UneNewsSociétéPolitiqueReligionsEconomieMédiasLa Casa del Hikma
Par Benjamin Andria

Eurovision 2019 : le soutien affiché de l'Islande à la Palestine (vidéo)

L'édition 2019 de l'Eurovision en Israël a été émaillée par de nombreux appels au boycott lancés par les défenseurs des droits des Palestiniens. Aucun pays participant à l'Eurovision n'a boycotté le concours mais l'un d'eux s'est démarqué lors de la finale organisée samedi 18 mai à Tel Aviv : l'Islande, représenté cette année par le groupe de death metal Hatari. Avec sa chanson atypique « Hatrid mun sigra » (en français, La haine triomphera), le trio aux costumes type SM (sado-masochistes) a surpris en obtenant la 10e place quand Bilal Hassani, représentant de la France avec son titre « Roi », ne s'est classé qu'en 14e position. Son fait d'arme : avoir osé brandir, en plein direct, des écharpes aux couleurs du drapeau palestinien en signe de soutien à la cause palestinienne, au moment de l'énoncé du nombre de points que le public leur a attribué, provoquant des huées du public. Le moment a été bref mais suffisant pour marquer les esprits, d'autant que…

Par Benjamin Andria

Islamophobie : le gouvernement britannique refuse l'adoption d'une nouvelle définition

« L’islamophobie est enracinée dans le racisme et en constitue une forme qui cible les expressions de ce qui est musulman ou de ce qui est perçu comme étant musulman. » Cette définition de l'islamophobie proposée par un groupe parlementaire multipartite (APPG) en décembre 2018, avec le soutien du maire de Londres Sadiq Khan a été rejetée par le gouvernement britannique avant même d'attendre les conclusions du débat parlementaire organisé jeudi 17 mai sur la question. Selon un porte-parole du gouvernement, la définition « n’a pas été largement acceptée » en son sein et elle nécessite « un examen plus approfondi ». Martin Hewitt, président du Conseil de la police nationale britannique, figure parmi ceux qui se sont montrés sceptiques quant à l’adoption de cette définition. « Nous sommes préoccupés du fait que la définition telle quelle est trop large, peut provoquer des confusions chez les agents chargés de son application et pourrait être utilisée…

Par Lina Farelli

Alstom se retire du projet d’extension du tramway de Jérusalem

Le groupe français Alstom a fait savoir cette semaine qu’il ne répondrait pas à l’appel d’offre lancé par Israël pour le projet d’extension du tramway de Jérusalem. Pour expliquer cette décision, Alstom, qui a participé à la construction de la première ligne, aurait soulevé, rapporte RFI, l’impact de cette extension sur la préservation des droits des Palestiniens et aurait reconnu l’incompatibilité de cette construction avec le droit français. Depuis la création de la première ligne de tramway dans les années 2000, le projet est décrié, les défenseurs des droits humains y ayant vu une facilitation de « la politique d’annexion et de colonisation israélienne en territoire palestinien occupé », selon les mots de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH). Les organisations internationales de défense des droits de l’homme et les associations militant en faveur des Palestiniens mènent, depuis des années, des campagnes pour…

Par Lina Farelli

Autriche : le voile banni des écoles primaires, la kippa préservée

Le Parlement autrichien a adopté, mercredi 15 mai, une loi interdisant aux jeunes filles musulmanes de porter le foulard dans les écoles primaires. Avec cette nouvelle loi soutenue par le Parti populaire du centre (OVP) et le parti d’extrême droite (FPO), le gouvernement soutient qu’il s’agit d’un dispositif juridique interdisant « tout vêtement influencé par une idéologie ou une religion, et qui est associé à la couverture de la tête ». Pourtant, cette mesure ne concerne que les musulmans puisqu'elle épargne les autres couvre-chefs à caractère religieux. Pour se justifier, le gouvernement avance que la mesure ne touche pas le turban sikh et et la kippa juive, car ces derniers n’entrent pas dans la catégorie des accessoires qui « couvrent la totalité ou une grande partie des cheveux ». Pour le FPO, il s’agirait d’un moyen pour « libérer les filles de toute soumission », d’envoyer un message clair « contre l’islam politique » et de promouvoir…

Par Lina Farelli

Loi Blanquer : l’interdiction du voile lors de sorties scolaires adoptée par le Sénat

Le débat est à nouveau sur la table. Un amendement portant sur l’interdiction du port des signes religieux lors des sorties scolaires a été adopté, mercredi 15 mai, par le Sénat dans le cadre du projet de loi dite « pour une école de la confiance ». Pour ses défenseurs, cette interdiction « vise à combler un vide juridique concernant l’application du principe de laïcité lors des sorties scolaires » en assimilant les parents accompagnateurs à des « collaborateurs occasionnels du service public » au nom de la laïcité. Lire aussi : Mères voilées et sorties scolaires : mettons un terme à l'instrumentalisation de la laïcité L’amendement, voté par 186 voix contre 100 et 159 abstentions, a été initié par le groupe Les Républicains qui s’est félicité, dans un communiqué, du vote « qui interdit le port du voile » - le seul signe pointé - lors de sorties scolaires, estimant que « les personnes qui participent à des activités scolaires doivent faire…

Par Saphirnews

Un film sur les attentats de Christchurch annoncé et critiqué

Le producteur égyptien Moez Masoud, a annoncé, mercredi 15 mai, son projet cinématographique de réaliser un film autour des attentats de Christchurch au cours desquelles 51 fidèles musulmans ont perdu la vie. Le titre de ce film, Hello Brother, s’inspire des mots avec lesquels un vieil homme afghan a salué le tireur à l’entrée de la mosquée al-Noor avant que celui-ci ne l’abatte. Le film reviendra d'ailleurs sur l’histoire de sa famille, des réfugiés originaires d’Afghanistan installés en Nouvelle-Zélande. « L’histoire que racontera "Hello brother" n’est qu’une étape du processus de guérison, pour qu’un jour nous soyons tous en mesure de mieux nous comprendre les uns les autres et comprendre les causes profondes de la haine, du racisme, du suprématisme et du terrorisme », a expliqué Moez Masoud au magazine américain Variety. Pour l’authenticité de l’histoire, le producteur a expliqué que son équipe est actuellement en visite en…

Par Lina Farelli

« Salut les Blancs » : quand Fary raille avec humour le manque de diversité aux Molières (vidéo)

Fary a marqué à la cérémonie des Molières organisée lundi 13 mai. Invité sur scène pour remettre un prix, l’humoriste le manque de diversité dans le monde du théâtre. « Salut les blancs », a-t-il lancé à l’assistance, donnant le ton sur le message qu’il tenait à faire passer. Affirmant qu’il y a « trop de blancs » dans la sélection de 2019, il a proposé avec humour d’ajouter aux Molières une nouvelle catégorie appelée « urbain », qui regrouperait « les autres », plus précisément « les Noirs, les Arabes et les gentils » que sont « les Vietnamiens, les Indiens et les Antillais clairs de peau ». Mais, ajoute l’artiste, « je me suis dit que, même là, vous seriez capable de faire gagner Orelsan ».

Par Benjamin Andria

Malaisie : un sondage sur Instagram mène une adolescente à se suicider

En Malaisie, une adolescente s’est suicidée après avoir lancé, lundi 13 mai, un sondage sur Instagram, propriété de Facebook, aux résultats effarants. A la question de savoir si elle devait vivre ou mourir, une majorité des followers de la jeune fille ont voté pour qu’elle mette fin à ses jours. « Très important, aidez-moi à choisir entre D/L », entre « death » et « life », avait-elle écrit sur son compte. Selon la police, 69 % ont voté en faveur de la mort de l’adolescente, qui vivait à Kuching dans l'Etat de Sarawak. Son identité n'a pas été dévoilée. Cette affaire a suscité de nombreuses réactions dans le pays. « C'est un problème national qui doit être traité sérieusement », a déclaré le ministre de la Jeunesse et des Sports, Syed Saddiq, qui a déploré la mort de l'adolescente. Ching Yee Wong, la responsable de la communication d'Instagram pour l'Asie Pacifique, a transmis ses condoléances à la famille, reconnaissant que son réseau…

Par Lina Farelli

Le chef de l'ONU en visite dans les mosquées de Christchurch

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, s’est rendu, mardi 14 mai, dans les mosquées Al Noor et Linwood, à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, là où 51 musulmans ont perdu la vie sous les balles du suprématiste blanc Brenton Tarrant. En marge de cette visite, Antonio Guterres a appelé à une mobilisation d’efforts pour « éradiquer » les discours de haine qui se propagent comme un « feu de forêt » sur les réseaux sociaux. « Il n’y a pas de place pour les discours de haine – en ligne ou hors ligne », a souligné celui qui a appelé, en avril, lors de sa visite en Egypte, les citoyens du monde à « s'unir contre la haine antimusulmane et contre toutes les formes de bigoteries et de terreur ». Antonio Guterres, qui s’est entretenu avec les responsables des lieux de culte et des rescapés des attentats, a annoncé avoir constitué une équipe chargée d’étudier les diverses manières de lutter contre les discours de haine et d’élaborer…

Par Benjamin Andria

Ramadan 2019 : un deuxième iftar à la Maison Blanche avec Donald Trump

Donald Trump a renoué, depuis l’année dernière, avec la tradition présidentielle d’accueillir des musulmans pour un dîner de rupture du jeûne à la Maison Blanche. Un iftar a été organisé, lundi 13 mai, en présence de membres musulmans de son administration, d’ambassadeurs et de diplomates des pays à majorité musulmane. Pour l’occasion, Donald Trump a adopté un ton plus conciliant envers les musulmans, décrivant le mois du Ramadan comme « une période de charité, de générosité » et de prière pendant laquelle « les personnes unissent leurs forces dans la quête de l’espoir, de la tolérance et de la paix » et que « c’est dans cet esprit » que l’iftar à la Maison Blanche a été organisé. « Nous sommes déterminés à mettre fin aux maux du terrorisme et de la persécution religieuse pour que tout le monde puisse pratiquer leur culte sans peur, prier sans danger et livre selon la foi qui traverse leur cœur », a affirmé le président. « Ce…

Par Lina Farelli

États-Unis : une mosquée victime d’un incendie criminel dans le Connecticut

L'incendie qui a ravagé, dimanche 12 mai, en plein Ramadan, le rez-de-chaussée et le premier étage de la mosquée Diyanet de New Haven, dans le Connecticut, est d'origine criminelle. Le chef des pompiers, John Alston, a en effet déclaré au lendemain que les enquêteurs ont trouvé sur place des preuves indiquant qu’il s’agissait d’un incendie volontaire sans, pour l'heure, révéler la nature de ces preuves pour les besoins de l’enquête. Une enquête criminelle a été ouverte en collaboration avec des agents fédéraux et la police d’État. « Chaque fois qu’un tel feu se produit, cela affecte une communauté tout entière, pas seulement des familles, mais des gens de foi également », a-t-il constaté, assurant que cette affaire sera prise I[« très au sérieux »]i. Une prime de 2 500 dollars (2 200 euros) est d'ailleurs proposée à toute personne ayant des informations fiables sur cet incendie et une récompense de 10 000 dollars (8 900 euros) sera octroyée…

Par Saphirnews

Quand Maître Gims psalmodie le Coran pendant le mois du Ramadan (vidéo)

Maître Gims dévoile, auprès de ses followers sur Snapchat, son talent de récitateur du Coran, à l'occasion du mois du Ramadan. C'est de sa plus belle voix que le rappeur français, converti à l'islam en 2004, a psalmodié face caméra des versets des sourates Ya-Sin et Nour (La lumière). Des images que l'interprète de « J'me tire », « Bella » ou encore « Sapés comme jamais » a diffusées dimanche 12 mai sur le réseau social.

Par Benjamin Andria

Draguignan : une dizaine de tombes musulmanes profanées

Une dizaine de tombes musulmanes situées dans le cimetière Paysager de Draguignan ont été profanées dans la nuit de dimanche 12 au lundi 13 mai. Les plaques ornant les sépultures et les objets honorant la mémoire des défunts ont été dégradés, renversés et brisés. « Aucune inscription de quelque nature que ce soit n’a été retrouvée », a indiqué le procureur de la République Patrice Camberou, faisant savoir dans un communiqué que « le parquet a immédiatement ouvert une enquête confiée au commissariat de Draguignan qui a pu effectuer des relevés dans le but de mettre en évidence des traces d’ADN, des empreintes papillaires et tout élément permettant d’identifier les auteurs des faits ». Le procureur s’est rendu sur place pour constater les dégâts, en compagnie du sous-préfet de l'arrondissement de Draguignan, Eric De Wispelaere, et du maire de Draguignan Richard Strambio. Celui-ci a porté plainte contre X, rapporte Nice Matin. « Les familles…

Par Benjamin Andria

Sri Lanka : face aux violences contre les musulmans, le blocage des réseaux sociaux ordonné

Les autorités du Sri Lanka ont annoncé, lundi 13 mai, le blocage de plusieurs réseaux sociaux et applications de messagerie, dont Facebook, WhatsApp et Instagram, après une nouvelle flambée de violences contre des mosquées et des magasins appartenant à des musulmans à Chilaw, une ville à forte population chrétienne dans le nord-ouest du pays. Ces violences, commises en bandes par des dizaines de personnes, ont amené dans un premier temps les autorités à imposer un couvre-feu dans cette ville et ses alentours, avant qu'elles ne décident de le lever lundi. Les réseaux sociaux demeurent toutefois bloqués afin d’éviter la propagation de rumeurs à la source de violences islamophobes. Un premier blocage des réseaux sociaux avait été décidé par le gouvernement après les attentats de Pâques perpétrés contre des mosquées et des hôtels sri-lankais, endeuillant le pays. Trois semaines après les faits, l'Eglise catholique a autorisé la reprise, depuis dimanche 12…

Par Lina Farelli

Une centaine d'artistes français dénoncent la tenue de l’Eurovision en Israël

Une centaine d’artistes français ont dénoncé, dans une tribune parue vendredi 10 mai, l’organisation de l’Eurovision 2019 en Israël. Le concours européen de chant, qui sera retransmis sur France Télévisions, est organisé cette semaine du 14 au 18 mai. Le collectif d’artistes français, qui soutiennent le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) contre Israël, appelle dans le texte « France Télévisions et la délégation française à ne pas servir de caution au régime qui envoie ses snipers tirer tous les vendredis contre les enfants désarmés de la marche du retour à Gaza ».

Par Lina Farelli

Ramadan : une mosquée finlandaise cible d'une attaque en plein tarawih

Dans la nuit du vendredi 10 mai, les fidèles de la mosquée Al-Ikhlas d’Espoo, une ville à 15 km de la capitale finlandaise, Helsinki, étaient rassemblés pour les prières nocturnes du mois du Ramadan (tarawih) lorsque deux grenades assourdissantes ont explosé à l’extérieur du lieu de culte. « Une voiture s’est arrêtée devant la mosquée et une grenade assourdissante a été lancée. Nous avons vu un éclat et ensuite entendu le bruit d’une explosion à l’extérieur de la mosquée avant que le véhicule ne parte en trombe », a indiqué l’imam de la mosquée dans son témoignage, relayé par la presse marocaine. Le bruit de l’explosion a secoué les fidèles présents dans le lieu de culte mais les grenades assourdissantes n’ont causé aucun dégât matériel ni humain. « Nous n’avons aucune idée de l'identité de l'auteur ou des auteurs, et nous ne disposons pas de caméra de surveillance, car nous n’avons pas encore reçu une autorisation » d'en…

Par Benjamin Andria

L'Allemagne envisage d'instaurer un impôt pour le culte musulman

En Allemagne, les positions en faveur de « l’impôt mosquée » gagnent du terrain. Pour amoindrir les influences étrangères, notamment de celles de la Turquie, sur le culte musulman, Berlin envisage la création d’un impôt à prélever auprès des musulmans pour financer les mosquées, comme il existe déjà pour les catholiques et les protestants. Devant les parlementaires, le gouvernement d’Angela Merkel a estimé, selon le quotidien Bild, qu'il serait une « voie possible », de financement pour l'islam d'Allemagne. Toutefois, l’exécutif a estimé que ce sont les États régionaux qui sont plus à même de trancher sur la question. Dans l'Etat de Mecklembourg-Poméranie, à l’est de l’Allemagne, les autorités se disent « globalement ouverts concernant l’option de financer les mosquées sur le modèle de ce qui existe pour les églises ». Au sud-ouest, les dirigeants du Bade-Wurtemberg sont disposés, selon l'AFP, à « examiner précisément » cet impôt pour…

Par Benjamin Andria

Ramadan : un iftar interreligieux célébré dans la cathédrale Saint-Paul de Londres

Pour la première fois de son histoire, la cathédrale Saint-Paul de Londres a accueilli, mardi 7 mai, un iftar interconfessionnel, organisé chaque année par la fondation Naz Legacy pendant le mois du Ramadan. En présence de l’évêque de Londres Sarah Mullaly et le maire de Londres Sadiq Khan, plus de 100 jeunes londoniens de diverses confessions se sont réunis à la cathédrale pour célébrer un repas de rupture de jeûne, échanger sur leurs fois respectives et célébrer la différence. « En tant que ville, nous n’acceptons pas seulement la différence, mais nous la respectons, la célébrons et l’adoptons », a indiqué Sadiq Khan lors de l’évènement. « Nous croyons au pluralisme et nous croyons au fait que nous avons plus en commun que ce qui nous divise et nous sépare », a-t-il ajouté. Cet événement entend favoriser l’harmonie interconvictionnelle face à la montée des extrémismes. « Le message que Londres envoie, c’est que nous allons construire…

Par Benjamin Andria

Elections européennes : l’Union des démocrates musulmans français dans la course de justesse

Les électeurs français auront le choix avec non pas 33 mais 34 listes pour les européennes prévues le 26 mai. Une semaine après la fin des dépôts de candidature, le ministère de l’Intérieur a ajouté, vendredi 10 mai, une ligne en plus à l'arrêté fixant les listes candidates à l'élection des représentants au Parlement européen. Après l’aval du Conseil d’État, l'Union des démocrates musulmans français (UDMF) compte désormais parmi les formations politiques dans la course au scrutin, répondant sous le nom de liste « Une Europe au service des peuples ». Au total, 34 formations se soumettront au vote des citoyens le 26 mai, soit 14 listes de plus qu'aux dernières européennes. Un vaste choix s'offre aux électeurs comme La République en marche (LREM) avec Nathalie Loiseau, Les Républicains avec François-Xavier Bellamy ou encore l'Union des démocrates indépendants (UDI) avec Jean-Christophe Lagarde. La gauche est, quant à elle, éclatée,…

Par Benjamin Andria

Etats-Unis : l’auteur de l’attentat de la synagogue de Poway inculpé de 109 charges

Le tribunal supérieur du comté de San Diego, en Californie, a inculpé, jeudi 9 mai, l’auteur de l’attaque contre la synagogue Chabad de Poway de 109 crimes fédéraux parmi lesquels figure l’incendie volontaire de la mosquée d’Escondido, survenu en mars. « Nous ne tolèrerons pas que nos concitoyens soient pris pour cibles jusque dans leurs lieux de culte, où ils devraient se sentir libres et en sécurité d'exercer leur droit à pratiquer leur religion », a déclaré le procureur fédéral Robert Brewer. Le 27 avril dernier, John Earnest s’est introduit dans la synagogue Chabad et y a ouvert le feu, tuant une femme. Ce suprématiste blanc a revendiqué son acte en affirmant avoir été inspiré par l’auteur des attentats de Christchurch. Le tireur, qui a plaidé non coupable des chefs d'accusation de meurtre et de tentatives de meurtres mardi 1er mai, risque une peine à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle, voire même la peine capitale. Le…

Par Lina Farelli

Belgique : le fondateur du parti Islam condamné pour discrimination sexiste

Redouane Ahrouch, cofondateur du micro-parti appelé Islam, a été condamné à six mois de prison avec sursis pour discrimination à l’égard d'Emmanuelle Praet, chroniqueuse de RTL-TVI. a annoncé son avocat jeudi 9 mai. Les faits remontent au 22 avril 2018 lors d’un débat télévisé organisé dans le cadre de l’émission « C’est pas tous les jours dimanche ». Ce jour-là, Redouane Ahrouch avait d’abord refusé d’être maquillé par une femme. Il a ensuite défendu le fait de refuser de serrer la main à une femme en raison de convictions religieuses et a catégoriquement refusé de s’adresser à Emmanuelle Praet pendant le débat, sous prétexte qu’elle est une femme. La chroniqueuse, avec Unia, une instance publique de lutte contre les discriminations, ont saisi le tribunal correctionnel de Bruxelles pour dénoncer le comportement sexiste de celui qui est conseiller communal à Anderlecht. Ce dernier, condamné le 24 avril, doit payer 5 000 euros à Emmanuelle…