Ce qu'il faut retenir de la controversée loi immigration après son adoption au Parlement
Par Lina Farelli

Ce qu'il faut retenir de la controversée loi immigration après son adoption au Parlement

Que de concessions ont été faites par l'exécutif à la droite et à l'extrême droite pour permettre l'adoption définitive, mardi 19 décembre, de la loi immigration par l'Assemblée nationale. Sévèrement durci, le texte contient de nombreuses dispositions qui font hurler la gauche mais aussi responsables d'ONG et présidents d'universités. Explications. « Une victoire idéologique. » Voici ce que représente, pour la présidente du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen, la loi immigration qui a été adoptée dans une version fortement durcie, mardi 19 décembre, à une très large majorité de députés (349 contre 186). Le texte adopté, fruit d'un accord entre sénateurs et députés réunis en commission mixte paritaire, fait la joie du RN mais aussi des Républicains. Ces derniers ont su tordre le bras à la majorité présidentielle pour parvenir à ce résultat en poussant le gouvernement à accepter des mesures qui n'étaient pas siennes au départ et qui sont…

Allemagne : les organisations musulmanes sommées de rejeter « haut et fort » l'antisémitisme et le Hamas
Par Hanan Ben Rhouma

Allemagne : les organisations musulmanes sommées de rejeter « haut et fort » l'antisémitisme et le Hamas

C'est dans un contexte particulièrement difficile, lié aux tensions en cours au Proche-Orient, que s'est tenue la Conférence allemande sur l'islam (DIK) les 21 et 22 novembre à Berlin. Pour tenir compte des événements du 7 octobre, l'ordre du jour de la réunion, qui devait être consacrée à l'islamophobie, a été modifié pour intégrer la question de l'antisémitisme. Dans une Allemagne où la critique d'Israël est extrêmement compliqué, les organisations musulmanes ont été exhortées par le gouvernement à « promouvoir encore plus visiblement » la lutte contre l’antisémitisme et le terrorisme. En Allemagne, les organisations musulmanes ont été sommées d’exprimer « haut et fort » leur rejet de l’antisémitisme et de l'hostilité à l'égard d'Israël. Cette injonction a été faite par la ministre fédérale de l'Intérieur, Nancy Faeser, mardi 21 novembre, à l’ouverture de la Conférence allemande sur l'islam (DIK) qui rassemble depuis 2006 des…

Entre exaspération et frustration, des responsables musulmans à la rencontre de Gérald Darmanin
Par Hanan Ben Rhouma

Entre exaspération et frustration, des responsables musulmans à la rencontre de Gérald Darmanin

Devant les fortes inquiétudes du moment qui règnent parmi les musulmans de France, des responsables associatifs et religieux ont été conviés à échanger, samedi 11 novembre, avec le ministre de l'Intérieur à la Grande Mosquée de Paris. « Il faut vous organiser », leur a lancé Gérald Darmanin. Ce qu'il faut retenir de la rencontre à laquelle Saphirnews est un des rares médias à avoir pu assister. Gérald Darmanin a fait le déplacement, samedi 11 novembre, à la Grande Mosquée de Paris pour la commémoration annuelle de l'Armistice de 1918. Aux côtés du recteur Chems-Eddine Hafiz, le ministre de l'Intérieur a déposé une gerbe sur la stèle en mémoire de Si Kaddour Ben Ghabrit, fondateur de la GMP, « née de ce cataclysme de la Première Guerre mondiale et de la reconnaissance de la République pour le sacrifice des soldats musulmans morts en défendant la liberté de notre pays ». Cette brève cérémonie a surtout servi de tremplin pour organiser, dans…

Israël/Palestine : ce qu’il faut retenir du voyage d’Emmanuel Macron au Proche-Orient
Par Hanan Ben Rhouma

Israël/Palestine : ce qu’il faut retenir du voyage d’Emmanuel Macron au Proche-Orient

Alors que les appels au cessez-le-feu à Gaza se font plus pressants que jamais face à la catastrophe humanitaire en cours, le président français, en visite en Israël et en Cisjordanie occupée, n’a pas plaidé cette cause. Bien qu’il ait appelé à « une relance décisive du processus politique avec les Palestiniens » pour assurer à terme la sécurité d’Israël, Emmanuel Macron n’apparaît plus, aux yeux d'une partie du monde, comme un médiateur crédible dans cet épineux dossier au regard de son soutien très marqué envers Israël. « Nous sommes liés à Israël par le deuil. Trente de nos compatriotes ont été assassinés le 7 octobre. Neuf autres sont encore portés disparus ou retenus en otage. À Tel-Aviv, auprès de leurs familles, j'ai exprimé la solidarité de la Nation. » Après le président américain Joe Biden, le chancelier allemand Olaf Scholz ou encore le Premier ministre britannique Rishi Sunak, Emmanuel Macron s’est rendu, mardi 24 octobre, à…

Aux journées d'été d'EELV, la mise au point de Médine face aux accusations d'antisémitisme
Par Lina Farelli

Aux journées d'été d'EELV, la mise au point de Médine face aux accusations d'antisémitisme

Médine, antisémite ? Le rappeur a beau s'en défendre, la polémique n'a eu de cesse d'enfler ces dernières semaines. Elle n'a néanmoins pas eu raison de l'invitation qui lui a été faite d'échanger, jeudi 24 août, avec la chef de file des écologistes au cours des journées d'été d'EELV. Ce qu'il faut retenir de ses explications et d'une affaire qui provoque de profondes divisions à gauche. Médine était bel et bien présent, jeudi 24 août, aux journées d'été d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) au Havre, à l'invitation de la secrétaire générale du parti, Marine Tondelier. Le rappeur, lui-même havrais, a été chaleureusement accueilli par le public présent ; les applaudissements nourris des militants dès son entrée en salle en ont témoigné. Invité initialement autour du thème de « la force de la culture face à la culture de la force » pour évoquer son engagement de longue date contre la haine et l'extrême droite, il lui était impossible de faire…

Fonds Marianne : sa gestion blâmée dans un rapport qui mène Christian Gravel à la démission du CIPDR
Par Lina Farelli

Fonds Marianne : sa gestion blâmée dans un rapport qui mène Christian Gravel à la démission du CIPDR

Christian Gravel démissionne du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR). Le secrétaire général était plongé depuis plusieurs semaines dans la tourmente en raison de la mauvaise gestion présumée du fonds Marianne dont il était responsable. Retour sur une affaire qui embarrasse le gouvernement. C’est par la petite porte que Christian Gravel quitte le Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR). Le préfet, nommé à la tête de ce service du ministère de l’Intérieur le 9 octobre 2020, a « souhaité remettre sa démission, qui a été acceptée », a fait savoir, mardi 6 juin, Place Beauvau dans un communiqué succinct. Cette annonce fait suite à la publication ce même jour d’un rapport cinglant de l'Inspection générale de l'administration (IGA) portant principalement sur les conditions d’attribution d’une subvention en 2021 à l’Union des sociétés…

Ramadan 2023 : avec Darmanin à la mosquée de Paris, l'heure d'un bilan des actes antimusulmans
Par Hanan Ben Rhouma

Ramadan 2023 : avec Darmanin à la mosquée de Paris, l'heure d'un bilan des actes antimusulmans

Gérald Darmanin a concentré son discours tenu mardi 4 avril, lors d'un iftar organisé à la Grande Mosquée de Paris, sur la lutte contre les actes antimusulmans à propos desquels il a devoilé le dernier bilan. Une nouvelle tradition s'instaure à la Grande Mosquée de Paris. Pour la seconde année consécutive, l'institution religieuse a donné rendez-vous, mardi 4 avril, aux ambassadeurs des pays musulmans pour un repas de rupture du jeûne. Un iftar auquel s'est joint la maire de Paris, Anne Hidalgo, ainsi que le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, dont la proximité avec le recteur Chems-Eddine Hafiz est visible. Après les vœux d'usage adressés aux fidèles de l'islam pour le mois du Ramadan, le locataire de la Place Beauvau a profité de l'occasion pour « rendre des comptes » aux musulmans de France sur la lutte contre la haine les visant, dans un court discours qui se voulait rassembleur.

Sarah El Haïry : « Je continue à travailler au déploiement du Service national universel »
Par Mohammed Colin

Sarah El Haïry : « Je continue à travailler au déploiement du Service national universel »

Élue à l’Assemblée nationale pour la première fois en 2017, Sarah El Haïry entre gouvernement Castex pour s’occuper des affaires de la Jeunesse et de l’Engagement en juin 2020. Elle se fait réélire à Nantes une seconde fois aux législatives de 2022 et se voit maintenue dans ses fonctions au sein du gouvernement Borne avec, en plus, le déploiement du Service national universel (SNU). Elle fut récemment chahutée à ce sujet par certaines organisations syndicales comme le syndicat lycéen FIDL ainsi que mise à l’épreuve par l’entrée d’une partie de la jeunesse dans le mouvement social opposée à la réforme des retraites. C’est avec une énergie intacte que la secrétaire d’État a accepté un grand entretien avec Saphirnews.

Malgré son rejet par l'Etat, le CFCM affirme sa volonté de se réformer
Par Lina Farelli

Malgré son rejet par l'Etat, le CFCM affirme sa volonté de se réformer

Alors qu'Emmanuel Macron a adoubé le Forum de l'islam de France (Forif) en tant qu'interlocuteur de l'Etat, le Conseil français du culte musulman (CFCM) n'est pas prêt à baisser les armes. A l'issue de son Assemblée générale extraordinaire organisée dimanche 19 février à Bagnolet, en région parisienne, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a affirmé sa volonté de faire adopter de nouveaux statuts visant à réformer l'instance. Ces nouveaux statuts, qui seront examinés dimanche 12 mars, prévoient « une refonte du CFCM sur la base de structures départementales » qui permettrait à « toutes les mosquées de France » d'y prendre part « d’une manière égalitaire ». Ils prévoient aussi « la fin du système de cooptation (de la moitié des membres actuels du CFCM) par certaines fédérations dites statutaires », ce système s'étant avéré « antidémocratique », « arbitraire » et « la cause principale du blocage imposé au CFCM ces dernières…

Islam de France : le Forif sera reçu à l'Élysée par Emmanuel Macron
Par Hanan Ben Rhouma

Islam de France : le Forif sera reçu à l'Élysée par Emmanuel Macron

Une rencontre entre Emmanuel Macron et les participants au Forum de l'islam de France (Forif) est fixée, signe de l'importance qu'accorde le président de la République à ce format de dialogue avec les acteurs musulmans. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, en avait fait l'annonce aux participants du Forum de l'islam de France lors de la session plénière organisée début février Place Beauvau : une rencontre « dans les prochains jours » avec Emmanuel Macron se prépare, comme le rapportait alors ici Saphirnews. Cette rencontre entre les acteurs musulmans du Forif et le chef de l'Etat, organisée un an après le lancement en grande pompe de la plateforme de dialogue, a été fixée au jeudi 16 février à l'Élysée. A noter, à l'appel de l'intersyndicale, une cinquième journée de mobilisation nationale contre la très contestée réforme des retraites est prévue le même jour que le rendez-vous souhaité par le chef de l'Etat avec le Forif. Par ce geste,…

Un an après le lancement du Forum de l'islam de France, place au concret
Par Hanan Ben Rhouma

Un an après le lancement du Forum de l'islam de France, place au concret

Où en sont les travaux engagés par les groupes de travail du Forum de l'islam de France (Forif) ? Alors qu'une séance plénière s'est tenue jeudi 2 février, un an après le lancement de ce format de dialogue entre les pouvoirs publics et les acteurs musulmans, des résultats concrets émergent. Ce qu'il faut en retenir. Un an presque jour pour jour après l'inauguration du Forum de l'islam de France (Forif), l'heure est au rendu des premiers travaux, avant leur présentation aux Assises territoriales de l'islam de France (ATIF) convoquées dès le 15 février. Une session plénière, la troisième, réunissant les membres des quatre groupes de travail a été organisée à cette fin, jeudi 2 février, Place Bauveau, en présence du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, qui a salué des « avancées importantes » dans les travaux, dans un rythme d'échanges « qu'on va intensifier dans les mois et années à venir ». Lire aussi : Gérald Darmanin : « Si les musulmans…

Islam de France : la dissolution du CFCM n’est plus sur la table
Par Hanan Ben Rhouma

Islam de France : la dissolution du CFCM n’est plus sur la table

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) n'est pas prêt de mourir avec l'aide active de fédérations musulmanes décidées à redevenir des interlocuteurs de l'Etat. Elles le font savoir aujourd'hui. La dissolution n’est plus à l’ordre du jour du Conseil français du culte musulman (CFCM). L’instance, évincée de son rôle d’interlocuteur de l’Etat en fin d’année 2021 avant l’installation du Forum de l’islam de France (Forif), entend se remettre en selle. Du moins les fédérations musulmanes qui ont répondu présent à la réunion organisée dimanche 8 janvier au siège du Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF) à Bagnolet, en Seine-Saint-Denis « pour débattre de l’avenir du CFCM et de sa réforme ». Elles étaient quatre : avec le CCMTF et l’Union des mosquées de France (UMF) qui assurent la co-présidence à travers Ibrahim Alci et Mohammed Moussaoui, la Confédération islamique Milli Görüs et Foi & Pratique. Etaient…

Droit vers 2023 : islam de France, qu'en retenir de cette année 2022 ?
Par Hanan Ben Rhouma

Droit vers 2023 : islam de France, qu'en retenir de cette année 2022 ?

Zoom sur les principales actualités qui ont marqué les musulmans de France en 2022 et les perspectives. L’année 2022 restera marquée par le lancement du Forum de l’islam de France (FORIF) et, de facto, par l’enterrement définitif du Conseil français du culte musulman (CFCM) dont la dissolution se fait attendre. Après l’inauguration en fanfare du FORIF au Conseil économique, social et environnemental (CESE) en février 2022, cette instance de dialogue entre l’Etat et les acteurs musulmans continue de faire sa vie, loin des projecteurs. Tandis que les travaux et discussions autour du statut de l’imamat, de l’aumônerie et de la lutte contre l’islamophobie suivent leurs cours et attendent de produire de nouvelles avancées après les Assises territoriales de l'islam de France (ATIF) prévues au premier trimestre 2023, les résultats concrets sont davantage à noter du coté du groupe consacré au droit et à la gestion des associations. Lire aussi : Pour mieux se…

De premiers ateliers franco-allemands qui dressent le portrait d’un islam qui s’enracine aux pays de Goethe et d’Hugo
Par Mohammed Colin

De premiers ateliers franco-allemands qui dressent le portrait d’un islam qui s’enracine aux pays de Goethe et d’Hugo

Les premiers ateliers franco-allemands portant sur le dialogue entre l'Etat et les acteurs du culte musulman ont été organisés ce mois de décembre à Paris. Présenté comme « un complément aux travaux respectifs du Forum de l’islam de France (FORIF) et de la Deutsche Islam Konferenz (DIK) », ce rendez-vous a été l'occasion pour les uns et les autres de partager les bonnes pratiques en cours des deux côtés du Rhin et d'évoquer les pistes de coopération possibles. Paris a accueilli, lundi 12 décembre, les premiers ateliers franco-allemands sur le dialogue avec les acteurs du culte musulman. La participation de Sonia Backès, secrétaire d’État auprès du ministre français de l’Intérieur, chargée de la citoyenneté, et de Juliane Seifert, secrétaire d’État au ministère fédéral allemand de l’Intérieur, montre l’importance qu’accorde le couple franco-allemand à ce dossier. Malgré les différences entre l’histoire et le modèle de société de ces…

En Belgique, Hassan Iquioussen n'échappera pas à l'expulsion vers le Maroc
Par Lina Farelli

En Belgique, Hassan Iquioussen n'échappera pas à l'expulsion vers le Maroc

Hassan Iquioussen devrait être prochainement expulsé vers le Maroc depuis la Belgique. Une décision que dénonce l'avocate du prédicateur musulman. Ce dernier s'est exprimé publiquement pour la première fois sur l'affaire qui le tourmente depuis des mois. Hassan Iquioussen ne sera pas extradé vers la France mais il sera renvoyé vers le Maroc, ont annoncé les autorités belges après le refus de la justice de renvoyer le prédicateur musulman vers le sol français. Il a ainsi été placé, mardi 15 novembre, en rétention administrative à Vottem, dans la province de Liège. Hassan Iquioussen, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt européen, « a perdu son droit de séjour en France et devait retourner dans son pays d'origine, le Maroc. Il a donc été placé dans un centre de retour fermé en vue de son éloignement du territoire », a fait savoir la secrétaire d'État belge à l'Asile et la Migration Nicole de Moor dans un communiqué, précisant qu'il n'a « pas…

Au dîner du Conseil des institutions musulmanes des Yvelines, le dialogue « fécond » avec l'Etat exposé
Par Saphirnews

Au dîner du Conseil des institutions musulmanes des Yvelines, le dialogue « fécond » avec l'Etat exposé

Le Conseil des institutions musulmanes des Yvelines (CIMY) a donné rendez-vous, mercredi 19 octobre, aux dirigeants de mosquées, aux représentants des pouvoirs publics et aux élus pour un point d'étape sur son travail lors d'un dîner organisé à Saint-Germain-en-Laye. Cette rencontre conviviale est venue illustrer la très bonne santé du dialogue entre les responsables musulmans et l'Etat à son échelle départementale. Au premier dîner marquant la renaissance du Conseil des institutions musulmanes des Yvelines (CIMY) en 2019, « le menu était sur table, il ne l'est plus (aujourd'hui) parce qu'on a mangé du barbu et le préfet (Jean-Jacques Brot, ndlr) avait osé dire qu'il était curieux de démarrer un propos devant les musulmans en mangeant du barbu. A ce moment-là, nos amis les frères musulmans ont compris (…) qu'on n'allait pas s'ennuyer avec lui ! ». C’est dans cette ambiance détendue que le président du Conseil départemental des Yvelines, Pierre Bédier, a…

Emmanuel Macron au centenaire de la Grande Mosquée de Paris pour célébrer « un havre de paix né d’une tempête de l’Histoire »
Par Lionel Lemonier et Hanan Ben Rhouma

Emmanuel Macron au centenaire de la Grande Mosquée de Paris pour célébrer « un havre de paix né d’une tempête de l’Histoire »

Emmanuel Macron s’est rendu, mercredi 19 octobre, à la Grande Mosquée de Paris pour commémorer les 100 ans de la pose de sa première pierre. Insistant sur la compatibilité pleine et entière entre islam et République, le chef de l’Etat ne s’est pas non plus privé de défendre la loi séparatisme mais aussi de plaider pour une meilleure structuration en France de la connaissance sur l’islam. Recouvert d’un toit en toile pour l’occasion, le patio de la Grande Mosquée de Paris était plein à craquer pour assister au discours d’Emmanuel Macron en souvenir de la pose de la première pierre de l’édifice religieux le 19 octobre 1922. La Grande Mosquée de Paris n’a pas encore 100 ans, l’inauguration des lieux n’ayant eu lieu qu’en 1926, mais le président de la République a souhaité marquer de son empreinte cet événement, honorant ainsi de sa présence les quelque 300 invités. Dans le lot se trouvaient des représentants musulmans et de divers cultes,…

Emmanuel Macron annoncé à la Grande Mosquée de Paris pour son centenaire
Par Hanan Ben Rhouma

Emmanuel Macron annoncé à la Grande Mosquée de Paris pour son centenaire

La Grande Mosquée de Paris célèbre ses 100 ans en 2022. Pour marquer le coup, le chef de l'Etat Emmanuel Macron devrait s'y rendre mercredi 19 octobre. Un événement qui pourrait alors, au-delà d'être une simple cérémonie d'hommage, se présenter comme une occasion nouvelle pour le président d'évoquer l'épineuse question de la structuration de l'islam de France. EXCLU. La Grande Mosquée de Paris va commémorer, mercredi 19 octobre, le centenaire de la pose de sa première pierre en grande pompe. Pour cet événement ô combien symbolique organisé un mois après la tenue d’une université d’été, le chef de l’Etat Emmanuel Macron devrait, selon nos informations, faire le déplacement dans cet édifice bâti en hommage aux soldats musulmans morts pour la France pendant la Première Guerre mondiale. Le président de la République devrait alors y prononcer un discours dont la teneur sera, en conséquence, finement analysée. On pourrait imaginer qu’il évoquera…

Expulsion de Hassan Iquioussen : le prédicateur introuvable, des appels à mobilisation lancés
Par Hanan Ben Rhouma

Expulsion de Hassan Iquioussen : le prédicateur introuvable, des appels à mobilisation lancés

Alors que Hassan Iquioussen est aujourd'hui recherché pour être expulsé du territoire national, ses soutiens regrettent une décision « injuste » et appellent à une mobilisation forte. Hassan Iquioussen, qui n’a pas fait d’apparitions publiques depuis des semaines, est désormais recherché par les autorités. Le Conseil d’Etat a décidé, mardi 30 août, de rejeter sa demande de suspension de l’expulsion vers le Maroc. Son domicile à Lourches, dans le Nord, a été perquisitionné le jour même de la décision mais le prédicateur demeure introuvable. « Il sera expulsé du territoire national. Dès son interpellation, il sera placé en centre de rétention administratif », a fermement déclaré le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. Les réactions condamnant la décision du Conseil d’Etat font légion parmi les musulmans de France. Musulmans de France (MF, ex-UOIF) avec lequel le prédicateur est lié a signifié qu’elle « regrette la décision…

Le Conseil d’Etat tranche en faveur de l’expulsion de Hassan Iquioussen, voici pourquoi
Par Hanan Ben Rhouma

Le Conseil d’Etat tranche en faveur de l’expulsion de Hassan Iquioussen, voici pourquoi

Le Conseil d’Etat a tranché et sa décision, tombée mardi 30 août, est rude pour la famille Iquioussen. L’expulsion hors de France du prédicateur musulman voulue par le ministère de l’Intérieur a été ordonnée. Explications et premières réactions. Le Conseil d’Etat était appelé à examiner le recours en appel du ministère de l’Intérieur visant à annuler la décision prise par le Tribunal administratif de Paris de suspendre la demande d’expulsion vers le Maroc de Hassan Iquioussen. La cour avait alors estimé qu’une telle action porterait « une atteinte disproportionnée à sa vie privée et familiale ». Cette fois, la plus haute juridiction administrative française a décidé de statuer en faveur du gouvernement en rejetant la demande de suspension de l’expulsion présentée par le prédicateur. Dans une ordonnance rendue mardi 30 août, le juge des référés du Conseil d'État explique ne pas suspendre l’expulsion de Hassan Iquioussen, estimant que…

Affaire Hassan Iquioussen : l'étape judiciaire du Conseil d'Etat attendue avec fébrilité
Par Hanan Ben Rhouma

Affaire Hassan Iquioussen : l'étape judiciaire du Conseil d'Etat attendue avec fébrilité

Hassan Iquioussen a été conforté en premier instance par la justice dans son droit à demeurer en France. Le sera-t-il par le Conseil d'Etat ? La procédure en appel du jugement suspendant l'arrêté d'expulsion émis à l’encontre du prédicateur approche, avec de gros enjeux à la clé pour les deux partis. Les affaires de rodéos urbains a agité l’actualité des derniers jours, et le ministère de l’Intérieur a veillé à montrer sa fermeté pour lutter contre ce phénomène dangereux. Il est une autre affaire qui préoccupe tout autant Place Beauvau, celle que l'on baptise désormais du nom de Hassan Iquioussen que Gérald Darmanin est déterminé à vouloir expulser vers le Maroc. Après avoir essuyé un premier revers devant le tribunal administratif de Paris, il espère obtenir gain de cause, cette fois devant le Conseil d'Etat qui examine l'affaire vendredi 26 août. Il s'agira de savoir, en appel, si l'arrêté d'expulsion émis à l’encontre du prédicateur…