Par Lionel Lemonier

Nos frangins : l'hommage cinématographique - contesté - rendu à Malik Oussekine et Abdel Benyahia

Avec « Nos Frangins », le réalisateur Rachid Bouchareb revient avec délicatesse sur deux disparitions prématurées qui ont secoué la France des années 1980. Deux personnes tuées par des membres de la police française. Une chronique glaçante sur un passé qui entre en résonance avec la société française d’aujourd’hui où le fonctionnement des forces de l’ordre est toujours sujet à de nombreuses critiques. Mais à quelques jours de sa sortie, le film est ouvertement contesté par la famille d'une des deux victimes. Malik et Abdel, deux jeunes Maghrébins « victimes d’une intervention policière ». Avec Nos frangins, Rachid Bouchareb revient sur deux drames d’une nuit de décembre 1986 au cours de laquelle Malik Oussekine a été battu à mort par des policiers à Paris, tandis qu'Abdel Benyahia a été abattu à Pantin par un policier. La première affaire occultera, sur le temps long, la seconde, mais elles sont toutes mises sur un même pied d'égalité dans…

Par Hanan Ben Rhouma

Le petit dico des superséros, pour battre en brèche les préjugés sur le VIH et le sida, par Nicolas Aragona

A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida qui a lieu chaque année le 1er décembre, zoom sur le livre « Le petit dico des superséros ». « Ne doutez pas de votre propreté, c'est la bêtise qui est crasse. » Cette réflexion de Tata Sida ponctue le mot « clean », qui figure parmi la soixantaine de mots et expressions répertoriés par Nicolas Aragona dans Le petit dico des superséros, « à l'usage des personnes vivant avec le VIH… mais aussi des autres ! » Dans ce dictionnaire d'un genre particulier, l’auteur s’est donné pour objectif « d’offrir au lecteur tout ce qu'il doit soit voir pour prendre soin de lui et des autres sans différence ni indifférence ». Les idées fausses sur le VIH sont encore trop nombreuses à circuler. La sérophobie – une discrimination visant les personnes séropositives – sévit dans le monde mais aussi en France. Les progrès médicaux ont été considérables, mais les progrès sociétaux ne suivent pas,…

Par Lionel Lemonier

Récits d’Algérie, un recueil fort de témoignages des souffrances endurées pendant la guerre d'indépendance

Un livre sur une période historique troublée, marquée par la guerre, la violence, les meurtres, les tortures, les viols, ne constitue pas une lecture facile. Récits d’Algérie est un livre qui secoue le lecteur. Un ouvrage historique fait d'histoires individuelles multiples et complémentaires, entrecoupées de textes explicatifs sur les grandes dates de la guerre de libération nationale algérienne. Certains récits sont écrits à la première personne. Toujours vivants ou disparus récemment, les témoins parlent de ce qu’ils ont vécu dans leur enfance ou dans leur adolescence. D’autres textes sont indirects, les enfants ou petits-enfants de témoins présentent ce que leurs parents leur ont raconté de l’Algérie pendant la colonisation et surtout durant ce qu'ils appellent « les événements ». Ce recueil de témoignages est le résultat « d’un projet collaboratif et intergénérationnel né de la volonté de collecter les mémoires de nos aînés au sujet de…

Par Lionel Lemonier

Avec le Festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec, la promesse d'un grand voyage cinématographique

La 11e édition du festival du film franco-algérien, organisée par la ville de Noisy-le-Sec et le territoire d'Est Ensemble, démarre ce vendredi 18 novembre. Un festival passeur de culture et de mémoire entre deux mondes, si proches et pourtant trop éloignés. La 11e édition du Festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis, se tiendra du 18 novembre au 1er décembre 2022. La soirée d'ouverture se tiendra au cinéma Le Trianon avec la projection d'un film inédit de Darin J. Sallam, Farha, qui nous emmène en Palestine, en 1948, avec l'histoire d'une jeune fille de 14 ans qui assiste depuis une pièce fermée à clé à la catastrophe qui consume sa maison... Cette projection aura lieu en présence de Costa-Gavras, parrain d'honneur du festival depuis des années, et de Erige Sehiri, réalisatrice franco-tunisienne et marraine de l'édition 2022. « Parrainer le Festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec, c'est lui donner ma caution, comme cinéaste et…

Par Saphirnews

La république autoritaire. Islam de France et illusion républicaine, par Haoues Seniguer

La logique du soupçon est devenue la boussole de l’État français. Depuis 2015 et les attentats de janvier et novembre, la politique préventive et répressive de l’État s’est infléchie, par toute une série de nouveaux dispositifs et moyens légaux, au détriment des libertés individuelles et collectives, et au grand dam des organisations de défense des droits humains. Des pratiques autoritaires, repérables çà et là, se sont développées et étendues depuis les centres du pouvoir institutionnel, avec le concours direct ou indirect de certains acteurs associatifs, activistes et, plus rarement, quelques chercheurs. Le déploiement d’un arsenal sécuritaire n’est ni une nouveauté ni une incongruité en démocratie, surtout lorsque surviennent des phénomènes exceptionnellement graves et meurtriers. En revanche, ce qui est assurément nouveau, c’est la cible de la répression ; celle-ci se concentre aujourd’hui plus qu’hier sur des groupes minoritaires,…

Par Lionel Lemonier

D'ici et d'ailleurs, les politiques de lutte contre la radicalisation sous les yeux avisés de chercheurs

Coréalisé par le Centre de recherches internationales (CERI), l'unité de recherche commune à Sciences Po et au CNRS, la collection « L’Enjeu mondial » compte un volume de plus consacré aux politiques de lutte contre la radicalisation. Une vingtaine de chercheurs, politistes et sociologues ont contribué à cet ouvrage qui présente des faits et pose des questions pertinentes. Un livre incontournable pour tous ceux et celles qui souhaitent sortir des postures simplistes et prendre de la hauteur sur le sujet. Depuis le milieu des années 2010, la question de la radicalisation islamiste est au centre du débat politique. Dans le livre Politiques de lutte contre la radicalisation, une vingtaine de chercheurs et universitaires présentent et comparent des politiques de lutte contre la radicalisation en France, en Europe, dans les pays anglo-saxons, dans le monde arabe et même au Nigéria ou en Chine. Suivant les cultures nationales ou les régimes politiques, le phénomène fait…

Par Hanan Ben Rhouma

Le jour où j’ai rencontré Ben Laden : du calvaire de Guantanamo à la libération

Chose promise, chose due. Après un premier tome de « Le jour où j’ai rencontré Ben Laden », Jérémie Dres nous livre le second tome d’une excellente BD traçant le parcours chaotique de Mourad Benchelalli et de Nizar Sassi, deux jeunes de la cité des Minguettes, à Vénissieux, partis en Afghanistan peu avant les attentats du 11-Septembre, sans vraiment savoir dans quel bourbier ils ont mis les pieds. Cette fois, ils ont été arrêtés au Pakistan. D’abord envoyés dans la base américaine de Kandahar, ils se retrouvent ensuite dans la tristement célèbre prison de Guantanamo où ils vont subir humiliations et tortures pendant de longues années avant leur retour en France où ils entament une lente et difficile reconstruction. Ce sont ces épisodes de vie, très rudes, que Jérémie Dres parvient à illustrer grâce toujours aux témoignages des deux principaux protagonistes, d’Ali Soufan, ancien agent du FBI, mais aussi, cette fois, de l’ancien Premier ministre…

Par Lionel Lemonier

La Conspiration du Caire : Al-Azhar, théâtre d'un polar haletant entre ferveur religieuse et impératif politique

En Egypte, de nos jours, l’université Al-Azhar tente de garder son indépendance alors que les services de l’Etat font tout pour la contrôler. Adam, fils de pêcheur et croyant sincère, obtient une bourse pour étudier dans ce haut lieu de l’islam sunnite depuis le Xe siècle. Il va se retrouver au cœur d’une lutte de pouvoir entre élites religieuse et politique. Au péril de sa vie. C'est l'histoire du brillant polar à découvrir dans « La Conspiration du Caire ». Lorsque le pouvoir religieux et le pouvoir politique s’affrontent, il y a toutes les chances pour que des personnes sincères dans leur engagement en fassent les frais. Croyants sincères ou militants naïfs, ils risquent d’être broyés par les intérêts supérieurs des grands de ce monde. C’est le cas dans La Conspiration du Caire dont le scénario a été écrit par le réalisateur suédois d’origine égyptienne Tarik Saleh. L’intrigue se déroule dans l’Egypte d’aujourd’hui. Adam, un…

Par Lionel Lemonier

Nos silences sont immenses, ou l’évocation de l’Algérie rurale sous le régime colonial

Nos silences sont immenses est un court roman qui nous fait découvrir une Algérie qui existe peut-être encore. Une Algérie rurale et mystique aux confins du désert, comme il existe encore ici ou là une France rurale et superstitieuse qui vit au rythme des saisons. Zohra en est l’héroïne. L’autrice, Sarah Ghoula, nous raconte ses premières années durant lesquelles cette enfant malingre et pâle se transforme en une guérisseuse dont la renommée s’étendra bien au-delà des dunes et du sable qui bordent son village. Elle finira par lui permettre de prendre une liberté dont elle rêve depuis sa naissance et par partir « pour voir si le ciel est partout pareil ». Lasse de constater que sa dernière fille n’est pas capable de travailler convenablement dans les champs, Salma, la mère de Zohra, la confie à la vieille Lalla M’Barka, une guérisseuse dans un village voisin. A son retour, la réputation de la petite fille ne tarde pas à grandir parmi cette population…

Par Lionel Lemonier

Les Harkis, une tragédie construite sur un mensonge d'Etat de la France en pleine guerre d'Algérie

Fin des années 1950, la guerre d’Algérie se prolonge. Alors que le général de Gaulle comprend petit à petit que la réalité lui commande de sortir de ce bourbier politique, économique et humain, de jeunes algériens rejoignent l’armée française. Avec « Les Harkis », on suit leurs histoires individuelles racontées avec sobriété et réalisme, sans illusion sur les tragédies à venir. Ce film est une leçon d’histoire. Sans hémoglobine inutile mais sans complaisance avec la réalité passée, Philippe Faucon retrace les parcours individuels d’un groupe de supplétifs algériens qui s’engagent auprès de l’armée française. Comme dans un documentaire, mais sans oublier qu’il « raconte une histoire », le réalisateur nous fait découvrir les raisons pour lesquels des « indigènes » se sont rangés du côté français. Plus de 15 ans après un premier film sur la guerre d’Algérie intitulé La Trahison, Philippe Faucon nous montre que l’entrainement des…

Par Mohammed Colin

Athena : le choc des images sans le poids des mots

Athena, réalisé par Romain Gavras et co-scénarisé avec Ladj Ly, ne laisse personne indiffèrent depuis sa sortie sur la plateforme Netflix vendredi 23 septembre. Il nous donne à voir une cité fictive en France nommée « Athena » et qui s’embrase suite à la bavure présumée de policiers ayant entraîné la mort d’Idir, un enfant de 13 ans. Les trois frères restants prendront des chemins différents selon leurs codes de valeurs propres, sur fond d’affrontements violents entre forces de l’ordre et ceux qui réclament vengeance. Fatum, mektoub… ce qui est bien dans la tragédie, c’est que tout est écrit à l’avance. Donc spoiler n’est pas si grave. L’important ici n’est pas l’atterrissage mais la chute. Ou la montée pour certains. Qu’importe le sens de la verticalité, cette dernière est tout simplement vertigineuse. La forme est absolument impressionnante. Elle nous laisse en apnée pendant les 97 minutes du film, nous plongeant non pas dans les…

Par Saphirnews

L’islam en crise, plaidoyer pour une voie(x) méditerranéenne, par Moulay-Bachir Belqaid

Ce livre porte sur deux islamologues : français et marocain. Le choix illustre parfaitement bien le dialogue de sourds entre l’islam et l’Occident. Les deux thèses génèrent une attitude d’hostilité systématique envers l’islam (Dominique Urvoy) et l’Occident (Mustapha Hogga). Ce type de discours qui domine encore la scène intellectuelle, la sphère médiatique et une partie du champ universitaire écarte les chances d’un dialogue fructueux entre les deux rives de la Méditerranée et renforce les malentendus. Si ma critique cible ce discours, c’est justement pour montrer, preuves à l’appui, que la Méditerranée – comme esprit et carrefour de civilisations, hospitalité et défi, et, entre autres choses, lieu de naissance du monothéisme religieux –, a toutes les chances, les moyens, les capacités et les potentialités de nouer un dialogue digne de ce nom et de conduire l’humanité – idée si chère à Edgar Morin –, à « accoucher de l’Humanité…

Par Lionel Lemonier

Citoyen d’honneur, le retour du fils prodigue dans l’Algérie d’aujourd’hui

Prix Nobel de littérature, Samir Amin vit à Paris, loin de son pays natal, l'Algérie. Il décide d'accepter d'être fait « citoyen d'honneur » de Sidi Mimoun, la petite ville où il est né. Mais est-ce vraiment une bonne idée que de revoir les habitants de cette ville qui sont devenus, d'année en année, les personnages de ses différents romans ? Écrivain comblé, Samir Amin vient de recevoir le prix Nobel de littérature pour son œuvre largement inspirée de sa vie d’enfant et d’adolescent à Sidi Mimoun. Mais il ne vit plus dans cette petite ville de Kabylie ni dans son pays d’origine depuis longtemps. Il en est parti à 19 ans pour éviter de faire son service militaire. Son succès grandissant en tant qu’écrivain l’a aussi habitué à bénéficier d’une aisance matérielle plus que confortable, à mille lieux des conditions de vie de ses anciens voisins. Ours mal léché, il refuse systématiquement les invitations qui lui sont envoyées. Pour autant, un…

Par Lionel Lemonier

La cour des miracles, une comédie douce-amère sur la vie des enseignants de banlieue

Le film de Carine May et Hakim Zouhani est une comédie douce-amère mettant en scène un groupe d'enseignants de banlieue confrontés aux stigmates d'une ghetthoïsation du quartier de leur école. Un film sans misérabilisme, ni manichéisme dans le scénario, juste la volonté de sourire malgré les difficultés engendrées par la situation socio-économique. Marion arrive dans un coin de banlieue criblé de chantiers où les noms des rues sont invisibles. Où les rues elles-mêmes sont transformées en passages entre deux barricades en attendant que les immeubles soient construits. Elle se perd, croise un collègue aussi affolé qu’elle d’arriver en retard un matin de rentrée scolaire… et le voit partir en courant dans la bonne direction. Sans l’attendre. Elle finit par découvrir l’école Jacques Prévert dont les murs sont bien fatigués. Construite à la va-vite dans les années 1960 pour répondre aux besoins d’une population scolaire en croissance, l’école…

Par Saphirnews

L’Ennéagramme Soufi, de Philippe de Vos

Philippe de Vos, enseignant spirituel contemporain, nous initie à l’utilisation de l’Ennéagramme dans la voie soufie, un voyage de l’âme. Cette figure géométrique de l’Ennéagramme est une cartographie de l’ego. Proposée par les soufis comme par les pères du désert, elle correspond aux données modernes de la psychologie. Déjouer les pièges de l’ego dans la perspective soufie nous amène à un épanouissement véritable, une harmonie du corps et de l’esprit. En cohérence avec notre prédisposition fondamentale nous rétablissons notre relation avec le divin. La réédition de cet ouvrage incontournable a été enrichie d’une présentation des 27 sous-types de l’Ennéagramme, ici nommés les 27 archétypes de sagesse.

Par Hanan Ben Rhouma

Laal Singh Chaddha : Forrest Gump sauce Bollywood

« Laal Singh Chaddha », la version indienne de « Forrest Gump », bénéficie d'une sortie mondiale simultanée jeudi 11 août. « La vie, c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. » Qui ne connaît pas Forrest Gump ? Si vous avez aimé ce célèbre film multi-récompensé de Robert Zemeckis, vous aimerez assurément Laal Singh Chaddha, de Advait Chandan. Avec, à la place des chocolats, des golgappas, ces petites boules farcies populaires en Inde. Les ingrédients qui ont fait le succès du film américain sont présents dans l’adaptation indienne de la comédie dramatique. A la place de Tom Hanks, qui crevait l’écran à sa sortie en 1994, on y trouve Aamir Khan, superstar à Bollywood qui est également le producteur du film. Et c’est au cours d’un voyage en train que Laal, un sikh simple d’esprit, raconte son incroyable histoire aux passagers autour de lui. Son lien indéfectible avec sa mère célibataire, une femme battante dont…

Par Lionel Lemonier

La plume de Taïr : un roman historique sur la fascination d'Arthur Rimbaud pour l’émir Abdelkader

Pour sa première incursion dans le genre littéraire, Ahmed Bouyerdene s’est associé à Frédéric Magnan, auteur-illustrateur de livres jeunesse. Mais le chercheur en histoire associé à l’Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) n’en a pas oublié son sujet de prédilection pour autant. Certes, le roman pour la jeunesse (à partir de 14 ans) des deux auteurs met en scène le jeune Rimbaud, collégien dans les Ardennes entre 1868 et 1869. Mais c’est pour mieux évoquer l’émir Abdelkader, sa jeunesse, son éducation, ses combats contre l’armée française qui envahit son pays et sa défaite finale. Les deux auteurs se sont en effet appuyés sur un fait historique. En juillet 1869, Arthur Rimbaud a 15 ans et obtient un premier prix de latin pour une composition en vers sur le thème de Jugurtha. Dans ce poème, le jeune Rimbaud compare Jugurtha, héros numide vaincu par Rome à l’émir Abdelkader, héros musulman vaincu vingt ans…

Par Lionel Lemonier

Rebel, un drame musical qui nous plonge dans la guerre et les horreurs de Daesh

Pendant les mois qui ont précédé l’irruption de Daesh en Syrie, de jeunes Européens musulmans sont allés de bonne foi aider les populations martyrisées par Bachar Al-Assad en Syrie. « Rebel » est l’histoire de l’un d’entre eux, entrainé malgré lui dans la guerre menée par l'organisation État islamique. Il croisera des victimes et des bourreaux et devra faire un choix personnel entre les uns et les autres… Un film à la fois poétique et cruel, mais indispensable. Kamal est un jeune homme un peu « rebelle », un peu délinquant mais plutôt sympathique. Un amoureux de grosses bécanes très affectueux avec sa maman, Leïla, et son petit frère, Nassim. Mais il deale et finit par être recherché par la police de son pays, la Belgique. Alors il s’exile. Et pour se racheter une conduite aux yeux de sa mère, il décide de se rendre en Syrie pour venir en aide aux victimes de la guerre civile. Nous sommes en 2013, avant que l’organisation État islamique ne…

Par Hanan Ben Rhouma

Le pèlerinage à La Mecque, une affaire française : une histoire du hajj sous la loupe de Luc Chantre

Après Pèlerinages d’empire. Une histoire européenne du pèlerinage à La Mecque, Luc Chantre est l’auteur d’une très riche anthologie sur le hajj avec l’ouvrage Le pèlerinage à la Mecque, une affaire française dans lequel l’historien nous offre une plongée historique captivante dans l'organisation du pèlerinage par la France et l'évolution de son regard sur le cinquième pilier de l'islam. Car oui, il fut un temps, la France s’y impliquait activement, jusqu'à bâtir une « culture coloniale du Hajj ». Avec son recueil volumineux qui compte un millier de pages, le chercheur au Centre français d’archéologie et de sciences sociales de Koweït (CEFAS) entend combler un vide, celui de la publication d’archives en langue française relative au hajj. Luc Chantre part d’un constat simple : la France est un grand absent des hajj studies « malgré leur essor spectaculaire au cours de la décennie 2010 ». « Le pèlerinage français est peu traité alors que,…

Par Lionel Lemonier

L'émir Abdelkader, vu par ceux qui l'ont croisé, apprécié ou combattu

Avec Abd el-Kader, fragments d'un portrait, c’est un beau livre qu'Ahmed Bouyerdene consacre à un personnage tout autant historique que romanesque. Un ouvrage du genre de ceux que l’on aime détenir dans une bibliothèque familiale et que l’on prend en main de temps à autre, pour le plaisir de le feuilleter. Un livre qui peut se parcourir de la première à la dernière des 250 pages en respectant la logique de présentation de l’auteur. Mais un livre qui peut aussi se prêter à une lecture plus hasardeuse, en picorant de ci de là, parmi les textes rassemblés par le chercheur en histoire, qui a supervisé l'exposition consacrée à l'émir au Musée des civilisations de l’Europe et la Méditerranée (MuCEM).

Par Lina Farelli

Cinéma : The Lady of Heaven interdit de diffusion dans plusieurs pays musulmans

The Lady of Heaven (La Dame du Paradis) suscite la controverse au Royaume-Uni et dans plusieurs pays musulmans. Des Etats ont décidé d’en interdire la diffusion et la projection dans les cinémas comme l’Egypte, le Pakistan, l’Iraq mais aussi l’Iran, la nation phare du chiisme alors même que le film épouse une ligne proche de ce courant. C’est au tour du Maroc d’interdire le film qui prétend retracer la vie de la fille du Prophète Muhammad, Fatima. Le Conseil supérieur des oulémas, présidé par le roi Mohammed VI, a condamné son contenu, estimant qu’il s’agissait d’une « falsification de faits établis de l’histoire de l’islam » opéré par un scénariste déchu de sa nationalité koweïtienne « pour ses idées extrémistes ». Le film n'a pas fini de faire parler de lui. Dernièrement, un imam a été démis de ses fonctions de conseiller au gouvernement britannique après des commentaires sur les réseaux sociaux condamnant le film. Lire aussi :…

Par Lionel Lemonier

Les spiritualités en temps de pandémie, un livre témoin de l'apport des religions face à la maladie et la mort

Dès mars 2020, l’anthropologue et spécialiste des crises sanitaires, Laëtitia Atlani-Duault, propose aux principaux responsables religieux français de créer un espace de réflexion informel sur la pandémie. « L’enjeu théologique posé par les épidémies est celui des rapports entre la foi, le plan divin et la marche naturelle du monde. Comme l’écrit Paul Ricœur, face à l’infortune, "comment peut-on affirmer ensemble, sans contradiction, les trois propositions suivantes : Dieu est tout-puissant ; Dieu est absolument bon ; pourtant le mal existe ?" », explique-t-elle dans son introduction au livre Les spiritualités en temps de pandémie, justifiant ainsi la nécessité d'une « réflexion inter-cultes dédiée à la pandémie ». Ce livre à voix multiples est l’écho des échanges nourris des participants – évêques catholiques et orthodoxes, pasteurs protestants, rabbins, personnalités musulmanes et représentants de la religion bouddhiste – auxquels se…

Par Lionel Lemonier

Royaume-Uni : un film sur la fille du Prophète accusé de « blasphème » face à la censure (vidéo)

La sortie de « The lady of Heaven », un long métrage sur la fille du Prophète Muhammad, provoque l'ire de fondamentalistes musulmans en Grande-Bretagne. Les manifestants ont obtenu sa disparition des écrans d’une chaine de cinémas. Une décision très controversée. Faut-il céder à la pression de militants qui exigent la déprogrammation d’un film en le qualifiant de « blasphématoire » et d'« irrespectueux », ou bien doit-on défendre la liberté d’expression ? Face à une foule d’hommes en colère, le manager d’un cinéma de Sheffield, dans le nord de l'Angleterre, ne s’est pas posé la question trop longtemps. Dans une vidéo publiée sur Twitter, on le voit qui annonce dans un premier temps que le film est déprogrammé pour la semaine. Puis, face aux réactions hostiles, qu’il est retiré de façon définitive. Mardi 7 juin, le groupe Cineworld, qui possède les salles concernées, a déprogrammé The Lady of Heaven (La Dame du Paradis), un long-métrage…

Par Lina Farelli

Au MuCem, le rendez-vous pris avec l’histoire de l’émir Abdelkader

Depuis le mois d’avril, l’émir Abdelkader (1808-1883) est au cœur d’une exposition retraçant son épopée au Musée des civilisations de l’Europe et la Méditerranée (MuCEM). A Marseille, le Musée des civilisations de l’Europe et la Méditerranée (MuCEM) met à l’honneur l’émir Abdelkader auprès du grand public du 5 avril au 22 août. A l’heure du 139e anniversaire de sa mort, survenue le 26 mai 1883 à Damas, l’occasion nous est donnée de mettre un coup de projecteur sur une exposition hommage qui offre un regard complet sur une figure historique d’importance tant pour l’Algérie que pour la France. Quelque 260 œuvres issues de collections publiques et privées françaises et méditerranéennes viennent retracer les multiples vies d’un homme que rien ne destinait à devenir un grand chef militaire avant d’être surnommé « le meilleur ennemi de la France ». « Émir de la résistance, saint combattant, fondateur de l’État algérien,…