Par Lionel Lemonier

Nos frangins : l'hommage cinématographique - contesté - rendu à Malik Oussekine et Abdel Benyahia

Avec « Nos Frangins », le réalisateur Rachid Bouchareb revient avec délicatesse sur deux disparitions prématurées qui ont secoué la France des années 1980. Deux personnes tuées par des membres de la police française. Une chronique glaçante sur un passé qui entre en résonance avec la société française d’aujourd’hui où le fonctionnement des forces de l’ordre est toujours sujet à de nombreuses critiques. Mais à quelques jours de sa sortie, le film est ouvertement contesté par la famille d'une des deux victimes. Malik et Abdel, deux jeunes Maghrébins « victimes d’une intervention policière ». Avec Nos frangins, Rachid Bouchareb revient sur deux drames d’une nuit de décembre 1986 au cours de laquelle Malik Oussekine a été battu à mort par des policiers à Paris, tandis qu'Abdel Benyahia a été abattu à Pantin par un policier. La première affaire occultera, sur le temps long, la seconde, mais elles sont toutes mises sur un même pied d'égalité dans…

Par Hanan Ben Rhouma

Contre le mégaprojet pétrolier de Total en Afrique : « Notre planète, nos vies, valent mieux que leurs profits »

Plusieurs personnalités religieuses en France assument publiquement leur opposition aux projets pétroliers EACOP et Tilenga de TotalEnergies en Ouganda et en Tanzanie. Pour l'action interreligieuse inédite organisée mardi 29 novembre à Paris par l'ONG GreenFaith, Anouar Kbibech a répondu présent pour dénoncer un projet « mortifère ». Le président du Rassemblement des musulmans de France (RMF). qui assiste régulièrement aux événements liant religions et sauvegarde de la planète, explique à Saphirnews les raisons de sa mobilisation, lançant un appel à ses concitoyens comme à ses coréligionnaires à la mobilisation. Lire aussi : Des personnalités religieuses au front pour réclamer l’abandon du projet pétrolier de Total en Afrique de l'Est, voici pourquoi

Par Lionel Lemonier

Des personnalités religieuses au front pour réclamer l’abandon du projet pétrolier de Total en Afrique de l'Est

Le mégaprojet pétrolier en Afrique de l’Est porté principalement par Total Energies met en colère les défenseurs de la planète. En France, des personnalités religieuses ont décidé de rejoindre la campagne de dénonciation pour obtenir l’arrêt d'un projet climaticide aussi dangereux pour la biodiversité que pour les populations locales d'Ouganda et de Tanzanie. En cette matinée du mardi 29 novembre, des personnalités religieuses se sont rassemblées à Paris pour réclamer l’abandon immédiat des grands projets pétroliers de Total Energies en Ouganda et en Tanzanie. La multinationale française et son principal financeur, le groupe bancaire Crédit Agricole, s’obstinent à porter un projet de 10 milliards de dollars visant à forer des centaines de puits en Ouganda et à construire un oléoduc destiné à relier les gisements pétrolifères ougandais à un port en Tanzanie. Ce projet fait l’objet d’une action en justice en France de la part de six ONG qui…

Par Gianguglielmo Lozato

Erkin Ablimit : « Le simple soupçon de séparatisme suffit à l’incarcération, à la torture et à la mort des Ouïghours en Chine »

Le récent congrès ouighour qui s’est déroulé sur trois jours en novembre à Paris a une nouvelle fois mis en lumière la situation des Ouïghours, hautement maltraités en Chine. L’événement a été l’occasion de rencontrer parmi les participants un des plus importants représentants de la dissidence avec Rebiya Kadeer : Erkin Ablimit, élu depuis trois ans président du gouvernement du Turkestan en exil sous l’égide du Congrès mondial ouïghour.

Par Lionel Lemonier

Ce qu'il faut savoir sur l'Institut français d'islamologie après son inauguration

Concrétisation d'une promesse présidentielle, l'Institut français d'islamologie a été officiellement inauguré mardi 22 novembre à la Sorbonne, neuf mois après sa création. Regroupant huit établissements d'enseignement supérieur, il entend revitaliser la connaissance de l'islam en France à travers l’essor des études scientifiques en la matière. L’institut français d’islamologie (IFI) a été inauguré mardi 22 novembre à la Sorbonne. Cette structure a été créée en février dernier sous la forme d’un groupement d’intérêt publique (GIP) réunissant des établissements d’enseignement supérieur. Sous l'égide du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ils sont huit partenaires institutionnels à se retrouver au sein de l'IFI : aux universités de Strasbourg et d’Aix-Marseille, l’École pratique des hautes études (EPHE), l’Institut national des langues et civilisation orientales (Inalco) et l’École des…

Par Lina Farelli

La mosquée de Flers ciblée par des tags islamophobes, la solidarité de l'Etat exprimée

Des inscriptions néo-nazies et antimusulmanes ont été retrouvées sur un mur de la mosquée de Flers, en Normandie. Un acte délibéré de haine qui a fait réagir les autorités locales et préfectorales, de même que le ministre de l'Intérieur. Des tags néo-nazis et islamophobes ont été peintes sur la mosquée franco-turque de Flers, en Normandie, pendant la nuit du samedi 19 au dimanche 20 novembre. « Islam hors d'Europe » et « Division Charlemagne » - du nom d'une division de soldats SS constituée majoritairement de volontaires français engagés avec le Troisième Reich - ont été écrits sur le mur extérieur du lieu de culte musulman affilié à l’Union des affaires culturelles turco-islamiques (DITIB) France. Celle-ci a exprimé sa « totale solidarité envers les fidèles de la mosquée ainsi que toute la communauté musulmane de la région ». « Nous remercions la préfecture concernée pour le soutien qu'elle a apporté. Nous souhaitons que les précautions…

Par Lionel Lemonier

L’Unicef met en évidence l'impact dévastateur du racisme et des discriminations envers les enfants

A l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, le fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef) publie un rapport sur les discriminations dont sont victimes les enfants en matière de santé, d’éducation et d’accès aux services publics. Des droits bafoués recensés dans un rapport qui expose l’ampleur des répercussions engendrées par ces injustices sur le long terme. La Journée mondiale de l’enfance se tient le 20 novembre, comme tous les ans depuis sa création en 1954. L'occasion de voir fleurir des initiatives et actions sur les cinq continents visant à promouvoir le respect et les droits des enfants. Cette année, l’Unicef publie un rapport fondé sur une enquête réalisée auprès de 407 000 jeunes ayant répondu à un sondage par le biais d’une plateforme. « La majorité des répondants (63 %) ont déclaré être couramment exposés à la discrimination à l’école ou au sein de leur communauté », explique Catherine Russell, la directrice…

Par Hanan Ben Rhouma

Coupe du monde 2022 : les dix faits (et des inédits) à savoir avant le coup d’envoi du Mondial au Qatar

Le monde du football se donne rendez-vous au Qatar pour la Coupe du monde qui s'ouvre dimanche 20 novembre. Jusqu’au 18 décembre, l’émirat sera le cœur battant des amoureux du ballon rond. Ou presque au regard des polémiques qui n’en finissent pas de ternir l’image du pays hôte. Voici dix choses à savoir sur cette édition 2022. Quelle équipe va succéder aux Bleus, affublés de leurs deux étoiles depuis leur sacre en 2018 en Russie ? A moins que l’équipe de France, qui compte dans ses rangs Karim Benzema,* n'accomplisse l’exploit d’amener à nouveau la Coupe à la maison ? Les pronostics sont ouverts et chacun se prend à rêver de voir son équipe favorite le plus loin possible au Qatar, choisi en 2010 pour organiser la Coupe du monde. *Mise à jour samedi 19 novembre : Blessé, l'attaquant vedette du Real Madrid Karim Benzema a déclaré forfait pour l'ensemble de la compétition. Ce qui nous amène à souligner le premier point : l’émirat est le tout…

Par Lionel Lemonier

Avec le Festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec, la promesse d'un grand voyage cinématographique

La 11e édition du festival du film franco-algérien, organisée par la ville de Noisy-le-Sec et le territoire d'Est Ensemble, démarre ce vendredi 18 novembre. Un festival passeur de culture et de mémoire entre deux mondes, si proches et pourtant trop éloignés. La 11e édition du Festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis, se tiendra du 18 novembre au 1er décembre 2022. La soirée d'ouverture se tiendra au cinéma Le Trianon avec la projection d'un film inédit de Darin J. Sallam, Farha, qui nous emmène en Palestine, en 1948, avec l'histoire d'une jeune fille de 14 ans qui assiste depuis une pièce fermée à clé à la catastrophe qui consume sa maison... Cette projection aura lieu en présence de Costa-Gavras, parrain d'honneur du festival depuis des années, et de Erige Sehiri, réalisatrice franco-tunisienne et marraine de l'édition 2022. « Parrainer le Festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec, c'est lui donner ma caution, comme cinéaste et…

Par Lina Farelli

En Belgique, Hassan Iquioussen n'échappera pas à l'expulsion vers le Maroc

Hassan Iquioussen devrait être prochainement expulsé vers le Maroc depuis la Belgique. Une décision que dénonce l'avocate du prédicateur musulman. Ce dernier s'est exprimé publiquement pour la première fois sur l'affaire qui le tourmente depuis des mois. Hassan Iquioussen ne sera pas extradé vers la France mais il sera renvoyé vers le Maroc, ont annoncé les autorités belges après le refus de la justice de renvoyer le prédicateur musulman vers le sol français. Il a ainsi été placé, mardi 15 novembre, en rétention administrative à Vottem, dans la province de Liège. Hassan Iquioussen, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt européen, « a perdu son droit de séjour en France et devait retourner dans son pays d'origine, le Maroc. Il a donc été placé dans un centre de retour fermé en vue de son éloignement du territoire », a fait savoir la secrétaire d'État belge à l'Asile et la Migration Nicole de Moor dans un communiqué, précisant qu'il n'a « pas…

Par Lionel Lemonier

Etats-Unis : un record historique de candidats musulmans élus enregistré à l'issue des midterms

Les résultats des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, appelées Midterm elections, ont enregistré la victoire de plus de 80 candidats de confession musulmane. Un chiffre record salué par diverses organisations militant pour une meilleure intégration des communautés musulmanes dans la vie politique américaine. Joe Biden s’en est bien sorti. Traditionnellement défavorable au parti du président en exercice, le bilan des élections de mi-mandat (midterm elections) qui se sont déroulées le 8 novembre est une divine surprise pour les démocrates. Avec seulement huit sièges perdus à la Chambre des représentants – que l’on peut comparer à l’Assemblée nationale en France – et un de gagné au Sénat, le président américain garde la possibilité de gouverner sans subir le blocage systématique des élus républicains. Autre soulagement pour les démocrates, l’ancien président Donald Trump n’a pas réussi à démontrer que son nom sur une affiche permet de «…

Par Hanan Ben Rhouma

La fraternité au cœur des Semaines de rencontres islamo-chrétiennes 2022

Les mois de novembre et de décembre voient éclore une série d’événements interreligieux à travers la France à l’initiative du Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC). Une association qui, après les deux années de pandémie, « doit redoubler d’énergie pour relancer les rencontres, animé par la certitude que les vicissitudes politiques, climatiques et religieuses les rendent plus nécessaires que jamais ». L’heure des Semaines des rencontres islamo-chrétiennes (SERIC) a sonné. A l’origine de cette manifestation d’ampleur nationale organisée maintenant depuis 22 ans se trouve le Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC), créé en 1993. « L’intuition ayant présidé à la création d’une Semaine de rencontres, en 2001, était de donner un élan aux diverses rencontres suscitées par les membres de l’association en les rassemblant dans le temps. Ce faisant, l’ensemble devenait comme une gerbe où chaque fleur reçoit aussi son éclat des…

Par Lionel Lemonier et Lina Farelli

Boycotter la Coupe du monde de football au Qatar, une fausse bonne idée ?

Les appels au boycott de la Coupe du monde de football, organisée au Qatar, se sont multipliés ces dernières semaines dans les médias et sur les réseaux sociaux. Tandis que les uns évoquent les dures conditions de vie imposées aux travailleurs immigrés et le coût écologique de l'événement sportif, les autres dénoncent l'hypocrisie ou simplement l'inutilité de ces appels. Alors le boycott est-il une solution ? A quoi va ressembler le premier Mondial de l'histoire dans un pays arabo-musulman ? Plusieurs personnalités politiques, sportives ou artistiques appellent au boycott de la Coupe du monde de football 2022, qui se déroule au Qatar du 20 novembre au 18 décembre. Parmi les raisons mises en avant, les conditions déplorables de vie et de travail des immigrés sur les chantiers du Mondial, et l’aberration écologique que constituent la construction de stades entièrement climatisés et les allers-retours en avion du million de supporters attendus qui ne pourront pas…

Par Hanan Ben Rhouma

Au Forum d'Abu Dhabi pour la paix, l'impératif d'« accélérer le rythme » face à la mondialisation de la guerre

Les rendez-vous interreligieux se succèdent en ce mois de novembre. Aux Emirats arabes unis, Abu Dhabi est de nouveau, le temps de trois jours, le centre du dialogue entre les religions pour la paix. « L'universalisation de la paix face à la mondialisation de la guerre. » Tout juste après le sommet du R20 à Bali et celui de Bahreïn en présence du pape François, qui eux-mêmes suivent celui de Sant'Egidio à Rome, c'est cette fois aux Emirats arabes unis que les acteurs du dialogue interreligieux se sont donnés rendez-vous pour le Forum d'Abu Dhabi pour la paix, connu jusqu'en 2021 sous le nom du Forum pour la promotion de la paix dans les sociétés musulmanes. Sous le patronage de Mohammed Ben Zayed Al Nahyane (MBZ), l'organisation dirigée par le théologien Abdallah Bin Bayyah tient son rendez-vous annuel, le 9e depuis sa création en 2014, du mardi 8 novembre au jeudi 10 novembre, à l'ombre de la COP 27 en Egypte. Dans l'ambiance feutrée d'une imposante salle de…

Par Lionel Lemonier et Hanan Ben Rhouma

Les dérives sectaires, un phénomène en hausse en France qui n'est que « la partie émergée d’un iceberg »

Le nombre de signalements pour dérives sectaires explose en France. Pourtant, il ne permet d’observer « que la partie émergée d’un iceberg dont l’ampleur n’est pas connue », selon la Miviludes, qui a rendu son rapport annuel en ce mois de novembre. Ce qu’il faut en retenir, à l'heure où l'exécutif prévoit d'organiser dans les prochains mois des Assises des dérives sectaires et du complotisme. Non, la Miviludes n'a pas disparu et son utilité fait consensus à l'aune du rapport annuel de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires paru mercredi 2 novembre. Ce document fait état de l’activité de cet organe et de ses observations du phénomène sectaire sur l’année 2021. Il y a d’abord les indications chiffrées : 4 020 saisines ont été enregistrées en 2021, « soit une augmentation de 86,1 % par rapport à 2015 et de 33,6 % par rapport à 2020 », indique le rapport. Pour la Miviludes, c’est un signe tangible de…

Par Lina Farelli

Avant la COP 27, des prêches verts pour sensibiliser les musulmans aux défis du changement climatique

Et si les mosquées consacraient des prêches du vendredi à la question du climat et de l’écologie ? Une poignée de lieux de culte musulmans en France ont entendu l’appel lancé par l’organisation interreligieuse GreenFaith avec Saphirnews avant la venue de la COP 27, organisée en Egypte du 6 au 18 novembre. Illustration. Dans le Rhône, la grande mosquée de Vaulx-en-Velin veut sensibiliser ses fidèles aux défis imposés par le changement climatique. L’appel lancé ici aux lieux de culte musulmans à faire des « prêches verts » avant la Conférence de Charm el-Cheikh sur les changements climatiques, dite COP 27, est tombé à point nommé pour Chana Benaïssa. L’imam de la mosquée Okba s’est alors décidé à consacrer sa khotba du vendredi 21 octobre à « la préservation de l'environnement et son rôle dans le développement de la société selon la vision islamique ». L’islam, par « ses fondements, ses règles et ses principes », a voulu que…

Par Lionel Lemonier

Sous l'égide du G20, l'Indonésie organise un grand sommet entre les religions

A l'approche de la réunion du G20, d'importants leaders religieux sont rassemblés en Indonésie pour discuter ensemble des manières dont les religions peuvent contribuer à résoudre les crises qui secouent la planète. Le G20 approche. Organisée en Indonésie les 15 et 16 novembre, la 17e réunion des 19 pays aux économies les plus puissantes de la planète – plus l’Union européenne – sera précédée d’un sommet des religions (R20) qui se tiendra sous son égide mercredi 2 et jeudi 3 novembre sur l'île de Bali. Les 400 participants, principalement des dignitaires religieux, se concerteront sur les meilleurs moyens de répondre aux grands défis de ce monde. Le sommet de donne pour objectif de s'assurer qu’au 21e siècle, les religions sont dans une recherche authentique et dynamique de solutions face aux crises et que les communautés religieuses ne constituent pas une source de problèmes mais, au contraire, participent à bâtir un monde meilleur. Ce nouveau sommet…

Par Saphirnews

Après les Emirats, le pape François au Bahreïn avec le souci de renforcer le dialogue avec les musulmans

Pour son nouveau voyage apostolique prévu en novembre, le pape François se rendra au Bahreïn pour participer à un grand sommet interreligieux. A cette occasion, le souverain pontife s’entretiendra avec le roi et plusieurs hauts responsables musulmans dont le grand imam d'Al-Azhar. Il ne manquera pas d'aller à la rencontre de ses fidèles catholiques, qui comptent pour 6 à 7 % de la population. Il s'agit de la deuxième visite du pape dans la péninsule arabique. Le 39e voyage apostolique du pape François, qui se déroulera du 3 au 6 novembre au Bahreïn, un royaume insulaire situé au large des côtes de l’Arabie Saoudite et du Qatar, est placé sous le signe du dialogue interreligieux, de la même manière qu'au Kazakhstan où il s'est déplacé en septembre dernier. Le souverain pontife répond cette fois à l’invitation du roi Hamed Ben Isa Al Khalifa, qui organise durant les 3 et 4 novembre le Forum pour le dialogue avec pour thème « L’Orient et l’Occident pour…

Par Hanan Ben Rhouma

A la découverte des jardins interreligieux, témoins de la fraternité entre les cultes en Alsace

Les jardins publics interreligieux se multiplient dans la Région Grand Est, et plus précisément en Alsace, sous régime concordataire avec la Moselle. Le dernier en date a été inauguré à Brumath, non loin de Strasbourg. Autant d’initiatives qui attestent de l’entente fraternelle qui prévaut entre les diverses communautés religieuses et leurs représentants, sous les auspices des collectivités locales. « Que cet espace interreligieux soit un lieu de rencontres et de méditation choyé et respecté par tous. » C’est le vœu formé par le maire de Brumath, Etienne Wolf, lors de l’inauguration, mercredi 12 octobre, d’un jardin interreligieux dans sa commune, située à quelque 20 kilomètres de Strasbourg. Une stèle symbolisant l’entente et la paix entre les diverses communautés religieuses locales a été dévoilée pour l’occasion au public. « Par cette stèle, vous (les représentants religieux, ndlr) témoignez d’un lien fort qui s’est créé lors de…

Par Hanan Ben Rhouma

A Goussainville, la mosquée à l'initiative d'une opération propreté dans la ville

L'association gestionnaire de la mosquée de Goussainville a organisé, dimanche 23 octobre, une opération de ramassage des déchets à travers la ville. Une initiative citoyenne à laquelle les jeunes ont été particulièrement impliqués et qui ne peut qu'être appréciée des habitants. La mosquée Essalam de Goussainville a organisé, dimanche 23 octobre, une opération de nettoyage qui profite à sa commune située dans le Val d’Oise. « Une action en faveur de l’environnement à travers un ramassage de déchets en famille, entre amis », a présenté sur ses réseaux sociaux l’association cultuelle. Le pôle social, qui se charge habituellement d’organiser des maraudes et de distribuer des colis alimentaires aux plus démunis, en est à l’initiative. Cette opération a été précédée d’une action de sensibilisation des participants, majoritairement des enfants fréquentant les cours d’arabe de la mosquée, à l’importance de la propreté, du tri des déchets…

Par Benjamin Andria

Avec Sant'Egidio, Macron prône le « devoir de résistance » des religions face à la guerre en Ukraine et ailleurs

En déplacement à Rome pour le sommet interreligieux pour la paix organisé par la communauté catholique de Sant’Egidio, Emmanuel Macron a soutenu, dimanche 23 octobre, que les religions ont « un devoir de résistance » pour lutter contre les guerres mais aussi ses « ferments » qui menacent des sociétés traversant « le retour de la violence ». Le président de la République Emmanuel Macron a participé, dimanche 23 octobre à Rome, à la rencontre inaugurale du forum de la paix organisé chaque année par la communauté de Sant’Egidio, réputée pour être un bras diplomatique du Vatican. Après les prises de parole de son fondateur Andrea Ricardi et du président italien Sergio Matarella, le chef de l’Etat, venu de Paris accompagné du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, de l’ex-sénatrice Bariza Khiairi, du recteur de la Grande Mosquée de Paris Chems-Eddine Hafiz, ou encore de celui de la Grande Mosquée de Lyon Kamel Kabtane du côté des représentants…