UneNewsSociétéPolitiqueReligionsEconomieMédias
Par Hanan Ben Rhouma, le 30/08/2018

Quand la France organisait le Hajj : asseoir sa « légitimité aux yeux des musulmans de l’empire » (2/2)

Il fut un temps où la France organisait le grand pèlerinage à La Mecque. Une époque pas si lointaine que raconte auprès de Saphirnews l’historien Luc Chantre, chercheur au Centre français d’archéologie et de sciences sociales de Koweït et auteur de l’ouvrage « Pèlerinages d’empire », à paraître en septembre 2018 aux Editions de la Sorbonne. Dans cette seconde partie de l'interview, Luc Chantre explique l'apogée de l’organisation du hajj avant que la montée des nationalismes et le processus de décolonisation mettent un coup d'arrêt à cette gestion coloniale. Lire la première partie de l'interview : Quand la France organisait le Hajj : face à la contestation de la tutelle coloniale, « montrer qu’elle n’est pas hostile à l’islam » (1/2)

Par Hanan Ben Rhouma, le 28/08/2018

Quand la France organisait le Hajj : face à la contestation de la tutelle coloniale, « montrer qu’elle n’est pas hostile à l’islam » (1/2)

Il fut un temps où la France organisait le grand pèlerinage à La Mecque. Une époque pas si lointaine que raconte auprès de Saphirnews l’historien Luc Chantre, chercheur au Centre français d’archéologie et de sciences sociales de Koweït et auteur de l’ouvrage « Pèlerinages d’empire », à paraître en septembre 2018 aux Editions de la Sorbonne. Dans cette première partie d'une interview passionnante, Luc Chantre explique les débuts de l’ingérence française dans les affaires du hajj, la manière dont elle gérait l’organisation de ce pilier et les bénéfices que celle-ci pouvait apporter au pouvoir colonial.

Par Hanan Ben Rhouma, le 13/08/2018

Quand la France organisait le Hajj : zoom sur un reportage de 1946 et ses dessous (vidéo)

Il fut un temps où la France s’immisçait dans l'organisation du grand pèlerinage dans ses colonies comme en témoigne une des archives de l’Institut national de l'audiovisuel (INA) vieille de plus de 70 ans que Saphirnews vous fait découvrir. Pour l’historien Luc Chantre qui a consacré sa thèse sur le pèlerinage à La Mecque à l’époque coloniale, la France « a réussi à bâtir une véritable culture coloniale du Hajj ». Explications. A l'approche du Hajj, et alors que des millions de musulmans du monde entier convergent vers la terre sacrée de La Mecque pour accomplir l’un des cinq piliers de l’islam, des archives viennent nous rappeler d'une époque où la France organisait le grand pèlerinage pour ses « sujets » vivant dans ses anciennes colonies d'Afrique. Lire aussi : La date de l'Aïd al-Adha 2018 est connue Un reportage produit par Les Actualités Françaises, une émission diffusée dans les cinémas, et intitulé « Aux lieux saints de l’islam »…

Par Saphirnews, le 12/08/2018

La date de l'Aïd al-Adha 2018 est connue

L'Arabie Saoudite a annoncé dans la soirée du samedi 11 août que le premier jour du mois de Dhul-Hijjah durant lequel est organisé le grand pélerinage (Hajj) est fixé au dimanche 12 août. En conséquence, la date de l'Aïd al-Adha (ou Aïd el-Kébir), au 10e jour de Dhul-Hijjah, est fixée au mardi 21 août, le jour suivant le jour d'Arafat pour les pèlerins à La Mecque lors duquel le jeûne est recommandé. Cette année, point de divergence avec la Turquie, partisane des calculs astronomiques, qui a annoncé la date du 21 août comme date de l'Aïd al-Adha. En revanche, d'autres pays ont annoncé que le 1er jour du mois de Dhul-Hijjah correspond au lundi 13 août, fixant ainsi l'Aïd Al Adha au mercredi 22 août 2018. C'est le cas du Pakistan, de la Malaisie ou encore de l'Indonésie. Le Maroc, contrairement à l'Algérie et à la Tunisie, a également fait une annonce similaire dans la soirée du dimanche 12 août. Lire aussi : Aïd al-Adha 2018 : le CTMF exprime sa…

Par Nathalie Ritzmann, le 30/07/2018

Le franciscain et le soufi : l'esprit de la rencontre entre Saint François d'Assise et le sultan Al-Kâmil vivant

Dans son film Le franciscain et le soufi, Manoël Pénicaud donne la parole au frère franciscain Gwénolé Jeusset qui a passé une dizaine d'années à Istanbul. Spécialiste de la rencontre entre Saint François d'Assise et le sultan Al-Kâmil, neveu de Saladin, en 1219, ce prêtre français d'origine bretonne, qui a passé une bonne partie de sa vie de chrétien au contact avec l'islam, s'est rapproché, durant son séjour en Turquie, d'un groupe de mevlevi (derviches tourneurs) et plus particulièrement de Nail Kesova, le cheikh à la tête de celui-ci. C’est ensemble qu’ils se sont rendus sur la tombe de Rumi à Konya (Turquie) en mai 2014, puis à Assise (Italie) avec d'autres frères franciscains d'Istanbul et derviches du groupe de Nail Dede en avril 2015 pour se recueillir sur la tombe de Saint François. Le film de Manoël Pénicaud, d'une durée de 9 min 30, comporte des images du réalisateur ainsi que des séquences que j'ai tournées en octobre 2017 en l'église…

Par Hanan Ben Rhouma, le 28/07/2018

Aïd al-Adha 2018 : le CTMF exprime sa divergence face à la décision d'AVS de ne pas certifier de moutons

Après la décision de l’agence AVS de ne pas certifier halal les agneaux cette année en vue de l’Aïd al-Adha, le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a décidé de sortir du bois un mois après l’annonce afin d'exprimer sa divergence de vue sur le sujet. Pour rappel, AVS a décidé de ne pas assurer de mission de certification des ovins en France pour l'Aïd al-Adha au motif que ces derniers ont de fortes chances de ne pas remplir le critère légal de l'âge minimal pour une bête destinée à l'abattage rituel, à savoir six mois et plus pour les ovins, deux ans et plus pour les bovins, les caprins et les camélidés.

Par Hanan Ben Rhouma, le 18/07/2018

Financement du culte musulman : la Grande Mosquée de Lyon s'oppose au CFCM

L'Association pour le financement et le soutien du culte musulman (AFSCM) annoncée par le Conseil français du culte musulman (CFCM) ne remporte pas du tout l'adhésion de la Grande Mosquée de Lyon, qui a décidé de le faire savoir haut et fort, sans ménagement. La Grande Mosquée de Lyon veut faire entendre sa voix dans la restructuration de l’islam de France. Elle fait savoir haut et fort qu’elle refuse d'adhérer à la nouvelle Association pour le financement et le soutien au culte musulman (AFSCM), annoncée le 7 juillet sous l'égide du Conseil français du culte musulman (CFCM), en dépit d’une place de membre assurée pour Lyon dans la future structure. Plus encore, elle appelle « l’ensemble des institutions musulmanes à la rejeter ».

Par Hanan Ben Rhouma, le 16/07/2018

L’ENAH des aumôniers hospitaliers, pour « construire des fondations solides » au culte musulman en France

C’est à Ostwald, tout près de Strasbourg, que l’École nationale de l’aumônerie hospitalière (ENAH) a été officiellement inaugurée le 4 juillet. Un établissement ô combien important tant il s’inscrit dans la structuration du culte musulman en France et à laquelle l’aumônier national des hôpitaux de France Abdelhaq Nabaoui y contribue largement de par son engagement de longue date au service de l’aumônerie. L'ENAH, une initiative inédite en France, que vous présente Saphirnews. C'est à la force de ses convictions et au prix d’un engagement sans faille qu’Abdelhaq Nabaoui est parvenu à ouvrir, en mars, l’École nationale de l’aumônerie hospitalière (ENAH). Pour marquer d’une pierre blanche l’existence de cet établissement unique en France et même en Europe, l’ENAH a été inaugurée le 4 juillet à Ostwald (Bas-Rhin) en présence de Jean-Pierre Chevènement, président de la Fondation de l’islam de France. La création de l’ENAH vient…

Par Hanan Ben Rhouma, le 09/07/2018

Les fédérations font front commun autour du CFCM pour lancer l’Association pour le financement du culte musulman

La création de l'Association pour le financement et le soutien au culte musulman (AFSCM), sous l'égide du Conseil français du culte musulman (CFCM), a été actée samedi 7 juillet par l'ensemble des fédérations musulmanes de France, qui refusent de voir naître une structure similaire dont elles n'ont pas la main et qui, à terme, les affaiblirait grandement. L’ensemble des fédérations musulmanes de France* ont acté, à l’unanimité, le lancement d’une association pour le financement du culte musulman à l’issue d’une réunion organisée samedi 7 juillet à la Grande Mosquée de Paris, apprend-t-on lundi 9 juillet. Son nom : l’Association pour le financement et le soutien au culte musulman, sous l’acronyme AFSCM, placée sous l'égide du Conseil français du culte musulman (CFCM) présidé actuellement par Ahmet Ogras. Selon les statuts de la structure en cours de création – qui seront déposés à la préfecture « à la fin du mois de juillet » selon nos…

Par Hanan Ben Rhouma, le 09/07/2018

Le CFCM au Vatican : le cardinal Tauran était « un facilitateur de la rencontre » avec le pape

En novembre 2016, la direction du Conseil français du culte musulman (CFCM) avait été reçue en audience par le pape François au Vatican. Un moment dont se souvient Anouar Kbibech, qui conduisait alors la délégation en tant que président de l'institution musulmane. Après son décès, il délivre auprès de Saphirnews un témoignage en hommage au cardinal, pour qui il a été « un facilitateur de la rencontre » avec le souverain pontife quand Mgr Michel Dubost en a été l'artisan. Le cardinal Jean-Louis Tauran a été un ardent défenseur et un grand bâtisseur du dialogue interreligieux. Il a été un visionnaire sur la nécessité d'un dialogue islamo-chrétien qui dépasse les préjugés et qui unis les efforts pour une meilleure compréhension mutuelle et un plus grand respect de la religion de l'autre. J'ai eu le grand privilège et l'immense plaisir de m'entretenir avec lui lorsque j'ai conduit une délégation du Conseil français du culte musulman (CFCM) au Vatican…

Par Chloé Barbaux, le 09/07/2018

Trois jours à Taizé pour célébrer l'amitié islamo-chrétienne

Du 5 au 8 juillet, la communauté œcuménique de Taizé a organisé la seconde édition du weekend d’amitié entre jeunes chrétiens et musulmans. L'association Coexister et le Groupe d’amitié islamo-chrétienne se sont joints aux 300 croyants présents sur le site pour des débats et des prières. Reportage. « À Taizé, on a l’opportunité de se concentrer sur les principes communs du christianisme et de l’islam, et d’oublier les divergences théologiques », explique Yasmina, une jeune musulmane venue de Londres. Elle a traversé la Manche pour s’« éduquer et s’ouvrir aux autres ». « Je veux comprendre les chrétiens dans leur foi, et par là même, me conforter dans ma religion. » Vendredi 5 juillet, à Taizé, en Saône-et-Loire, les frères de la communauté œcuménique accueillaient de jeunes chrétiens et musulmans du monde entier pour les inviter à débattre avec des responsables des deux religions. « On rencontre des croyants venus du Mali, du Brésil…

Par Huê Trinh Nguyên, le 06/07/2018

Vincent Feroldi : « Dans le dialogue interreligieux, le cardinal Tauran était un homme de la rencontre, directe et fraternelle »

Après l’annonce du décès du cardinal Jean-Louis Tauran, le Père Vincent Feroldi, directeur du Service national des relations avec les musulmans (SNRM) de la Conférence des évêques de France, revient auprès de Saphirnews sur l'homme que fut le président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, son influence au Vatican ou encore ses relations avec les mondes musulmans. Interview.

Par Hanan Ben Rhouma, le 06/07/2018

Hommage au cardinal Jean-Louis Tauran, fervent avocat du dialogue interreligieux au Vatican

Toute la Curie romaine est en deuil : le cardinal Jean-Louis Tauran, fervent défenseur du dialogue interreligieux au Saint-Siège, s’est éteint jeudi 5 juillet à Meriden (Connecticut), aux Etats-Unis, à l’âge de 75 ans. Depuis quelques années déjà, la maladie de Parkinson s'était emparée de ce cardinal français le plus haut placé dans l’administration papale. Une maladie qui ne l’avait pas empêché, en avril dernier, de se rendre en Arabie Saoudite pour rencontrer les plus hauts dirigeants du royaume, à l’instar du roi Salmane, pour plaider en faveur de la liberté religieuse dans ce pays ultraconservateur. « Ce qui nous menace tous n’est pas le choc des civilisations, mais plutôt le choc de l’ignorance et du radicalisme », avait alors déclaré celui qui fut le président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux depuis 2007. Lire aussi : Vincent Feroldi : « Dans le dialogue interreligieux, le cardinal Tauran était un homme de la

Par Hanan Ben Rhouma, le 03/07/2018

Tulle inaugure fièrement sa première mosquée

L’année 2018 signe le début d’une nouvelle ère pour la communauté musulmane de Tulle. Après 20 ans à devoir se tasser dans un minuscule local faisant office de salle de prière, les quelque 250 familles musulmanes vivant dans cette petite commune de Corrèze se sont dotées d’une mosquée flambant neuve. Celle-ci n’est rien de moins que le premier lieu de culte musulman digne de ce nom à Tulle. Ouverte cette année à l’occasion du mois de Ramadan, elle a été inaugurée dimanche 1er juillet en présence du maire de Tulle Bernard Combes et du président de l’Union des mosquées de France (UMF) Mohammed Moussaoui sans qui la mosquée n’aurait vu le jour.

Par Hanan Ben Rhouma, le 26/06/2018

Aïd al-Adha 2018 : pourquoi AVS ne certifiera pas de moutons halal cette année (vidéo)

AVS prend une décision inattendue. L’organisme français de certification halal a décidé de ne labéliser aucun agneau cette année à l’occasion de l’Aïd al-Adha, prévue vers le 22 août. Il refuse d’engager sa responsabilité « devant Dieu et devant la communauté » musulmane, estimant que « les conditions imposées par les abattoirs et par les éleveurs ne nous permettent pas d’opérer un abattage d’ovins pour le sacrifice de l’Aïd Al-Adha dans un respect strict du rite islamique ». « D’une part, nous avons des avis religieux qui nous poussent à privilégier des moutons d’un an minimum mais les éleveurs sont dans l’incapacité de nous les fournir. D’autre part, nous avons des avis religieux acceptant l’agneau de six mois minimums mais il devient de plus en plus difficile pour nos contrôleurs de le vérifier objectivement », explique l’association.

Par Lina Farelli, le 26/06/2018

Macron chanoine de Latran : mais quel est ce titre décerné par le Vatican ?

Sur les pas de quelques-uns de ces prédécesseurs, Emmanuel Macron s’est rendu au Vatican mardi 25 juin pour recevoir des mains du pape François le titre honorifique de chanoine honoraire de l’Eglise romaine de Saint-Jean de Latran, la cathédrale du Pape en tant qu'évêque de Rome. Inscrit dans la tradition française, ce titre revient de droit aux rois français depuis Henri IV puis aux présidents français après l’abolition de la monarchie. Zoom sur ce titre décerné par le Vatican et ses implications. Etymologiquement, un chanoine est celui qui possède un canonicat dans une église cathédrale qui, à la différence des moines, assume pleinement les charges pastorales. La congrégation des chanoines de Latran, constituée en 1823, réunissait alors des communautés religieuses liées à la basilique Saint-Jean-de-Latran à Rome. Pour comprendre l’implication de la France, il faut remonter à 1604 lorsque Henri IV a donné à l’église Saint-Jean-de-Latran les…

Par Hanan Ben Rhouma, le 26/06/2018

Quatorze ans après l'incendie criminel, la mosquée d’Annecy inaugurée : « A nous de donner l’exemple »

C'est en plein centre-ville d'Annecy que la mosquée, détruite en 2004 des suites d'un incendie criminel, est inaugurée mardi 26 juin. Un moment de grande joie pour les Annéciens de confession musulmane qu'ils attentaient depuis 14 ans. A l'heure de l'inauguration, parole à Ahmed Karboua, président de Nouvel Avenir, gestionnaire du lieu de culte. La lumière au bout du tunnel pour les musulmans d'Annecy (Haute-Savoie). Quatorze ans après l'incendie qui avait détruit la mosquée, c'est une immense joie que les fidèles musulmans d’Annecy manifestent depuis l’annonce de l’inauguration du nouveau lieu de culte mardi 26 juin. Pour l'occasion, l'événement réunira une cinquantaine d'officiels, incluant le maire de la commune Jean-Luc Rigaut et le préfet de Haute-Savoie Pierre Lambert. Pour Ahmed Karboua, président de l’association Nouvel avenir qui gère la mosquée, c'est « un bonheur de savoir les musulmans d'Annecy posséder un lieu de culte digne de ce nom », lui…

Par Lina Farelli, le 25/06/2018

La Grande Mosquée de Toulouse enfin inaugurée

Plus d'une décennie après la pose de la première pierre en avril 2005, la Grande Mosquée de Toulouse, située le quartier Empalot, a enfin été inaugurée en grande pompe samedi 23 juin. Ce complexe religieux compte deux salles de prière pouvant accueillir près de 3 000 fidèles, une école d’enseignement de la langue arabe, du Coran, de la culture et des sciences islamiques ainsi qu'un local pour les cours de soutien scolaire. « C’est la petite mosquée Al Nour qui a permis de construire la grande et mêmes les échecs auxquels nous avons dû faire face au fil des années nous ont permis d’aboutir à cette inauguration », explique à La Dépêche avec fierté Mohamed Tatai, imam de la mosquée Al Nour à l’origine de cette construction et qui œuvre en France depuis les années 1980. Sur les quelque six millions d’euros mobilisés pour la construction de cette mosquée, seuls 213 000 euros venaient du ministre des Affaires religieuses d’Algérie et 131 000 euros…

Par Hanan Ben Rhouma, le 14/06/2018

Ramadan – Aïd al-Fitr 2018 : quel montant de la zakat al-fitr versent les musulmans de France ?

Important : Le CFCM annonce la date de fin du Ramadan et de l'Aïd al-Fitr 1439/2018 Le montant de la zakat-al-fitr n’a jamais posé débat ces dernières années en France. Il fallait bien une première. Du passage à l’euro en 2002 à aujourd’hui, les foyers musulmans – du moins ceux qui en ont les moyens – étaient appelés à donner 5 euros pendant le mois du Ramadan, montant fixé par personne pour la zakat al-fitr par plusieurs organisations musulmanes. Lire aussi : Ramadan 2018 : la zakat al-fitr augmente, une première depuis le passage de l'euro Cette année, plusieurs d’entre elles ont décidé de la revaloriser, arguant qu’il était temps de le faire compte tenu de l’inflation des prix des denrées alimentaires de base. Si une grande partie des fédérations et des ONG ont décidé de suivre l’avis de la revalorisation, il existe bien des associations qui ont, en revanche, préféré ne pas l’augmenter auprès de leurs fidèles. Le Conseil français du…

Par Hanan Ben Rhouma, le 14/06/2018

Aïd al-Fitr 2018 : le CFCM annonce la date de fin du Ramadan

Le mois du Ramadan 1439/2018 touche à sa fin pour les musulmans de France. Le Conseil français du culte musulman (CFCM), réuni à la Grande Mosquée de Paris avec Musulmans de France, annonce ce jeudi 14 juin que le mois du Ramadan prend fin ce même jour, après 29 jours de jeûne. Par conséquent, l'Aïd al-Fitr est fixé au vendredi 15 juin, qui correspond au premier jour du mois de Chawwal. Cette annonce coïncide avec la décision prise par de nombreux pays musulmans dont l'Arabie Saoudite. Les données astronomiques indiquaient déjà en avance la visibilité du croissant de lune dans la majeure partie du monde musulman. Fin du Ramadan 2018 : ces pays musulmans qui ont fixé l’Aïd al-Fitr pour vendredi 15 juin L'équipe de Saphirnews souhaite à tous et à toutes une excellente fête de l’Aïd al-Fitr !