la Solidarité se déroulera, jeudi 20 janvier, dans 27 villes en France. Une première dans la mesure où les précédentes éditions étaient exclusivement organisées à Paris. L’initiative vise à faire un décompte des personnes sans solution d’hébergement ou sans abris pour mieux connaître leurs besoins. Concrètement, l’opération rassemble des centaines de bénévoles et de professionnels des structures d’accueil et d’hébergement, des associations d’entraide et des centres communaux d’action sociale (CCAS). A Paris, quelque 2 000 bénévoles encadrés par près de 400 professionnels de l’action sociale sont espérés. Dans de nombreux lieux tenus par ces structures, des « activités solidaires » seront proposés à tous à cette occasion : exposition photographique sur le travail des bénévoles, visites et présentations de l’activité associative du lieu, projection de documentaires, échanges conviviaux autour d’un…

L Lionel Lemonier
Lionel Lemonier le 19/01/2022

Fermeture de la mosquée de Beauvais : l’imam porte plainte pour dénonciation calomnieuse

Le 27 décembre 2021, la préfecture de l’Oise annonçait la fermeture administrative pour une durée de six mois, de la grande mosquée de Beauvais. En cause, des propos rapportés de l’imam Islem Eddy Lecocq à l'occasion de prêches, faisant état de prises de position extrémistes, voire d’incitation à commettre des actes terroristes, selon les autorités. Son avocat, Me Sefen Guez Guez, a annoncé, mardi 18 janvier, qu'Islem Eddy Lecocq n’a pas l’intention de rester sans réaction face à « des accusations particulièrement graves et attentatoires à son honneur ». D’autant plus, fait savoir l’avocat, qu’il n’a « jamais été entendu par les services de police pour les propos rapportés ». « Mon client veut défendre son honneur. Il va prochainement déposer plainte contre X, pour dénonciation calomnieuse. La mosquée de Beauvais, qui est défendue par Me Samim Bolaky, est injustement fermée depuis trois semaines. C’est important de réagir car il n’y…

L Lionel Lemonier
Saphirnews le 18/01/2022

Arabie Saoudite : un intervalle de 10 jours entre deux omra à La Mecque imposé aux pèlerins

Les autorités saoudiennes ont décidé d'imposer à l'ensemble des pèlerins, y compris étrangers, un intervalle de dix jours entre l'accomplissement de deux petits pèlerinages (omra). « Les pèlerins étrangers peuvent accomplir un maximum de trois omra au cours de leur séjour de 30 jours dans le Royaume. Un pèlerin, qui a obtenu un permis pour accomplir la omra, peut prendre rendez-vous pour une deuxième omra par le biais d'Eatmarna (l'outil officiel pour formuler la demande du permis omra, ndlr) ou Tawakkalna (l'équivalent saoudien de l'application française TousAntiCovid, ndlr) à la fin de la période spécifiée de 10 jours après l’exécution de la première omra », a fait savoir le ministère du Hajj et de la Omra dans un communiqué. Tous les pèlerins âgés de 12 ans et plus ayant un schéma vaccinal complet sont autorisés à effectuer la omra et la prière à la Grande Mosquée de La Mecque. Le ministère a indiqué qu’il n’y a pas de possibilité pour les…

S Saphirnews
Edwy Malonga le 17/01/2022

USA : les musulmans solidaires des juifs après la prise d'otages dans une synagogue du Texas

Les Américains musulmans ont condamné en chœur la prise d'otages survenue samedi 15 janvier dans une synagogue du Texas. Quatre personnes dont le rabbin ont été détenues par un homme armé qui est entré lors d'un service religieux dans la synagogue de la Congrégation Beth Israel, à Colleyville, près de Dallas. Après des heures d'une pénible attente, tous les otages ont été libérés sain et sauf tandis que le ravisseur a été abattu par les forces de l'ordre après l'assaut. Le FBI a identifié le preneur d'otages comme étant un ressortissant britannique âgé de 44 ans du nom de Malik Faisal Akram. Matthew De Sarno, agent spécial en charge du bureau extérieur du FBI à Dallas, a déclaré que le ravisseur avait agi seul sans qu'aucune autre personne ne soit impliquée dans la prise d'otages. Il réclamait la libération d'une scientifique pakistanaise condamnée en 2010 à 86 ans de prison pour terrorisme par un tribunal fédéral de New York pour avoir tenté de…

E Edwy Malonga
Lina Farelli le 17/01/2022

Eric Zemmour condamné pour provocation à la haine raciale envers les migrants mineurs isolés

Eric Zemmour a été condamné, lundi 17 janvier, par le tribunal correctionnel de Paris à 10 000 euros d'amende pour « complicité de provocation à la haine raciale » après ses propos scandaleux sur les migrants mineurs isolés tenus en septembre 2020 sur CNews. Le polémiste, actuel candidat à l’élection présidentielle, avait alors affirmé que « tous » les migrants mineurs isolés sont « des violeurs, des voleurs, des assassins ». « Il faut les renvoyer, et il ne faut même pas qu’ils viennent », avait-il ajouté. Eric Zemmour, absent de son procès, a annoncé qu'il fera appel de la décision qu'il estime « idéologique et stupide ». Lire aussi : Zemmour partout, bon sens nulle part ? Le danger d’un candidat semeur de haine Provocation à la haine : Eric Zemmour relaxé en appel à la surprise générale

L Lina Farelli
Edwy Malonga le 17/01/2022

De la place aux femmes dans la mosquée Al Hidaya de Châlons-en-Champagne

Elle a enfin ouvert ses portes. Après trois ans de travaux, l'Union des Marocains de Châlons (UMC) a inauguré, samedi 15 janvier, l'extension de la mosquée Al Hidaya, située à Châlons-en-Champagne, dans la Marne. Il s'agit d'un nouvel espace de 422 m² qui comprend une salle de prière de 160 m² réservée aux femmes, jusque-là privées d'un lieu dédié dans la mosquée, comme le rapporte L'Union. « Nous avons eu le plaisir et l'honneur de recevoir aujourd'hui Monsieur le Préfet, Madame la sous-préfète, Monsieur le Maire, à l'occasion de l'inauguration de l'extension de la Mosquée Al Hidaya. Ce jour était tant attendu par la communauté musulmane de Châlons ! Par la grâce d'Allah Soubahanho wa taala, par vos dons, par l'accompagnement de l'ensemble des autorités, par la mobilisation et l'investissement des artisans, nous y sommes ENFIN ! », a fait savoir la mosquée via ses réseaux sociaux. Dans cette extension, l’UMC a également aménagé deux salles de classe…

E Edwy Malonga
Lionel Lemonier le 15/01/2022

L'expulsion d'un imam important secoue les musulmans de Belgique

L’imam Mohamed Toujgani est de nationalité marocaine mais il réside en Belgique depuis 40 ans et prêchait jusqu’à l’an dernier à la mosquée Al-Khalil à Molenbeek, l’un des plus grands lieux de culte musulman du pays. En octobre 2021, il s’est vu retirer son permis de séjour par le gouvernement belge qui considère qu’il est aujourd'hui « une menace pour la sécurité nationale ». Cette interdiction de séjour, qui porte sur une durée de dix ans, a été révélée jeudi 13 janvier par la presse belge et confirmée par le gouvernement. Sammy Mahdi, secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, a justifié, jeudi 13 janvier, cette décision devant la presse. « Quand on reçoit des informations des services de sécurité qui nous informent que quelqu’un pose un réel danger pour la sécurité de notre pays, je pense que c’est à moi d’agir et de faire en sorte que certaines figures, comme ce monsieur-ci, ne puissent pas résider sur le territoire…

L Lionel Lemonier
Lionel Lemonier le 14/01/2022

Etats-Unis : le plus grave incendie à New York endeuille les musulmans du Bronx

Un incendie, le plus grave survenu à New York en 30 ans, s’est déclaré, dimanche 9 janvier, dans un appartement situé dans le Bronx. Il a fait 17 victimes dont huit enfants. La plupart sont des musulmans originaires de Gambie qui fréquentaient la mosquée du quartier, Masjid Ar-Rahmah. Son imam, Musa Kabba, a indiqué qu'une prière funéraire collective sera organisée dimanche 16 janvier dans le centre culturel islamique du Bronx. L’incendie a pris naissance dans un appartement situé au troisième étage d’un immeuble du quartier de Fordham. C’est le mauvais fonctionnement d’un chauffage d’appoint qui en est la cause. Paniqués, les occupants de l’appartement ont fui en laissant leur porte d’entrée ouverte, ce qui a facilité la propagation de la fumée et du feu à tout l’étage. Depuis, les familles sont partagées sur ce qu’il convient de faire des restes de leur proches, victimes de l’incendie. Faut-il les enterrer aux États-Unis ou bien rapatrier…

L Lionel Lemonier
Edwy Malonga le 14/01/2022

Mozambique : chrétiens et musulmans s'allient contre le terrorisme qui défigure l'islam

Dans une déclaration publiée lundi 3 janvier, les leaders religieux chrétiens et musulmans de la province de Cabo Delgado, dans le nord du Mozambique, dénoncent des violences terroristes liées au radicalisme religieux. « Nous répudions et prenons nos distances avec les actes et les personnes qui déforment les doctrines religieuses pour justifier toute forme de violence », ont rédigé conjointement l'évêque de la Conférence des évêques catholiques du Mozambique, Antonio Juliasse Sandramo, le représentant du Conseil islamique du Mozambique, Nze Assuate, et le représentant du Congrès islamique du Mozambique, Nassuaralahe Dula. Ces derniers rejettent avec force le fait que des actes terroristes soient attribués à la religion musulmane, de même que « toute déclaration qui associe de tels actes aux principes de l’islam ». La déclaration a été signée à l'issue de trois jours de discussion à Pemba, la capitale de la province de Cabo Delgado. « Nous déclarons…

E Edwy Malonga
Lionel Lemonier le 14/01/2022

Bangladesh : des milliers de Rohingyas frappés par un grave incendie

Les Rohingyas enchainent les malheurs. Le dernier en date a pris la forme d'un incendie qui s’est déclaré le 9 janvier, dans le camp de Cox’s Bazar, au Bangladesh. Ce camp qui accueille des centaines de milliers de réfugiés de la minorité musulmane birmane a enregistré la destruction d’environ 300 abris, tandis que 500 autres ont été endommagés selon l'Unicef. Deux centres d’apprentissage pour les enfants réfugiés rohingyas soutenus par l'organisation onusienne et près de 200 installations sanitaires ont également été endommagés. Si le sinistre n’a fait fort heureusement aucune victime, plus de 5 000 personnes se sont retrouvées sans abri en moins de deux heures, selon Kamran Hossain, un porte-parole de la force de la police qui supervise la sécurité dans le camp de Cox’s Bazar. Toutes les personnes touchées par l’incendie ont trouvé refuge dans les camps voisins mais les conditions de vie se sont encore nettement dégradées. Le drame de ce début…

L Lionel Lemonier