UneNewsSociétéPolitiqueReligionsEconomieMédiasLa Casa del Hikma
Par Benjamin Andria

La Chine accusée d'isoler les enfants des familles de Ouïghours

La Chine, accusée de détenir des centaines de milliers de Ouïghours dans des camps décrits par les autorités chinoises comme des « centres de formation professionnelle », est cette fois accusée d'extraire les enfants des familles issues de la minorité musulmane turcophone de leur environnement familiale et culturelle. Selon la BBC qui a recueilli des dizaines de témoignages en Turquie, des centaines d’enfants à travers la province du Xinjiang n’ont plus aucun contact avec leurs parents. « Je ne sais pas qui s’occupe d’eux », raconte une mère, en montrant une photo de ses trois filles avec qui elle n’« a pas de contact du tout ». Une autre mère, tout en ravalant ses larmes après avoir montré la photo de ses trois fils et de sa fille, déclare avoir entendu dire qu’ils avaient été « emmenés dans un orphelinat », sans plus de précisions. Un père de famille, quant à lui, pense que ses enfants « ont été emmenés dans des camps d’éducation…

Par Lina Farelli

Dans l'Etat de New York, le sauvetage inespéré d’un restaurant casher par un musulman

La communauté juive du quartier de Westhampton Beach, sur la côte sud-est de Long Island, dans l’Etat de New York, s’inquiétait pendant des mois de voir fermer les portes de l’unique restaurant casher du coin. Cette inquiétude s’est évaporée depuis avril, lorsque le nouveau propriétaire des lieux, Rashid Sulehri, a annoncé que le restaurant, qui fait aussi office de boulangerie, demeurera casher. « Les fils d’Abraham peuvent s’asseoir sous un même toit et avoir l’occasion de voir ce qu’ils ont en commun plutôt que de rester à l’écart les uns des autres et de se demander à quel point ils sont différents les uns des autres », a déclaré à Newsday le restaurateur musulman. Lire aussi : « Juifs et musulmans : une histoire de famille », le film dans son intégralité Le rabbin Marc Schneier, qui officie à la synagogue Hampton de Westhampton Beach, a salué cette décision du propriétaire musulman de maintenir le restaurant casher. Pour lui, il…

Par Lina Farelli

Turquie : une mosquée d’Istanbul offre refuge, nourriture et espoir aux sans-abris

La mosquée Selime Hatun dans un quartier populaire d’Istanbul incarne l’espoir pour des centaines de sans-abris de la ville. L’imam Osman Gökrem, en fonction depuis 17 ans dans le même lieu de culte, a mis sur pied depuis 2017 une importante initiative pour venir en aide aux nécessiteux. Douche, nourriture, vêtements, abri et même coupe de cheveux et rasage : cette mosquée du 17e siècle, bâti dans le quartier de Beyoglu, ne fait pas les choses à moitié. « C’est la seule mosquée du pays où au moins 50 personnes sans-abris peuvent prendre un bain gratuit quotidiennement », a indiqué l’imam, âgé de 52 ans, à Anadolu. Au départ, ils n’étaient à peine que « trois ou cinq personnes » à venir pour la douche mais le bouche à oreille a vite fait son effet. La grande empathie de l'imam, qui n'hésite pas à prendre le temps d'écouter les personnes et de les aider à résoudre leurs problèmes dans la mesure du possible, y a fortement contribué.

Par Lina Farelli

Hajj 2019 : les quotas de pèlerins pour l’Inde et le Pakistan passe à 200 000

L’Arabie Saoudite a augmenté de 30 000 le quota de pèlerins pour l’Inde pour la saison du hajj 2019. Dorénavant, l’Inde sera le second pays, ex-æquo avec le Pakistan, à envoyer le plus de pèlerins à La Mecque avec un quota de 200 000 personnes, après l’Indonésie qui maintient la première place. Cette augmentation de 15 % du nombre de pèlerins autorisés à accomplir le Hajj a été annoncée à l’issue d’une réunion bilatérale entre le Premier ministre indien Narendra Modi et le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane dans la ville japonaise d’Osaka, où s’est tenue le G20 les 28 et 29 juin. « Le prince héritier a promis au Premier ministre Modi que le quota sera augmenté. C’est important et cela a été fait », a déclaré le ministre indien des Affaires étrangères, Vijay Gokhale. De son côté, le ministre indien des Affaires des minorités, Mukhtar Abbas Naqvi considère que cette augmentation est le fruit de relations « cordiales et…

Par Lina Farelli

Plus de 580 000 euros réunis par les juifs de Pittsburgh pour les victimes de Christchurch

La communauté juive de la ville américaine de Pittsburgh, marquée par le soutien sans faille des musulmans après l'attaque dont la synagogue Tree of Life a été victime en octobre 2018, a collecté 660 000 dollars (plus de 580 000 euros) pour soutenir les victimes des attentats de Christchurch, survenus en mars. Jeff Finkelstein, chef de la Fédération juive du Grand Pittsburgh, a indiqué que l'initiative des responsables de la synagogue était une façon de « faire preuve d'amour » aux musulmans en retour de leur solidarité et de leur générosité à l'égard des juifs de Pittsburgh. Toutefois, Jeff Finkelstein ne s'attendait pas à collecter une telle somme, selon RNZ. Grâce à la couverture médiatique de l'initiative, la collecte de fonds a, en effet, pris une grande ampleur. Plus d'un demi-million d'euros ont été collectés auprès de 4 500 donateurs provenant des quatre coins des États-Unis mais également de « 10 pays à travers le monde ». Alors que la…

Par Saphirnews

Après l'attaque, l'imam de Brest Rachid Eljay adresse un message depuis son lit d'hôpital (vidéo)

Deux jours après l'attaque visant Rachid Eljay, l'imam de la mosquée Sunna de Brest,, ce dernier a décidé de rassurer ses fidèles en donnant des nouvelles dans une vidéo de trois minutes mise en ligne samedi 29 juin. Depuis son lit d’hôpital, l’imam, qui a été touché de trois balles, a déclaré vivre « cette épreuve de manière très apaisée et satisfait du destin de Dieu », en adressant ses pensées au fidèle, un membre de son équipe, qui a été blessé en voulant s'interposer entre Rachid Eljay et le tireur. L'imam de Brest a adressé un message de remerciements envers « les différents services de secours (…) pour leur intervention rapide et leur accompagnement » ainsi que les voisins dont le pharmacien local qui a prodigué les premiers soins. Il a également tenu à remercier « chaleureusement » l’ensemble des musulmans qui ont témoigné de leur solidarité à son égard. « Cet élan de soutien nous rappelle que, au fond de chacun d’entre nous,…

Par Lina Farelli

Un haut gradé de la DGSI des Ardennes mis en examen pour viol sur mineure

Un haut responsable de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) des Ardennes, en charge des affaires de radicalisation, a été mis en examen et placé en détention provisoire pour viol sur mineure et détention d’images pédopornographiques, a annoncé le procureur de la République de Reims mercredi 26 juin. L’affaire remonte au 5 avril 2019 lorsqu’une jeune femme de 20 ans a porté plainte à Reims pour viol et attouchements sexuels contre son agresseur, un responsable de l’antenne de la DGSI à Charleville-Mézières, dans les Ardennes. Les faits ont été commis en 2016 alors que la victime, qu’il a rencontrée fin 2015 pour des raisons « strictement professionnelles », n’était âgée que de 17 ans. Selon L’Ardennais, il s’agit d’une jeune femme de confession musulmane considérée « comme étant en voie de radicalisation à un stade avancé », surveillée par la DGSI du fait que l’homme qu’elle fréquentait à l’époque…

Par Lina Farelli

Inde : un musulman lynché à mort par des extrémistes hindous

En Inde, les violences religieuses envers l’importante minorité musulmane continuent de sévir au point d’en alerter le Département d’Etat américain, qui a épinglé le pays, dirigé par l’ultranationaliste hindou Narendra Modi, dans son rapport annuel publié vendredi 21 juin sur l’état des libertés religieuses dans le monde. Dernièrement, un jeune homme de confession musulmane a été victime d’un lynchage dans un village du district de Kharsawan, dans l’État de Jharkhand. Tabrez Ansari, tout juste âgé de 24 ans, a été battu le 18 juin dernier par des villageois pendant près de 12 heures. Une vidéo de 10 minutes montrant le supplice vécu par le jeune homme a circulé sur les réseaux sociaux. Attaché à un arbre, il a imploré ses assaillants d’arrêter et s’est plié aux volontés de ces derniers de crier des formules hindoues pour louer les divinités Ram et Hanuman. Après 12 heures de calvaire, la police a été dépêchée sur les lieux mais,…

Par Saphirnews

Espagne : une mosquée de Ceuta visée par des coups de feu

Plusieurs tirs ont visé une mosquée de Ceuta, enclave espagnole située dans le nord du Maroc, au petit matin du lundi 24 juin, sans faire de blessés. Selon des médias locaux, des fidèles il priait lorsque les coups de feu ont retenti. « Il y a eu trois impacts de balles contre une mosquée tôt ce matin », a déclaré à l'AFP un porte-parole de la préfecture de Ceuta. La police enquête sur « deux individus cagoulés qui ont fui sur une moto ». Les individus, non encore identifiés, sont activement recherchés par la police, qui a ouvert une enquête. La mosquée Muley el Mehdi est l'un des plus important lieu de culte musulman de l'enclave espagnole qui compte une importante communauté musulmane.

Par Lina Farelli

Nouvelle-Zélande : un suprématiste blanc condamné pour la diffusion d'images des attentats de Christchurch

Un suprématiste blanc, qui se trouve être un homme d’affaires de Christchurch, a été condamné, mardi 18 juin, à 21 mois de prison pour la diffusion, sur les réseaux sociaux, des images des massacres perpétrés dans les mosquées de Christchurch. L’homme avait plaidé coupable des faits qui lui sont reprochés en avril. Lors de l’audience, le juge Stephen O’Driscoll a condamné « un crime de haine contre la communauté musulmane » face à un Philip Neville Arps qui n’a montré ni remords ni empathie envers les familles des victimes de l’attentat. Auprès de la police, il a d’ailleurs qualifié le massacre comme un acte « génial » et s’est comparé à Rudolf Hess, un très proche d’Hitler qui a aidé à rédigé le Mein Kampf, rapporte la presse néo-zélandaise. Le suprématiste blanc était également en possession d’une vidéo du massacre modifiée afin d’y intégrer une ligne de mire et un décompte des morts, de sorte à ce que les scènes…

Par Saphirnews

Egypte : Mohamed Morsi est mort au tribunal

Mohamed Morsi est décédé à l’âge de 67 ans des suites d’un malaise lors d’une audience au tribunal, rapporte la télévision d’État lundi 17 juin. Il a été transporté à l'hôpital où il a été déclaré mort. L’ancien président égyptien Mohamed Morsi, issu des rangs des Frères musulmans, purgeait plusieurs peines de prison dont une de 20 ans pour des violences contre des manifestants. Mohamed Morsi, jugé pour plusieurs affaires, avait été élu en 2012, devenant ainsi le premier président démocratiquement choisi de l’histoire de l’Égypte après des décennies de règne de Hosni Moubarak. Il a, cependant, été renversé par un coup d’Etat de l’armée en juillet 2013. Depuis, Abdel Fattah al-Sissi est aux commandes du pays des Pharaons, faisant de l'éradication des Frères musulmans une de ses priorités. Mise à jour mercredi 19 juin : De la Turquie à la France, en passant par la Tunisie, sans oublier l'ONU et les ONG de défense des droits…

Par Lina Farelli

Niger : l’arrestation d’un imam conduit à l’incendie d’une église

Dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 juin, une église de Maradi, troisième ville du Niger, a été brûlée par des manifestants qui protestaient contre l’arrestation d’un influent imam local. Celui-ci officie dans la mosquée située dans le même quartier que le lieu de culte protestant incendié. La voiture du pasteur a également été brûlée. Le cheikh Rayadoune avait été arrêté samedi 15 juin après avoir qualifié d’« anti-islam » une proposition de loi du gouvernement portant sur une meilleure régulation des lieux de culte. Pendant sa garde à vue, l’imam a reconnu ses torts et a déclaré avoir été victime d’une mauvaise traduction, du français au haoussa, d’un document supposé officiel présentant le projet de loi et qui l’a induit en erreur. Avant sa remise en liberté après sa garde à vue, il a condamné les violences qui ont suivi son arrestation. « Mes partisans doivent arrêter de créer des désordres en ville. L’islam ne veut pas…

Par Hanan Ben Rhouma

Sorties scolaires : l’amendement sur l’interdiction du voile supprimé de la loi Blanquer

L’amendement adopté par le Sénat en mai et visant à interdire les signes religieux, le voile en particulier, lors de sorties scolaires avait de grandes chances d’être retoqué. C’est désormais le cas. Les députés et sénateurs réunis jeudi 13 juin en commission mixte paritaire relative au projet de loi pour une école de la confiance au Sénat ont enterré l’amendement, tout comme celui visant à suspendre les allocations familiales pour les parents d'élèves absentéistes. Le compromis trouvé entre députés et sénateurs a permis « de conserver les principaux apports du Sénat, en particulier la suppression de l’article 6 quater » créant des établissements publics des savoirs fondamentaux fusionnant écoles et collèges et « qui constituait une préoccupation forte des élus et des maires », a fait savoir Max Brisson, rapporteur du projet de loi pour le Sénat, cité dans un communiqué du Sénat qui ne fait pas état de la suppression de l’amendement…

Par Lina Farelli

États-Unis : la prison à perpétuité pour l'assassin de trois étudiants musulmans

Le tribunal de Durham, en Caroline du Nord, a condamné, mercredi 12 juin, l’homme qui avait abattu trois jeunes musulmans habitant le même immeuble que lui un soir de février 2015. Craig Hicks ayant plaidé coupable, il a écopé d'une peine de prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle, mettant un point final à une triste affaire quatre ans après la survenue des faits. « Pourquoi cela a-t-il pris si longtemps ? Je comprends le processus, mais c’était il y a plus de quatre ans », s’est étonné le meurtrier, qui s'était rendu de lui-même aux autorités après les meurtres. Celui-ci a demandé à être condamné rapidement à la peine capitale, une peine qui lui a été refusée par la justice qui lui a choisi la réclusion à perpétuité. Le procureur a dénoncé des meurtres de sang-froid commis sous le coup de la haine. Craig Hicks, aujourd'hui âgé de 50 ans, a d'ailleurs dit avoir expressément choisi une arme de sa collection pour…

Par Lina Farelli

Canada : un homme condamné pour avoir félicité l'auteur de l'attentat de la mosquée de Québec

La Cour du Québec a condamné, mardi 11 juin, à 30 jours de prison un internaute qui a soutenu publiquement Alexandre Bissonnette, l'auteur de l'attentat contre la mosquée de Québec, et qui avait appelé les Canadiens à « expulser les musulmans du pays ». un « condamné injuste » Deux ans jour pour jour après l'attentat, les 28 et 29 janvier dernier, Pierre Dion avait diffusé deux vidéos sur la Toile dans lesquels il adressait des discours de haine envers les musulmans qu’il a qualifiés de « race bâtard ». Louant les actions d’Alexandre Bissonnette, Pierre Dion a décrit les musulmans comme des « dérangés ». Arrêté deux jours après la diffusion de ces vidéos, il a comparu devant un juge qui tenait à défaire la conviction de l'auteur selon laquelle « la liberté d’expression était sans limites ». Pendant le tribunal d’attribution de peine, mardi 11 juin, le ministère public a recommandé des travaux d’intérêt général pour Pierre Dion,…

Par Lina Farelli

Paul Pogba se confie sur son rapport à l'islam depuis sa conversion

Paul Pogba s'est livré comme jamais sur son rapport à l'islam au média britannique The Times. Dans un podcast diffusé mardi 11 juin, il raconte combien l'islam l'a aidé à devenir « peut-être une meilleure personne ». « C’était un bon changement dans ma vie, car je ne suis pas né musulman, même si ma mère l’était », indique aujourd'hui le joueur de Manchester United, pour qui les interactions avec des amis musulmans lui ont permis de cheminer vers l'islam. « Je me posais beaucoup de questions, alors j’ai commencé à faire mes propres recherches. J’ai prié une fois avec mes amis et je sentais quelque chose de différent. Je me sentais vraiment bien alors j'ai continué », raconte-t-il. « Vous devez prier cinq fois par jour, c'est l'un des piliers de l'islam. Vous demandez pardon et êtes reconnaissant pour tout ce que vous avez, comme la santé. C'est une religion qui m'a ouvert l'esprit et qui fait de moi peut-être une meilleure personne. » Pour celui qui…

Par Lina Farelli

Inde : trois hommes condamnés à la perpétuité pour le viol et le meurtre d’une fillette musulmane

En Inde, trois hommes reconnus coupables de viol et de meurtre ont été condamnés, lundi 10 juin, à la perpétuité pour le viol et le meurtre d’une petite fille de 8 ans. Trois autres hommes, tous policiers, ont été condamnés dans cette affaire à cinq ans de prison pour destruction de preuves. La sordide affaire avait particulièrement secoué les habitants de l’État de Jammu-et-Cachemire en janvier 2018 : une fillette, membre d’une tribu musulmane nomade, avait été violée et assassinée. Les investigations ont démontré que la fillette avait été attirée dans un piège à l’instigation d’un prêtre hindou. Celui-ci voulait effrayer les musulmans migrant régulièrement avec leurs bêtes dans cette région à majorité hindoue du Cachemire et ainsi les pousser à s’en aller. A cette fin, il avait utilisé son neveu, mineur au moment des faits, pour attirer la fillette dans ses filets. C’est ce dernier qui a raconté l’histoire aux autorités, permettant…

Par Benjamin Andria

Un groupuscule d'ultra-droite qui projetait des attaques contre musulmans et juifs démantelé

Ils projetaient d’attaquer des musulmans et des juifs. Après plusieurs mois d’enquête, cinq personnes ont été interpellées entre septembre 2018 et la fin du mois de mai 2019, rapporte BFM TV mardi 11 juin. Un gendarme volontaire adjoint et un mineur de 15 ans figurent parmi les suspects, tous adhérents des thèses de l’ultra droite. Les contours de leur projet demeurent « imprécis », selon une source judiciaire mais les éléments réunis par les enquêteurs étaient suffisantes pour arrêter les membres du groupe qui se faisait appeler « L’oiseau noir » et « à l’idéologie proche de la mouvance néo-nazie ». Ils avait notamment dans leur viseur la convention annuelle du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF). Le gendarme volontaire habitant dans la région de Grenoble et dont le contrat arrivait à terme est le premier à avoir été arrêté. « A son domicile, les enquêteurs retrouvent des munitions de kalachnikov, des produits…

Par Benjamin Andria

Latifa Ibn Ziaten, cible de menaces de mort et de tags antisémites à son domicile

« Juif. Bientôt mort », « C’est bientôt à toi ! », « Vive Merah ». Ces menaces antisémites ont été découvertes dans la matinée du lundi 10 juin sur les murs de la maison de Latifa Ibn Ziaten, mère d’une des victimes de Mohamed Merah. « En me réveillant ce matin, c’est sous le choc que j’ai découvert ces tags sur les murs de ma maison. Une nouvelle fois, je suis prise pour cible. J’ai déposé plainte. J’espère que les coupables seront retrouvés et punis de leurs actes haineux », a-t-elle écrit sur Twitter. Latifa Ibn Ziaten porte plainte, selon son avocate, pour « apologie du terrorisme », «violation de domicile » et « menaces de mort ».

Par Lina Farelli

Les beaux cadeaux de Mesut Özil pour son mariage parrainé par Erdogan

C'est en grande pompe que le footballeur Mesut Özil s'est marié, vendredi 7 juin, à Istanbul, avec Recep Tayyip Erdogan pour témoin. Un choix signant ainsi, plus que jamais, une proximité entre le joueur et le président turc,.qui a été source de critiques en Allemagne en période de Coupe du monde en 2018. A l'occasion de ce grand événement personnel, l'ancien international allemand, qui a quitté la Mannshaft en mauvais terme a décidé avec sa femme, sacrée Miss Turquie en 2014 et aujourd'hui âgée de 23 ans, de financer des opérations chirurgicales de 1 000 enfants, victimes de brûlures, en particulier dans des pays défavorisés. Le joueur d'Arsenal, âgé de 30 ans, avait indiqué avant la cérémonie ne pas vouloir de cadeau de mariage et a invité ceux qui le souhaitaient à participer à une collecte de fonds pour BigShoe qu'il aide depuis 2014. Cette association allemande née en 2006 vient en aide aux enfants souffrant de maladies et de handicaps dans des pays…