Par Benjamin Andria, le 21/09/2018

Médine annonce l'annulation de ses concerts au Bataclan

Médine au Bataclan, ce ne sera pas pour cette année. Le rappeur, qui avait prévu deux jours de concerts consécutifs dans ce lieu parisien, a annoncé, vendredi 21 septembre, sa décision de ne pas qu'il produire, reportant ses concerts pour 2019 au Zénith de Paris. Cette décision, que Médine qualifie de « douloureuse, » survient trois mois après le début d'une polémique concernant sa présence au Bataclan, qui a été la cible d'un attentat en novembre 2015. Plusieurs familles de victimes mais aussi des élus de droite et d'extrême droite principalement ont appelé à la déprogrammation du rappeur. L'avocat de plusieurs familles Philippe De Veulle, a d'ailleurs annoncé vendredi matin avoir saisi, selon RTL, la justice pour demander l'ouverture d'une enquête préliminaire pour les propos du chanteur qui inciteraient, selon lui, à la haine, la discrimination et la violence. « Certains groupes d’extrême droite ont prévu d’organiser des manifestations dont le but…

Par Benjamin Andria, le 19/09/2018

Londres : trois personnes percutées devant une mosquée, la thèse islamophobe privilégiée

Dans la nuit de mardi 18 au mercredi 19 septembre, une voiture a percuté trois personnes à proximité d’une mosquée à Londres, le centre islamique Al Majlis Al-Hussaini. L'un d'eux, un quinquagénaire, a été grièvement blessé. Les suspects à bord du véhicule, trois hommes et une femme fortement alcoolisés selon des témoins, ont tenu des propos islamophobes avant de prendre la fuite. La police britannique, qui a ouvert une enquête, a écarté la piste terroriste et se concentre, elle aussi, sur la thèse d’une agression islamophobe. Lire aussi : Des lettres de menaces incitant à attaquer les musulmans à travers l'Angleterre [Attentat à Finsbury Park : les musulmans exhortent les autorités britanniques à combattre l'islamophobie]urlblankhttps://www.saphirnews.com/Attentat-a-Finsbury-Park-les-musulmans-exhortent-les-autorites-britanniques-a-combattre-l-islamophobie_a24088.html

Par Benjamin Andria, le 19/09/2018

La CPI ouvre un examen préliminaire sur la déportation des Rohingyas hors de Birmanie

La Cour pénale internationale (CPI) a décidé, mardi 18 septembre, d'ouvrir un examen préliminaire autour des crimes commis contre les Rohingyas en Birmanie et leur déportation au Bangladesh, État partie à la CPI « contrairement à la Birmanie », précise l'institution. Cet examen, annoncée par la CPI deux semaines après s'être déclarée compétente pour enquêter sur de tels faits, pourrait aboutir à l'ouverture formelle d'une enquête formelle de la CPI, basée à La Haye, aux Pays-Bas. La Mission d'établissement des faits de l'ONU sur la Birmanie a présenté ce 18 septembre les conclusions de son enquête sur la situation des Rohingyas et demandé que l'armée birmane, qui continue de contrôler en grande partie la Birmanie malgré une démocratisation entamée en 2012, soit exclue de la vie politique dans le pays. Fatou Bensouda, la procureure de la CPI a ouvert un examen préliminaire sur ce drame, évoquant « des déplacements forcés, des privations de droits…

Par Benjamin Andria, le 18/09/2018

La CEDH condamne la Belgique pour l'exclusion d'une femme voilée d'un tribunal

La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a rendu un arrêt mardi 18 septembre condamnant la Belgique pour l'exclusion en juin 2007 d'une femme voilée d'une salle d'audience d'un tribunal. La juridiction européenne basée à Strasbourg estime en effet que l'exclusion de cette femme, qui s'était rendue à l'époque au tribunal pour une affaire de crime au cours de laquelle son frère a été tué en 2003, violait son droit fondamental à la liberté de religion. « Le jour de l'audience devant la chambre des mises en accusation, sur décision de la présidente, l'huissier informa Madame (Hagar) Lachiri qu'elle ne pourrait entrer dans la salle d'audience que si elle enlevait son foulard », note la CEDH. Une demande que refusa de satisfaire Hagar Lachiri, la privant d'assister à l'audience. Pour la CEDH, « l'exclusion de Mme Lachiri – une simple citoyenne, ne représentant pas l'État – de la salle d'audience a constitué une "restriction" dans l'exercice par cette…

Par Lina Farelli, le 17/09/2018

Une instruction ouverte en Suisse pour viol contre Tariq Ramadan

Du nouveau dans le volet suisse de l'affaire Tariq Ramadan, détenu en France depuis sept mois après sa mise en examen pour viol qu’il conteste fermement. Le tribunal de Genève a ouvert, dimanche 16 septembre, une instruction - l’équivalent d’une mise en examen en France - contre l'islamologue aujourd’hui âgé de 56 ans. Après la plainte déposée en avril 2018 par une de ses victimes présumées en Suisse, le tribunal genevois a retenu les faits de viol et de contrainte sexuelle. Elle a toutefois rejeté les faits de la séquestration. Pour son avocat Me Romain Jordan, « cette décision marque un avancement majeur de la procédure suisse, et démontre le sérieux des accusations portées » par la plaignante. Les faits remonteraient au 28 octobre 2008 et se seraient passés dans un hôtel à Genève alors que Tariq Ramadan participait à une conférence non ouverte au public. Cette information surgit alors qu'une confrontation aura lieu mardi 18 septembre entre Tariq…

Par Lina Farelli, le 11/09/2018

Une mosquée vieille de 1 000 ans découverte aux Émirats

Le département de la culture et du tourisme des Émirats Arabes Unis (EAU) a annoncé, samedi 8 septembre, la découverte d’une mosquée millénaire dans la ville d’Al Ain, à l’est d’Abu Dhabi. La découverte des vestiges de ce lieu de culte vieille de 1000 ans permettra de mieux retracer l’histoire de cette région à l’aube de l’islam. Selon l’analyse des archéologues, cette mosquée daterait de 400 ans après la mort du Prophète Muhammad. Elle a donc été construite pendant l’âge d’or de la civilisation musulmane, au moment où la science et la culture s’épanouissaient dans la région grâce au califat abbasside basé à Bagdad. Les ruines découvertes témoignent d’une construction en brique de boue ainsi que la présence d'un falaj, un système d’irrigation permettant de gérer le flux d’eau vers les terres cultivées dans le désert, qui témoigne d'une activité humaine dans cette zone située à plus de 1 500 km de La Mecque et de Bagdad. La…

Par Benjamin Andria, le 10/09/2018

Les musulmans britanniques réclament l’interdiction d’entrée à un pasteur islamophobe

Le Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB) a réclamé l'interdiction d’entrée sur le sol britannique à Franklin Graham, un pasteur américain connu pour ses prêches et déclarations islamophobes et homophobes. Il a été invité à participer à un festival chrétien organisé ce mois de septembre à Blackpool, au nord-ouest de l'Angleterre. Président de l’Association évangélique Billy Graham et de l’Organisation de secours chrétienne Samaritan’s Purse, Franklin Graham a plusieurs fois décrit l’islam comme une religion « très diabolique ». Ce pasteur, qui a longtemps été de ceux qui appuient le mensonge quant à la prétendue islamité de Barack Obama, était présent à la cérémonie d’investiture de Donald Trump en janvier 2017 parmi les leaders religieux. Une présence qui avait alors été décriée par les musulmans américains. Dans un communiqué, le MCB a rappelé que le gouvernement a déjà interdit d’entrée ou banni des individus dont les…

Par Lina Farelli, le 10/09/2018

Suède : l’extrême droite prend du poids après les élections

No pasarán ! Loin des prédictions des sondages, l'extrême droite en Suède n'est finalement pas arrivée en tête des élections législatives organisées dimanche 9 septembre mais ces dernières signent tout de même une montée en puissance du parti baptisé les Démocrates de Suède (SD). Il est crédité de près de 18 % des suffrages selon les résultats préliminaires, progressant ainsi de près de 5 % depuis les élections de 2014. Les résultats desdits Démocrates de Suède donne un nouveau visage politique au pays. Le parti Sociaux-Démocrates reste en tête des résultats mais n’a pu obtenir que 25 à 26 % des voix contre 31 % en 2014. Il s’agit du plus mauvais résultat obtenu par ce parti qui a toujours été majoritaire en Suède de toute son histoire. De l’autre côté, les Modérés de droite ont également perdu 5 points par rapport aux dernières élections et ne sont arrivés à obtenir que 18 % des voix. En seulement trois élections, le parti d'extrême…

Par Lina Farelli, le 07/09/2018

Grèce : l’extrême droite mobilisée contre le projet de mosquée à Athènes

Plusieurs centaines de partisans du parti d'extrême droite l’Aube dorée, qui compte aujourd’hui 15 membres au Parlement, ont organisé, mercredi 5 septembre, une manifestation près du centre d’Athènes où le gouvernement prévoit de construire une mosquée entièrement financée par l’État. Pour le leader d’Aube dorée Nikos Michaloliakos, les membres du gouvernement grecs sont des « traîtres » en soutenant la construction d'un lieu de culte musulman. Le projet de mosquée remonte à plusieurs décennies mais tarde à se concrétiser pour les musulmans de la capitale grecque alors même qu'une annonce courant de l'année 2017 faisait valoir que le lieu de culte, un édifice digne du nom, pourrait ouvrir ses portes à la fin de la même année. Que nenni. Athènes reste la seule capitale européenne à ne posséder aucune mosquée. Le projet de construction de la mosquée d’Athènes date de 1890. Il a été introduit dans chaque traité de paix que la Grèce a…

Par Benjamin Andria, le 05/09/2018

Clichy-la-Garenne : les organisateurs des prières de rue condamnés

Le tribunal correctionnel de Nanterre a condamné, mardi 4 septembre, l’Union des associations musulmanes de Clichy-la-Garenne (UAMC) et son président Mohand Kazed à une amende de 17 000 euros d’amende pour organisation de manifestation sans déclaration. L’UAMC, pour protester contre la fermeture de la mosquée hébergée dans un bâtiment du centre-ville transformé en médiathèque, avait organisé des prières de rue le vendredi durant huit mois, entre mars et novembre 2017, devant la mairie, causant alors des perturbations de la circulation et de l’ordre public. L’UAMC, qui doit payer à la ville 500 euros par prière de rue, était poursuivi par le maire (LR) de Clichy Rémi Muzeau, qui avait obtenu le soutien, en novembre 2017, de plusieurs maires franciliens contre les prières de rue. Le maire a obtenu du tribunal 5 000 euros de dommages et intérêt à payer par l’UAMC qui, par la voix de son avocat, a annoncé faire appel de la décision. Lire aussi :…

Par Lina Farelli, le 05/09/2018

Le célèbre prédicateur saoudien Salman Al-Awdah risque la peine de mort

La peine de mort a été requise contre le prédicateur saoudien Salman Al-Awdah a annoncé le journal saoudien Okaz mardi 4 septembre après l’ouverture de son procès à Riyad dans une cour spécialisée dans les affaires de « terrorisme ». L’information a été confirmée par le fils du prédicateur dans un post sur Twitter mais les autorités saoudiennes n'ont fait aucun commentaire public sur cette affaire. Selon Okaz, Salman Al-Awdah, qui est accusé de dissidence, doit répondre de 37 chefs d’accusation, sans apporter plus d’explications. Il a été arrêté en septembre 2017 dans le cadre d'une grosse vague d’arrestations visant à réprimer la dissidence dans ce royaume ultra-conservateur et la notoriété de Salman Al-Awdah n'a pas pesé auprès des autorités. Selon Amnesty International, ce clerc avait été arrêté quelques heures à peine après qu’il s’était réjouit d’une éventuelle réconciliation entre l’Arabie Saoudite et le Qatar. À cette…

Par Benjamin Andria, le 04/09/2018

L'Arabie Saoudite vise les 30 millions de pèlerins à La Mecque et Médine en 2030

Dans le cadre de son projet Vision 2030, l’Arabie Saoudite voit les choses en taille XXL pour booster le tourisme, en particulier celui de nature religieuse. Quelques semaines après la fin du Hajj 2018, le ministère du Hajj et de la Omra affirme se préparer à l'arrivée massive de pèlerins dans les années qui viennent, jusqu'à atteindre 30 millions de pèlerins étrangers d’ici 2030. Le vice-ministre du Hajj et de la Omra, Abdulfattah Bin Sulaiman Mashat, a annoncé, selon la chaîne saoudienne Al-Arabiya, la restructuration des démarches et des procédures afin de permettre d'atteindre l'objectif des 15 millions de pèlerins d’ici 2022 puis 30 millions en 2030. En 2017, sept millions de pèlerins étrangers venus accomplir le grand et le petit pèlerinage ont été recensés. Pour ce faire, le ministère entend faciliter l’arrivée des pèlerins et réduire le temps de traitement de chaque cas à 40 minutes d'ici 2030, avec l'aide du ministère saoudien des Affaires…

Par Lina Farelli, le 03/09/2018

Afrique du Sud : la justice réclame la reconnaissance des mariages musulmans

En Afrique du Sud, la Haute Cour de la province de Cap a ordonné, vendredi 31 août, la création d’une loi qui légitimera le mariage célébré selon les rites musulmans. La justice sud-africaine veut ainsi mettre fin à ce qu’il décrit comme une « inégalité », la non-reconnaissance plaçant souvent bien des femmes musulmanes dans une situation de grande précarité en cas de rupture du mariage ou de décès de l’époux. Le tribunal du Cap exige du gouvernement qu’il corrige ce qu’il décrit comme un « vide juridique ». Le gouvernement devra ainsi introduire au Parlement « une loi qui considère les mariages prononcés selon la charia comme légaux ». Dans le même jugement, la justice impose au pouvoir exécutif et législatif de « rectifier cet oubli (de la loi) dans les 24 mois suivant cet arrêt ». Dans un pays qui compte près d'un million d’individus de confession musulmane, cette loi pourra profiter à des milliers de femmes. Pour Charlène May, une…

Par Lina Farelli, le 03/09/2018

Iran : 10 ans de prison pour « insulte » à un imam vénéré du chiisme

Le verdict est tombé pour le journaliste iranien Mir Mohammad-Hossein Mir-Esmaili : son avocat, Me Hossein Ahmadiniyaz, a annoncé à la presse iranienne, lundi 20 août, que les tribunaux ont condamné l'homme travaillant au quotidien Jahan-e Sanat à 10 ans de prison, dimanche 19 août. Après que l’ayatollah Ahmad Alamolhoda a interdit la tenue des concerts dans la ville de Machhad en 2017, le journaliste iranien avait publié sur Twitter : « Alamolhoda dit que la danse et la musique sont une insulte à l’imam Reza ! Allez, ne mentez pas, l’imam Reza est l’un des nôtres. » L'imam du 9e siècle étant un des 12 imams vénérés par les chiites, il a été arrêté en avril 2017 alors qu’il tentait de fuir l’Iran. « Il y a beaucoup d’erreurs dans ce verdict puisque mon client a critiqué des dirigeants sous la forme de la satire, mais elle a malheureusement été considérée comme une insulte », s’est indigné l’avocat de la défense, Me Houssein Ahmadiniyaz…

Par Lina Farelli, le 31/08/2018

Suisse : une formation pour aumôniers hospitaliers musulmans lancée

Fruit d'une collaboration entre le canton de Zurich, le Centre Suisse Islam et Société (CSIS) de l'Université de Fribourg et l’association faîtière des organisations musulmanes du canton de Zurich (VIOZ), une formation continue intitulée « Aumônerie et accompagnement dans un contexte interreligieux » sera lancée dès le 1er septembre. Douze personnes - six hommes et six femmes selon le portail catholique suisse Cath - ayant des connaissances avancées en théologie islamique y participeront en vue d'être employée comme aumôniers hospitaliers dans le service public. À travers cette formation, les autorités de Zurich souhaitent répondre à « un besoin en aumôniers musulmans qualifiés pour les patients musulmans dans la détresse ou en fin de vie qui se fait sentir depuis plusieurs années ». Pour ce faire, les 12 participants assisteront à une formation théorique qui prendra fin au mois d’octobre avant de suivre un stage pratique auprès d'établissements…

Par Lina Farelli, le 31/08/2018

Pays-Bas : le concours de caricatures sur le Prophète annulé

Le parlementaire néerlandais Geert Wilders a annoncé, dans la soirée du jeudi 30 août l’annulation du concours de caricatures sur le Prophète Muhammad, prévu de se tenir en novembre 2018. Il a justifié son choix par la crainte d’une « violence islamique » qui résulterait de son initiative fort critiquée. « Afin d’éviter tout risque de victimes de la violence islamique, j’ai décidé d’annuler le concours. La sécurité des gens passe avant tout », a-t-il soutenu dans son communiqué. Mardi 28 août, un homme de 26 ans, soupçonné d’avoir planifié une attaque contre Geert Wilders, a été arrêté à la gare centrale de La Haye. Il avait publié une vidéo sur Facebook appelant à une attaque contre l’organisateur du concours. Il a comparu devant le tribunal jeudi 30 août pour des accusations de « menaces à des fins terroristes », de planification à « commettre un meurtre et d’incitation à la révolte ». La décision de Geert Wilders, lui-même…

Par Lina Farelli, le 30/08/2018

Manchester : cinq ans de prison contre l'homme qui avait poignardé un chirurgien et imam

Le tribunal de la couronne de Manchester a condamné à cinq ans et quatre mois de prison l’homme qui a agressé à coup de couteau Nasser Kurdy, un chirurgien orthopédiste, à la sortie du Centre islamique d'Altrincham, à Hale, situé dans le Grand Manchester, en septembre 2017, quelques mois après l'attentat à Manchester. Le chirurgien, également imam dans la mosquée d’Altrincham, avait été attaqué par derrière par Ian Rooke, 29 ans, qui lui avait assené un coup de couteau dans le cou. Par chance, la victime avait réussi à se dégager avant de courir à l’intérieur du bâtiment. Il avait pris une chaise et était sortie pour affronter son agresseur qui avait déjà pris la fuite. Ce chirurgien, père de père enfants, avait dû être hospitalisé, ses blessures faisant jusqu’à 5 cm de profondeur à l’arrière du cou. Lors de son procès en mars 2018, Ian Rooke a plaidé coupable devant la cour et a demandé pardon auprès de Nasser Kurdy. Le tribunal a été…

Par Lina Farelli, le 29/08/2018

Rohingyas : l'ONU veut des pousuites contre le chef de l’armée birmane pour génocide

L’ONU a établi, dans un rapport paru lundi 27 août, une liste de six hauts gradés de l’armée birmane, incluant le commandant en chef Min Aung Hlaing, accusés de « génocide », de « crime contre l’humanité » et de « crime de guerre » contre la minorité musulmane des Rohingyas. Les enquêteurs de la Mission d’établissement des faits de l’ONU recommandent la saisine de la Cour pénale internationale ou la création d’un tribunal international ad hoc pour trancher sur cette affaire. « Les principaux généraux de Birmanie, y compris le commandant en chef Min Aung Hlaing, doivent faire l’objet d’enquêtes et de poursuites pour génocide dans le nord de l’État Rakhine, Kachin et Shan », indique le rapport, qui dénonce également l’inaction de la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, qui « n’a pas utilisé sa position de facto de chef du gouvernement, ni son autorité morale, pour contrer ou empêcher le déroulement des événements dans l’État…

Par Benjamin Andria, le 29/08/2018

Football : Ilkay Gundogan, en soutien à Mesut Özil, dénonce le racisme

Après l’annonce fracassante de la retraite internationale de Mesut Özil, son coéquipier Ilkay Gundogan qui, comme lui, est d’origine turque, lui a témoigné son soutien lors d’une interview avec le média allemand Funke Sport. Ce ne fut jusque là pas le cas d'autres membres de la Mannschaft comme le gardien de but emblématique de l’équipe, Manuel Neuer, pour qui Mesut Özil n’a « absolument pas » été victime de racisme, estimant que le staff déployait toujours des efforts afin d'« intégrer tous les joueurs ». Parlant au nom de la sélection allemande, ce gardien de but a affirmé que les membres de l’équipe « acceptaient naturellement cette décision » et que l'équipe nationale devrait être composée de « joueurs qui sont vraiment fiers de jouer pour l’équipe nationale ». Quand tout le monde semble avoir tourné le dos au milieu de terrain d'Arsenal, Ilkay Gundogan a reconnu et dénoncé le racisme dont son co-équipier a été victime lors de son…

Par Lina Farelli, le 29/08/2018

Al-Azhar lance une fatwa contre le harcèlement sexuel, « une atteinte à la dignité des femmes »

Al-Azhar, l’une des plus hautes instances religieuses de l’islam sunnite, a émis, lundi 27 août, une fatwa (avis religieux) condamnant formellement le harcèlement sexuel, un fléau en Egypte qu’elle qualifie de « péché ». Dans son communiqué, Al-Azhar soutient que « l’habit ou le comportement de la femme ne doit en aucun cas justifier un tel acte », qui constitue une « atteinte à la dignité et à la liberté des femmes ». Une étude menée par l’ONU et publiée en 2017 affirme que 60 % des Égyptiennes ont déjà subi du harcèlement sexuel, assorti de remarques obscènes et, dans certains cas, d'attouchements. Cette étude a révélé que 3/4 des hommes sondés attribuent aux femmes la faute de ces actes. En 2014, une loi sur l’interdiction du harcèlement sexuel est entrée en vigueur en Égypte pour condamner ceux qui y ont recours. Al-Azhar appelle les autorités à faire appliquer la loi et à punir sévèrement les auteurs afin d'endiguer le phénomène…

Par Lina Farelli, le 29/08/2018

Islamophobie : deux Lensois agressés à la sortie de la mosquée car musulmans

Deux Lensois âgés de 22 et de 52 ans ont été victimes, dans la soirée du vendredi 24 août, d’une agression à leur sortie de la mosquée. Vêtus de leurs qamis, ils ont été pris pour cible par un individu originaire de Liévin de 23 ans, aujourd’hui placé en détention. Après avoir porté un coup de chaîne à la tête de ces deux Lensois de confession musulmane, l’agresseur a été maîtrisé, puis arrêté par la police qui a découvert sur lui deux couteaux dont l’un avait une lame de 30 cm. Devant les policiers qui ont procédé à son arrestation, rapporte La Voix du Nord, l’agresseur a affirmé avoir « le sang pur » et a dit ne pas supporter « qu’ils nous imposent leur façon de vivre » en faisant référence aux musulmans ; des affirmations que l’avocat des plaignants, Me Hemmerling, et le procureur en charge de l’affaire, Simon Lanes, ont retenues contre lui pour reconnaître la circonstance aggravante du racisme dans son acte. Après l’appel à…

Par Lina Farelli, le 28/08/2018

Indonésie : les sons provenant des haut-parleurs des mosquées désormais réglementés

Après la lourde condamnation d’une femme qui s’est plainte du volume des haut-parleurs d'une mosquée en Indonésie, le ministère des Affaires religieuses a décidé de diffuser une circulaire régissant l’usage des haut-parleurs dans les mosquées du pays. La circulaire sur « l’utilisation de haut-parleurs dans les mosquées » a été émise le 24 août mais existe, en réalité, depuis 1978. Elle porte sur six points dont le plus important est le suivant : sauf pour l'appel à la prière (adhan), les mosquées ne doivent plus utiliser les haut-parleurs lorsque la plupart du voisinage est en train de dormir, de se reposer ou de prier. Les mosquées ne doivent utiliser, dans ces cas, que des haut-parleurs intérieurs pour, par exemple, des récitations de Coran. Les sermons ne peuvent être diffusés par haut-parleurs que si des fidèles, faute de place dans les mosquées, sont obligés de prier dehors. Les mosquées ne doivent pas augmenter le volume des haut-parleurs…

Par Lina Farelli, le 28/08/2018

Un imam de la Mosquée sacrée de La Mecque arrêté pour avoir dénoncé la mixité

Les autorités saoudiennes ont récemment arrêté, avant que ne débute la saison 1439/2018 du Hajj, un des éminents imams de la Mosquée sacrée de La Mecque, le cheikh Saleh al-Talib, en raison d’un prêche dans lequel il faisait part du devoir en islam de dénoncer en public les pêchés ainsi que « ceux qui les commettent ». Il aurait alors fait allusion aux rassemblements mixtes que les autorités saoudiennes ont autorisé ces derniers mois dans l'idée, entre autres, de casser l'image très conservatrice du pays. Bien que le cheikh n’ait formulé aucune critique directe envers la famille royale, ses propos ont été jugés critiques vis-à-vis de la politique d’ouverture initiée ces derniers mois par le prince héritier Mohammed Ben Salmane (MBS) quant à l’autorisation de la présence des femmes lors de manifestations de divertissement comme les concerts, selon Al Jazeera. L'information a été confirmée le 19 août par Prisoners of Conscience, un collectif…

Par Benjamin Andria, le 28/08/2018

Nicolas Hulot démissionne du ministère de l'Ecologie

Le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot quitte le gouvernement. Il en a fait l'annonce mardi 28 août sur France Inter, sans prévenir au préalable Emmanuel Macron et son Premier ministre Édouard Philippe. « Je ne veux plus me mentir. Je ne veux pas donner l'illusion que ma présence au gouvernement signifie qu'on est à la hauteur sur ces enjeux-là. Et donc je prends la décision de quitter le gouvernement », a affirmé Nicolas Hulot, estimant que c'est « la décision la plus difficile de (sa) vie ». « Ce n'est pas forcément très protocolaire », a-t-il admis, mais il s'agit d'une décision « mûrie ». « Si j'avais prévenu Édouard Philippe et Emmanuel Macron de ma démission, ils m'en auraient peut-être dissuadé », a-t-il encore indiqué. « C’est une décision entre moi et moi. » « Est-ce que nous avons commencé à réduire l'utilisation de pesticides ? La réponse est non. Est-ce que nous avons commencé à enrayer l'érosion…