Par Malika ZIRI

Avancer dans la vie grâce à la focalisation mentale

Le jour où j’ai appris le sens de la focalisation mentale lors de ma formation de coaching, cela a changé ma vie ! J’ai compris que l’on pouvait passer à côté de choses importantes et laisser le temps filer sans construire. Il est important de comprendre ce que cela implique d’avoir une bonne focalisation qui permet réellement d’avancer. La focalisation mentale est une faculté que nous possédons, mais que nous utilisons parfois à mauvais escient. Nous pouvons apprendre à l’utiliser à bon escient et cela s’apprend ! La focalisation est appelée en anglais « focus ». C’est la concentration vers un point. Je dirai plutôt : la focalisation, c’est notre attention qui est dirigée vers un point, un objectif, une action. Nous le faisons sans nous en rendre compte : lorsque nous apprenons, lorsque nous sommes en train de lire, lorsque nous écoutons quelqu’un, lorsque nous remplissons un document administratif, lorsque nous sommes au téléphone, lorsque…

Par Lalla Chams En Nour

Djamila : « Mon mari est infidèle. Est-ce normal de toujours pardonner ? »

Mariée depuis neuf ans, je suis musulmane ainsi que mon époux. Nous avons deux enfants de huit et de cinq ans. J’ai eu beaucoup de difficultés tout au long de mon mariage. Le principal problème est l’infidélité de mon époux. J’étais divorcée sans enfants et mon époux était divorcé avec des enfants d’un premier mariage et un autre enfant qu’il a reconnu bien après. On m’avait confié que c’était un séducteur, donc infidèle. Malgré cela, j’ai effectué un mariage halal et un mariage civil. Il est vrai que je n’ai pas de preuves de son infidélité mais son comportement ne trompe pas. Il est vrai que je pardonne, on en discute toujours après les disputes sans qu’il avoue. Je tourne la page et je continue. Est-ce un comportement normal de toujours pardonner ? Je pense à mon avenir ainsi qu’à mes enfants qui souffrent, bien sûr, de cette situation. Est-ce immoral d’avoir ce comportement ? Merci de votre réponse. Djamila

Par Malika ZIRI

La vie de couple : une construction à deux

Selon le dictionnaire Le Robert, le mot « couple » vient de copula, qui signifie en latin « chaine », « lien ». Vivre en couple, c’est en effet construire une relation fondée sur l’affection, l’amour, la tendresse, la bonté, la confiance, la fraternité, qui sont des valeurs essentielles pour consolider les liens et vivre en symbiose, en phase avec son (sa) conjoint(e). Dieu nous le rappelle : « Et parmi ses signes Il a créé de vous pour vous des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent » (s. 30, v. 21). On peut constater que la bonté, l’affection sont les ingrédients nécessaires pour vivre en tranquillité, en paix dans sa vie de couple, à la différence des brimades, de la dévalorisation, qui génèrent des grandes tensions, voire des conflits constants lorsque ces derniers perdurent dans le temps. Lorsque l’on ne sait…

Par Sabah Babelmin

Nousra : « J’ai rencontré mon mari sur un site de rencontres. Il continue à draguer sur Internet »

Je suis mariée depuis huit ans et j’ai trois filles. J’ai rencontré mon mari sur un site de rencontres pour musulmans. Mon idéal, c’était de me marier avec un Tunisien pratiquant qui parle l’arabe, qui aime son pays. Et j’ai trouvé en lui ce que je recherchais. Il venait du bled et il était sans papiers. Il paraissait gentil, attentionné. Je le sentais sincère. Il m’a beaucoup parlé de sa vie, de ses difficultés passées, il recherchait une femme, disait-il, comme soutien. Il voulait une relation fusionnelle. Il m’avait confié qu’il était colérique, mais qu’il faisait un travail sur lui-même. En retour, je lui ai dit : « OK, cela nous arrive d’être en colère mais je n’accepterai pas que tu dépasses les limites. » Et en huit ans, il n’a fait que ça : dépasser les limites. Insultes, grossièreté, violence physique. J’ai reçu ma première claque deux mois après notre mariage. Quatre mois après notre mariage, je découvre qu’il…

Par Sabah Babelmin

Chaïma : « Je ne me sens pas capable de gérer autant d’enfants »

Je suis divorcée, j’ai une petite fille de mon premier mariage, mon mari a deux enfants d’une première union. Nous nous sommes mariés il y a un an et demi et nous avons eu un enfant ensemble. Avant le mariage j’ai toujours dit à mon mari : « Les enfants, ce n’est pas trop mon domaine. Un enfant ensemble me suffit largement afin d’unir notre famille. » De plus, j’ai été très claire concernant la garde. Je n’accepterai jamais la garde alternée car je ne me sens pas capable de m’occuper de beaucoup d’enfants. J’ai accepté le droit de visite d’un weekend sur deux et la moitié des vacances et je lui ai dit qu’il doit s’occuper de ses enfants. Je ne l’empêcherai jamais de voir ses enfants. Cependant, depuis le début de notre mariage, c’est moi qui m’en occupe. Depuis peu, je commence à en avoir ras-le-bol. Je lui ai donc demandé de s’investir davantage pour ses enfants. Cela a provoqué des disputes et des engueulades. Entre-temps, je tombe…

Par Sabah Babelmin

Youcef : « Ma femme me maltraite et exige que j’assume toutes les dépenses »

Salam alaykum, Je suis marié avec ma femme maintenant depuis plus de six mois. Elle est médecin et je n’arrive vraiment plus à vivre avec elle car elle privilégie tout le temps sa famille et elle ne me donne pas d’attention. Elle ne s’occupe pas de moi, me parle très mal, me manque de respect et elle veut que je m’occupe d’elle tout le temps, que je la gâte, que je lui donne de l’argent. On vit actuellement chez mes parents mais elle ne prend pas soin du tout de mes parents, elle reste dans sa chambre et ne leur prépare rien à manger. Mes parents très vieux s'occupent d’eux-mêmes et ne lui demandent plus rien. Elle fait beaucoup de différence entre sa famille et la mienne. Elle prend ma carte bleue pour faire les courses pour ma famille et la sienne pour sa famille. J’ai arrêté de travailler depuis plusieurs mois car je suis épuisé moralement. Elle me dit toujours que j’ai le regard sur son argent, alors que je n'utilise jamais le sien. J'ai toujours…

Par Sabah Babelmin

Naziha : « Mon cœur est cassé en mille morceaux. Comment faire renaitre l’Amour ? »

Je me suis mariée à 25 ans avec un homme que j'ai connu sur un site de rencontres. Après un cours laps de temps, nous nous sommes mariés. J'ai emménagé avec lui à 200 km de chez mes parents. Mes parents nous ont aidés à meubler l’appartement que j’ai trouvé, car Monsieur ne travaillait pas encore. J'ai abandonné mon travail et mes collègues que j'aimais tant ainsi que mes amis. Pour accepter un CDI dans un endroit insalubre à 3 heures de transport par jour. Je rentrais à 21 heures, préparais le dîner et le déjeuner du lendemain. Monsieur rentrait à 23 h-23 h 30, l'heure où je m'endormais. Ses excuses : soit il était chez ses parents, soit il était chez sa tante. Je pleurais jour et nuit de ma solitude. Un mois et demi après notre mariage, je découvre que mon mari fréquente beaucoup de femmes, mange au resto avec elles. Il me promet d'abandonner tout ça. Il change de numéro de téléphone, trouve un travail. Au bout d'un an et demi, il signe un CDI. Plus…

Par Sabah Babelmin

Kahina : « J’ai eu un coup de foudre, j’ai exigé qu’on se marie. Depuis c’est l’enfer »

J’ai rencontré mon mari au lycée et c’était pour moi un coup de foudre. Nous nous sommes fréquentés très peu, mais lui a très vite mis de la distance. Deux ans après, à la faculté, il m’envoyait régulièrement des messages et, étant très amoureuse, je lui ai demandé de mettre les choses au clair. Nous nous sommes donc encore fréquentés et je lui ai dit que c’était pour le mariage ou rien. Il était assez spécial et distant avec moi... Distant, il revient plusieurs fois. Il est venu me demander en mariage. Et, à partir de là, il y a eu beaucoup de disputes. Nous n’avons jamais passé un temps de qualité ensemble. Pensant que c’était à cause du fait que nous n’avions pas d’endroit à nous et avons attendu le mariage pour profiter ensemble de sorties, j’avais vu que quelque chose ne tournait pas rond. Le mariage n’était que catastrophe et disputes. La vie intime inexistante. Le mariage est une union harmonieuse et non pas un combat, il y a…

Par Hanane Mansouri

Comment entretenir sa mémoire et sa vivacité d’esprit ?

Nous en sommes tous conscients, l’introduction des nouvelles technologies dans notre vie affecte notre mémoire et notre concentration. En effet, nous en devenons automatiquement dépendants, que ce soit pour retenir un rendez-vous, une date d’anniversaire ou autre chose. La mémoire est pourtant une faculté que le musulman sollicite régulièrement que ce soit pour retenir des sourates, des invocations ou même des hadiths pour les plus motivés. Mais comment prendre soin de cette fonction si précieuse alors que l’environnement dans lequel on vit tend à nous la faire perdre ?

Par Lalla Chams En Nour

Emma : « Notre couple va à la dérive complète »

Salam alaykoum. J’ai trouvé votre adresse mail sur internet car moi aussi je me pose énormément de questions sur mon couple. Cela fait 5 ans que je suis avec mon mari, nous avons des enfants. Cela fait 5 ans que notre couple va à la dérive complète. À chaque fois, on essaie de dépasser les disputes et ne pas laisser se glisser le chaytan entre nous. Mais cela fait trop longtemps que je me retiens. Au fond de mon cœur, je ne veux plus rester avec mon mari, je ne le supporte plus. Je pleure tous les weekends et toujours pour la même chose : il doit s’occuper de ses enfants et se trouver un travail. Je voudrais qu’il nous sorte la tête de l’eau. À force d’attendre et pour ne pas laisser les dettes s’amonceler sur nos têtes, j’ai pris les devants. Je suis allée trouver un travail qui me correspond. Monsieur ne trouve pas de travail, il passe ses journées à la mosquée et les enfants sont gardés chez ma mère. Mais ma mère est âgée et ne peut plus…

Par Lina Farelli

Qu’est-ce que la sclérose en plaques ?

Le 30 mai est la Journée internationale de la sclérose en plaques (SEP), une pathologie neuro-dégénérative qui touche aujourd’hui près de 100 000 individus en France, avec 5 000 nouveaux cas recensés chaque année, selon les données de la Fondation ARSEP pour l'aide à la recherche sur la sclérose en plaques. Zoom sur cette maladie et son traitement. La sclérose en plaques est une pathologie touchant le système nerveux central, lui-même constitué par l'encéphale (cerveau, cervelet, tronc cérébral) et la moelle épinière. La maladie s’attaque à la myéline, une gaine protectrice et nourricière des cellules nerveuses, et, par voie de conséquence, aux axones, les prolongements des neurones chargés de la transmission de l’influx nerveux. C'est une réaction inflammatoire qui va dégrader la gaine de myéline et occasionner des difficultés dans la transmission des informations entre le cerveau et le reste du corps. Ces dysfonctionnement sont à l’origine des…

Par Lalla Chams En Nour

Warda : « Mon mari me considère comme la femme de ménage de ses parents »

Je suis mariée depuis 4 ans avec mon mari et nous avons vécu 3 ans chez mes beaux-parents, faute d’appartement. Ma belle-mère est « malade », ce qui l’empêche de faire certaines tâches ménagères. Le problème, c’est qu’à mon arrivée elle ne faisait plus aucune tâche, hormis le diner. Le reste m’incombait : aspirateur, serpillère, vaisselle, salle de bains et WC, poussière... Bref, tout le reste sans exception. Al hamdoulillah cette époque est révolue depuis notre déménagement. Malheureusement, mon mari me demande toujours d’aller faire le ménage chez ses parents. Parfois j’accepte afin d’éviter une dispute mais je n’en ai jamais envie, je ne le fais que de force. Cette situation est pesante, j’en arrive même à refuser les invitations chez eux car je devrais débarrasser puis faire la vaisselle. Cela semble dérisoire, une simple vaisselle pour un repas ou un goûter mais le fait qu’on m’oblige à le faire me rend colérique. Au final, ce…

Par Sabah Babelmin

Loubna : « Même après un cancer, mon mari fume encore »

Je m’appelle Loubna, j’ai 23 ans et je suis convertie depuis trois ans et en couple avec mon mari depuis presque quatre ans. Nous nous aimons plus que tout et tout se passe très bien dans notre vie, Dieu merci. Seulement mon mari a un défaut qui est plus fort que lui : il fume. Quand je l’ai connu, il fumait des joints et la cigarette. Au début, comme je ne connaissais pas l’islam et que je n’étais pas croyante, je n’y prêtais pas plus attention que ça, puis quand je me suis convertie cela me gênait beaucoup et a été la cause de nombreuses disputes. J’allais le chercher à des heures tardives chez ses copains pour le sortir de là, etc. Je ne compte plus les fois où je l’ai sermonné à ne plus avoir la force de parler. Il s’est progressivement calmé et a arrêté de fumer du cannabis car je lui ai dit qu’il était hors de question que je fasse ma vie avec un homme qui fume ça. Il m’a dit avoir arrêté la cigarette. Puis quelques mois après je…

Par Sabah Babelmin

Rosa : « Mon mari n’éjacule jamais »

Salam, Je me suis mariée très tard, à plus de 30 ans, et sans trop connaitre mon mari. On s'entendait bien et l'âge avançant j'ai pris peur et j'ai accepté le mariage. Il a eu des enfants d'une précédente union et sait que je rêve également d'en avoir. Nous en avions parlé avant le mariage. Nous sommes mariés depuis un an maintenant. J'ai découvert que mon mari n'éjacule jamais : ça a dû arriver trois fois en un an. Les rapports sont fastidieux et je désespère de tomber enceinte. J'ai tenté d'échanger avec lui pour comprendre et j'ai appris que le problème existait déjà avec son ex-femme et qu'ils ont dû voir un spécialiste. Jamais je n'aurais imaginé cela avant notre mariage puisqu'il a des enfants, il m'accuse de ne pas savoir m'y prendre, me fait croire qu'on ira chez le spécialiste mais trouve toujours une excuse. Le stress a tellement augmenté qu'à présent je n'ai même plus mes règles. Le médecin, après les examens, me dit de me mettre en…

Par Lalla Chams En Nour

Hella : « Pour lui, c’est moi qui l’ai trahi »

Mariés depuis bientôt 4 ans religieusement, mon mari et moi ne vivons pas ensemble. Lui vit en Belgique : il est chômeur, il ne peut pas perdre ses droits, donc il lui est difficile de s'installer ailleurs. Il est divorcé et a trois enfants. Moi, maman de quatre enfants, veuve, vivant en France. Il me reste deux enfants à charge qui sont encore lycéens, bien qu'ils soient tous les deux majeurs depuis peu. Depuis le début, mon mari a toujours gardé des relations très intimes avec son ex-femme. J'en ai déduit qu'il sont divorcés civilement mais pas religieusement. Au début de notre relation, il ne trouvait pas le besoin de m'avoir à ses côtés H24. L'année dernière, nous avons trouvé un appartement en Belgique et nous avions prévu de nous y installer tout tranquillement. Mes enfants étaient tous les deux internes et nous avions déjà pensé aux weekends ensemble. Les transports, les vacances... bref, tout allait relativement bien. À cette époque, mon mari avait…

Par Lalla Chams En Nour

François : « Comment concilier homosexualité et islam ? »

Je souhaite partager avec vous mon désarroi. Je suis musulman depuis plusieurs années. Avant de devenir musulman, j’étais athée. Je faisais beaucoup la fête (alcool, drogue...) et avais des relations homosexuelles. À un moment, j’ai remis ma vie en question, un sentiment de malaise s’est emparé de moi et, en même temps, l’émergence d’aspirations spirituelles au plus profond de mon être. J’ai fini par me dire que Dieu existe ! Et après la lecture de textes bibliques, je me suis penché sur le Coran. Pour moi, ce fut une formidable découverte et expérience spirituelle. J’ai décidé alors de devenir musulman. J’ai tout naturellement laissé de côté ma vie d’avant. J’ai par la suite rencontré des musulmans qui sont devenus des amis et j'ai poursuivi ma route. J’ai alors essayé de trouver l’âme sœur pour me marier et fonder une famille. Mais j’ai, hélas, échoué jusqu’à aujourd’hui ! Honnêtement, j’ai beaucoup de mal à être…

Par Sabah Babelmin

Raya : « Ma grande sœur est pratiquante, mais son mari ne l’est pas »

Ma grande sœur est avec quelqu’un depuis huit ans mais ça fait un an qu’elle est rentrée dans la religion et lui ne veut pas en entendre parler. Ils ont eu plusieurs enfants avant la conversion de ma sœur et à chaque fois que ma sœur essaie d’éduquer ses enfants dans la religion, son mari se moque d’elle. Sur chaque aspect de la religion, il se moque d’elle. Elle ne sait plus quoi faire car cela engendre des disputes. Elle veut porter le jilbeb (jusqu’à présent, il a accepté à contre-cœur le hijab) mais elle appréhende, cependant elle est déterminée à le porter. Personnellement, je suis rentrée dans la religion, al hamdoulillah, il y a longtemps. Jusqu’à présent, je lui dis de patienter et de faire des douas (invocations à Dieu) mais elle commence à fatiguer du comportement de son mari. Que pourrais-je lui conseiller ?

Par Lalla Chams En Nour

Maïssa : « Mon mari me manipule et me rend la vie impossible »

J’en suis arrivée à un point où tout est devenu confus et j’ai mal. Je suis l’aînée d’une fratrie de quatre. Pour ma mère, je devais être un exemple pour mes frères et ma sœur. Au final, la fautive, c’était toujours moi. Les années passèrent, rien n’était bien pour ma mère, même si j’étais une bonne élève. À mon entrée en seconde, ce fut la descente aux enfers. Ma mère n’avait plus confiance en moi. À la moindre dispute, elle me traitait de pute, de tous les noms, car une fois j’avais mis du mascara. Les conflits continuèrent et elle allait jusqu’à jurer devant Dieu que si elle ne l’avait pas voulu je n’aurais eu ni mon baccalauréat ni mon permis de conduire. J’avais vraiment perdu confiance en moi. J’aurais voulu mourir de ses propos qui me transperçaient le cœur. Il faut savoir que, malgré tout cela, ma mère était primordiale dans ma vie, je l’emmenais partout où elle souhaitait, je n’étais pas le genre de fille à…

Par Sabah Babelmin

Karima : « Je ne suis pas satisfaite sexuellement avec mon mari »

Je me suis mariée il y a maintenant six ans. Physiquement, mon mari me plait. Mais je ne le supporte plus depuis un moment. Il est gentil et a un bon fond, il est musulman pratiquant. Mais sexuellement il n’y a pas de magie entre nous. Au début, je pouvais avoir une sexualité épanouissante avec lui, à force de concentration et de volonté, mais maintenant je me sens tellement frustrée ; j’ai pris du poids suite à mes deux grossesses et je ne prends plus soin de moi, j’ai des accès boulimiques pour m’apaiser et consomme beaucoup de sucre. Cela fait plus d’un an que je n’ai pas eu d’orgasme avec mon mari, je pratique la masturbation et un sex toy pour assouvir mes besoins naturels sexuels. J’ai eu des relations avec d’autres hommes mais c’est mon mari qui m’a fait découvrir la sexualité et qui m’a donné mon premier orgasme. Aujourd’hui, je ne le supporte plus, il a le droit de disposer de mon corps une fois par semaine mais, à chaque fois, il…

Par Sabah Babelmin

Zakia : « Je suis à bout : je me suis occupée de ma mère pendant 20 ans, elle va être mise sous tutelle »

Nous sommes une famille de quatre enfants ayant une mère âgée de 65 ans qui n’a plus ses capacités mentales. Elle a une agitation continuelle et une arythmie cardiaque. Son état s’est dégradé à la suite d’un (accident circulaire cérébral) AVC. Aujourd’hui, elle est hospitalisée dans un hôpital psychiatrique, le médecin a fait une demande de tutelle au juge. Un mandataire judiciaire gère en attendant la décision du juge des tutelles qui va sûrement désigner un tuteur hors famille, vu que les enfants sont en conflit permanent. J’ai plusieurs enfants, dont un qui est trisomique. Il a eu plusieurs opérations du cœur et est lui aussi très agité. Je me suis occupée de ma mère pendant 20 ans, elle a des troubles psychiatriques, ce qui était très dur pour nous. Aujourd’hui, je suis en dépression, cela me fait trop mal au cœur de la voir dans cet état. Le mandataire nous a écrit pour nous dire que ma mère n’est plus en capacité de rentrer à…

Par Mylène Berteaux

Comment et où apprendre à coder gratuitement ?

Devenir le prochain Steve Jobs, le rêve… Oui, mais comment ? Difficile de se projeter quand on n’a pas un sou en poche. Pas de panique, il existe de multiples solutions on et off line pour devenir un-e pro de la programmation pour zéro euro. Steve Jobs, le fondateur d’Apple, l’assurait déjà dans les années 1990 : « Chacun devrait savoir programmer un ordinateur, car cela apprend à réfléchir. » Créer son site, acquérir de nouvelles compétences pour trouver un travail ou devenir son propre patron, les opportunités qu’offre le Web sont phénoménales. La Commission européenne estime à 50 000 le nombre de postes disponibles chaque année dans ce secteur, en Europe. Mais, pour en profiter, il faut souvent passer par la case « apprendre à coder ». Oui, mais comment ?

Par Jeannie Samnick

Devenir un as de la couture avec un petit budget, c’est possible !

Confectionner ses propres tenues, lancer sa marque de vêtements, se faire un nom dans le milieu de la mode… Un rêve pour de nombreux-ses passionné-e-s mais le rêve a un coût et pas des moindres puisqu’il faut débourser entre 6 000 et 12 000 € par an pour intégrer une école de mode parisienne. Comment apprendre les bases de la couture et espérer vivre de sa passion quand on a un petit budget ? La bonne idée au bon moment. Voilà comment est née MboaWax, la marque de vêtements lancée par Alexandra Nack, il y a trois ans. « Je rentrais de mes vacances au Cameroun avec des vêtements en wax que j’avais fait faire pour moi-même. Une amie m’a dit qu’elle adorait ce type de pièces mais que c’était généralement hors de prix », explique l’étudiante en master en management commercial.

Par Mohamed Oudihat

Les six fausses bonnes raisons qui expliquent l'augmentation des divorces

Lorsqu’on veut comprendre ce qui rend l’amour solide et durable, on a besoin de comprendre à l’inverse, ce qui le menace et le détruit. Aujourd’hui, beaucoup plus que par le passé, l’amour produit des ruptures et des divorces en série. Pourquoi ? Voici six raisons avancées qui expliqueraient l’augmentation des divorces aujourd’hui dans nos sociétés contemporaines.