UneNewsSociétéPolitiqueReligionsEconomieMédias
Par Samia Hathroubi, le 31/10/2017

Égypte : entre espérance et lucidité, 200 jeunes chrétiens rassemblés chez les coptes

Fruit d’une collaboration ancienne et étroite entre la communauté œcuménique de Taizé, située en Bourgogne, et la communauté copte d’Anafora, en Égypte, une semaine de retraite spirituelle, d’ateliers et de rencontres au Caire a rassemblé, du 25 septembre au 3 octobre, plus de 200 jeunes venus de la région Moyen-Orient, d’Afrique du Nord, d’Europe, d’Amérique du Nord mais aussi d’Éthiopie. Alors que les derniers participants rejoignent l’aéroport du Caire ou la ville d’Alexandrie, Frère Maxime, moine français hyperactif de la communauté de Taizé, s’en va rejoindre la réunion hebdomadaire d’Anafora, monastère chrétien fondé en 1999 par l’évêque Thomas, figure emblématique au sein de la communauté copte égyptienne, qui compte près de 16 millions de fidèles. Traits tirés mais satisfait, il s’entretient en arabe avec Dina, jeune femme volontaire au sein de la communauté et parle déjà du prochain rassemblement prévu au Liban avec…

Par Hanan Ben Rhouma, le 28/10/2017

D’Abu Dhabi à Rabat, des leaders des trois monothéismes prêchent la coexistence active

Une soixantaine de leaders religieux juifs, chrétiens et musulmans venus des Etats-Unis se sont réunis du 24 au 26 octobre à Rabat, capitale du Maroc. Ensemble, ils entendent promouvoir par le faire-ensemble une culture de paix et de coexistence entre les communautés telle qu’édictée par la Déclaration de Marrakech, adopté en 2016 et qui plaide en faveur de la protection des minorités en terres d’islam. Retour sur une initiative modeste mais salutaire, répondant sous le nom de la Caravane américaine pour la paix, et qui a reçu le soutien du Maroc et des Emirats arabes unis. Après Abu Dhabi en mai dernier, la Caravane américaine pour la paix a fait escale à Rabat du 24 au 26 octobre. A son bord, 60 imams, rabbins et pasteurs venus ensemble pour partager leurs expériences de travail interreligieux engagé pour la plupart d’entre eux depuis de nombreuses années à l'échelle locale. En moins de six mois, l’initiative a entraîné dans son sillage de nouveaux…

Par Imane Youssfi, le 23/10/2017

Belgique : ce qu'on sait de l'Institut de promotion des formations sur l’islam

Après deux années de travail, l’Institut de promotion des formations sur l’islam, crée en Belgique par décret en décembre 2016 des suites des travaux de la commission chargée de réfléchir à la formation des cadres musulmans, est désormais lancé dans le but, pour le gouvernement, de « favoriser l'émergence d'un islam de Belgique ». Tandis que l'institut, dont le lancement a été officialisé lundi 16 octobre par la première réunion du comité de direction, suscite des craintes d'une ingérence de l'Etat dans des affaires religieuses, l'Exécutif des musulmans de Belgique (EMB), partie prenante de l'initiative, se veut lui plus rassurant. Son président Salah Echallaoui s'explique auprès de Saphirnews. « La formation des imams relève d'abord et avant tout du culte musulman. C'est un équilibre difficile, nous sommes toujours sur le fil de la séparation entre l’Église et l’État. Le chemin est long et nous n'allons pas tout résoudre ici », déclarait au…

Par Samba Doucouré, le 16/10/2017

Strasbourg : la première pierre de l'une des plus grandes mosquées d'Europe posée

Trois ans après la validation du projet par la municipalité de Strasbourg, la première pierre de mosquée Eyyûb Sultan, aussi dite la Grande Mosquée turque, a été posée dimanche 15 octobre. Située dans le quartier de la Meinau, cet édifice religieux permettra de remplacer les vieux hangars industriels qui servaient de salle de prière de fortune pour les musulmans. Parmi les officiels présent lors de la séance d’inauguration du chantier de la future mosquée, on retrouvait pêle-mêle le maire de Strasbourg Roland Ries, le préfet du Bas-Rhin Jean-Luc Marx, l’ambassadeur de Turquie Ismail Hakki, des représentants du Conseil français du culte musulman (CFCM) dont son président Ahmet Ogras et son prédécesseur Anouar Kbibech, divers représentants des cultes chrétiens et juif ainsi que le vice Premier ministre turc Bekir Bozdağ, un membre de la présidence de Bosnie-Herzégovine ou encore les ambassadeurs de la Turquie et de l’Arabie Saoudite en France. Les…

Par Hanan Ben Rhouma, le 09/10/2017

Le recteur de la Grande Mosquée de Clermont-Ferrand est décédé

Les fidèles de la Grande Mosquée de Clermont-Ferrand sont en deuil. Le recteur et imam du lieu de culte Hocine Mahdjoub, qui était hautement apprécié, est décédé samedi 7 octobre. Une dernière prière funéraire est organisée mardi 10 octobre avant le rapatriement du corps vers son Algérie natale. Le recteur et imam de la Grande Mosquée de Clermont-Ferrand Hocine Mahdjoub est décédé samedi 7 octobre à l’âge de 60 ans. Né en Algérie en 1956, il est éduqué dans la tradition soufie. Après avoir intégré l’école d’imamat d’Adrar, très réputée en Afrique, en 1973, il forme à son tour des imams à Sebseb, toujours en Algérie, à partir des années 1980. Il est affecté en tant qu'imam à Clermond-Ferrand par la Fédération nationale de la Grande Mosquée de Paris en 1989, date de son arrivée en France. C'est en 2010 que Hocine Mahdjoub assiste à l'inauguration de la Grande Mosquée de Clermont-Ferrand. Il avait souligné à cette occasion que « les…

Par Margot Le Calvez, le 29/09/2017

Juifs, musulmans et chrétiens prient ensemble à l’aéroport

Dans les aéroports de Paris, des aumôniers juifs, musulmans et chrétiens travaillent ensemble. Ici, les cérémonies ne représentent pas la majeure partie de leur travail. Ils sont présents pour guider les voyageurs, discuter avec le personnel et accompagner les familles en cas de drame. « Excusez-moi, où est la gare ? », demande dans un français approximatif une femme en tirant sa valise. Nous sommes non pas au bureau des renseignements de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, mais à la salle de prière du terminal 2F. Juifs, musulmans, catholiques et protestants franchissent la même porte vitrée de cet espace de recueillement. Sur la gauche, un étroit couloir mène à la synagogue, mitoyenne à la chapelle partagée par catholiques et protestants. En ce vendredi 8 septembre, jour de la prière collective des musulmans, de nombreux travailleurs vêtus de gilets jaunes ou orange entrent dans la mosquée située sur la droite. Le meuble est rempli de chaussures et…

Par Linda Lefebvre, le 26/09/2017

Au 2e colloque des intellectuels musulmans francophones, l'appel affirmé au pluralisme

Pour la deuxième année consécutive, l’Académie française de la pensée islamique (AFPI) a organisé, samedi 23 septembre à Paris, un colloque intitulé « Islam(s) de France : un culte, des cultures, une société ». Chercheurs, enseignants, théologiens et religieux se sont particulièrement penchés sur les questions de pluralisme et sur les contributions que les musulmans peuvent apporter à la société. « Cette rencontre est le fruit d’un travail de plusieurs mois qui a permis de réunir des intellectuels musulmans d’horizons divers », expose Jamel El Hamri, président de l’AFPI. Chercheur en islam contemporain à l’université de Strasbourg, l'auteur de « Malek Bennabi : une vie au service d’une pensée » souligne « l’importance de telles rencontres pour faire avancer l’islam de France » et tient à la poursuite de ces rendez-vous où chercheurs et religieux, qui ne se croisent pas souvent, peuvent débattre de diverses – et sensibles – questions…

Par Jeannie Samnick, le 21/09/2017

Al-Hijra, Rosh Hashana : joyeux nouvel an musulman… et juif !

Cette année, pour la deuxième fois consécutive, nouvel an musulman et nouvel an juif sont célébrés à la même période. Simple hasard du calendrier ou signification commune ? Littéralement la « tête de l’année » en hébreu, Rosh Hashana est célébré les 21 et 22 septembre de cette année 5778 selon le calendrier juif. En islam, c’est l’année hégirienne 1439 qui débute le 21 septembre. Al-Hijra commémore l'exil du Prophète Muhammad de La Mecque vers Médine en 622. La nouvelle année juive débute toujours entre mi-septembre et mi-octobre. Pour les musulmans, l’année commence en moyenne 11 jours plus tôt que la précédente, du fait du calendrier lunaire sur lequel repose l’Islam. Il peut donc arriver que les deux se chevauchent, d’autant plus que le calendrier juif s’appuie aussi sur les mouvements de la lune, en plus des saisons de la Terre.

Par Linda Lefebvre, le 19/09/2017

Halal : la norme de l'AFNOR rejetée par les trois Grandes Mosquées de Paris, de Lyon et d'Evry

La norme expérimentale pour les aliments halal transformés lancée par l’AFNOR suscite une levée de boucliers de la part des organisations musulmanes. Au Conseil français du culte musulman (CFCM) et à l’agence de certification halal AVS qui ont critiqué l’initiative, s’ajoutent désormais les Grandes Mosquées de Paris, de Lyon et d’Evry. La colère est palpable du côté des organisations musulmanes depuis le lancement de la norme halal de l'AFNOR. « La Grande Mosquée de Paris n’a en aucune manière participé à l’élaboration de cette norme et met en garde les responsables de l’AFNOR de se prévaloir d’un accord », a fait savoir l'instance musulmane lundi 18 septembre. Une position rejointe par les Grandes Mosquées de Lyon et d’Evry, contactées par Saphirnews. « A aucun moment, nous n'avons donné notre contribution, c’est véritablement une escroquerie morale de l'AFNOR », s’indigne Kamel Kabtane, recteur de la Grande Mosquée de Lyon. «…

Par Hanan Ben Rhouma, le 18/09/2017

Le CFCM dénonce la norme du halal lancée par l'AFNOR, AVS aussi

A peine lancée, la norme expérimentale pour les aliments halal transformés subit déjà les foudres du Conseil français du culte musulman (CFCM), qui refuse d'être associé à l'initiative de l'AFNOR. Sans surprise, elle a également été critiquée par l'agence de certification halal AVS, un des leaders du marché. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a dénoncé, lundi 18 septembre, « avec la plus grande fermeté » la norme expérimentale pour les aliments halal transformés, lancée quelques jours plus tôt par l’AFNOR. Rappelant s’être retiré des travaux menés par l’organisme en 2015, le CFCM, sous la présidence d’Ahmet Ogras, a déclaré qu’il « ne peut être associé, ni de près ni de loin, a toute manœuvre d'ingérence par l'AFNOR, dans la définition du halal qui est du ressort exclusif des Instances religieuses musulmanes ». A lire : Halal : l’AFNOR met en place une norme expérimentale française sans parler abattage

Par Hanan Ben Rhouma, le 15/09/2017

Olivier Wang-Genh : Les massacres de Rohingyas « ne sont pas liés à une guerre de religion islamo-bouddhiste »

Les persécutions des Rohingyas, monnaie courante depuis des années en Birmanie, s’aggravent. Dans un pays largement dominé par le bouddhisme, les discours de haine islamophobe prêchés par des moines trouvent ainsi un écho important auprès de la population, non sans conséquences. L’Union bouddhiste de France (UBF), qui compte 70 associations membres regroupant 80% des pratiquants bouddhistes du pays (un million), n’a pas manqué de condamner les atrocités dont la minorité musulmane est victime au nom d’un bouddhisme contraire à ses fondamentaux. Olivier Wang-Genh, président jusqu’en 2016 de l’UBF dont il est encore vice-président, revient avec Saphirnews sur les fondements de sa condamnation et les actions entreprises pour apaiser le conflit. Celui qui est aussi président de la Communauté bouddhiste d’Alsace (CBA), soutien d'une manifestation ce samedi 16 septembre contre les massacres des Rohingyas, s’exprime également sur la complexité du bouddhisme,…

Par Hanan Ben Rhouma, le 07/09/2017

Rohingyas : les mosquées de France appelées à consacrer le sermon du vendredi à la tragédie

Plusieurs responsables des mosquées de Lyon et de sa région ont appelé, mercredi 6 septembre, à consacrer leur sermon du vendredi (khotba) 8 septembre à la tragédie des Rohingyas en Birmanie, qui suscite une vive émotion parmi les musulmans de France. L’appel visant à sensibiliser les fidèles de la situation a été signé par 13 recteurs et imams de mosquées parmi lesquels on trouve Kamel Kabtane, recteur de la Grande Mosquée de Lyon, et Azzedine Gaci, de la mosquée Othmane de Villeurbanne. Sont également signataires Mohamed Minta, imam de la mosquée de Décines, Mourad Merabet, recteur de la mosquée de Vénissieux, Mohamed Bennaji, recteur de la mosquée de Meyzieu, Djamel Ourak, recteur de la mosquée de Lyon 3, Lemdjed Bakache, recteur de la mosquée de Tarare, Salah Bayarassou, recteur de la mosquée de Lyon 9 (Duchère), Ahmed Belhay, recteur de la mosquée d'Oullins, Abdelbast Benhissen, imam de la mosquée de pierre Benite, Mohamed Bouabdelli, recteur de la…

Par Hanan Ben Rhouma, le 30/08/2017

Hajj : la majorité des pèlerins d’Arabie Saoudite ne sont pas Saoudiens

Le saviez-vous ? La majorité des pèlerins d’Arabie Saoudite accomplissant le Hajj ne sont pas Saoudiens. Saphirnews vous explique en détails le profil des pèlerins composant le quota saoudien. Selon les statistiques officielles émanant des autorités saoudiennes, ils étaient quelque 1,8 millions en 2016 à avoir accompli le cinquième pilier de l’islam qu’est le Hajj. Un nombre constitué à 71 % de personnes venues du reste du monde, relève-t-on. Le quota saoudien prend ainsi tout de même 29 % du total des pèlerins (1 325 372). Ce chiffre est monté à 31 % en 2013 et même à 45 % en 2012 (1 752 932 sur 3 161 573 pèlerins au total), l’année qui précède la décision de réduire les quotas de 20 % pour les pays musulmans et de 50 % pour l’Arabie Saoudite.

Par Samba Doucouré, le 28/08/2017

Après les attentats de Barcelone, l’Espagne veut ficher tous ses imams

Les autorités espagnoles sont pointées du doigt pour le manque de clairvoyance de leurs services de renseignement concernant les attaques de Barcelone et de Cambrils. Parmi les nouvelles mesures envisagées, figure celle d'un fichage des imams et prédicateurs musulmans par l'intermédiaire la Commission islamique d'Espagne, organe représentatif des communautés musulmanes espagnoles. L’Espagne est encore sous le choc des attentats de Barcelone et Cambrils qui ont coûté la vie à 16 personnes. Depuis, les débats font rage pour déterminer les causes de ce drame et les ratés des services de renseignements. Le cas de l’imam de Ripoll, Abdelbaki Es-Satty, est au centre de la controverse. Considéré comme le cerveau des attentats, le Marocain, âgé d’une quarantaine d’années, aurait endoctriné des jeunes afin de commettre leurs actes meurtriers. Incarcéré en 2010 pour trafic de drogues après avoir transporté 12 kilos de haschich entre Ceuta et Algesiras, il a…

Par Hanan Ben Rhouma, le 25/08/2017

Hajj 2017 : quels sont les pays d'Europe qui envoient le plus de pèlerins à La Mecque ?

EN DETAILS Hajj 2017 : combien de pèlerins par pays vont à La Mecque ? Voici la carte mondiale des quotas Quels sont les pays qui envoient le plus de pèlerins à La Mecque ? Le Top 10 mondial Quels sont les pays d'Asie qui envoient le plus de pèlerins à La Mecque ? Le Top 10 en Asie Quels sont les pays d'Afrique qui envoient le plus de pèlerins à La Mecque ? Le Top 10 en Afrique

Par Hanan Ben Rhouma, le 24/08/2017

Hajj 2017 : quels sont les pays d'Afrique qui envoient le plus de pèlerins à La Mecque ?

L'Afrique, continent à forte population musulmane, envoie pas moins de 400 000 pèlerins avec la restauration des quotas en 2017. Voici le top 10 des pays du continent africain aux quotas de pèlerins les plus élevés. EN DETAILS Hajj 2017 : combien de pèlerins par pays vont à La Mecque ? Voici la carte mondiale des quotas Quels sont les pays qui envoient le plus de pèlerins à La Mecque ? Le Top 10 mondial Quels sont les pays d'Asie qui envoient le plus de pèlerins à La Mecque ? Le Top 10 en Asie Quels sont les pays d'Europe qui envoient le plus de pèlerins à La Mecque ? Le Top 10 en Europe

Par Hanan Ben Rhouma, le 23/08/2017

La date de l'Aïd al-Adha 2017 annoncée en France sous le signe de la solidarité pour les réfugiés

Quand aura lieu l'Aïd al-Adha (Aïd el-Kébir) ? La date est désormais fixée, le mois de Dhul-Hijjah ayant commencé mercredi 23 août. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) lance à cette occasion un appel à la solidarité à l'égard des réfugiés, soutenu par l'Eglise catholique. Le mois de Dhul-Hijjah 1438 ayant débuté mercredi 23 août, l’Aïd al-Adha (ou Aïd el-Kébir) aura lieu cette année vendredi 1er septembre, annonce le Conseil français du culte musulman (CFCM) et les principales organisations musulmanes de France. La fête du sacrifice, fixée au 10e jour du mois islamique durant lequel le grand pèlerinage à La Mecque (Hajj) est organisé, a lieu au lendemain du grand rassemblement des pèlerins sur le Mont Arafat. Ce jour, qui correspond au jeudi 31 août, est fortement recommandé de jeûner dans la tradition prophétique. Le CFCM appelle les musulmans de France « à partager ce grand moment de fraternité et de solidarité avec l’ensemble de la…

Par Hanan Ben Rhouma, le 22/08/2017

Hajj 2017 : quels sont les pays d'Asie qui envoient le plus de pèlerins à La Mecque ?

L'Asie est la région qui envoie le plus de pèlerins au Hajj chaque année. Dans un continent qui abrite la plus forte concentration de musulmans au monde, particulièrement en Asie du Sud-Est, la restauration des quotas de base opérée en 2017 était grandement attendue. Voici le top 10 des pays du continent asiatique (hors Arabie Saoudite) aux quotas de pèlerins les plus élevés. EN DETAILS Hajj 2017 : combien de pèlerins par pays vont à La Mecque ? Voici la carte mondiale des quotas Quels sont les pays qui envoient le plus de pèlerins à La Mecque ? Le Top 10 mondial Quels sont les pays d'Afrique qui envoient le plus de pèlerins à La Mecque ? Le Top 10 en Afrique Quels sont les pays d'Europe qui envoient le plus de pèlerins à La Mecque ? Le Top 10 en Europe

Par Hanan Ben Rhouma, le 21/08/2017

Hajj 2017 : quel est le top 10 des pays au plus grand nombre de pèlerins à La Mecque ?

Quatre pays d'Asie du Sud-Est truste chaque année les premières places des pays au plus gros contingent de pèlerins au Hajj. L'Afrique n'est néanmoins pas en reste. Voici le top 10 mondial des pays (hors Arabie Saoudite) aux quotas de pèlerins les plus élevés. EN DETAILS Hajj 2017 : combien de pèlerins par pays vont à La Mecque ? Voici la carte mondiale des quotas Quels sont les pays d'Asie qui envoient le plus de pèlerins à La Mecque ? Le Top 10 en Asie Quels sont les pays d'Afrique qui envoient le plus de pèlerins à La Mecque ? Le Top 10 en Afrique Quels sont les pays d'Europe qui envoient le plus de pèlerins à La Mecque ? Le Top 10 en Europe

Par Hanan Ben Rhouma, le 21/08/2017

Hajj 2017 : combien de pèlerins par pays vont à La Mecque ? Voici la carte mondiale des quotas

L'augmentation du nombre de pèlerins à La Mecque marque indubitablement la saison 1438/2017 du Hajj, après quatre années durant lesquelles l'Arabie Saoudite a imposé à tous les pays une baisse de 20 % de pèlerins. Combien de pèlerins par pays sont autorisés à se rendre vers la ville sainte ? Une carte mondiale des quotas vous dit tout. Quel est le quota de pèlerins par pays au Hajj 2017 ? L'Arabie Saoudite ayant décidé, pour la saison 1438/2017 du grand pèlerinage, de restaurer les quotas originels, voire à les augmenter pour certains pays, Saphirnews a réalisé à cette occasion une carte mondiale inédite présentant le nombre de pèlerins par pays. Ces données, qui ont permis de produire aussi bien la cartographie des quotas que les histogrammes (plus bas), sont tirées de sources officielles saoudiennes et ministérielles locales ainsi que de sources médiatiques fiables. Les quotas de 30 pays - parmi lesquels tous ceux qui peuvent envoyer plus de 10 000 pèlerins…

Par Hanan Ben Rhouma, le 11/08/2017

Quotas, Iran, Qatar, Syrie, Yémen… Les 5 choses à savoir sur le Hajj 2017

Le Hajj 1438/2017 devrait se tenir du 30 août au 4 septembre. Ce qu'il faut retenir de cette nouvelle saison du grand pèlerinage, organisé dans un contexte géopolitique régional toujours très instable. 1/ Un changement majeur marque l’édition 2017 du Hajj : l’augmentation des quotas de visas pour le grand pèlerinage accordés par l’Arabie Saoudite. En 2013, les autorités saoudiennes ont décidé de réduire de 20 % le nombre de visas pour chaque pays et de 50 % pour les Saoudiens, en raison des travaux de rénovation et d’agrandissement de la Grande Mosquée de La Mecque. La restriction aura duré cinq ans. Le quota originel pour la majorité des pays ayant été restauré, ce sont 800 000 pèlerins de plus qui sont prévus cette année. En 2016, leur nombre s’élevait à 1 862 909, composés d’un contingent de 1 325 372 étrangers et 537 537 pèlerins locaux.