Par Hanan Ben Rhouma

La Grande Mosquée de Paris renonce à sa plainte contre Michel Houellebecq

L'institution religieuse dirigée par Chems-Eddine Hafiz a décidé, vendredi 6 janvier, de renoncer aux poursuites judiciaires contre l'écrivain Michel Houellebecq. A l’issue de sa rencontre avec Michel Houellebecq jeudi 5 janvier avec l'aide du grand rabbin de France, Haïm Korsia, Chems-Eddine Hafiz annonçait la suspension de sa plainte contre l’écrivain. Il annonce, vendredi 6 janvier, sa décision cette fois de « renoncer en cet état aux poursuites judiciaires ». « Ne fermant jamais la porte au dialogue et croyant aux vertus du débat », le recteur de la Grande Mosquée de Paris a expliqué, au cours de son entretien avec l’écrivain, que son intention, à travers des poursuites judiciaires, étaient de « défendre la dignité et la citoyenneté des musulmans de France », déclare-t-il dans un communiqué. L’écrivain lui a alors « exprimé des regrets face à cette situation et a reconnu que les propos en question étaient de nature à essentialiser sans nuance…

Par Lionel Lemonier

Affaire Houellebecq : la Grande Mosquée de Paris suspend sa plainte, pas l'Union des mosquées de France

Après avoir manifesté sa colère envers les propos injurieux de Michel Houellebecq, le recteur de la Grande mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz, opère un revirement en acceptant de suspendre sa plainte après sa rencontre avec l'écrivain. Que s'est-il bien passé ? Explications et réactions. « Il est pénible de se livrer à des commentaires de texte au sujet d’évidences. » Droit dans ses bottes ! Michel Houellebecq ne semble pas regretter ses propos plus qu’embarrassants, publiés dans la revue souverainiste Front populaire et pour lesquels la Grande Mosquée de Paris avait annoncé fin décembre le trainer devant la justice. Dans une tribune publiée au Point mercredi 5 janvier, l’auteur à succès admet que « l’islam est une religion qui ne m’inspire guère de considération, dans une certaine mesure, je plaide donc coupable, à condition d'ajouter que je suis un islamophobe à temps partiel ». Avant, par la suite, de minimiser son influence personnelle sur la…

Par Lionel Lemonier

Haine des musulmans : l’Union des mosquées de France dépose deux plaintes, son président s'explique

L’Union des mosquées de France (UMF) dépose plainte contre Jean-Claude Dassier et Michel Houellebecq, auteurs de propos jugés injurieux et diffamatoires à l’encontre des musulmans de France. Son président Mohamed Moussaoui précise les raisons de cette initiative auprès de Saphirnews et explique, à l'aube de la nouvelle année 2023, les raisons de son inquiétude pour l’avenir. Face aux « polémiques incessantes, insidieuses et sans limites autour de l’islam et des musulmans ou de l’immigration », l'Union des mosquées de France (UMF) choisit de riposter. La fédération musulmane a annoncé, vendredi 30 décembre, son intention de déposer plainte contre l'écrivain Michel Houellebecq et le chroniqueur de CNews, Jean-Claude Dassier, auteurs de propos haineux contre la composante musulmane du pays. Son président Mohammed Moussaoui s’inquiète ouvertement d’une « recrudescence d’actes racistes et antimusulmans » qui pourraient accompagner le bavardage odieux…

Par Lionel Lemonier

L'historien André Miquel, spécialiste de langue et de littérature arabes, est mort

L'historien spécialiste de langue et de littérature arabes André Miquel, nommé professeur dans le prestigieux Collège de France en 1976, est décédé à l'âge de 93 ans. Historien arabisant français et spécialiste de la langue et de la civilisation arabes, André Miquel est mort à Paris à l’âge de 93 ans, mardi 27 décembre 2022. Il a été titulaire de la chaire de langue et littérature arabes classiques au Collège de France de 1976 à 1997, puis administrateur général de cette institution. Ce fils d’instituteurs est né le 26 septembre 1929 à Mèze (Hérault) d'un père farouchement laïc qui entretenait des rapports extrêmement distants avec le curé de son village. Mais, raconte Le Monde, le jeune André avait également une tante très pieuse qui lui fera découvrir le sacré. Son entrée dans la religion catholique ne l’empêche pas de s’intéresser dès l’adolescence au Coran… grâce à la géographie. C'est cette matière au Concours général de…

Par Hanan Ben Rhouma

A la mosquée de Vaulx-en-Velin, les victimes de l'incendie honorées par une foule secouée par le drame

L’heure n’est clairement pas à la fête à Vaulx-en-Velin en cette fin d'année 2022. Cette commune de la banlieue lyonnaise est encore sous le choc après l’incendie qui a coûté la vie à dix personnes mi-décembre. Une semaine après le drame, des prières funéraires ont été organisées en faveur des victimes, toutes musulmanes, principalement à la mosquée Okba, devenue l'épicentre de la solidarité depuis une semaine. A la mosquée Okba de Vaulx-en-Velin, l’émotion est à son paroxysme. C’est dans ce lieu de culte que la prière funéraire de huit des dix personnes décédées dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 décembre des suites de l’incendie dans un immeuble du quartier populaire du Mas du Taureau est prévue ce vendredi 23 décembre. Une mère seule, Mouna Ali Mahmoud Mohamed, et ses cinq enfants âgés entre 4 et 20 ans, qui, dans le désespoir, se sont jetés dans le vide ; et deux sœurs, Chrekrine et Imane Mekkaoui, mortes en tentant de…

Par Saphirnews

Montpellier : l'émotion palpable pour l'adieu à Aymen, fauché le soir du match France-Maroc

Montpellier est marqué par la mort du jeune Aymen, tué dans la soirée du 14 décembre en marge de la victoire des Bleus face au Maroc en Coupe du monde. Depuis, de nombreux hommages lui ont été rendus. Alors que les obsèques ont eu lieu ce mardi 20 décembre, les appels au calme semblent avoir été entendus à travers la ville bien que l'auteur n'ait pas été encore été retrouvé. Montpellier est encore sous le choc de la mort brutale d'Aymen, en marge de la victoire de l’équipe de France de football en demi-finale de la Coupe du monde au Qatar face au Maroc dans la soirée du mardi 14 décembre. Des vidéos du drame, qui ont circulé sur les réseaux sociaux, montrent une voiture blanche vers laquelle se précipite un groupe de jeunes dans le quartier de La Mosson. Voulant prendre la fuite, le conducteur a alors effectué un demi-tour violent en fendant la foule. Deux jeunes ont été fauchés. L’un d'eux, Aymen, 13 ans, est resté à terre. Il est décédé quelques…

Par Amara Bamba

Un Conservatoire national des Harkis, un projet de grande envergure mis sur orbite

Depuis plusieurs années, l’association Mémoire du camp du logis d'Anne porte l’ambitieux projet d’un conservatoire national de la mémoire harkie. Zoom sur l'initiative, ses avancées et les perspectives en vue à l'occasion d'une présentation publique du projet fait début décembre. Le projet d'un conservatoire des Harkis a été officiellement rendu public samedi 3 décembre lors d'une cérémonie à Peyrolles-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône. Une initiative de l'association Mémoire du Camps du Logis d'Anne, porteur du projet. La soixantaine d'invités furent reçus au Frédéric Mistral, salle de spectacle du village, avec une belle exposition rendant compte du périple des Harkis. On y voyait des posters sur la vie quotidienne dans les camps, les initiatives éducatives et les luttes des années 1970 pour protester contre l'exclusion... En ouverture de séance, Thomas Arcamone, premier adjoint au maire de Peyrolles a exprimé tout le soutien qu'il accorde à ce…

Par Lionel Lemonier

Le racisme et la xénophobie, des menaces importantes pour la santé publique mondiale

Le racisme, la xénophobie et les discriminations sous toutes ses formes sont autant de menaces qui pèsent sur la santé publique à travers le monde, selon l'hebdomadaire scientifique The Lancet, qui appelle à « faire progresser l'équité raciale et ethnique dans la science, la médecine et la santé mondiale ». « Le racisme engendre une situation d’urgence de santé publique dans le monde », écrivait déjà The Lancet en juin 2020. L’hebdomadaire scientifique médical britannique martèle de nouveau ce constat dans un numéro spécial paru samedi 10 décembre en apportant cette fois analyses et preuves solides sur le sujet. Oui, « la haine, l’intolérance et la discrimination tuent » et elles sont tout aussi présentes dans le secteur et les sciences médicales que dans le reste de la société humaine. « Le racisme, la xénophobie et les discriminations sont des éléments déterminants de santé publique. L’erreur qui consiste à classer la race comme un…

Par Lionel Lemonier

Fin de vie : responsables religieux et médecins manifestent leurs craintes à Sciences Po

La Convention citoyenne sur la fin de vie, qui a démarré ses travaux vendredi 9 décembre, débattra sur l’opportunité ou non de légaliser en France « l’aide active à mourir », à l'heure où les sondages semblent indiquer qu’une majorité de Français est favorable à la légalisation du suicide médicalement assisté. Responsables religieux, médecins et acteurs associatifs ont participé, lundi 5 décembre, à un grand débat sous l'égide d'Emouna, à Sciences Po, où ont été organisées deux tables rondes. Zoom sur les échanges teintés de doutes et de craintes. Quelles évolutions législatives envisager sur l'épineuse question autour de la fin de vie ? Les principaux cultes présents en France ont été représentées dans la composition des deux tables rondes organisées par les responsables d'Emouna, l’amphi des religions., L'événement a eu lieu lundi 5 décembre, dans le grand amphi Boutmi de Sciences Po Paris, en prélude au lancement des travaux de la…

Par Hanan Ben Rhouma

Abayas et qamis à l’école : « Une nouvelle réglementation serait un aveu d’impuissance des pouvoirs publics »

Face à l'apparition des abayas et des qamis à l'école, une nouvelle loi réglementant ces tenues au nom du respect de la laïcité est-elle opportune ? Que devrait faire l'institution scolaire face à ce phénomène ? Comment le comprendre ? A l'occasion de la Journée nationale de laïcité, Valentine Zuber, historienne et directrice d’études à l’École pratique des hautes études (EPHE-PSL), répond aux questions de Saphirnews. Le ministère de l’Éducation nationale a recensé en novembre 353 signalements pour des atteintes à la laïcité en France, annonce-t-on vendredi 9 décembre, Journée nationale de la laïcité. Le chiffre est deux fois moins important qu’en octobre. Dans le détail, 39 % des incidents sont liés au « port de signes manifestant ostensiblement une appartenance religieuse » et au « port de tenues qui ne manifestent pas par nature une appartenance religieuse, comme des jupes ou des robes longues, des abayas et des qamis ». L'historienne…

Par Saphirnews

Fin de vie : « L’aide active à mourir crée une brèche dangereuse et irréversible dans l’interdit de donner la mort »

La Convention citoyenne sur la fin de vie débute ses travaux vendredi 9 décembre afin de discuter de l’opportunité ou non de légaliser l’euthanasie active en France. Un débat sensible dans lequel des leaders religieux veulent prendre part. A ce titre, plusieurs responsables des cultes prennent aujourd’hui position, à l’instar de Mohammed Moussaoui pour qui « la légitimation par la loi de l’aide active à mourir présente une atteinte grave à la vie humaine ». Le président de l’Union des mosquées de France (UMF) s’en explique sur Saphirnews.

Par Mohammed Colin

Disparition de Bétoule Fekkar-Lambiotte : une vie au service du syncrétisme social et du respect de la diversité de l’islam de France

Personnalité connue au début des années 2000 pour être la première femme musulmane à participer à l’organisation du culte musulman en France, et autrice d’un témoignage introspectif intitulé « La Double Présence », Bétoule Fekkar-Lambiotte s’est éteinte, dimanche 4 décembre, à l’hôpital parisien Broca à l’âge de 93 ans des suites d’un accident vasculaire cérébral survenue deux semaines plus tôt. Retour sur une vie pleine d’engagements. A peine sortie de l’ascenseur, elle vous recevait les bras ouverts en vous embrassant tout en narguant la Covid-19 avec amusement mais sans jamais louper les rappels de vaccin. Elle continuait de recevoir les après-midis à son domicile de l’île Saint-Louis, au 4e arrondissement de Paris, dans son salon habillé d’œuvres asiatiques et africaines d’artistes plasticiens. Trompant la solitude du grand âge, elle échangeait autour de sa table basse sur laquelle était posés la dernière livraison du quotidien…

Par Lionel Lemonier

Ce qu'il faut savoir sur l'Institut français d'islamologie après son inauguration

Concrétisation d'une promesse présidentielle, l'Institut français d'islamologie a été officiellement inauguré mardi 22 novembre à la Sorbonne, neuf mois après sa création. Regroupant huit établissements d'enseignement supérieur, il entend revitaliser la connaissance de l'islam en France à travers l’essor des études scientifiques en la matière. L’institut français d’islamologie (IFI) a été inauguré mardi 22 novembre à la Sorbonne. Cette structure a été créée en février dernier sous la forme d’un groupement d’intérêt publique (GIP) réunissant des établissements d’enseignement supérieur. Sous l'égide du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ils sont huit partenaires institutionnels à se retrouver au sein de l'IFI : aux universités de Strasbourg et d’Aix-Marseille, l’École pratique des hautes études (EPHE), l’Institut national des langues et civilisation orientales (Inalco) et l’École des…

Par Lina Farelli

La mosquée de Flers ciblée par des tags islamophobes, la solidarité de l'Etat exprimée

Des inscriptions néo-nazies et antimusulmanes ont été retrouvées sur un mur de la mosquée de Flers, en Normandie. Un acte délibéré de haine qui a fait réagir les autorités locales et préfectorales, de même que le ministre de l'Intérieur. Des tags néo-nazis et islamophobes ont été peintes sur la mosquée franco-turque de Flers, en Normandie, pendant la nuit du samedi 19 au dimanche 20 novembre. « Islam hors d'Europe » et « Division Charlemagne » - du nom d'une division de soldats SS constituée majoritairement de volontaires français engagés avec le Troisième Reich - ont été écrits sur le mur extérieur du lieu de culte musulman affilié à l’Union des affaires culturelles turco-islamiques (DITIB) France. Celle-ci a exprimé sa « totale solidarité envers les fidèles de la mosquée ainsi que toute la communauté musulmane de la région ». « Nous remercions la préfecture concernée pour le soutien qu'elle a apporté. Nous souhaitons que les précautions…

Par Lionel Lemonier et Hanan Ben Rhouma

Les dérives sectaires, un phénomène en hausse en France qui n'est que « la partie émergée d’un iceberg »

Le nombre de signalements pour dérives sectaires explose en France. Pourtant, il ne permet d’observer « que la partie émergée d’un iceberg dont l’ampleur n’est pas connue », selon la Miviludes, qui a rendu son rapport annuel en ce mois de novembre. Ce qu’il faut en retenir, à l'heure où l'exécutif prévoit d'organiser dans les prochains mois des Assises des dérives sectaires et du complotisme. Non, la Miviludes n'a pas disparu et son utilité fait consensus à l'aune du rapport annuel de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires paru mercredi 2 novembre. Ce document fait état de l’activité de cet organe et de ses observations du phénomène sectaire sur l’année 2021. Il y a d’abord les indications chiffrées : 4 020 saisines ont été enregistrées en 2021, « soit une augmentation de 86,1 % par rapport à 2015 et de 33,6 % par rapport à 2020 », indique le rapport. Pour la Miviludes, c’est un signe tangible de…

Par Hanan Ben Rhouma

A Goussainville, la mosquée à l'initiative d'une opération propreté dans la ville

L'association gestionnaire de la mosquée de Goussainville a organisé, dimanche 23 octobre, une opération de ramassage des déchets à travers la ville. Une initiative citoyenne à laquelle les jeunes ont été particulièrement impliqués et qui ne peut qu'être appréciée des habitants. La mosquée Essalam de Goussainville a organisé, dimanche 23 octobre, une opération de nettoyage qui profite à sa commune située dans le Val d’Oise. « Une action en faveur de l’environnement à travers un ramassage de déchets en famille, entre amis », a présenté sur ses réseaux sociaux l’association cultuelle. Le pôle social, qui se charge habituellement d’organiser des maraudes et de distribuer des colis alimentaires aux plus démunis, en est à l’initiative. Cette opération a été précédée d’une action de sensibilisation des participants, majoritairement des enfants fréquentant les cours d’arabe de la mosquée, à l’importance de la propreté, du tri des déchets…

Par Lionel Lemonier

Voile et signes religieux en entreprise : l'interdiction possible sous conditions pour la justice européenne

Interdire le port visible de signes religieux sur le lieu de travail ne constitue pas une discrimination directe si cette règle s’applique à tous les salariés d’une entreprise, mais le juge doit vérifier que cela ne constitue pas une discrimination indirecte. Dans un arrêt rendu jeudi 13 octobre, la Cour de justice de l’Union européenne laisse une certaine marge d’appréciation aux juridictions nationales pour apprécier le principe européen de l’égalité de traitement en matière d’emploi et de travail. La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) s’est une nouvelle fois prononcée sur l’interdiction du port visible de signes religieux dans les locaux d’une entreprise. Saisis dans le cadre d'une affaire opposant depuis 2018 une société gérant des logements sociaux en Belgique à une candidate à un stage qui s'est vue refuser de porter le voile ou tout autre couvre-chef, les juges européens ont été interrogés par le tribunal du travail…

Par Lionel Lemonier

Consommation : les vins sans alcool font un tabac, halal pour les musulmans ?

Chaque automne, la saison des foires aux vins bat son plein. Alors que la concurrence est rude dans ce marché, les vins sans alcool se démarquent et leur vente connait une belle progression ces dernières années. Des vins que les consommateurs musulmans pratiquants peuvent pour autant s'offrir ? Attention à savoir discerner les différents types de boissons réputées sans alcool. Explications. Impossible de passer à côté depuis quelques semaines. Les foires aux vins sont présentes dans toutes les enseignes de la grande distribution. Si certains magasins ont déjà remballé les bouteilles et diminué drastiquement l'espace consacré aux rouges, blancs et pétillants, d'autres proposent encore ces boissons jusqu'à la mi-octobre. Des enseignes discount précisent que les promotions dureront « jusqu'à épuisement des stocks ». Sans compter les offres spéciales disponibles sur les sites spécialisés. A priori, ce rendez-vous de la rentrée ne concerne pas les consommateurs…

Par Lina Farelli

Racisme et discriminations : la France sous l'œil préoccupé du Conseil de l'Europe

La Commission européenne contre le racisme et l’intolérance, rattachée au Conseil de l’Europe, salue les « progrès accomplis » par la France ces dernières années en matière de lutte contre le racisme et les discriminations. Elle relève toutefois très largement des points toujours « préoccupants » comme « la banalisation du discours de haine » et la persistance de contrôles d’identité à caractère discriminatoire. L'instance livre ses recommandations. « Le discours de haine prend de l’ampleur, notamment dans le milieu politique, ainsi que dans les médias audiovisuels et sur les réseaux sociaux », alerte la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI), l'instance indépendante rattachée au Conseil de l’Europe et chargée de combattre le racisme et les discriminations. Dans son dernier rapport sur la France adopté le 28 juin mais rendu public mercredi 21 septembre, ses membres expriment « de vives inquiétudes quant à la…

Par Hanan Ben Rhouma

Euthanasie : le débat sur l’aide active à mourir relancé en France, le Comité d'éthique s’exprime

Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) s’est exprimé, mardi 13 septembre, sur l’aide active à mourir. Un dispositif auquel l’organisme ne se déclare pas hostile si « certaines conditions strictes » sont remplies. Son avis est rendu alors que le chef de l’Etat Emmanuel Macron a annoncé le lancement prochain d’une convention citoyenne dont les débats pourraient aboutir à une nouvelle évolution de la loi sur la fin de vie en France. « Il existe une voie pour une application éthique d’une aide active à mourir, à certaines conditions strictes, avec lesquelles il apparait inacceptable de transiger. » C’est l’avis rendu public mardi 13 septembre par le Comité consultatif national d’éthique (CCNE), qui ouvre ainsi la possibilité de légiférer en faveur de l’euthanasie active. Les conditions « devront allier de manière indissociable un renforcement des mesures de santé publique en faveur des soins palliatifs et la prise en compte de repères…

Par Antoine Martin

Affaire Hassan Iquioussen : une manif à Paris dénonce l’arbitraire de la justice française

Une manifestation en soutien au prédicateur Hassan Iquioussen a été organisée samedi 3 septembre à Paris. Une occasion pour ses organisateurs de dénoncer « l’islamophobie d’Etat ». A l’initiative du collectif Perspectives Musulmanes, anciennement appelé Coordination contre la loi séparatisme, une manifestation a été organisée samedi 3 septembre à 15h, place de la République, pour manifester leur soutien au prédicateur Hassan Iquioussen et dénoncer l’islamophobie d’Etat ainsi que l’affaiblissement de l’État de droit. Il est 15h quand des personnes se rassemblent tout près d’une sono de fortune installée à côté de la célèbre fontaine où est érigée la statue tout en bronze des frères Morice. Juste à côté, une autre sono tonne pour une des causes tchadiennes et pas loin, sont érigés des stands dédiés à la cause ukrainienne ou à la résistance au régime iranien. Il n’y a pas foule ; d’ailleurs, la RATP n’a pas jugé utile de…