Par Benjamin Andria, le 23/01/2019

Le nom d'Allah inscrit sur du papier toilette ? Marks & Spencer se défend

Des musulmans appellent au boycott de Marks & Spencer (M&S) afin de dénoncer des rouleaux de papier toilette sur lesquels ils ont cru reconnaître le terme « Allah » inscrit en arabe. Dans plusieurs vidéos courtes, partagées massivement sur les réseaux sociaux ces derniers jours, des personnes déclarent, un paquet de papier toilette en main, que le nom de Dieu est écrit et appellent en conséquence au boycott de la marque britannique.

Par Lina Farelli, le 23/01/2019

Autriche : le Vendredi saint, jour férié que pour les chrétiens, la justice européenne dénonce une discrimination

En Autriche, une loi institue le Vendredi saint comme un jour férié pour les employés de confession catholique romaine, évangélique méthodiste, protestante d’Augsbourg et helvétique. Elle exclut les employés issus d’autres cultes qui ne peuvent prétendre à aucune indemnité s’ils travaillent un Vendredi saint, contrairement à leurs collègues chrétiens qui peuvent prétendre à une rémunération double. Saisie par la Cour suprême d’Autriche, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) s’est prononcée contre cette loi et a invité les employeurs à offrir les mêmes prérogatives à tous leurs employés, indépendamment de leur religion, dans un arrêt datant de mardi 22 janvier.

Par Lina Farelli, le 23/01/2019

Etats-Unis : quatre personnes arrêtées pour avoir planifié un attentat contre les musulmans

Ils planifiaient un attentat à la bombe contre un hameau rural abritant des musulmans dans l’Etat de New York. Quatre jeunes, dont un lycéen âgé de 16 ans, ont été arrêtés dans le cadre de cette affaire. Selon la police locale, 23 armes à feu et trois bombes artisanales cachées par les suspects ont été saisies. Tout a commencé vendredi 18 janvier dans la cantine du lycée Odyssey Academy, situé dans la ville de Greece, dans l’Etat de New York. L’adolescent, dont le nom n’a pas été divulgué, a montré la photo d’un homme à des camarades en indiquant que la personne pouvait avoir l’air d’un tireur. Inquiétés par de tels propos, les camarades de l’adolescent ont signalé les responsables de l’établissement qui, à leur tour, ont contacté la police pour vérifier l’existence d’une menace de fusillade au lycée. Une enquête a été aussitôt ouverte menant à l’arrestation du lycéen mais également de trois hommes samedi 19 janvier : Brian…

Par Lina Farelli, le 23/01/2019

Afrique du Sud : un homme tué à la sortie d’une mosquée de Johannesbourg

Un homme d’affaires a été tué dans la soirée du mardi 22 janvier devant la mosquée Jummah de Mayfair, à Johannesbourg. La victime, prénommée Mohamed Amin, se dirigeait vers sa voiture, vers 19 h 15, après avoir assisté à la prière du soir au sein de la mosquée lorsque le drame s’est produit. Les premiers éléments de l’enquête indiquent que l’homme a reçu plusieurs tirs à bout portant qui lui ont été fatals. Les tireurs, qui ont pris la fuite à pied, n’ont jusque-là pas été retrouvés. Par ailleurs, le mobile des tireurs demeurent inconnu. Le porte-parole de la police locale a fait savoir à la presse que les auteurs du meurtre, deux hommes, n’ont pas encore été identifiés. « Il a essayé de s’enfuir. Ils ont continué à le poursuivre tout en lui tirant dessus. Malheureusement, il est tombé à terre près du lieu de culte. Ils ont continué à lui tirer dessus alors qu’il avait déjà été abattu », a-t-il déclaré. Un autre fidèle de…

Par Lina Farelli, le 22/01/2019

Philippines : un référendum lancé sur la création d’une région autonome musulmane

Près de trois millions de Philippins se sont rendus aux urnes, lundi 21 janvier, pour voter en faveur ou contre la création d’une région autonome musulmane. Si le référendum en vient à ouvrir la voie à cette autonomie, celle-ci devrait mettre fin aux décennies de conflits qui ont longtemps secoué l’île de Mindanao, espèrent le président Rodrigo Duterte comme le Front Moro islamique de libération (MILF). Ce référendum fait suite à un accord de paix signé en 2014 entre les parties et au cours duquel le MILF a déposé les armes contre l’octroi de plus d’autonomie à l’île de Mindanao et à d’autres îles au sud-ouest de l’archipel. Les Philippines ont redoublé de vigilance pour l’organisation de ce référendum placé sous la surveillance de plus de 20 000 policiers et militaires, en particulier sur l’île de Mindanao, placée sous loi martiale depuis 2017 depuis que des combattants se revendiquant de l’État islamique ont fait leur apparition. …

Par Lina Farelli, le 22/01/2019

Armes au Québec : le Premier ministre refuse d’accéder à la demande des victimes de l’attentat à la mosquée

À quelques jours du triste anniversaire de l’attentat à la mosquée de Québec survenue le 29 janvier 2017, le président du Centre culturel islamique de Québec (CCIQ), joint par les familles des victimes et des survivants de ce tragique évènement, ont adressé une lettre au nouveau gouvernement du Québec, l’invitant à renforcer les contrôles des antécédents des possesseurs d’armes à feu. Dans la lettre adressée au Premier ministre québécois François Legault, Boufeldja Benabdallah, président du CCIQ, a soulevé le manque de vérification des antécédents de troubles mentaux chez les individus en possession d’armes à feu et a appelé à une meilleure sensibilisation du public sur les comportements à risques. Selon la loi canadienne, un individu demandant l’autorisation d’un port d’arme à feu doit présenter un permis de possession et d’acquisition fourni par le Programme canadien des armes à feu (PCAF). Dans le formulaire, le demandeur est tenu de…

Par Lina Farelli, le 22/01/2019

L’Arabie Saoudite expulse 250 Rohingyas vers le Bangladesh

L'Arabie saoudite est sur le point d’expulser vers le Bangladesh, 250 Rohingyas détenus dans un centre de détention à Shumaisi (Jeddah), selon une information parvenue à la chaîne Al Jazeera par le biais de Nay San Lwin, coordinateur de la campagne de la coalition de libération des Rohingyas. Selon les activistes militant pour la cause de cette minorité ethnique apatride la plus persécutée au monde, ces Rohingyas courent le risque de se voir emprisonnés à leur arrivée au Bangladesh. A la différence des quelque 300 000 Rohingyas hébergés par l’Arabie Saoudite en ce moment et qui possèdent un permis de résidence, ces détenus sont en effet « traités comme des criminels » et doivent vivre dans des centres de détention. Nay San Lwin a apporté une preuve vidéo montrant les détenus Rohyngias en train de se préparer à un transfert vers l’aéroport international de Jeddah, dimanche 20 janvier, pour un voyage vers Dacca. Nombre des Rohingyas vivant aujourd’hui…

Par Lina Farelli, le 21/01/2019

Nice : la préfecture se range en faveur de la mosquée En-Nour

L’affaire opposant la mosquée En-Nour et la municipalité de Nice dirigée par le maire LR Christian Estrosi a connu un nouveau rebondissement, en toute discrétion. Après une déclaration d’utilité publique (DUP) portant sur l’expropriation de la mosquée en faveur de la création d’un centre pour la petite enfance, le préfet Georges-François Leclerc a décidé de rejeter la DUP formulée par la municipalité, rapporte Nice Matin. Alors qu’il avait jusqu’au 15 janvier pour donner sa réponse, le préfet a émis sa décision le 21 décembre. En 2017, une première DUP avait déjà été déposée, à la suite de laquelle le commissaire-enquêteur a émis un avis favorable à l’expropriation de la mosquée En-Nour. Déjà, à l’époque, Georges-François Leclerc avait rejeté la DUP. Une autre a été demandée en 2018, mais le commissaire a, cette fois-ci, émis un avis défavorable qui a fait écho au rejet formulé par le préfet. La municipalité dispose de…

Par Lina Farelli, le 21/01/2019

Eurovision 2019 en Israël : des militants BDS investissent le plateau de France 2 en direct

La contestation gronde contre l'Eurovision. Plusieurs militants du mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) ont perturbé le plateau de l'émission Destination Eurovision en direct sur France 2, samedi 19 janvier, afin de protester contre la tenue, en mai, du concours européen de chant en Israël. Une femme est apparue brièvement à l'écran avec une pancarte « Non à l'Eurovision 2019 en Israël » alors que la gagnante de l'Eurovision 2018, l'Israélienne Netta Barzilai, venait tout juste de terminer de chanter Toy, à l'origine de sa victoire en 2018. Lire aussi : Gaza, l’Eurovision et nous

Par Lina Farelli, le 18/01/2019

Etats-Unis : l’aéroport de Louisville rebaptisé en l’honneur de Muhammad Ali

Les responsables de l’aéroport de Louisville, dans le Kentucky, ville natale de Muhammad Ali, ont voté à l'unanimité, mardi 15 janvier, en faveur d'un changement de nom de l’aéroport. Celui-ci sera renommé Muhammad Ali International Airport. Cette décision a été prise à l'heure où le boxeur légendaire décédé en 2016 aurait eu 77 ans jeudi 17 janvier. Dans un communiqué, la veuve de Muhammad Ali, Lonnie Ali, a exprimé sa fierté. Elle a également rappelé que son défunt mari, bien que « citoyen du monde », avait toujours été fier de ses origines. Un capital de 100 000 dollars sera débloqué dans les prochains mois pour soutenir les approches marketing liées à cette nouvelle appellation. Une somme qui s’ajoutera au budget de rénovation de 100 millions de dollars pour des travaux, attendus pour être bouclés en cinq ans. Lire aussi : De sa vie, ce qu'il faut savoir sur Muhammad Ali en dix points

Par Lina Farelli, le 18/01/2019

Belgique : une femme voilée victime d'une agression gratuite en pleine rue (vidéo)

Une vidéo, massivement relayée, sur les réseaux sociaux en Belgique, suscite l'émoi parmi les musulmans. Un homme, cachant son visage sous une capuche, est vu en train de s’en prendre à une femme voilée en pleine rue, en compagnie de sa jeune fille. La scène est rapide mais suffisamment violente pour que la victime, sacs de courses en main, titube et tombe à terre. Les faits se sont déroulés à Anderlecht le 30 décembre 2018. Ce sont des caméras de surveillance privées qui ont capturé ces images désolantes.

Par Lina Farelli, le 17/01/2019

Etats-Unis : face au shutdown, des musulmans offrent des samoussas aux employés de l’aéroport du Minnesota

Alors que les activités gouvernementales sont en partie à l’arrêt aux Etats-Unis depuis le 22 décembre, des milliers d’employés fédéraux, faute d’être payés, sont dans l’impasse à travers le pays. C’est le cas notamment des agents travaillant pour l'Administration de la sécurité des transports (TSA). Face aux conséquences néfastes du shutdown, mais aussi pour ne pas perturber le bon fonctionnement de l’aéroport international de Minneapolis-Saint-Paul, les compagnies aériennes desservant le site ainsi que les responsables de l’aéroport même ont décidé de distribuer quelque 500 petits-déjeuners et repas du midi aux employés fédéraux lundi 14 janvier. Selon le porte-parole de l’aéroport, Pat Hogan, cité par la Radio publique du Minnesota, ces repas distribués à l’intention des employés représentent « un petit gage (…), un moyen de reconnaître le travail accompli par toutes ces personnes, de les remercier pour leur dévouement et de les…

Par Lina Farelli, le 17/01/2019

Maroc : un imam suspendu pour un prêche blâmant les festivités du Nouvel An

Le ministre des Habous et des Affaires islamiques Ahmed Taoufiq a suspendu l’imam Mohamed Al Amrani, imam de la mosquée As-Shouhada située à Rabat, la capitale marocaine. Cette décision fait suite à un prêche de cet imam le 28 décembre au cours duquel il a décrit les festivités du Nouvel An comme un péché et une pratique non conforme aux préceptes de l’islam. Pour le ministre des Habous, et après enquête et audition de l'imam à propos de son prêche qu'il a estimé bien-fondé, un tel discours va à l’encontre des règles professionnelles et de l’esprit de tolérance indiqué dans l’article 7 du dahir régissant les missions des religieux. Cet article, que cite largement la presse marocaine pour relayer cette affaire, stipule que « tout préposé religieux doit, dans tous les cas et tout au long de l’exercice de sa fonction, faire preuve de la solennité, de la probité et de la dignité qu’exigent les missions qui lui ont été confiées ». Le même…

Par Benjamin Andria, le 16/01/2019

Claude Guéant est condamné à un an ferme mais peut éviter la prison

La Cour de cassation a rejeté, mercredi 16 janvier, le pourvoi de l’ex-ministre de l’Intérieur Claude Guéant. Sa condamnation en janvier 2017 par la cour d'appel de Paris est désormais définitive. Il écope de deux ans de prison, dont un an ferme, dans l'affaire des primes en liquide du ministère de l'Intérieur. Celle-ci portait sur des primes que se versaient chaque mois des membres du cabinet de Nicolas Sarkozy lorsque ce dernier était ministre de l'Intérieur et que Claude Guéant était son directeur de cabinet. Ces primes étaient prélevées sur une enveloppe destinée aux frais d'enquête et de surveillance (FES) des policiers. Selon l'accusation, entre 2002 et 2004, il s'était versé chaque mois 5 000 euros, un montant s'ajoutant à un salaire de 8 000 euros et à des indemnités de 2 200 euros. Mais Claude Guéant s'était défendu lors de son procès en parlant d'une « pratique qui faisait partie des usages du ministère ». Toutefois, il y a de fortes chances…

Par Lina Farelli, le 16/01/2019

Etats-Unis : une mosquée près de Houston cible de tirs

Le Centre culturel islamique de Katy, située à 25 km à l’ouest de Houston, au Texas, a été la cible d’un tireur en voiture lundi 14 janvier, à l’aube. Si aucune perte humaine n’est heureusement à déplorer, une enquête a été ouverte. Ce sont les employés de la mosquée venus travailler lundi matin qui ont découvert des impacts de balles, d'abord sur le pare-brise d’un camion garé sur le parking de la mosquée puis dans le mur du bâtiment. Après ces découvertes, les bandes de la caméra de surveillance de la mosquée a été visionnée. Jabin Kazia, administrateur financier de la mosquée, a ainsi fait savoir qu’une voiture de type fourgonnette a été vue passer devant le centre vers 3h du matin. Un individu a tiré depuis son véhicule en direction de la mosquée. Pour Jabin Kazia, un tel acte est « effrayant ». « Nous n’avons jamais eu un problème comme celui-ci. Nous avons de bons voisins. C’est pourquoi cela est si surprenant », a-t-il ajouté.…

Par Lina Farelli, le 16/01/2019

Grand débat national : la laïcité introduite parmi les sujets phares, Macron critiqué

« Comment renforcer les principes de la laïcité française, dans le rapport entre l’État et les religions de notre pays ? » C'est une des questions posées par Emmanuel Macron dans sa « Lettre aux Français » publiée dimanche 13 janvier. Alors même que cette thématique ne figure aujourd'hui pas parmi les grandes préoccupations des gilets jaunes, le président a ainsi décidé de l'introduire parmi les sujets du grand débat, lancé officiellement mardi 15 janvier, à l'heure où le projet de modification de la loi de 1905 est en discussion. Emmanuel Macron a exprimé à Bourgtheroulde, en Normandie, sa vision d’une « vraie réforme ambitieuse pour renforcer la laïcité » en France. « Ce n’est pas une loi contre une religion ou une autre, ce n’est pas une loi de neutralité de la société – il y a une neutralité de l’État et des services publics – mais (une loi, ndlr) qui permet dans la société une concorde », a plaidé le président français.…

Par Lina Farelli, le 15/01/2019

Ecologie : le Greenpeace Film Festival lance sa deuxième édition, 15 films à découvrir

Deux ans après le succès de sa première édition qui a vu la consécration en 2017 du film Empathie de Ed Antoja (Prix du public), et de Futur d’espoir de Guillaume Thébault (Prix Coup de cœur), le Greenpeace Film Festival est de retour avec une nouvelle édition organisée du 14 au 28 janvier. Cette année encore, l’environnement est au cœur des thématiques développées dans les documentaires. Le festival entend sensibiliser le public sur les divers enjeux environnementaux, les actions civiques et citoyennes en faveur de la préservation de l’écologie ainsi que les solutions concrètes qui contribuent à la mise en place d’un avenir viable. Pour une meilleure conscientisation, chaque film est suivi d’une présentation de chiffres-clés, d’informations pratiques, des conseils et des astuces. A l’issue du festival, deux prix seront décernés : le Prix du public qui récompensera la production ayant obtenu le plus de votes et le Prix Coup de cœur attribué au…

Par Lina Farelli, le 15/01/2019

Égypte : la sanction contre l'étudiante d'Al-Azhar ayant enlacé un garçon annulée

Une étudiante, qui a été récemment renvoyée d'Al-Azhar à la suite d’une vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux la montrant en train d’enlacer un garçon, a finalement été réintégrée. L'annulation de la sanction a été décidée lundi 14 janvier par l'Université sur demande du cheikh Ahmed el-Tayyeb qui « a demandé au Conseil supérieur de discipline des étudiants de l'université d'Al-Azhar (à Mansoura) de reconsidérer la sanction », arguant du jeune âge de l'étudiante et de la nécessité de préserver son avenir. Tout en soulignant que le comportement de la jeune fille contrevenait « aux traditions religieuses et orientales », le grand imam d'Al-Azhar a appelé l'établissement à assurer un « devoir de conseil et d'orientation avant d'imposer des sanctions ».

Par Lina Farelli, le 14/01/2019

Le scénariste de Green Book présente ses excuses pour un tweet islamophobe

Nick Vallelonga, scénariste du film Green Book : Sur les routes du sud qui a remporté un Golden Globe, a présenté des excuses auprès des musulmans après qu’un tweet islamophobe datant de 2015 a refait surface. Il y affirmait, comme Donald Trump, avoir vu « des milliers de musulmans » du New Jersey applaudir la chute des tours jumelles du World Trade Center. Une fake news qui fut largement relayée aux Etats-Unis par des groupuscules islamophobes. « 100 % correct. Les musulmans à Jersey City applaudissent lorsque les tours s’effondrent. Je l’ai vu, comme vous, sans doute sur les antennes locales de CBS », avait-il écrit. Le tollé a été tel qu’il a supprimé son compte Twitter. Quand ce tweet a resurgi, les critiques contre Nick Vallelonga ont fusé, d’autant que l’un des acteurs principaux de Green Book, Mahershala Ali, est musulman - le premier à avoir remporté un Oscar en 2017 - et que le film vise à promouvoir l’importance de surmonter les différences…

Par Lina Farelli, le 14/01/2019

Égypte : une étudiante virée de l’université Al-Azhar après avoir enlacé un garçon (vidéo)

Une étudiante a été récemment renvoyée d'Al-Azhar* à la suite d’une vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux la montrant en train d’enlacer un garçon, ceci en dehors de l'enceinte de l'université dont la branche est située à Mansoura. Celui-ci venait, selon toute vraisemblance, de lui demander en mariage. C'est d'ailleurs lui qui a étreint la jeune fille comme en témoigne la vidéo plus bas. Dans une déclaration officielle datant du dimanche 13 janvier, Ahmed Zarie, porte-parole de l’université, a annoncé que la sanction contre cette étudiante a été prise, samedi 12 janvier. « Le conseil de discipline de l’université (d’Al-Azhar) a pris la décision d’exclure la jeune fille (…) à cause du tollé suscité par la vidéo », a déclaré Ahmed Zarie, qui n’a fourni aucune indication sur l’identité de cette étudiante. Cette exclusion est motivée par « la mauvaise image » véhiculée par le geste de cette étudiante inscrite à la…

Par Lina Farelli, le 11/01/2019

Inde : un projet de loi exclut des réfugiés de la citoyenneté car musulmans

La chambre basse indienne a approuvé, mardi 8 janvier, un projet de loi permettant aux réfugiés d’obtenir la citoyenneté indienne, à l'exeption de ceux qui sont de confession musulmane. Le projet, qui devra encore obtenir le concours de la chambre haute, a déjà provoqué des manifestations dans l’État d’Assam, au nord-est de l’Inde, frontalier avec le Bangladesh, où l’on compte de nombreux réfugiés. Cette loi, si elle est définitivement adoptée, stipule que les hindous, les chrétiens et les sikhs ayant fui le Bangladesh, le Pakistan et l'Afghanistan et qui ont vécu en Inde depuis plus de six ans peuvent obtenir la citoyenneté. Elle exclut de manière particulièrement explicite, les réfugiés musulmans. Certains y voient un calcul politique du Premier ministre Narendra Modi, à la tête du parti ultranationaliste BJP, à des fins électorales, en vue du scrutin au printemps 2019. Des manifestants ont protesté contre l’adoption de ce projet de loi, non pas…

Par Lina Farelli, le 11/01/2019

Rohingyas en Birmanie : les deux journalistes de Reuters condamnés en appel

Après une condamnation en première instance pour « violation de la législation sur les secrets d’État », les deux journalistes de Reuters, Wa Lone et Kyaw Soe Oo, emprisonnés depuis décembre 2017 en Birmanie après un reportage sur le massacre des Rohingyas, ont été de nouveau condamnés vendredi 11 janvier en appel à sept ans de prison. Les appels internationaux à une « libération immédiate et inconditionnelle » des deux professionnels de l’information n’ont eu aucun effet sur la Haute Cour de justice de Rangoun qui a refuser de les libérer. Ces deux journalistes ont été reconnus coupables par le tribunal de première instance en septembre 2018. La justice a accusé les deux hommes de s’être fournis de documents confidentiels relatifs à des opérations de l’armée dans l’Etat Rakhine (Arakan), théâtre de persécutions des Rohingyas. Pourtant, en septembre 2017, l’armée a bien reconnu des meurtres commis par des soldats et des villageois…

Par Lina Farelli, le 10/01/2019

Belgique : Mehdi Nemmouche, principal accusé de la tuerie du musée juif, face à la justice

Le procès de Mehdi Nemmouche est arrivé. Après quatre ans et demi d’emprisonnement, le principal accusé dans le quadruple meurtre perpétré au musée juif de Bruxelles le 24 mai 2014, est arrivé, jeudi 10 janvier, au box des accusés de la cour d'assises de la capitale belge. Il comparu lundi 7 janvier avec son complice Nacer Bendrer pour la première fois, lors d’une journée d’organisation d’audience où a été constitué le jury, composé de huit hommes et de quatre femmes. Sur le banc des accusés, ce Français de 33 ans est poursuivi pour « assassinat terroriste ». Il risque la réclusion à perpétuité. Pour la partie civile, comprenant le Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB) et l’agence gouvernementale belge de lutte contre les discriminations Unia, les preuves témoignant de la culpabilité du suspect sont « accablantes » : Mehdi Nemmouche est bel et bien l’auteur du meurtre des deux touristes israéliens, d’une…