Par Lina Farelli, le 17/07/2018

Des ados rendent 4 000 euros trouvés dans le RER : médaillés de la citoyenneté au Sénat

« J’ai pas trop mal réussi son éducation. » Ce sont une phrase empreinte d’humour mais remplie de fierté, qu’une mère a prononcé à la vue de son fils et de ses amis recevoir, lundi 16 juillet, la médaille de la citoyenneté au Sénat des mains du sénateur des Hauts-de-Seine et conseiller municipal de Suresnes, Xavier Lacovelli, au Palais du Luxembourg. Une médaille en signe de récompense au geste honorable des huit jeunes ayant rendu plus de 4 000 euros trouvés dans un sac dans le RER. Bilal, Samy, Walid, Bruno, Yanis, Marveen, Dany et Fateh, huit jeunes de la Cités-jardins à Suresnes, ont fait une découverte des plus inattendues le 12 juillet dans le RER A en direction de Cergy : 4 000 € en petites coupures dans un sac plastique. « Ce sac, on est tombé dessus par hasard en allant récupérer un ballon qui avait roulé sous une banquette du RER. Quand on l’a ouvert, on a halluciné », a expliqué Samy lors du petit-déjeuner copieux que cette bande de…

Par Lina Farelli, le 17/07/2018

Turquie : des arbres plantés par la mosquée volés en pleine prière

Insolite. Des individus ont profité des prières du soir pour voler 31 pieds d’arbres dans la cour d’une mosquée, au nord-ouest de la Turquie. Le vol s’est passé dans la mosquée du district de Serdivan, dans la province de Sakarya, rapporte Daily Sabah dimanche 15 juillet. La mosquée était pleine de fidèles réunis pour les prières du soir quand les individus sont commis leur méfait. En 12 minutes, ils ont réussi à abattre les pins, à les charger dans un camion et à s’enfuir. Les fidèles qui n’ont pu prêter attention à rien d’autre que la prière pendant ces 12 minutes n’ont vu les dégâts qu’à la sortie de la mosquée. C’est grâce aux caméras de surveillance qu’ils ont pu comprendre la manière dont les voleurs ont procédé. Ces images ont été transmises à la police locale pour permettre l’avancée de l’enquête et l’arrestation des coupables. Selon le chef de l’association gérante de la mosquée, Ruhi Cinak, ces arbres ont été…

Par Lina Farelli, le 16/07/2018

« Bravo les Bleus », le message de la Grande Mosquée de Paris

« Bravo les Bleus », c’est avec ce message que la Grande Mosquée de Paris a salué la victoire de l’équipe de France à l'issue de la finale de la Coupe du monde 2018 dimanche 15 juillet. Elle a remercié l’équipe pour « le bonheur immense » qu’elle a apporté au pays tout entier « en remportant victorieusement » le Mondial et a adressé ses félicitations à la « formidable jeune équipe forgée dans la solidarité et la fraternité portée par ses valeurs républicaines et citoyennes ». L’équipe de Didier Deschamps a « fait la joie et la fierté de toute la Nation » en remportant une victoire tant attendue depuis 1998. « La cohésion du groupe et le talent des uns et des autres » est, pour la Grande Mosquée de Paris, les ingrédients de cette victoire. « Puisse ce bel exemple historique d’unité nationale perdurer comme modèle contre les tous vents mauvais qui cherchent à diviser les Français qui ne sont plus forts que lorsqu’ils sont unis »,…

Par Lina Farelli, le 13/07/2018

Négrophobie : un enfant mendiant subsaharien insulté et giflé en Algérie, la justice saisie

La négrophobie sévit encore et toujours au Maghreb et l’Algérie ne fait pas exception. Alors que ce pays a été récemment accusé d’avoir abandonné 13 000 migrants subsahariens dans le désert, sans eau et sans nourriture, une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux depuis quelques jours choque et provoque de vives réactions sur la Toile. La scène s'est déroulée dans la station de bus Souidani Boudjemâa, à Annaba, dans l'est de l'Algérie. Les images montrent un enfant originaire d'Afrique subsaharienne se faire violemment frappé par un homme de forte corpulence alors que le gamin demandait l’aumône. Il est giflé si fort qu’il tombe par terre sur un sol mouillé par la pluie. En plus du coup, l’homme insulte également l’enfant avant de rentrer dans le bus. Les témoins complices ricanent de cette odieuse scène tandis que l’enfant pleure en se levant. Alors que celui-ci est encore en sanglots, un homme incite un autre enfant subsaharien à frapper le

Par Lina Farelli, le 13/07/2018

USA : un suprématiste blanc qui voulait tuer les juifs et les musulmans condamné

Il a affirmé vouloir commettre une attaque de grande envergure contre les juifs, les musulmans et les personnes de couleur : Benjamin Thomas Samuel McDowell a été condamné, mercredi 11 juillet, à une peine de deux ans et neuf mois en prison fédérale et trois ans de liberté surveillée pour ce projet qu'il avait en tête auprès d'un agent du FBI sous couverture. L'homme de 31 ans, originaire de Conway, en Caroline de Sud, avait été mis sous surveillance après qu'il ait posté des statuts sur les réseaux sociaux trahissant ses intentions. Il avait déclaré à un agent qu’il appartenait à un groupe national aryen et que son macabre projet était inspiré de Dylan Roof, l'auteur de l'attaque raciste contre une église de Charleston en 2015. Benjamin McDowell avait été traduit en justice en mars et avait plaidé coupable pour possession d’arme à feu et de munitions des suites d'un accord conclu avec le bureau du procureur fédéral, qui a tenu compte de son profil…

Par Lina Farelli, le 13/07/2018

Marocains et Algériens en marche pour la réouverture des frontières

Près de 25 ans après la fermeture des frontières entre le Maroc et l’Algérie, deux marches seront organisées vendredi 22 juillet à la même heure vers la frontière séparant les deux pays, selon le journal Al Ahdath Al Maghribia. Du côté du Maroc, la marche partira de la ville d’Oudja, tandis que côté algérien, la ville de Maghnia sera le point de départ vers le poste-frontière Zouj Bghal. L’objectif est limpide : interpeller les autorités pour la réouverture des frontières. L'initiative emporte naturellement l'enthousiasme du côté des habitants vivant près de la frontière, car ce sont eux qui souffrent le plus de la situation, en particulier sur les plans économique et social. Des appels à participation ont ainsi été lancés sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook, par des activistes de la société civile des deux pays. C'est à la suite d'un attentat impliquant des ressortissants algériens qui a conduit les autorités marocaines à fermer…

Par Lina Farelli, le 13/07/2018

Une boucherie halal de Torcy détruite par un incendie criminel

Ce sont 110 m² de local qui ont été ravagés par les flammes d'un incendie criminel dont une boucherie halal de Torcy (Seine-et-Marne) a été la cible dans la nuit du lundi 9 au mardi 10 juillet. Établi dans le quartier depuis trois ans, le commerçant n’a « jamais eu de souci avec qui que ce soit », selon ses propos rapportés par Le Parisien. Selon le maire Guillaume Le Lay-Felzine, « il n’y a visiblement pas eu d’intention d’entrer dans le local, plutôt une volonté de dégradation », précisant que « le rideau métallique a été soulevé au pied de biche pour lancer le cocktail Molotov à l’intérieur ». Une analyse confirmée du fait que la boucherie a été fermée le lundi et qu’il n’y avait ni marchandise ni caisse. Depuis 2014, la promenade du Belvédère où se trouve la boucherie a été classée zone de sécurité prioritaire et est équipée, par conséquent, d’un système de vidéoprotection. « Nous avons transmis les images de la…

Par Lina Farelli, le 13/07/2018

Afghanistan : des oulémas plaident pour le dialogue entre le gouvernement et les Talibans pour la paix

À l'issue d'une conférence portée sur la paix et la sécurité en Afghanistan organisée les 10 et 11 juillet à Djeddah et à La Mecque, en Arabie Saoudite, une centaine de dignitaires religieux, sous l'égide de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), ont plaidé en faveur du dialogue pour établir la paix en Afghanistan. Dans une déclaration finale émanant des participants à cette conférence, les religieux ont fermement condamné « l’effusion du sang » qui est « un des plus grands péchés », « contraire aux principes de l’islam et contredit les principes d’unité et de solidarité ainsi que la préservation de la cohésion de la communauté musulmane ». Les oulémas présents ont déclaré se référer aux préceptes de la religion musulmane pour rappeler que « l’islam est une religion de paix et de compassion » mais aussi pour condamner les attentats-suicides et « les combats entre musulmans ». C’est justement dans cette optique que l'OCI…

Par Hanan Ben Rhouma, le 12/07/2018

La Grande Mosquée de Paris clarifie sa position vis-à-vis de l’imam de Toulouse

Embarquée dans la polémique qui secoue la Grande Mosquée de Toulouse et son imam Mohamed Tataï depuis fin juin, la Grande Mosquée de Paris (GMP) tient à clarifier sa position face aux « malentendus » nés après son entretien avec l’imam début juillet. La polémique a en effet pris une ampleur telle que la GMP est visée par une plainte pour « incitation à la haine des juifs ». « Nous tenons à réaffirmer notre condamnation ferme et sans équivoque des termes utilisés par cet imam lors de son prêche tenu en décembre 2017 en sa mosquée d’Empalot à Toulouse inaugurée le 23 juin 2018 », indique-t-elle dans un communiqué en date du jeudi 12 juillet. « Nous condamnons très fermement ses propos relatifs à un hadith rapporté par un auteur traditionniste (Abou Huraira) lui-même rejeté par la dynastie musulmane des Omeyyades (680/750). Un hadith qui n’avait pas lieu d’être exhumé de son oubli », indique-t-elle, rappelant à nouveau que Mohamed Tataï…

Par Benjamin Andria, le 12/07/2018

Mantes-la-Ville : énième revers judiciaire du maire face à la mosquée

Le maire de Mantes-la-Ville Cyril Nauth (FN) a été condamné, mercredi 11 juillet, par le tribunal administratif de Versailles à payer 3 000 € d’amende à l’Association des Musulmans de Mantes-sud (AMMS) pour leur avoir refusé de délivrer le permis de construire de la mosquée. Le maire s’expose, rapporte Le Parisien, à une astreinte de 150 € par jour s’il refuse de délivrer le précieux document qui doit être délivré dans un délai d’un mois. Il avait été condamné en novembre 2017 par la Cour administrative d’appel de Versailles à verser 2 000 euros à l’AMMS pour avoir tenté de bloquer la construction de leur mosquée. Celle-ci, qui se réjouit d'avoir obtenu gain de cause, a lancé un appel aux professionnels du bâtiment qui souhaiteraient « apporter leur brique » au futur lieu de culte musulman. Lire aussi : Mantes-la-Ville : le maire FN perd (de nouveau) son procès contre la mosquée

Par Lina Farelli, le 10/07/2018

Chalon-sur-Saône : trois enfants d'une même fratrie meurent noyés, des cagnottes solidaires lancées

Le choc est immense à Chalon-sur-Saône : deux frères et leur sœur âgés respectivement de 9, 10 et 13 ans ont trouvé la mort par noyade dans le lac des Près Saint-Jean dimanche 8 juillet. Une peine incommensurable pour la famille Issoufi, originaire de l'île de Mayotte, qui perd d'un coup trois de leurs jeunes membres. « Je n’ai pas envie de le revivre encore une fois. J’ai entendu des mensonges. Ils n’étaient pas allés se baigner. J’attends de voir les résultats de l’autopsie », a expliqué Assad Issoufi, le père endeuillé, au Parisien. Selon lui, ses enfants n’avaient nullement le projet d’aller se baigner, d’autant plus qu’ils étaient tous les trois habillés et chaussés, selon une source proche du dossier qui s’est entretenu avec l’AFP. La piste accidentelle est privilégiée par le parquet, qui a ouvert une enquête après ce terrible drame. Ses enfants sont partis jouer au parc proche du lac où le drame s’est produit. Les deux plus jeunes…

Par Lina Farelli, le 10/07/2018

La prière du vendredi au Taj Mahal interdite aux touristes et aux non-locaux

A New Dehli, la Cour suprême indienne a annoncé que, pour les prières du vendredi, l’entrée au Taj Mahal ne sera ouverte qu'aux habitants de la ville d’Agra. Il s’agit, selon la presse indienne, d’une mesure prise « pour assurer la sécurité de la mosquée du Taj Mahal » qui est donc désormais fermée aux touristes mais aussi aux non-locaux indiens chaque vendredi. La décision a été prise le 24 janvier 2018 par l’administration du district. Elle stipule que seuls les locaux disposant d’une carte d’identité valide et vérifiable peuvent entrer au Taj Mahal pour la prière du vendredi. Une pétition avait été lancée pour contrer cette mesure, conduisant à la saisine de la Cour Suprême dont le verdict a été annoncé lundi 9 juillet. Selon la haute juridiction, l’inscription du Taj Mahal au Patrimoine mondial de l'humanité et son appartenance au lot des sept merveilles du monde justifient les mesures de protection prises, aussi drastiques soient-elles.…

Par Lina Farelli, le 10/07/2018

Discrimination, diffamation, injures… une pré-plainte en ligne est possible, voici comment

Depuis 2013, le gouvernement a déjà mis en place un système de pré-plainte en ligne pour les individus victimes d’atteinte aux biens matériels (dégradations, vols, escroqueries...). Depuis le 26 mai 2018, le dispositif a été étendu de sorte à permettre aux internautes de déposer une pré-plainte en ligne pour les cas de violences, de discriminations, d’injures, de diffamations et de propos haineux. À ce stade et pour les 11 mois à venir, cette procédure en ligne reste encore en phase de test. Le gain de temps lors de la présentation de la victime dans les services de police ou de gendarmerie est le principal avantage de ce système que vante le gouvernement. Toutefois, la pré-plainte ne sera validée qu’après sa signature effective auprès de la gendarmerie ou de la police ; c’est à partir de là que l’enquête sera ouverte. Seule la personne personnellement victime des préjudices peut déposer une pré-plainte par ici. A noter, la pré-plainte en ligne ne…

Par Benjamin Andria, le 10/07/2018

Avec Macron, « un cadre et des règles » pour l'islam de France annoncés dès l'automne

« Un cadre et des règles » pour l’islam de France « dès l'automne », voilà ce que s’est contenté d’annoncer Emmanuel Macron lors de son allocution aux parlementaires réunis en Congrès à Versailles lundi 9 juillet. « Dès l’automne, nous donnerons à l’islam un cadre et des règles garantissant qu’il s’exercera partout de manière conforme aux lois de la République. Nous le ferons avec les Français dont c’est la confession et avec leurs représentants », a-t-il précisé. « La France n'a aucune raison d'être en difficulté avec l'islam. (…) Mais il y a une lecture radicale, agressive de l'islam, dont les principes n'obéissent pas à des mots d'ordre religieux », a déclaré le chef de l’Etat. « La laïcité, c’est le respect réciproque, respect de la société et de l’Etat à l’égard des croyants, respect des croyants à l’égard de la société et des principes d’un Etat qui appartient à tous », a-t-il ajouté. Les annonces du…

Par Lina Farelli, le 09/07/2018

Un prêcheur de haine contre les musulmans expulsé d'Australie

Après les harcèlements dont des musulmans de deux mosquées de Brisbane, en Australie, ont été victimes les 4 et 5 juillet dernier, la police locale a interpellé le pasteur autoproclamé Logan Robertson à l'origine des troubles dans la soirée du vendredi 6 juillet pour nuisance publique. Outre sa mise en détention avec deux autres de ses partisans, il sera également expulsé du territoire australien, a annoncé le ministre de l’Immigration, Peter Dutton, lors d’une conférence de presse samedi 7 juillet, se disant « troublé » par ses actions commises à l'encontre de mosquées à Brisbane. « Je tiens à annoncer clairement aux gens qui viennent dans notre pays que nous adhérons évidemment à la liberté d’expression, mais que nous ne tolérons pas les gens qui viennent harceler les autres dans leurs propres affaires dans un lieu de culte », a-t-il avancé, en insistant sur la différence à faire entre la liberté d’expression et le discours de haine. Outre sa…

Par Lina Farelli, le 09/07/2018

Racisme : un ex-policier libéré après avoir tagué le consulat d’Algérie

Après avoir tagué les murs du consulat d’Algérie à Lyon dans la soirée du dimanche 1er juillet, l’ex-policier de 47 ans, se revendiquant du Front national (aujourd'hui Rassemblement national) et qui déclare être membre du groupuscule extrémiste AFO derrière un projet d'attentat avorté contre les musulmans en France, a été jugé en comparution immédiate mardi 3 juillet. Il s’en est sorti avec un petit... trois mois de prison avec sursis. Pourtant, les faits qui lui sont reprochés sont graves. Alcoolisé, l'homme, qui a démissionné de la police en 2006, s'en est pris au bâtiment du consulat d’Algérie. Un témoin a affirmé l’avoir vu en train de taguer les murs du bâtiment avec des inscriptions du type « Dehors arabes », « islam dehors » ou encore « AFO », en référence au groupuscule d’extrême droite baptisé Action des forces opérationnelles. Arrêté par la police, l’homme a continué sur sa lancée en faisant part de propos racistes, selon…

Par Benjamin Andria, le 09/07/2018

Une plainte contre le recteur de la Grande Mosquée de Paris pour « incitation à la haine des juifs »

Le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA) a annoncé avoir déposé plainte contre le recteur de la Grande Mosquée de Paris Dalil Boubakeur pour « incitation à la haine des juifs » après que ce dernier ait soutenu l’imam à l’issue d’un entretien le 2 juillet avec l’imam de la Grande Mosquée de Toulouse. « Nous considérons qu’il est du devoir du BNVCA de dénoncer le soutien apporté par Dalil Boubakeur ainsi que la presse le rapporte », selon un communiqué en date du 4 juillet de cet organe, qui décrit le recteur de la GMP comme n’étant « en rien le représentant de l’islam de France » mais qu’« il dispose d’une influence morale réelle sur de très nombreux musulmans ». « Le BNVCA attend des représentants de l’islam en France qu’ils se désolidarisent publiquement de l’imam de Toulouse Tatai, et condamnent ses prêches antisémites et anti-républicains », ajoute-t-il. Dans une lettre adressée au maire de Toulouse, la…

Par Lina Farelli, le 09/07/2018

Inde : des musulmans font don d'un terrain pour la construction d’un temple hindou

Dans le village à majorité musulmane de Budhupur, en Inde, les musulmans ont donné un bel exemple d’harmonie communautaire en offrant un terrain et de l'argent, en plus d’avoir prêté main forte pour la construction et l’inauguration d’un temple hindou. Une initiative que les quelques dizaines de familles hindoues doivent à Mansoor Ansari et Alam Mokhtar, qui ont donné respectivement l’équivalent de 845 m² et 4 332 euros pour la construction d’un temple hindou. « C’est un geste d’harmonie communautaire », a expliqué Mansoor Ansari, en indiquant que, dans ce village, les communautés hindoues et musulmanes ont toujours pris soin les unes des autres pendant des années. Cette initiative des musulmans a été louée et félicitée par les villageois hindous qui ont reconnu que la construction du temple « n’aurait été possible sans leur aide ». Par ailleurs, une bonne douzaine de musulmans ont également fourni des céréales, du lait, de l’huile…

Par Benjamin Andria, le 09/07/2018

Le ministre algérien des Affaires religieuses au secours de l’imam de la mosquée de Toulouse

Le ministre algérien des Affaires religieuses Mohamed Aïssa a pris la défense de l'imam de la Grande Mosquée de Toulouse Mohamed Tatai, accusé d’avoir tenu des propos susceptibles de constituer une incitation à la haine contre les juifs lors de prêches tenus fin 2017. Prenant le soin de rappeler que l’imam ne faisait pas partie du contingent d'imams détachés par l'Algérie vers la France, le ministre a qualifié, samedi 8 juillet, les accusations contre Mohamed Tatai de « mensongères », selon l'agence de presse algérienne APS. « L'imam Mohamed Tataï est le fils d'une famille d'oulémas dont l’éducation ne lui permet pas d’être à l’opposé des valeurs du pays qui l’accueille », a-t-il déclaré à Tipaza, en marge de la clôture de la saison du Centre culturel islamique. Pour lui, la Grande Mosquée de Paris, qui a évoqué « une interprétation décontextualisée » des propos de Mohamed Tatai, a « disculpé l'imam des accusations dont il a fait…

Par Lina Farelli, le 09/07/2018

Au Zimbabwe, un pasteur arrêté pour avoir vendu des tickets pour le paradis

Une sacrée escroquerie dévoilée au Zimbabwe ! Un homme qui se déclare pasteur a été arrêté avec sa femme le 28 juin dernier, accusé d'avoir commis un (grave) « crime financier » : il a vendu à ses fidèles des tickets pour le Paradis à 425 euros (500 dollars américains). Un prix qu'il a jugé digne pour aller au royaume des cieux ! L’affaire, rapportée par Paris Match le 5 juillet, a fait sensation sur les réseaux sociaux quand ce pasteur a dit s’être entretenu directement avec Dieu. Il lui aurait, en plus, « donné les tickets en or pur » pour les pêcheurs qui souhaitent aller au Paradis. Près de 430 euros dans un pays où le salaire journalier moyen tourne autour de 1,7 euro, ce n’est pas rien. La police locale a pris les devants et a arrêté le pasteur Tito Wats et sa femme. « Je me fiche de ce que les gens ou la police disent de moi. Je suis persécuté parce que je fais le travail de Dieu. Jésus Christ m’est apparu et m’a donné des tickets en…

Par Lina Farelli, le 06/07/2018

Australie : deux mosquées harcelées par de faux journalistes mais de vrais extrémistes

Un pasteur autoproclamé de la Pillar Baptist Church a dirigé un groupe d’activistes chargés de harceler des fidèles de deux mosquées australiennes les mercredi 4 et jeudi 5 juillet en se faisant passer, selon la presse australienne, pour des journalistes. Logan Robertson et ses partisans ont d'abord investi la mosquée de Kuraby, à Brisbane. « Vous êtes des terroristes », ont-ils lancé aux fidèles. Dans une vidéo filmée par les membres de la mosquée, Logan Robertson a accusé un jeune musulman de 15 ans de terroriste. Ne se contentant pas de proférer des insultes aux fidèles, ils ont également qualifié le Prophète Muhammad de pédophile. Au lendemain, jeudi 5 juillet, il a retenté le coup à la mosquée de Darra, toujours à Brisbane, mais n'ont pas passé la porte. Il est tombé cette fois sur Ali Kadri, chef du Conseil islamique du Queensland, déterminé à lui faire face tout en restant courtois. Quand les fidèles lui ont refusé l’accès, Logan Robertson…

Par Lina Farelli, le 06/07/2018

Le délit de solidarité envers les migrants aboli au nom de la fraternité

Pour les activistes militant en faveur de l'accueil des réfugiés et des migrants en France, la décision prise par le Conseil constitutionnel sonne comme une grande victoire. A l’initiative de Cédric Herrou, cet agriculteur aujourd’hui connu comme un des porte-paroles de la cause, les Sages du Conseil constitutionnel ont affirmé, vendredi 6 juillet, que le « délit de solidarité » ne sera désormais plus pénalisant au nom de la fraternité. Si le fait d’aider un étranger à entrer clandestinement sur le territoire national reste un délit passible de sanctions pénales, « l’aide apportée à l’étranger pour sa circulation n’a pas nécessairement pour conséquence, à la différence de celle apportée à son entrée, de faire naître une situation illicite », selon l'avis rendu par le Conseil constitutionnel. En somme, si un citoyen vient en aide à un individu, indépendamment de l’irrégularité de son séjour, il ne sera plus poursuivi pour « délit…

Par Lina Farelli, le 06/07/2018

Afrique du Sud : l’attaque d’une mosquée près du Cap attribuée à un schizophrène

« L’homme souffrait de schizophrénie », a fait savoir l’unité d’enquête de la police de Hawks, jeudi 5 juillet, sur l’attaque d’une mosquée de Malmesbury, située au nord du Cap, qui a fait deux morts le 24 juin. L’assaillant, Nur Arawal, un Somalien de 23 ans, venait d’être libéré d’un hôpital psychiatrique où il a été interné depuis 2013, a révélé la police. La piste d’un acte relevant extrémiste a été définitivement écartée. « Nous n’avons pas pu le lier à une quelconque activité extrémiste ou radicale », a précisé le porte-parole de l’unité d’enquête de la police. Cependant, « les motifs de l’attaque n’ont pas encore été établis », mais ces conclusions devront exclure la piste d’un acte terroriste. « Il était musulman, il a vu une mosquée, il y est entré, mais nous ne savons pas ce qui a déclenché son passage à l’acte », a-t-il ajouté. Nur Arawal était entré dans la mosquée et, armé d’un couteau,…

Par Lina Farelli, le 06/07/2018

Belgique : une prime offerte pour l'arrestation des auteurs de l'agression islamophobe

Après l’agression violente d'une jeune musulmane dans les rues d’Anderlues, en Belgique, un entrepreneur local, Fatah Larabi, particulièrement touché par les violences dont cette jeune fille a été victime, s’est proposé de donner une somme de 20 000 euros à celui ou celle qui aidera à l’arrestation des agresseurs. Les faits se sont produits dans la soirée du lundi 2 juillet. Les deux individus qui ont même scarifié la victime sont introuvables. Dans un communiqué commun datant du 5 juillet, l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) et le Conseil de coordination des institutions islamiques de Belgique (CIB) ont fermement condamné et dénoncé un « acte odieux » qui « n’est pas seulement une atteinte à l’intégrité d’une citoyenne de confession musulmane, mais touche l’ensemble des citoyens dans leur liberté de conscience et de religion ». « Des crapules qui ont fait ça connaissent peut-être des crapules qui les balanceront pour l’argent », a…