UneNewsSociétéPolitiqueReligionsEconomieMédias
Par Samba Doucouré, le 06/11/2018

Naïma Yahi : « Sans les soldats des colonies, De Gaulle ne se serait pas assis à la table des vainqueurs »

A l'occasion du centenaire de la Grande Guerre, l’association Remembeur présente une exposition itinérante intitulée « Hommage aux soldats coloniaux » qui nous informe sur la vie des soldats issus de l’Empire colonial français. Une occasion pour découvrir des images d’archives inédites mises en valeur par la scénographie artistique d’Ali Guessoum. Naïma Yahi, chercheuse-associée à l’université de Nice Sophia Antipolis et directrice de l’association Remembeur fait un point sur cette histoire encore mal connue.

Par Hanan Ben Rhouma, le 06/11/2018

Attentat antisémite à Pittsburgh : des organisations musulmanes prêtes à financer des projets judéo-musulmans

Dix jours après l’attentat contre une synagogue de Pittsburgh, l’émotion reste palpable dans cette ville de Pennsylvanie. Les témoignages de solidarité ont afflué auprès des victimes et de leurs familles. L’une des plus remarquées est venue des organisations musulmanes qui ont mis en place une campagne de financement au succès retentissant. La campagne est devenue tellement virale que plus de 230 000 dollars (208 000 euros) ont été collectés grâce. L’objectif de départ étant largement atteint (150 000 dollars pour permettre aux familles de payer des obsèques ou des traitements médicaux pour les blessés), les organisateurs ont fait savoir qu'ils entendaient allouer le montant restant à divers projets allant dans le sens du renforcement de la cohésion, du dialogue et de la collaboration entre juifs et musulmans.

Par Samba Doucouré, le 02/11/2018

Nicolas Vilas : « Il est difficile de faire parler des acteurs du football sur le racisme »

Après s'être penché sur le sujet très délicat de la place de la religion dans le football avec « Dieu Football Club », Nicolas Vilas nous livre son « Enquête sur le racisme dans le football ». Le journaliste, qui anime le célèbre « After Foot » sur RMC, a recueilli et compilé pendant quatre ans des témoignages des acteurs du football. Interview.

Par Hanan Ben Rhouma, le 01/11/2018

Centenaire de la Grande guerre : une campagne pour reconnaître la contribution des soldats musulmans lancée en Grande-Bretagne

A l’occasion du centenaire de l’Armistice de 1918 marquant la fin de la Première Guerre mondiale le 11-Novembre, une campagne visant à la reconnaissance de la contribution, dans l’armée britannique, des soldats musulmans et ceux issus de minorités religieuses a été lancée en Grande-Bretagne. Cette initiative nommée Remember Together (« Se souvenir ensemble ») a été initiée par British Future, think tank britannique spécialisé sur les questions d'identité et d'intégration, et The British Legion, un organisme de bienfaisance apportant un soutien financier et social aux membres et vétérans des Forces armées britanniques ainsi qu'à leurs familles. Une initiative lancée avec le soutien du maire de Londres Sadiq Khan, du vice-président du Parti conservateur James Cleverly ou encore de l’ancien chef d’état-major à la Défense, le général Lord Richards, signataires d’une lettre ouverte publiée récemment dans The Sunday Telegraph. « Le 11 novembre 2018…

Par Huê Trinh Nguyên, le 30/10/2018

Bariza Khiari : « Sauvegarder le patrimoine, c’est faire œuvre d’humanisme culturel »

Sauver les femmes et les hommes de la guerre, c’est aussi sauver leur mémoire, leur identité et leur patrimoine. Créée en 2017 sous l’impulsion de la France et des Émirats arabes unis, l’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflit (ALIPH) est une fondation de droit suisse. Ayant un budget de 100 millions de dollars, alimenté par différents États, elle est le « bras financier » des programmes de prévention et de restauration des biens culturels en danger de pillage ou de destruction pour cause de conflits armés. Interview de Bariza Khiari, représentante de la France au sein d’ALIPH. Elle en est également vice-présidente.

Par Hanan Ben Rhouma, le 28/10/2018

Après l’attaque d’une synagogue de Pittsburgh, les Américains musulmans se mobilisent en faveur des victimes

L'attaque perpétrée contre la synagogue Tree of life à Pittsburgh a provoqué une véritable onde de choc qui a dépassé les frontières américaines. Les témoignages de solidarité envers la communauté juive américaine ont afflué, parmi lesquels ceux de deux organisations musulmanes qui ont lancé une collecte de fond en faveur des victimes de la fusillade. Il s’agit de la pire attaque antisémite de l’histoire des Etats-Unis. La fusillade perpétrée dans la synagogue Tree of life à Piitsburgh, en Pennsylvanie, a provoqué la mort de 11 fidèles, présents pour une cérémonie de circoncision d’un nouveau-né célébré en plein shabbat, dans la matinée de samedi 27 octobre. L’auteur présumé de la fusillade, qui s’est rendu aux forces de l’ordre après des échanges de tirs qui ont blessé plusieurs policiers, a rapidement été identifié comme étant Robert Bowers, un homme de 46 ans qui revendiquait publiquement son antisémitisme sur les réseaux sociaux.…

Par Huê Trinh Nguyên, le 26/10/2018

Interreligieux : « Démontrons par l’exemple que chrétiens et musulmans sont faits pour grandir ensemble »

Les relations islamo-chrétiennes gagnent chaque année en épaisseur et en vivacité. Elles n’impliquent pas seulement les cadres religieux. Elles sont entretenues par celles et ceux qui sont convaincu-e-s que leurs valeurs spirituelles peuvent se rejoindre pour œuvrer ensemble dans la cité. La Semaine de rencontres islamo-chrétiennes (SERIC) en est le cœur vivant. Se déroulant officiellement du 10 au 25 novembre, l’édition 2018 déborde largement en octobre et en décembre, tellement les acteurs locaux veulent y prendre part. Qui est à l’initiative de la SERIC ? Le Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC), qui célèbre cette année ses 25 ans. Interview d’Hélène Millet et de Haydar Demiryurek, co-présidents du GAIC.

Par Hanan Ben Rhouma, le 26/10/2018

La FIDH réclame la poursuite des combattants étrangers de Daesh pour crimes contre l’humanité

Dans un rapport rendu public jeudi 25 octobre, la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) met en exergue l’implication et le rôle tenu par les combattants étrangers issus des rangs de l'organisation Etat islamique (dit Daesh) dans la persécution et les crimes sexuels perpétrés contre la minorité yézidie. En ce sens, l'organisation exhorte les tribunaux nationaux - français entre autres - et internationaux à ajouter la charge, dans certains cas, de « génocide » et de « crimes contre l’humanité » au chef d’inculpation de terrorisme. Après la prise de Mossoul en 2014 par Daesh, ses combattants se sont investis d’une mission de « purification » de la ville visant les personnes non musulmanes et les chiites. Une situation régionale qui a conduit à l’exode massif des Yézidis vers les zones kurdes, en particulier après l'attaque de Sinjar en août 2014.

Par Benjamin Andria, le 25/10/2018

La chanteuse irlandaise Sinead O’Connor annonce sa conversion à l’islam

La chanteuse Sinead O’Connor a décidé de rendre publique sa conversion à l’islam. Retour sur le tumultueux parcours de l'artiste irlandaise. Dans une série de tweets récents datés du 19 octobre, la chanteuse irlandaise Sinead O’Connor a annoncé sa conversion à l’islam, abandonnant ainsi officiellement le catholicisme. Après avoir changé son nom en Magda Davitt en 2017, l’artiste de 51 ans, interprète du tube « Nothing compares 2 U » en 1990, a informé dans un tweet qu’elle prend le prénom de Shuhada. Pour expliquer sa conversion, elle a fait savoir via Twitter qu’adhérer à l’islam est « la conclusion naturelle du parcours de tout théologien intelligent ». « L’étude de toutes les écritures conduit à l’islam. Ce qui rend toutes les autres écritures obsolètes », a-t-elle ajouté.

Par Lina Farelli, le 24/10/2018

Pourquoi la mairie d'Aubenas refuse l’inhumation d’une musulmane dans le carré musulman de la ville

Le corps de Cathy Rehner pourra-t-il être enterré dans le carré musulman d’Aubenas ? Cette jeune femme, originaire de Sanilhac, en Dordogne, portée disparue en 2016, avait été retrouvé en mai 2018. Au bout de plusieurs mois passés au centre médico-légal de Nîmes pour des examens et analyses permettant d’éclaircir les circonstances de son décès, la dépouille a enfin été remise à la famille de la victime. Seulement, la mairie d’Aubenas refuse son inhumation dans le carré musulman du cimetière communal. Lire aussi : Les rites funéraires islamiques en droit français : la conciliation par l’adaptation

Par Carole Latifa Ameer, le 24/10/2018

Rachid Koraïchi : la culture soufie au cœur de l’art contemporain

Présence du soufisme est la thématique du 11e festival de la culture soufie de Fès, qui se déroule du 20 au 27 octobre 2018, au Maroc. La table ronde « Soufisme et art contemporain » est l’occasion de découvrir la démarche du plasticien contemporain Rachid Koraïchi, dont les œuvres sont présentes dans les plus grandes collections et musées internationaux, de New York (Musée Guggenheim) à Paris (Institut du monde arabe), en passant par Dubaï ou Londres (British Museum). Artiste de dimension et de renommée internationale, puisant dans ses racines pour en extraire le Beau, Rachid Koraïchi est né en Algérie, dans une famille et un lieu chargés d’Histoire. Et c’est justement les traces de cette histoire familiale que l’on retrouve dans ses œuvres. La famille de Rachid Koraïchi le relie à une grande tradition spirituelle et culturelle : le soufisme. En effet, son aïeul est un grand saint de l’islam du XVIIIe siècle, Ahmed Tijani, fondateur de la confrérie…

Par Hanan Ben Rhouma, le 22/10/2018

Samuel Grzybowski : « L’urgence du lien est aussi forte que l’urgence environnementale »

Samuel Grzybowski fait son come-back avec « Fraternité radicale » (Les Arènes) sorti mercredi 17 octobre. Après « Tous les chemins mènent à l'autre » et « Manifeste pour une coexistence active » parus aux éditions de l’Atelier, le fondateur de l’association Coexister signe son troisième livre à 26 ans dans lequel il revient sur son départ - temporaire - du mouvement interconvictionnel mais également sur la décennie passée en son sein. C’est à Paris, lors de la présentation de son nouvel ouvrage, que Saphirnews est allé à sa rencontre. Interview.

Par Huê Trinh Nguyên, le 17/10/2018

Hakim El Karoui : « Le travail théologique est la mère de toutes les batailles » (2/2)

En deux ans, ce nouvel entrant sur la question de l’organisation de l’islam de France fait parler de lui. Ses deux rapports « Un islam français est possible » (2016) et « La fabrique de l’islamisme » (2018) ainsi que son ouvrage « L’islam, une religion française » (Gallimard, 2018) ont bénéficié d’une large couverture médiatique. Son analyse et ses propositions ne sont pas pour déplaire au ministère de l’Intérieur en charge des cultes. Mais les acteurs historiques de l’islam en France tire à boulets rouges sur lui. Son idée phare : la création d’une Association musulmane pour l’islam de France (AMIF), destinée à récolter des fonds pour financer le culte. Hakim El Karoui livre dans une longue interview accordée à Saphirnews les principes de fonctionnement et de gestion qu’il envisage pour l’AMIF. En associant les Français « musulmans et républicains » et grâce à l’argent récolté dont le montant minimal est estimé par l'essayiste…

Par Hanan Ben Rhouma, le 16/10/2018

Femmes musulmanes inspirantes : après le Maroc, Lallab fait escale en Indonésie

Après le vif succès du premier épisode du Women Sense Tour au Maroc, l’association féministe Lallab annonce la sortie du deuxième volet en Indonésie, le plus important pays musulman au monde. Dans un format de 52 minutes, les deux réalisatrices Sarah Zouak et Justine Devillaine, également fondatrices de Lallab, mettent à nouveau en avant le parcours de cinq femmes inspirantes, engagées dans divers combats comme « la situation des femmes pêcheuses, des femmes migrantes, des travailleuses domestiques, des agricultrices ou encore des femmes victimes de violences conjugales », bien loin des stéréotypes et des préjugés qui minent l'image des musulmanes. Selon les réalisatrices, cet épisode reflète la réflexion de ces femmes « sur leur société, sur les violences faites aux femmes, sur la religion, le féminisme et le capitalisme ». Pour ce nouvel épisode, une avant-première est organisée jeudi 18 octobre à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne).* Les réalisatrices se…

Par Huê Trinh Nguyên, le 13/10/2018

Hakim El Karoui : « L’AMIF sera au service des musulmans » (1/2)

En deux ans, ce nouvel entrant sur la question de l’organisation de l’islam de France fait parler de lui. Ses deux rapports « Un islam français est possible » (2016) et « La fabrique de l’islamisme » (2018) ainsi que son ouvrage « L’islam, une religion française » (Gallimard, 2018) ont bénéficié d’une large couverture médiatique. Son analyse et ses propositions ne sont pas pour déplaire au ministère de l’Intérieur en charge des cultes. Mais les acteurs historiques de l’islam en France tire à boulets rouges sur lui. Son idée phare : la création d’une Association musulmane pour l’islam de France (AMIF), destinée à récolter des fonds pour financer le culte. Hakim El Karoui livre dans une longue interview accordée à Saphirnews les principes de fonctionnement et de gestion qu’il envisage pour l’AMIF. En associant les Français « musulmans et républicains » et grâce à l’argent récolté dont le montant minimal est estimé par l'essayiste…

Par Lina Farelli, le 08/10/2018

Belgique : un anthropologue dévoile les dessous du parti Islam

À moins d’une semaine des élections communales prévues dimanche 14 octobre en Belgique, un ouvrage consacré au parti Islam vient de paraître chez L’Harmattan cette semaine. Dans Le Parti Islam. Filiations politiques, références et stratégies, l’anthropologue au sein du Centre interdisciplinaire d'études de l'islam dans le monde contemporain (CISMOC) de l’Université catholique de Louvain (UCL) Lionel Remy raconte ses cinq mois passés au sein de ce mouvement. Celui-ci, fondé à Bruxelles en 2012, s’est retrouvé, à diverses reprises ces derniers mois, au cœur de débats autour de son interdiction, après des déclarations polémiques. Après des mois passés à assister, en tant qu’observateur, à des réunions du mouvement et après plusieurs entretiens avec les leaders d’Islam, l’anthropologue n’est pas tendre dans ses conclusions : il met en avant le caractère amateur du parti, qui « semble être un club de pieds nickelés » sur le plan

Par Hanan Ben Rhouma, le 05/10/2018

Un rapport appelle à conjuguer politique antiterroriste avec lutte contre les discriminations des musulmans

Une étude universitaire, rendu publique lundi 1er octobre, dévoile le lien entre la politique antiterroriste et le sentiment de discrimination des musulmans. Pendant près de deux ans, le Centre d’études sur les conflits - Liberté et Sécurité (CCLS), avec l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de Paris et les universités de Genève (Suisse) et de Leiden (Pays-Bas), a mené une étude portant sur l’impact de la politique contre le terrorisme et la radicalisation sur les communautés musulmanes en France. Une initiative dévoilée lundi 1er octobre et que les auteurs de l’étude ont expliqué par le manque de « données chiffrées pouvant servir de base à un réel débat » sur la question des effets des politiques antiterroristes sur les musulmans. Cette étude, financée par l’Open Society Foundation, se fonde sur 927 entretiens, dont 426 réalisés auprès de personnes qui s’autodéfinissent comme « musulmanes » et 501 auprès d’individus non musulmans (dit «…

Par Samba Doucouré et Huê Trinh Nguyen, le 02/10/2018

Consultation initiée par Marwan Muhammad : des chiffres... et des luttes

L’Institut du monde arabe accueillait, dimanche 30 septembre, la restitution de la Consultation des musulmans initiée par Marwan Muhammad. Cette initiative vise à inscrire un nouveau rapport de force dans l’organisation de l’islam de France. L’islam de France est un concept sujet à diverses controverses. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a connu un mois de septembre chargé. Après le rapport de l’Institut Montaigne, les rendez-vous institutionnels préfectoraux des Assises territoriales et le colloque du CFCM dans les murs du Sénat, l’heure est à la Consultation des musulmans. Le projet, lancé par l’ancien directeur du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) Marwan Muhammad, a consisté à recueillir l’avis des musulmans, du 10 mai au 20 juin, sur les enjeux de leur présence en France essentiellement via une plateforme Internet, puis par des débats organisés dans 57 mosquées de France. C’est devant une salle comble de plus de 200…

Par Huê Trinh Nguyen, le 01/10/2018

Charles Aznavour : « La France et moi, nous nous sommes adoptés »

Charles Aznavour est mort lundi 1er octobre 2018, à l’âge de 94 ans, après 70 ans d’une riche carrière. A cette occasion, Saphirnews fait paraître l’interview que l’artiste a accordé au magazine des cultures musulmanes Salamnews en décembre 2009 dans lequel l’artiste d’origine arménienne livre ses souvenirs et dit son amour pour la France, deux mois après la parution de son ouvrage autobiographique « À voix basse ». Charles Aznavour, l’icône de la chanson française, s'en est allé

Par Huê Trinh Nguyên, le 26/09/2018

Organisation de l’islam de France : quelles sont les parties prenantes ?

Le calendrier s’accélère. Mardi 25 septembre, le ministre de l’Intérieur en charge des cultes Gérard Collomb a convié lors d’un déjeuner de travail le Conseil français du culte musulman. Objectif : faire le point sur les propositions du CFCM quant à la structuration de l’islam en France. L’instance, vieille de 15 ans, entend montrer haut et fort qu’elle reste incontournable. Car d’autres voix s’élèvent et leur activisme a de quoi chambouler la donne. À quelle sauce les musulmans seront-ils mangés ? C’est tout du moins la question qui flotte en observant la fébrilité avec laquelle les uns et les autres font montre de soudain activisme sur la question de l’organisation de l’islam. L’effet Macron sans doute.

Par Hanan Ben Rhouma et Huê Trinh Nguyên, le 25/09/2018

Un Congrès des musulmans de France à la mi-novembre annoncé par le CFCM

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) et les fédérations musulmanes de France ont annoncé, lundi 24 septembre, la tenue d’un « Congrès des musulmans de France » pour la mi-novembre, à Paris, « dans la perspective d’organiser le culte musulman par eux-mêmes et pour eux-mêmes ». Cette annonce intervient trois jours après un colloque organisé au Sénat par le CFCM et la veille d’un déjeuner de travail avec le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb. Durant ce colloque, le CFCM avait présenté l’Association pour le financement et le soutien au culte musulman (AFSCM), une structure concurrente d’une AMIF souhaitée par l’essayiste Hakim El Karoui et qui semble avoir la faveur des pouvoirs publics. Rappelant son attachement à la laïcité, mais « une laïcité pour tous, sans ingérence de l’État », comme cela a été martelé à maintes reprises durant le colloque, le CFCM veut, à travers le prochain Congrès des musulmans de France, montrer son…