Par Lalla Chams En Nour

Rola : « Est-ce qu’Allah va m’en vouloir ? »

Je vous écris car je ne sais pas quoi penser. Je suis musulmane de naissance, et pratiquante. Je me suis mariée en 2020 avec une personne que je fréquentais depuis six ans. Pendant six ans, je lui ai parlé de l’islam, j’avais l’espoir et la patience d’attendre sa conversion pour pouvoir me marier et m’installer avec lui. Ça a été dur car c’est quelqu’un qui s’arrête sur tous les détails. Il a dans un premier temps cherché à trouver la « faille » de la religion sauf qu’avec le temps, il s’est rendu compte de la grandeur et de la puissance d’Allah. Il s’est donc converti début 2020, on s’est mariés puis installés quelques mois après. Depuis il ne pratique pas du tout la religion, il ne s’y intéresse pas, il dit ne pas avoir le temps pour le moment car il a beaucoup de travail. Quand je lui fais des rappels, il me dit que j’ai raison et qu’il devrait s’y mettre mais ne fait absolument aucun effort... Parfois, il peut mal réagir et…

Par Lalla Chams En Nour

Bacary : « Amateur de films pornos, je veux vraiment changer »

Ma femme m’a surpris en train de regarder des films pornos plusieurs fois. N'ayant pas vu les conséquences de mes actes, je continuais et je n'écoutais rien de ce qu'elle me disait, que ce soit sur la religion ou sur mon poids car j'ai beaucoup grossi, entre autres choses. Du coup, à cause de tout ça, j'ai cassé notre couple. Je lui ai dit que ce n'était pas vrai, mais elle m’a montré les preuves et je lui ai demandé pardon sachant que c'est déjà arrivé. Mais là, j'ai vu que c'était vraiment parti trop loin et je ne voyais pas comment je la faisais souffrir, elle et mes deux filles. Maintenant, je veux vraiment changer et être le meilleur mari qui soit mais elle ne veut pas pour l'instant. Je lui ai dit qu'il n'y a que les actes qui vont peut-être la faire changer d'avis et que je vais arriver à changer. Du coup, je voulais savoir si je dois patienter car j'ai peur qu'elle ne change d’avis.

Par Lalla Chams En Nour

Bacar : « Ma femme ne veut pas être heureuse avec moi à cause des problèmes de sa fratrie »

Je vous envoie ce mail car ma femme et moi vivons une situation assez compliquée. Malgré mes efforts, j'essaie constamment d'être gentil, doux et de m'adapter à ma femme, mais nous n'arrivons pas à nous épanouir sexuellement. Cela me fait énormément de mal, car la raison qu'elle indique n'est pas liée à un problème physique, elle m'a elle-même dit qu'elle se sentait bien. Il peut arriver que parfois elle ne se sente pas bien mais c'est très rare comme tout le monde. La raison est que sa famille, notamment ses frères et sœurs, ont traversé de nombreux problèmes liés à l'alcoolisme, la drogue ou encore l'adultère et ils peinent encore aujourd'hui à se sortir de ces problèmes. Ma femme me dit qu'elle se sent en mission constante de les remettre sur le droit chemin et qu'elle ne peut apprécier ou jouir de notre couple (que ce soit dans la vie courante ou de façon intime) tant que les problèmes de ses frères et sœur la tourmentent. Cela m'exaspère et je me sens…

Par Lalla Chams En Nour

Dounia : « Mariée à un joueur de PMU, je n’en peux plus, je suis perdue »

Voilà, je viens à vous car je suis perdue. Je ne sais plus quoi faire. Je suis mariée à un joueur de PMU qui dépense tout son argent dans le jeu. Cela fait huit ans que j’endure cela. Nous avons deux beaux enfants machaAllah, mais rien n’a changé. Dès la naissance du premier enfant, j’ai dû aller chez ma grande sœur car je n’en pouvais plus. Je suis revenue en pensant qu’il allait changer mais rien n’a changé. J’ai eu un deuxième enfant maintenant et ce fut la même chose. Nous ne nous sommes pas adressé la parole pendant toute ma grossesse. J’ai aidé mon mari financièrement, moralement… Nous sommes allés voir un conseiller, j’ai pris un crédit, lui est acheté une voiture… Mais rien n’y fait. Dernièrement, il a perdu son père et avait juré d’arrêter. Même si je n’ai plus confiance en lui, je lui ai pardonné, encore une fois, jusqu’à ce que je le retrouve au café en train de jouer. Mais est-ce que je dois accepter cela ? Il me jure…

Par Lalla Chams En Nour

Smina : « Si tu as des enfants, tu dois rester et subir. Dois-je vraiment subir ? »

Je viens vers vous car j'ai besoin d'un avis autre que celui de la famille qui consiste à dire « Tu as des enfants, alors tu dois rester et subir ». Voilà ma situation. Je suis mariée depuis 12 ans. Le mari, choisi par moi-même mais pas sur un coup de foudre, remplissait toutes les cases pour ma famille. Lui aussi par ailleurs, proche de la quarantaine, avait la pression. On s’est rencontrés et nous nous sommes mariés dans l’année, sans avoir le temps et surtout la possibilité de faire connaissance. Le début n’était pas très épanouissant et, à vrai dire, c’était très ennuyeux. Nous ne faisions rien ensemble, on ne sortait que très rarement ensemble, puis plus rien. Lorsque le week-end arrive, chacun s’occupe ou s’ennuie de son côté. Lorsqu’il sort, il ne me propose jamais de l’accompagner et ne me dit jamais où il va. Les cadeaux en 12 ans de mariage se comptent sur les doigts d’une seule main. J’offrais et pensais à lui à chaque fois alors…

Par Lalla Chams En Nour

Latifah : « Par frustration sexuelle, j’ai noué une relation secrète avec un homme »

Je suis perdue. Je suis mariée depuis 20 ans et mon mari n’a plus envie de faire l’amour. Maintenant, il a des problèmes d’impuissance. Cela fait plusieurs années que je vis cette situation. Il est très gentil mais pas impliqué dans la vie de famille. Il subvient financièrement à nos besoins, on ne manque de rien, al-hamdoulillah, sauf quand je m’énerve et là, ça ne dure que quelques semaines. J’ai vécu des périodes difficiles, notamment au décès de mes proches, et il ne m’a pas soutenue car nous étions en froid. C’est toujours moi qui vais vers la réconciliation. Je pardonne mais je n’oublie pas. Mais bon. Je ne veux pas divorcer car, autour de moi, tout le monde l’apprécie et les personnes à qui j’en parle me disent que ce sont des caprices et que je suis folle. Je ne travaille pas car je me suis consacrée à l’éducation de mes enfants et parce que mon mari est « marié » avec son travail. J’ai tout essayé : week-ends, tenues sexy,…

Par Lalla Chams En Nour

Samira : « Je veux partir loin et ne plus jamais revenir »

Je suis mariée depuis 12 ans, j’ai deux enfants et je vis depuis mon mariage chez ma belle-mère. Le temporaire est devenu permanent… Suite à une promesse faite à belle-mère il y a quelques années quand elle était au plus mal psychologiquement, j’ai promis de ne jamais la laisser et de m’occuper d’elle et son mari jusqu’à la fin. Je m’entends bien avec mes beaux-parents même s’il peut arriver qu’il y ait des malentendus comme partout. Mais je ressens de plus en plus le besoin de partir loin et de ne plus jamais revenir. Le quotidien me tue. Moi qui rêve de partir vivre à la campagne et quitter le monde urbain et sa folie, je suis coincée. Car ma belle-mère refuse de quitter sa maison, ses enfants, ses amies. Tous mes choix sont bridés, toutes mes envies également. Je m’occupe du ménage de la maison le week-end puisque je travaille toute la semaine. Je ne fais pas de sorties et je ne peux inviter aucune amie ou faire une invitation avec des couples que…

Par Sabah Babelmin

Majid : « Ma femme ne veut plus faire l’amour depuis des années »

J’ai 38 ans et ma femme, qui est Française, en a 39. Nous avons eu trois enfants en bonne santé. Ils sont âgés de 6, 7 et 8 ans. Ça va faire plusieurs années que ma femme ne veut plus faire l’amour. Nous avons un rapport sexuel tous les deux à quatre mois. Nous vivons comme des inconnus ou des colocataires. Plus de bisous, plus de câlins, plus de rigolades ensemble. J’ai patienté pendant trois ans en attendant que les enfants fassent leur entrée à l’école et que ma femme puisse se reposer pour ne plus être fatiguée. Même après ça, toujours rien. En lui parlant, elle m’a dit qu’elle n’a plus envie de faire l’amour, qu’elle ne ressent plus rien… Qu’elle n’a plus envie tout simplement. Que faire ?

Par Sabah Babelmin

Najwa : « Je suis mariée à un homme qui me rabaisse devant mes enfants, j'en ai honte »

La situation, à chaque fois, est pire que la fois d'avant. Mon mari m'insulte et surtout, il casse les choses. Télé, table... Depuis 17 ans, il se calme et reconnaît ses torts ou dit que je le provoque, d’où sa réaction (violente). Là, depuis deux ans, nous avons un fils de 16 ans à qui il ne se gêne pas de lui dire, excusez-moi des termes, « Je vais te n*quer ta mère », « Ta mère la p*te, je vais te la… »... Tout ça en arabe, pour le punir ou quand il est énervé contre lui. Dernièrement, nous étions en voiture et il me rappelle car un des petits s’est fait mal à la maison pendant sa présence Je décroche sinon c’est une crise de nerf assuré, même en voiture. Je mets le haut-parleur, je suis accompagnée de mes grands de 16 ans et de 14 ans. Il me dit : « Sale p*te ! Oui sale p*te, c'est a toi que je parle… Dis à ton fils que je vais lui n*quer sa mère. » Excusez-moi mais c’est ce que j'entends. Il est très colérique. Je ne sors nulle part, je…

Par Sabah Babelmin

Layla : « Mon mari me trahit avec d’autres femmes en ligne »

Je suis mariée, j’ai trois enfants, et j'accepte beaucoup de choses de mon mari. Il a des sauts d'humeur, il m’insulte et me rabaisse souvent. Je ne me laisse pas faire mais j’encaisse quand même. Sauf que j'ai découvert qu'il avait des relations avec d'autres femmes, qu’il passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux pour leur parler. Ça, par contre, me blesse plus que le reste. Je me sens trahie, d'autant plus qu'il refuse de me donner des explications ou de se justifier. Que faire de mieux pour Allah d'après vous ?

Par Sabah Babelmin

Rachid : « Ma femme me néglige, elle me vante les maris de voisines non pratiquantes »

Je vais essayer d’être le plus clair possible, même si dans ma tête tout est brouillon. Je n’ai plus aucun rapport intime avec ma femme depuis cinq ans. D’abord, elle a commencé par faire dormir ma fille entre nous deux. Puis, tout doucement, et sans que je ne me rende compte de rien (car cela a été fait en douceur), je me suis retrouvé à dormir sur le canapé. Depuis, plus de rapports intimes, sans qu'elle me donne aucune explication. Peut-être son mal-être, le manque de sentiment à mon égard, (une difficulté à) m’expliquer ce qui la gêne dans mon comportement. Elle me désobéit devant les enfants et qualifie le père du copain de mon fils de « beau gosse ». Je n’ai pas de chambre, je fais ma lessive, mes repas, les courses, sort les enfants le weekend. Elle a d’abord retiré le jilbab, après la robe longue, le pantalon, et maintenant, elle met juste un foulard entouré sur sa tête à l’africaine. Elle me reproche d’être radin, pingre, alors que…

Par Sabah Babelmin

Myriam : « Mon mari ne me touche plus. Je ne veux plus me sentir boniche »

J'ai 39 ans, mon mari aussi. Je suis mariée depuis plus de trois ans. Mais actuellement cela devient compliqué avec mon mari. Je suis tombée enceinte en 2018 de mon mari. On avait encore des rapports sexuels et c'était assez fréquent. Depuis janvier 2019, mon mari ne me touche plus. Je suis malheureuse et j'en souffre. Je ne me sens pas désirée et j'ai l'impression d'être là juste pour le ménage, les repas et les papiers. J'ai essayé d’en parler avec lui et il prend cela à la rigolade. Je lui pose des questions mais il les évite. Je lui ai expliqué que j'en avais besoin. Mais aucune réaction de sa part. Je vous avoue que nos rapports intimes n'étaient pas au top mais on en avait. Et je m'en contentais. Aujourd'hui, après presque deux ans sans rapport, ça devient dur pour moi. J'ai du mal à le supporter et, pour lui, je pense que c'est pareil. Il ne fait rien avec moi. Ni sorties, ni repas, ni cadeaux. RIEN. Ni amour, ni tendresse, juste des paroles pour me faire…

Par Sabah Babelmin

Souad : « Même s'il boit, je pense que je l’aime, mais je ne sais pas si c’est de l’amour »

Je suis une jeune fille voilée de 21 ans, sérieuse, j’ai grandi dans une famille pieuse. A mes 19 ans, j’ai enfin rencontré un jeune homme. C’était la première fois que je parlais à un homme et, autour de moi, je n’avais pas d’exemple de relations. Mes parents avaient divorcé quand j’étais encore toute petite, ma tante dont je suis très proche est également en instance de divorce, et ma mère, qui s’était remariée, venait de demander le divorce. A ce moment-là, j’étais terrifiée et très pessimiste. On a fait connaissance et sa sincérité m’a plu. Il a été trop honnête et m’a directement dit les choses sur son passé, le fait qu’il avait fait de la prison. Il m’a tout de suite parlé de mariage, il disait qu’il voulait se poser. En aucun cas, je pensais un jour me mettre avec un homme comme ça, mais son approche m’a plu, le fait qu’il soit transparent avec moi, qu’il ne cherchait pas à me plaire. Je me suis donc lancée dans cette…

Par Sabah Babelmin

Mounia : « J’ai peur de la pénétration, je ne m'autorise pas à prendre du plaisir »

Je vous écris car j'ai un souci depuis quelques temps. Mon mari est venu d'Algérie voici peu, et nous avons eu notre première relation conjugale à sa venue. Malheureusement, ça ne s'est pas passé comme je le pensais. Lors des préliminaires, je tremblais et j'étais en hyperventilation, j'ai ressenti comme un stress bizarre, comme si je ne supportais pas la sensation qui était intense. Je ne m'autorisais pas à prendre du plaisir... Et lors de la pénétration, j'étais crispée et lorsqu'il essayait de le faire j'ai ressenti une douleur tellement immense que je l'ai supplié d'arrêter. Depuis ce jour, nous n'arrivons plus à aller plus loin. Je suis sans cesse crispée et j'ai toujours cette forte douleur lorsqu'on réessaie. Il a même tenté de mettre son doigt et ça m'a fait très mal. Je tiens à porter à votre connaissance que j'ai toujours été très pudique, je n'ai jamais parlé de relations conjugales avec ma mère ou mes sœurs. C'est un sujet tabou pour moi, j'ai…

Par Lalla Chams En Nour

Samia : « A force de jouer le rôle de gendarme, je commets moi-même des péchés »

Je voudrais savoir comment gérer au mieux les choses avec mon mari. Je suis mariée depuis trois ans avec lui, il est très attentionné avec moi. J’ai eu beaucoup de problèmes de santé et il est toujours resté pour m’aider à surmonter les choses. Mais voilà, je ne le supporte plus. Je rêve d'un homme qui m'élève dans mon dine (ma religion) et mon mari ne remplit pas ses devoirs. Il ment énormément, joue quotidiennement à des jeux de hasard, fume cigarettes et cannabis et le tout avec des mauvaises fréquentations. Il se masturbe devant des films pornographiques, il est agressif, casse tout à la maison, m'insulte et, de temps en temps, fait des douas (invocations) contre moi pour me souhaiter la mort. J’ai essayé d’en parler avec sa mère pour qu'elle m’aide mais elle m’a dit : « C’est de ta faute, tu ne sbar (patientes) pas assez. Moi, je vis pire que toi. » Pour ses fréquentations, elle me dit : « Non c’est rien, c'est des membres de la famille, il…

Par Lalla Chams En Nour

Othman : « Ma femme est dégoûtée par les relations sexuelles et je ne veux pas tomber dans l’illicite »

Je me suis marié récemment. Un mariage arrangé pour faire plaisir à la famille. Mais on ne se connaissait pas auparavant. Cela fait quelques mois que je suis marié. La fille est dégoûtée par les relations sexuelles si bien qu’on n’a aucun rapport et me dit qu’elle peut très bien vivre comme cela. Moi, cela me dérange car je ressens du désir pour elle. Je ne veux pas la forcer à quoi que ce soit mais je me demande par moment si je ne devrais pas mettre un terme à ma relation car d’un, il n’y pas d’amour et je comprends car les sentiments doivent venir petit à petit mais, même quand les sentiments seront là selon elle, elle ne se donnera toujours pas à moi car les relations la dégoûtent. Comment dois-je réagir ? Quelles sont les possibilités qui s’offrent à moi et que dit l’islam ? Je ne voudrais surtout pas tomber dans l’illicite.

Par Sabah Babelmin

Yahya : « J’aime ma femme mais notre vie sexuelle est très pauvre et j’en souffre »

Je suis marié depuis huit ans, mais je suis avec ma femme depuis 17 ans. Nous avons trois magnifiques enfants. Je n’arrive plus à comprendre ma femme, j’ai l’impression qu’elle n’a pas les mêmes envies que moi. Notre vie sexuelle est très pauvre. Vraiment, si je devais mettre une note sur 10 je dirai 3,5, car elle n’a presque jamais envie de moi, j’ai l’impression de la supplier pour qu’on fasse l’amour. On peut passer deux semaines sans rien faire avec, pour prétexte, qu’elle est fatiguée ou bien qu’elle a la flemme, car elle doit faire les grandes ablutions pour pouvoir faire la prière ensuite. Je sais qu’elle ne me trompe pas mais je me pose plusieurs questions car, à notre âge normalement, nous devons avoir une vie sexuelle plus active. Aussi, dès que je la touche par exemple les partis intimes ou les seins, elle me dit d’enlever mes mains. Plusieurs fois je lui demande si elle est heureuse avec moi et elle me répond « oui ». Moi, je ne veux…

Par Lalla Chams En Nour

Selma : « Maladie psychologique ou spirituelle, comment faire la différence ? »

Je suis une jeune étudiante de 19 ans, en deuxième année de psychologie. Mon oncle est atteint de schizophrénie et a subi plusieurs hospitalisations. Lors d'une visite en psychiatrie, les patients que j'ai rencontré m’ont particulièrement touchée, et je me suis dit que c'était auprès d'eux que je voulais être, les aider, les soutenir. Je suis passionnée par ce domaine. Cependant, l'an passé, en mars, je pense avoir eu des hallucinations cénesthésiques. Une force extérieure venait me violer tous les soirs (sensation uniquement, pas de vision). J'étais très paniquée, mon cœur battait si fort que je pensais qu'il allait sortir de mon corps ! J’essayais de me débattre mais cela ne changeait rien, je n'avais que mes larmes pour pleurer et mes mains levées pour demander à Dieu de l'aide. J'ai pris ça comme une épreuve de Dieu qui voulait me faire comprendre que la psychologie n'existe pas, que si je voulais aider les personnes en souffrance, la psychologie…

Par Sabah Babelmin

Nejma : « Mon bon-père me demande de l'argent mais je trouve cela injuste »

Je suis mariée depuis presque deux ans. Je vis dans la maison des beaux-parents en plus d'une cousine qui aide ma belle-mère dans les tâches ménagères. Comme elle travaille, elle donne aussi de son salaire. Ma belle-mère vient de me dire que mon beau-père voudrait que je leur donne aussi de l'argent pour les aider car je suis salariée, que sa retraite à lui et l’argent de son fils, mon mari, ne sont pas suffisants sachant que mon mari donne une pension pour son fils d’un premier mariage. Je trouve cela injuste. Car je n’ai pas d'enfants. Je prends mon déjeuner dehors. Et surtout, on ne m'a donné ni dot, ni bague de mariage. J’ai fermé les yeux. Mon mari m'en avait promis et jusqu'à présent, rien. Quel est l'avis de l'islam ?

Par Lalla Chams En Nour

Hanane : « Mon mari me fait ressentir que je ne serais jamais de sa famille, j'en souffre »

J’ai trouvé votre adresse sur un site internet en recherchant des réponses à mes questions. Voilà maintenant plus de sept ans que je suis mariée à un homme de ma communauté, nous avons ensemble deux enfants qui nous apportent beaucoup de bonheur. Mon époux est un très bon papa, très attentionné et bienveillant avec la chair de sa chair mais, malheureusement, beaucoup moins avec moi, ne me considérant que comme la mère de ses enfants et une femme parmi tant d’autres. Je souffre beaucoup de cette situation car mon mari ne m’accorde ni le statut ni le respect que mon rôle d’épouse mérite. Je ne me sens pas à ma place, l’impression d’être étrangère à ma propre famille et de ne pas être considérée comme étant sa famille. Mon mari est un homme très généreux avec ses proches, très bienveillant, toujours là pour aider et faire plaisir, mais il l’est beaucoup moins avec moi. S’il m’offre quelque chose, il se sent obligé de le proposer à sa…

Par Lalla Chams En Nour

Houria : « Ma belle-mère est une perverse narcissique, je ne sais plus comment faire avec elle »

Je me suis rendu compte il y a un mois que ma belle-mère est une perverse narcissique. Elle a bien caché son jeu depuis cinq ans que je la connais. Je suis mariée à son fils depuis un an mais nous ne cohabitons pas encore ensemble. Depuis un mois, son masque est tombé quand elle a vu que son fils, donc mon mari, prenait son envol. Petit à petit, elle s'énervait pour un rien quand elle voyait que mon mari préparait au mieux notre cohabitation. À chaque fois qu'on se lançait pour cohabiter ensemble et donc faire un repas de famille chacun de notre côté, ma belle-mère se mettait à trouver un sujet de dispute avec moi. On s'est toujours bien entendues. Lors de notre premier conflit (qui était bel et bien de sa faute), j'ai fait le pas vers elle afin d'avoir une discussion et de m'excuser... Je me suis excusée malgré que je n'étais pas fautive. Cette première dispute date de janvier et, jusqu'à aujourd'hui, elle ne s'est même pas excusée une fois. J'ai laissé couler,…

Par Sabah Babelmin

Malik : « Elle dilapide son argent et le mien pour sa famille sans se soucier de notre avenir, notre couple est en danger »

Je suis marié depuis presque 15 ans et j’ai deux enfants. Au début, mon couple était équilibré et on vivait plutôt bien. Au fur et à mesure que les années passaient, je me suis rendu compte que mon épouse avait une relation fusionnelle avec sa famille (non seulement sa mère, son frère et sa sœur mais également toute la « tribu » des cousins, tantes...). En un mot, sa famille est devenue trop envahissante, même si on ne vit pas dans le même pays, mais avec les moyens de communication actuels, la notion de distance disparaît. Et puis on rentre au pays deux-trois fois par an, je suis en quelque sorte obligé de les subir. En un mot, sa famille a trop d'emprise sur elle, ce qui, de mon côté du moins, instaure une relation malsaine dans le couple. Au final, j'ai la nette impression que je ne suis plus une priorité pour elle, mais que sa première priorité, c'est sa famille élargie. Ce n'est pas simplement une impression, c'est basé sur des faits réels. Je crois…

Par Lalla Chams En Nour

Safia : « La culpabilité de décevoir ma mère m’a poussée à quitter une femme, je suis anéantie »

Je vous écris cette nuit parce que j’ai vraiment le cœur lourd. Je suis une jeune femme musulmane de 25 ans. Toute ma vie, je n’ai été attirée que par des hommes, et j’ai eu des relations sexuelles avec beaucoup d’entre eux. Ma vie n’était que boîtes de nuit, alcool, drogue et hommes. Il y a deux ans, j’ai rencontré une femme homosexuelle, mais aussi musulmane et, par curiosité, je me suis mise en couple avec elle. Plus le temps passait et plus je suis tombée amoureuse d’elle. Ma mère me disait toujours que j’étais plus épanouie et que j’étais devenue une tout autre personne. Quelques mois après notre rencontre, je l’ai avoué à ma mère, qui est une femme très ouverte, pensant qu’elle accepterait. Malheureusement, elle n’a pas accepté et ne m’a plus parlé pendant trois mois. Sa mère, qui est assez âgée et beaucoup dans la religion, a aussi eu du mal à accepter au début, puis m’a pris comme sa fille quand ma mère ne voulait plus de…