Par Antoine Martin

Affaire Hassan Iquioussen : une manif à Paris dénonce l’arbitraire de la justice française

Une manifestation en soutien au prédicateur Hassan Iquioussen a été organisée samedi 3 septembre à Paris. Une occasion pour ses organisateurs de dénoncer « l’islamophobie d’Etat ». A l’initiative du collectif Perspectives Musulmanes, anciennement appelé Coordination contre la loi séparatisme, une manifestation a été organisée samedi 3 septembre à 15h, place de la République, pour manifester leur soutien au prédicateur Hassan Iquioussen et dénoncer l’islamophobie d’Etat ainsi que l’affaiblissement de l’État de droit. Il est 15h quand des personnes se rassemblent tout près d’une sono de fortune installée à côté de la célèbre fontaine où est érigée la statue tout en bronze des frères Morice. Juste à côté, une autre sono tonne pour une des causes tchadiennes et pas loin, sont érigés des stands dédiés à la cause ukrainienne ou à la résistance au régime iranien. Il n’y a pas foule ; d’ailleurs, la RATP n’a pas jugé utile de…

Par Hanan Ben Rhouma

La mosquée de Rambouillet détruite par un incendie : « Tout porte à croire que c'est criminel »

La mosquée de Rambouillet n'est plus. Ce lieu de culte des Yvelines a été détruit par un violent incendie qui s'est déclaré dans la nuit du vendredi 2 au samedi 3 septembre. L'Association des musulmans de Rambouillet en est persuadée : il s'agit d'un incendie criminel. Son président, Rachid Id Salah, s'exprime auprès de Saphirnews sur ce drame et les suites possibles pour permettre à sa communauté de rebondir. C’est un spectacle désolant qui s’offre aujourd'hui à la vue des responsables et des fidèles de l’Association des musulmans de Rambouillet (AMR), dans les Yvelines. La mosquée dans laquelle ils priaient depuis le mois du Ramadan 2009 a été ravagée par un incendie dans la nuit du vendredi 2 au samedi 3 septembre. « J'étais chez moi quand mon frère m'a appelé vers 1h du matin pour me prévenir de l'incendie. A mon arrivée, tout était déjà parti en fumée bien que les pompiers soient arrivés assez rapidement », raconte auprès de Saphirnews Rachid…

Par Lina Farelli

Affaire Hassan Iquioussen : son fils dénonce la « spectacularisation » du dossier, « indigne d’un Etat de droit »

Depuis la décision du Conseil d'Etat validant l'expulsion de Hassan Iquioussen, l'affaire prend une tournure telle qu'elle pousse la famille du prédicateur à hausser le ton pour condamner la « chasse à l’homme » tant politique que médiatique. Hassan Iquioussen dont le domicile à Lourches et ceux de ses enfants ont été perquisitionnés, est introuvable. Un mandat d'arrêt européen a été délivré par un juge d'instruction de Valenciennes, dans le Nord contre Hassan Iquioussen pour « soustraction à l'exécution d'une décision d'éloignement », apprend-t-on vendredi 2 septembre. Le prédicateur est aujourd'hui présenté comme un homme « en fuite » après la validation, quelques jours plus tôt, de son arrêté d'expulsion par le Conseil d’Etat. Tandis que le préfet Georges-François Leclerc a qualifié le prédicateur de « délinquant » dans la mesure où il s’est « soustrait à un arrêt d’expulsion », le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a…

Par Lionel Lemonier

Face à la forte sécheresse, les mosquées de France appelées à organiser des prières pour la pluie

Face à la sècheresse extrême, le gouvernement prend des mesures d’urgence. Tandis que les mosquées sont appelées à organiser des prières pur la pluie, des responsables politiques soulignent, de leur côté, le manque de cohérence règlementaire et appellent à des mesures efficaces. La France traverse un épisode de sècheresse qualifié d’historique par Matignon vendredi 5 août. Élisabeth Borne annonçait alors l’activation d’une cellule interministérielle de crise sur le sujet. « Cette sècheresse est la plus grave jamais enregistrée dans notre pays » et « les prévisions météo laissent présager que la situation pourrait perdurer sur les quinze prochains jours, voire devenir plus préoccupante encore », indique-t-on par voie de communiqué. Les services de la Première ministre précisent en outre que cette sécheresse exceptionnelle « prive d'eau de nombreuses communes et est un drame pour nos agriculteurs, nos écosystèmes et la biodiversité ».…

Par Hanan Ben Rhouma

Hassan Iquioussen menacé d'expulsion : Musulmans de France en défense au prédicateur

Hassan Iquioussen, figure de Musulmans de France (ex-UOIF), risque l'expulsion vers le Maroc. Qu'en dit l'organisation musulmane qui a vu grandir le prêcheur dans ses rangs ? Son président s'exprime. Une menace d’expulsion plane sur la tête du prédicateur Hassan Iquioussen dont le renouvellement de la carte de séjour en France lui est aujourd’hui refusé par la préfecture du Nord. Depuis l’annonce de la nouvelle, les musulmans sont très nombreux à faire part de leur stupéfaction face à un traitement jugé injuste. La réaction de Musulmans de France (MF), organisation à laquelle est rattaché depuis des décennies le conférencier, est particulièrement scrutée. L’ex-Union des organisations islamiques de France (UOIF) s’est contentée, à ce stade, d’exprimer publiquement « son étonnement et son incompréhension » face à la procédure d'expulsion lancée à l'encontre d’un imam « qui n'a jamais ménagé ses efforts afin de diffuser un islam authentique

Par Lionel Lemonier

Loi séparatisme : le Conseil constitutionnel valide « un changement de nature dans la relation entre l'État et les cultes »

Le Conseil Constitutionnel a validé, vendredi 22 juillet, plusieurs dispositions de la loi confortant le respect des principes de la République, dite « séparatisme », adoptée un an plus tôt. Ce texte était contesté par les représentants des cultes chrétiens qui y voyaient une restriction à la liberté de culte. Un responsable de la Fédération protestante de France (FPF) figurant parmi ceux qui ont piloté le recours réagit. La déception est à la hauteur des attentes. « Nous estimons que cette loi (confortant le respect des principes de la République) apporte un changement de nature et non de degré dans la relation entre l’État et les différents cultes présents en France. L’Etat a institué un régime d’autorisation préalable à la main du préfet en obligeant les associations à déclarer leur caractère cultuel pour bénéficier des avantages propres à la catégorie des associations cultuelles. Si l’association conteste le refus préfectoral, ce sera…

Par Lionel Lemonier

Le Conseil d’État rejette la requête contestant la présence des carrés musulmans dans les cimetières

La plus haute juridiction administrative française a jugé irrecevable la requête d'un ancien élu savoyard contestant la possibilité offerte aux maires d’aménager des carrés confessionnels dans les cimetières français. Explications. C’est par un refus sec et sans bavure que le Conseil d’État a signifié à Marcel Girardin qu’il ne prendrait pas en compte sa requête contestant la présence de carrés musulmans dans les cimetières de France. « Ni la qualité de citoyen invoquée par le requérant ni celle d’ancien adjoint au maire de sa commune de résidence, ni la circonstance qu’il se dise attaché à la neutralité des cimetières ne suffisent à lui donner intérêt à demander l’annulation des dispositions critiquées de la circulaire (contestée ndlr). Par suite, sa requête qui est irrecevable, doit être rejetée », a indiqué la juridiction administrative dans une décision rendue le 15 juillet à laquelle Saphirnews a eu accès. L’aménagement de…

Par Lina Farelli

La tolérance envers les minorités en France en hausse mais variable selon qu'on est juif, musulman ou Rom

L'indice de tolérance des Français envers les minorités progresse mais les préjugés racistes restent tenaces selon la Commission nationale consultative des droits de l’Homme, qui a remis au gouvernement un nouveau rapport annuel bardé de recommandations. La Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) a remis, lundi 18 juillet, son rapport annuel sur la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie à Isabelle Rome, ministre chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, la Diversité et l'Egalité des chances. Le baromètre annuel de l’institution de promotion et de protection des droits de l’Homme révèle que les Français continuent d’être globalement plus tolérants pour atteindre 68 points (sur un maximum de 100), un « constat très encourageant » pour la CNCDH. « Si l’on peut se réjouir du niveau global de tolérance tout à fait inédit », elle déplore néanmoins qu’il soit « variable » selon les minorités…

Par Saphirnews

Mariages mixtes, éducation, discriminations : les principaux enseignements de l’enquête TeO autour de l’immigration en France

Trajectoires et Origines (TeO), la suite. Dix ans après une première enquête statistique inédite réalisée conjointement par l’Institut national d’études démographiques (Ined) et l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), les chercheurs ont mis à jour les résultats qu’ils ont rendus publics début juillet. Alors que l’immigration est régulièrement sujet aux idées reçues, Saphirnews vous offre un panorama de ce qu’il faut retenir de l’enquête. Le premier volet porte sur les chiffres clés de l’immigration, de la diversité des origines et des unions mixtes, ici résumés. Un deuxième volet de l’étude est consacré au niveau d’éducation des familles d’immigrés installées en France et le rendement des diplômes obtenus parmi ces dernières. Enfin, un troisième volet est dédié aux discriminations ressenties dans la population et à leurs causes.

Par Lionel Lemonier

Le sentiment de discrimination augmente en France mais les causes se diversifient (3/3)

Les discriminations sont-elles plus ou moins nombreuses aujourd’hui en France, alors que les luttes menées par diverses associations s’intensifient ? Quelles sont les critères de discrimination les plus répandus ? En dix ans, les victimes ont-elles pris l’habitude de porter plainte ? Comment les discriminations affectent-elles les musulmans ? Une enquête de l’Insee et l’Ined apporte des réponses. Lire aussi le premier volet de l'enquête TeO sur la diversité des origines et les unions mixtes ici et le deuxième volet sur le niveau d'éducation des descendants d'immigrés là. En matière de discrimination, la situation ne semble pas s’arranger dans la société française. Loin de décroitre, le nombre de personnes déclarant avoir subi « des traitements inégalitaires ou des discriminations » augmente. C’est ce que révèle les travaux conjoints de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) et de l’Institut national des études…

Par Lionel Lemonier

L’éducation progresse chez les descendants d’immigrés mais les inégalités sociales perdurent (2/3)

Le niveau d’éducation augmente d’une génération à l’autre chez les Français. Mais qu’en est-il des descendants d’immigrés ? Et pour quels résultats en matière d’insertion sociale et professionnelle ? Une recherche conjointe de l’Insee et de l’Ined apporte des réponses. Lire aussi le premier volet de l'enquête TeO sur la diversité des origines et les unions mixtes ici. « Il faut bien travailler à l’école pour avoir une bonne situation plus tard ! ». En France, les aspirations vis-à-vis de l’école sont traditionnellement de pouvoir s’élever dans la société et, pendant longtemps, obtenir des diplômes a été une voie royale pour choisir un « bon métier » et atteindre une position sociale enviable. Depuis une quarantaine d’années cependant, le chômage de masse a dressé des obstacles de plus en plus difficiles à franchir pour les élèves méritants. D’autant plus que le niveau général d’éducation s’élève régulièrement, avec…

Par Lionel Lemonier

Radiographie de la diversité des origines - La France, pays de grandes mixités (1/3)

Combien de citoyens français ont des origines immigrées ? Quels sont les pays d’origine représentés ? Les descendants d’immigrés ne se marient-ils qu'entre eux, alimentant un communautarisme souvent dénoncé pendant les campagnes électorales ? Une enquête conjointe de l’Insee et de l’Ined apporte des réponses. Ces toutes dernières années, l’expression « grand remplacement » a largement débordé les frontières des milieux de la droite raciste et cocardière. Elle est symptomatique des peurs de l’autre chez certains citoyens. Mais ces fantasmes peuvent-ils s'appuyer sur des faits ? Quelle est la réalité des apports de populations venues d’ailleurs dans la démographie française des 60 dernières années ? L’enquête Trajectoires et Origines (TeO, voir encadré) apporte des réponses précises. En 2019 – 2020, parmi les personnes vivant en logement ordinaire en France métropolitaine, 5,8 millions (9 %) sont immigrées, c’est-à-dire qu’elles sont…

Par Lionel Lemonier

Burkini : zoom sur les véritables raisons de la décision du Conseil d’État

L'article autorisant le port du burkini dans les piscines municipales de Grenoble a été retoqué deux fois, d'abord par le tribunal administratif, puis par le Conseil d’État. Le ministre de l’Intérieur s’en est immédiatement réjoui. Sur le fond, le Conseil d’État réaffirme pourtant le principe des « accommodements raisonnables ». Les services publics peuvent toujours prendre en compte les convictions religieuses des usagés pour s’adapter. A certaines conditions. Décryptage avec Gwénaële Calvès, professeure de droit public à l’Université de Cergy-Pontoise. « Le communautarisme d’Éric Piolle, maire de Grenoble, est définitivement sanctionné par le Conseil d’État qui confirme la suspension de la délibération "Burkini" du conseil municipal. Une victoire pour la loi "séparatisme", pour la laïcité et au-delà, pour toute la République. » Sur ses réseaux sociaux, Gérald Darmanin se félicitait bruyamment de la décision du Conseil d’État…

Par Lionel Lemonier

États-Unis : ces Américains musulmans qui se mobilisent pour le droit à l’avortement

La décision historique de la Cour suprême des États-Unis de révoquer le droit à l’avortement a provoqué de nombreuses manifestations au cours du week-end des 25 et 26 juin. Quelle place ont les musulmans dans ce débat très sensible ? Tandis qu'une étude met en exergue l'opinion de cette frange de la population américaine sur le sujet, une organisation musulmane fait valoir sa voix sur le droit à l’avortement. La décision prise vendredi 24 juin par la Cour suprême a fait l’effet d’une bombe à travers les Etats-Unis. Majoritairement constituée de juges très conservateurs dont trois ont été nommés au cours du mandat de Donald Trump, la plus haute juridiction américaine a enterré l’arrêt qui garantissait le droit des Américaines à avorter depuis près d’un demi-siècle. Cette décision ne rend pas les interruptions de grossesses illégales, mais renvoie la fédération des Etats-Unis d'Amérique à la situation en vigueur avant l’arrêt emblématique…

Par Lina Farelli

Don d’organes : du consentement présumé au refus explicite, ce qu'il faut retenir sur cette grande cause

La Journée nationale de réflexion sur le don d'organes, qui a lieu chaque année le 22 juin, est une occasion de visibiliser une noble cause qui contribue à sauver des vies. Une opportunité également d'appeler à engager le débat au sein des familles. Que dit la loi sur le don d’organes et de tissus en France ? Depuis 1976, tout le monde est donneur d’organes présumé après sa mort. Aucune formalité n’est donc nécessaire pour le devenir. « Au nom de la solidarité nationale, c'est le principe du consentement présumé qui a été choisi », appuie l’Agence de biomédecine dont le dernier sport diffusé en 2020 entend sensibiliser le grand public à la cause en représentant les étapes du don à la greffe d’organes (vidéo plus bas). « La loi indique que nous sommes tous donneurs d’organes et de tissus, sauf si nous avons exprimé de notre vivant notre refus d’être prélevé. » Ceux et celles qui s’opposent formellement au prélèvement des organes après…

Par Lionel Lemonier

Loi séparatisme : les cultes chrétiens au front, leurs recours devant le Conseil constitutionnel

La loi confortant le respect des principes de la République, aussi dite « séparatisme », a renforcé le contrôle de l’Etat sur l’activité des associations cultuelles, au risque de permettre à celui-ci de restreindre la liberté de culte selon les instances chrétiennes qui ont déposé des recours à l’encontre de certaines dispositions de cette loi. Jean-Daniel Roque, président de la commission Droit et liberté religieuse au sein de la Fédération protestante de France (FPF), explique à Saphirnews les raisons et les attendus de la contre-attaque juridique. C’est confirmé, le Conseil constitutionnel devra se prononcer sur le titre II de la loi confortant le respect des principes de la République (CRPR), c’est-à-dire sur la garantie du libre exercice du culte, modifié par les articles 68 à 88 de ce texte de loi voté le 24 août 2021. Mi-mai, le Conseil d’État a confirmé avoir transmis aux neuf sages du Conseil constitutionnel les deux recours déposés par…

Par Pierre Henry

Valérie Igounet : Avec Internet, « la propagande négationniste est d'une virulence sans précédent »

Après être revenu sur l'origine du mot « révisionnisme » et sa balade dans l'actualité, un spécialiste nous aide à y voir encore plus clair. Valérie Igounet est historienne, spécialiste du négationnisme et de l'extrême droite. Elle est aussi directrice adjointe de Conspiration Watch, l'Observatoire du conspirationnisme. Elle cosigne le texte d'une BD sur le complotisme intitulée « Ils sont partout ! », publiée en mars aux éditions Les Arènes. A lire aussi, Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « révisionnisme »

Par Pierre Henry

François Héran : « L'intégration ne consiste ni à oublier ses origines ni à les exclure »

Après être revenu sur l'origine du mot « intégration » et sa balade dans l'actualité, un spécialiste nous aide à y voir encore plus clair. François Héran est sociologue, démographe et anthropologue. Il est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire Migrations et sociétés. Il est également directeur de l'Institut Convergences Migrations et il a publié en 2021 un essai intitulé « Lettre aux professeurs sur la liberté d'expression » aux éditions La Découverte. A lire aussi, Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « intégration »

Par Pierre Henry

Martine Storti : « Un féminisme universel intègre les différences pour les dépasser, pas pour se figer dans une identité »

Après être revenu sur l'origine du mot « intersectionnalité » et sa balade dans l'actualité, un spécialiste nous aide à y voir encore plus clair. Actuellement écrivaine, Martine Storti a été journaliste plusieurs années chez Libération où elle a couvert les mouvements féministes pendant les années 1970. Martine Storti a également présidé une commission du Haut conseil à l'égalité femmes-hommes. Elle est l'auteure de rapports sur la diplomatie féministe. Son dernier ouvrage, « Pour un féminisme universel », publié en 2020 aux Éditions du Seuil, s'interroge sur les formes de luttes féministes dans notre société contemporaine. A lire aussi, Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « intersectionnalité »

Par Pierre Henry

François Gemenne : « La dichotomie entre réfugiés et migrants a conduit à réduire leurs droits et leur protection »

Après être revenu sur l'origine du mot « migrant » et sa balade dans l'actualité, un spécialiste nous aide à y voir encore plus clair. François Gemenne est spécialiste de la gouvernance, du climat et des migrations. Il est directeur de l'Observatoire Hugo, dédié aux migrations environnementales de l'Université de Liège, en Belgique. Il est également l'auteur de nombreux ouvrages dont le dernier, « Géopolitique du climat », a été publié aux éditions Armand Colin. A lire aussi, Les mots piégés du débat républicain : à l’assaut du mot « migrant »

Par Hanan Ben Rhouma

Le maire de Metz dénonce « un attentat » contre une mosquée de sa ville

De nombreux Messins, en tête desquels se trouvaient le maire, ont exprimé, samedi 7 mai, leur émotion et leur solidarité après la tentative d'incendie qui a ciblé une mosquée de la ville. Des élus condamnent. « Metz, ville de tolerance » s'affichait en grand dans une banderole brandie au coeur de la ville mosellane. Quelque 200 personnes se sont rassemblées, samedi 7 mai, pour condamner l'acte haineux qui a visé le centre Merkez Camii dans la nuit du jeudi 5 au vendredi 6 mai. La mosquée a été la cible de bouteilles incendiaires qui ont noirci la façade du lieu de culte géré par l’Amicale franco-turque. Les dégâts sont heureusement limités, sans nécessiter une intervention des pompiers, mais la nouvelle a provoqué une onde de choc dans la ville. Le maire (LR) François Grosdidier a très tôt condamné sur ses réseaux sociaux « avec la plus grande fermeté cet acte d’islamophobie ». « Je le regrette infiniment dans une ville qui a toujours été, dans son…